Pourquoi faire une reprise alimentaire progressive après un jeûne ?

Notre estomac et Notre système digestif sont au repos. Nous avons fait un beau travail de nettoyage. Il ne s’agit pas de gâcher ce qui a été fait en se précipitant sur la nourriture. Notre estomac fabrique moins voire plus du tout de suc gastrique, ni d’enzyme de digestion. C’est pour cela que la faim a normalement disparu. Certains jeûneurs, en remangeant aussitôt des repas solides, ont rencontrés des troubles gravissimes notamment après des jeûnes longs. On se rappellera les accidents survenus lors de la réalimentation dans le cas de naufragés,déportés, etc… ayant subi de grandes privations. En remangeant trop vite un repas complet directement après un jeûne, il faut craindre une pancréatite ou une intoxination par mal digestion voire un épuisement par indigestion.

Il convient d’informer le corps que nous reprenons l’alimentation et qu’il doit à nouveau fabriquer des enzymes de digestion et des sucs gastriques. Le microbiote est atrophié durant le jeûne il doit se redéployer et le transit redémarrer.

Tester ici votre hygiène de vie en dehors du jeûne. Questionnaire naturopathie

Comment bien sortir d’un jeune hydrique ?

On peut commencer par des jus de légumes crus très dilués, fraîchement pressés et bien insalivés. Il est important de mâcher le jus et de le déguster dans le calme. Pour les jus de légumes, je préfère des jus verts. Selon la saison on choisira parmi épinard, courgette, carotte, betterave (Pour ceux qui souffrent d’ulcère ou gastrite, je conseille alors le jus de pomme de terre cru). Vous pouvez aussi faire une reprise au jus d’ortie ou au jus de pousses de blé. C’est très riche en oligo éléments et en vitamines. Vous pouvez les aromatiser avec des graines germées, du persil, fenouil, thym frais, basilic, ciboulette… Vous pouvez également mâcher des graines de blé germé. Faites-vous plaisir en y ajoutant de la crème végétale du type crème d’avoine et du Gomazio. Diluer les jus de légumes avec de l’eau tiède.

Si vous êtes très faible alors il est préférable de commencer par des bouillons ou des soupes bien diluées, auxquels vous ajoutez un peu de cru. Soit sous la forme d’aromates crus émincés (Persil, fenouil, basilic, thym, ciboulette, graines germées), soit sous la forme de jus de légumes crus. Prendre le cru à part afin de ne pas cuire le cru au contact du bouillon, ce qui lui ferait perdre des vitamines.

Ceux qui souhaitent continuer de mincir ou même pour ceux qui réalisent le jeûne pour des raisons de santé,il est bon de prolonger la prise de jus de légumes frais sur 2 à 3semaines. Vous maintenez ainsi la phase de l’autolyse du corps tout en apportant des vitamines et des oligo éléments. Le processus d’auto-guérison enclenché par le jeûne doit-être maintenu après le jeûne par une remontée lente et progressive de l’alimentation. Il sera bon selon les cas de soutenir le foie et les reins pour continuer la détoxination et pour faciliter le drainage lymphatique. Je recommande également de continuer la pratique régulière de lavements tant que la personne n’a pas retrouvé totalement la bonne santé.

La reprise alimentaire doit être conduite graduellement. Dans ce cas, le jeûne se ralentit progressivement. La transition est lente : les sécrétions glandulaires, le fonctionnement des organes digestifs, la réinsertion du système nerveux dans un rythme d’activité se font progressivement.

Comment ne pas reprendre du poids après un jeune ?

La prise de poids est directement liée au taux d’insuline dans le sang comme l’explique Docteur Jason Fung dans son livre « le guide pratique du jeûne ». Si le taux d’insuline reste élevé, le corps stocke de la graisse et des glucides. Lorsque le taux d’insuline baisse le corps autolyse ses stocks de graisse et de glucides. Aussi pour maintenir le taux d’insuline bas, il faut espacer les repas. Nous recommandons une alimentation équilibrée à base de légumes crus, féculents, protéines animales. Une alimentation fraîchement cuisinée à la maison. Éviter tous les aliments transformés contenant du sucre raffiné, MSG et autres additifs.

La pratique du jeûne intermittent aidera à maintenir le poids. Dès que les kilos remontent il faut jeûner pour déstocker les excès de nourriture. Pour réguler le poids, il peut être bon de jeûner un jour sur deux ou deux jours par semaine. Voir plus ici : jeûne intermittent.

Manger frugal.

Manger frugal signifie sortir de table avec une légère faim. Dans nos habitudes alimentaires nous aimons sortir de table repus. Certains d’entre nous ne ressentent même plus la faim et mangent par habitude ou ennui. Manger plus qu’il ne faut peut nous donner une sensation d’ivresse et une envie de dormir. Manger frugalement nous apporte vitalité, augmente la durée de vie en bonne santé. Vous trouverez les bénéfices d’une alimentation frugale sur notre santé ici. Frugalité.

Quel aliment manger pour casser son jeûne ? Que manger après un jeune ?

Pour casser le jeûne, il est conseillé de manger liquide. Des bouillons,soupes, jus de légumes. On choisira des légumes de saison. Si possible des légumes verts, ils sont excellents pour la santé de nos entérocytes de par la chlorophylle qu’ils apportent. En général je conseille le premier jour de reprise une soupe très diluée ou un bouillon le matin, un jus de légume coupé le midi, un jus de fruits peu acide à 17h30 (melon, pastèque) et une soupe diluée ou un bouillon le soir.

Effectuer une reprise alimentaire plus longue.

Plus le jeûne sera long,plus la reprise alimentaire sera elle aussi longue. La reprise alimentaire doit durée la moitié de la durée du jeûne. Pour un jeûne de 7 jours, la reprise conseillée est de 3 à 4 jours. On peut néanmoins faire des reprises alimentaires plus longues. Cela permet de continuer de maigrir et de détoxiner. Il est tout à fait possible ainsi de prolonger la soupe et les jus sur plusieurs semaines jusqu’à ce que l’objectif poids soit atteint.

Complément alimentaire pour ne pas reprendre de poids :

Rien ne vaudra le jeûne en termes d’amincissement, nous pouvons néanmoins trouver dans les plantes des aides pour soutenir cet amincissement en dehors des jeûnes. Pour drainer et faciliter les éliminations il existe la Pilosella Hierracium. Elle contient de l’acide chlorogénique qui participe à la diminution de l’absorption du glucose.

La Spirulina Corsa, elle tonifie et donne envie de faire et détoxine. Du coup on est plus actif et on mincit.

Le fucus et le pissenlit. Le fucus active légèrement la thyroïde ce qui entraine à augmenter le métabolisme basal et à mincir. Le pissenlit draine les reins et aide à éliminer les toxines et l’eau en excès.

Quatre principes importants pour conduire la reprise:

  1. Le premier principe d’une reprise alimentaire correcte est d’aller du plus dilué au plus concentré. On commencera donc par des aliments riches en eau « végétale », pour introduire peu à peu des aliments plus concentrés. Je recommande des jus de légumes dilués (carotte, ortie, betterave). Vous pouvez alterner jus de légumes et bouillons de légumes.
  2. Le deuxième principe est du plus alcalinisant au plus acidifiant. Il faut donc garder les fruits et jus de fruits pour la fin, notamment si il fait froid et que vous êtes une personne frileuse.
  3. De manière générale la reprise alimentaire doit-être d’une durée de moitié de celle du jeûne. Pour un jeûne de 7 jours par exemple la reprise est étalée sur 3.5 jours.
  4. Si la personne est de forte vitalité la durée de la reprise peut être écourtée. Mais les bénéfices du jeûne sont meilleurs si le temps de reprise est respecté voir augmenté. Si la personne est très fatiguée il est préférable de commencer la reprise avec des bouillons auxquels nous ajoutons: un peu de persil ou de jus de légumes crus après cuisson du bouillon (2 cuillères à soupe).

La progression proposée est la suivante :

Premier exemple, une reprise sur 4 jours:

Premier jour

Matin:  ¾ d’eau chaude et ¼ jus de légumes, de un à deux verres (13cl)  selon la vitalité.

Midi :  ½ d’eau chaude et ½ jus de légumes,  de un à deux verres (13cl) selon la vitalité

Soir :  ¼ d’eau chaude et ¾ jus de légumes, de un à deux verres (13cl) selon la vitalité

Deuxième jour

Matin : Jus de légumes concentré avec un peu d’eau chaude pour le réchauffer. (30cl) selon la vitalité.

Midi :  Bouillon de légumes chaud + persil cru émincé ou graines germées, un bol.

Soir : Potages de légumes chaud + persil cru émincé ou graines germées, un bol.

Troisième jour

Matin : velouté de pomme de terre auquel nous ajoutons au moment de servir le velouté, un œuf cru, du persil émincé ou des graines germées.

Midi :  Purée de légumes et pommes de terre + 2 à 3 huîtres

Soir :  Purée de légumes et pommes de terre + beurre +  poisson, ou viande blanche

Quatrième jour

Matin :  velouté de pomme de terre auquel nous ajoutons au moment de servir le velouté, un œuf cru, du persil émincé ou des graines germées.

Midi : Crudités variées + purée de légumes + riz + 5 à 6 huîtres

Soir : Crudités variées + féculent (riz ou pâtes ou pomme de terre) + poisson ou viande blanche ou huîtres

Cinquième jour.

Mise en place du réglage alimentaire avec apparition des fruits et jus de fruits à 17h30.

Deuxième exemple pour un jeûne de 7 jours et une reprise sur 3 jours :

1er jour :  Jus de carottes, très dilués au départ, puis plus concentrés à la fin de la journée. Prendre toutes les deux heures selon la faim.  Au dîner prendre un bouillon de légumes.

2ème jour :  Jus de carottes concentré et bouillon de légumes dans la journée toutes les deux heures selon la faim. Potage avec pomme de terre au repas du soir. Possibilité de mettre un œuf cru dans le potage.

3ème jour :  Jus de carottes concentré, potage avec pomme de terre, purée de légumes, œuf le midi . Le soir crudités, riz, poisson.

4ème jour :  Repas normaux avec apparition des fruits à 17h30.

Prolonger la reprise :

Le processus de guérison démarré durant le jeûne continue après le jeûne. Si vos réserves pondérales le permet, vous pouvez étaler la reprise sur plusieurs semaines. Il est possible de faire la diète suivante sur 2 à 10 semaines :

Matin:  Jus de légume cru + eau chaude.

Midi : 3 à 12 huitres

Soir :  Bouillon + graines germées + persil émincé.

Jus de légumes

Les jus de légumes peuvent aussi être réalisés à base d’herbes. Orties, bardane, pissenlit, plantain. Cela vous fait à la fois une reprise riche en oligo éléments, vitamines ainsi qu’une aide pour les émonctoires (foie, intestin, reins, poumons).

Graines germées

Vous pouvez ajouter des graines germées dans vos jus ou dans vos bouillons de légumes. Elles sont extrêmement riches en vitamines et enzymes. Prendre les graines germées crues.

Les graines germées sont encore plus importantes si vous n’avez pas d’extracteur de jus. Elles permettent d’apporter des vitamines et enzymes absents dans les bouillons. Les mettre dans les bouillons au moment du service afin d’éviter de les cuire.

Cure Breuss

Pour les puristes équipés d’un extracteur de jus, la recette peut-être la suivante : 200g de betteraves rouges, 100g de céleris racines, 100g de carottes, 30g de radis noir, 10g de gingembre, 10g de curcuma, 100g d’ortie, 20g de plantain, 50g de pissenlit, une pomme de terre de taille moyenne avec la peau.

Eau de Quinton

Pour les personnes à terrain déminéralisé (fatigue, sous- poids, ostéoporose, insomnies, psoriasis, spasmophilie, frilosité, électro-sensibilité…)il est bon d’ajouter de l’eau de Quinton isotonique aux jus de légumes et de boire de l’eau de quinton sur plusieurs semaines avant et après unjeûne. ½ à 1 litre d’eau de Quinton isotonique par jour.

Aloé Vera

La reprise peut se faire avec du jus d’Aloé Véra. Remplacer les jus de légumes et bouillon par des jus d’Aloé Vera. Diluer avec de l’eau tiède ou encore mieux de l’eau de Quinton tiède.

Analyses de sang et examens médicaux.

Les paramètres du sang ont totalement changé du fait du jeûne. Le glucose a été transformé en corps cétoniques, le cholestérol dans le sang a ététrès fortement augmenté, le taux de fer a été multiplié par trois. Le potassium et sodium sont au minima… Afin de faire des analyses comparables à celles que vous faites habituellement, je recommande deles faire 4 semaines après la fin de la reprise alimentaire.De plus le processus de retour à la santé continue avec le jeûne,notamment si vous observez une bonne hygiène de vie. Aussi il faut laisser au corps le temps du retour à la pleine santé avant de faire des analyses.

Jeûne avant / après : témoignage

Voir également :

Laisser un commentaire

89 réactions sur “Reprise alimentaire après un jeûne

  1. Question :
    J’ai eu une reprise alimentaire agressive après mon jeûne. J ai jeûner 20j en buant de l eau et du jus de fruits fait maison ,puis durant une semaine je n ai mangé que de la salade et des fruits séparément ainsi que des noix de cajou salé ( 1er erreur) . Des le 8j après mon jeune je me suis mise à manger chaque soir comme tous le monde mais en journée uniquement fruits et salade, cela durant 4 jours . Le Lendemain, soit 11j après le jeûne, j ai déjeuner du lait du pains ( choco thon fromage …) Catastrophe!!! je n ai rien digéré et je n ai plus rien manger ce jour là, le lendemain et le jour d après j’ai juste mangé des fruits le soirs. Maintenant, soit 14j après mon jeûne, je mange fruits et des noix . Mais je n arrête pas de faire des rots qui pue on dirait je ne digère plus rien.
    Mon estomac est bousillé? Que c t-il passé pour les personnes dont tu parles qui étaient sous alimentées dans un bateau puis qui se sont mis d’un seul coup à manger cuit consistant …. ?

    1. Bonsoir Badi-Nelly,
      Il semble que ton alimentation soit trop chargé en fruits crus. Je te recommande une alimentation équilibrée sans fruits crus. Crudités variées + un féculent (pomme de terre, riz, sarrasin..) + une protéine animal (œuf, poisson, viande). Mastiquer 30 fois chaque bouchée. Manger uniquement bio et faire des repas maison frugaux, ne jamais manger des restes. Deux repas par jour espacé de minimum 5 heures. Si les problèmes digestifs persiste prendre du kal-N-Zyme. Pas plusb de 5 jours de ce complément alimentaire pour éviter l’accoutumance.
      Bonne soirée,
      Eric

  2. Bonjour
    Je termine ce soir un jeun hydrique de 7 jours et ne souhaite pas aller au delà. Ma perte de poids était rapide 1kg voir plus par jour les 4 premiers jours puis cela s est stabilisé. Poids de départ 58 et la 53,4 pour 1m68
    Néanmoins j ai depuis avant hier une douleur au palais comme s il était irrité et engourdi ainsi que amygdale du même côté et sinus J oscille donc entre l envie qu à mon mental de stopper et le besoin qu aurait mon corps de peut être continuer
    Je n ai pas eu de gros symptômes de détoxication ayant une alimentation plutôt saine et hypotoxique mais très froid aux extrémités et un sommeil très léger
    Merci de vos conseils

    1. Bonjour,
      Dans votre cas il faudrait jeûner à l’eau de Quinton. Vous minéraliser en dehors des jeûnes en enlevant les fruits et privilégiant les jus d’orties, huîtres, légumes et eau de Quinton.
      Bonne journée,
      Eric

  3. Bonjour. Apres un jeûne long de 20 jours,je suis dans ma reprise alimentaire.hier midi j’en étais à mon 7eme jours de reprise. J’ai commencé par des jus dilué betterave carottes puis j’ai concentré jusqu’à les prendre purs. J’ai diversifié mes jus avec des epinards fenouil et en ajoutant de la spiruline car je me sentais tres fatiguée a la fin du jeûne avec des baisses de tension.puis le soir potage et j’ai incorporé petits à petits des légumes.J’ai salé avec du sérum de quiton certains jus et potages. Et puis j’ai eu très envie de salé alors il est vrai qu’ils étaient assez salés. J ai apporté un peu de graines germées ces deux derniers jours. Mais là cela fait deux jours que je constate un gonflement de mes pieds chevilles jambes.elles sont lourdes. Est ce uniquement dû à ce trop plein de sel ou y a t il qq chose de sous jacent plus grave (pb reins? Trombose?) Ça m’inquiète car je pense que cet emonctoire est faible chez moi. De plus j’ai très froid la journée et la nuit je suis réveillée parce que j’ai froid. Cette nuit j’ai pris ma température et cela indiquait 35.4 °C.ce matin c’était 37°C.Qu’en penses vous?

    1. Bonjour Laure,

      Faisiez-vous de la rétention d’eau avant votre jeûne? Aviez vous une alimentation dissociée avant votre jeûne. Il faut revoir votre alimentation et prendre des compléments pour faire circuler la lymphe. Un drainage lymphatique vous ferait du bien. Il n’y a rien de dangereux à court terme. Mais je recommande de revoir votre alimentation pour éviter la rétention d’eau à long terme.

      Bonne journée,

      Eric

  4. Bonjour Éric, j’espère que vous allez pour le mieux. Je vous laisse ce message car j’arrive sous peu à mon 31ème et dernier jour de jeûn hydrique et j’aurais souhaité avoir votre avis éclairé sur la pertinence ou non du protocole de reprise que j’envisage suite à mes précédentes expériences, à savoir : une première semaine uniforme avec de l’eau de quinton et une alimentation liquide “façon Clavière” comprenant psyllium, vinaigre de cidre, sirop d’agave, jus de citron, piment de cayenne et jus d’herbe de blé avec éventuellement une adjonction de graines germées diverses. Puis une deuxième semaine de réintroduction progressive de nouveaux aliments en commençant avec de la carotte à l’eau, des poissons blancs à la vapeur et du foie de morue + 3 dattes par jours, suivi de la même chose en ajoutant des lentilles corail, puis du saumon sauvage vapeur et des sardines, ensuite des baies et des encornets, et enfin des avocats, du quinoa, de la mangue et des noix diverses en fin de semaine avant de revenir à une alimentation habituelle carnée. Je me demandais en outre étant un pratiquant de musculation assez intensive et comptant reprendre ma pratique dés mon premier jour de reprise si il serait délirant d’envisager une supplémentation en acides aminés et en protéines de blanc d’oeuf bio dés le début de ma reprise ? Merci pour votre temps et vos conseils qui m’ont montré la voie. Mes respects

    1. Bonjour Yvette, Bravo pour votre jeûne hydrique de 31 jours. De combien avez-vous mincit? Pour votre reprise vous ne précisez pas à quel moment vous prenez ces ingrédients et si vous les associer entre eux. Certains aliments que vous citez sont totalement indigestes entre eux. La morue + les dattes par exemple. Je déconseille les protéines en poudre pour la musculation. Se sont des produits transformés. Cela est mauvais pour la santé notamment pour les reins mais aussi nous savons que les produits transformés sont pour la plupart non bio et cancérigènes. Dommage de faire un jeûne puis de se polluer aussitôt après. Pour la musculation vous avez des compléments naturels hautement assimilables. Seapiax de chez Le stum, Fortior de chez SND, pour le confort des muscles vous pouvez ajouter co-qtion 10 de chez le stum. Bonne reprise. Voir un exemple de reprise ici : https://www.jeunerpoursasante.fr/reprise-alimentaire-apres-jeune/

  5. Merci de votre réponse express, j’ai commencé à 79 kg pour 1m70 et je suis aujourd’hui à 62 kg à une semaine de ma reprise mais je ne compte pas reprendre de poids (en tout cas de masse grasse) car je prépare des compétition de sport de combat. J’associe les poissons, légumes et féculents en introduisant de la nouveauté tout les deux jours par contre je mange toujours les fruits au moins une heure avant de manger autre chose et jamais en fin de repas. Si j’évite la poudre, est-ce que du blanc d’oeuf bio mixé serait digérable?

    1. Bonjour Yvette,
      les fruits une heure avant les repas c’est un peu juste. Il faut au moins 1h30 avant. Si non vous risquer d’être dans le cadre du grignotage. Voir le grignotage plus bas. Idéalement prendre les fruits à 17h30. Voir ma vidéo à se sujet. Pourquoi uniquement le blanc d’œuf le jaune est aussi très bon. Choisir des œufs bios de poules qui mangent de l’herbe. Si vous craignez le cholestérol voir le documentaire cholestérol le grand Bluff.

      Grignotage :https://www.jeunerpoursasante.fr/conseils-jeune/grignoter/

      Fruits : https://www.youtube.com/watch?v=BhJVCrTX0Eo

  6. Bonjour Eric,
    bravo pour votre travail.
    J’ai démarré un jeune hydrique depuis quelques jours, je sens le nettoyage interne. est-ce que ça change quelque chose si je mâche des graines de cardamome ? (pour l’haleine)
    Pour la reprise, quand vous dite du jus de carotte, si je les cuit et les mixe ça va ? où il vaut mieux une cuisson différente pour ne pas supprimer les apports nutritionnels ?
    bien à vous

    1. Bonjour,
      Le mieux pour le jeûne est de rester à l’eau. Rien d’autre. Néanmoins si vous mâcher des graines de cardamone une fois par jour, c’est acceptable. Jus de carotte c’est crus. Si cuit et mixé c’est une soupe ou une purée. Avec les jus vous avez des vitamines mais c’est un peu plus difficile à digérer. Cuit il n’y a plus de vitamines mais plus facile à digérer. Privilégier le cuit si vous êtes fatigué avec peu de vitalité. le cru si vous souhaitez mincir et que vous avez beaucoup de vitalité. Bonne journée

  7. Merci de votre réponse.
    J’arrive bientôt au terme de mon jeûne hydrique de 7 jours, j’en suis au 6e jours, et je n’ai pas eu vraiment les effets escomptés, je suis un peu déçu. J’ai 32 ans, 1m73, 60kg, Je faisais ce jeûne principalement pour me nettoyer le cerveau et le corps, pour avoir plus d’énergie. Et en gros, les 1ers jours se sont traduits par des petits vertiges, nausées, et fatigue, rien de bien méchant mais je suis déçu pour ses raisons :
    – la sensation de faim commence à disparaître au 6e jours, alors qu’en principe c’est au bout du 4e je crois.. c’était un peu l’enfer ces derniers jours, je ne pensais qu’à manger, j’ai passé plus de temps à penser à ce que j’allais manger à la sortie du jeûne qu’à m’élever spirituellement.
    – je n’ai pas eu la fameuse montée d’endorphine et dopamine, du moins je crois, qui nous met dans un état de bien être absolu, et c’est ce qui me déçoit le plus.
    En gros, j’ai été et je suis, dans un état de fatigue variable, je me sens bien mais j’ai des coups de fatigue au moindre effort. Or je pensais plonger dans un vrai état de bien être ce qui n’est pas le cas… qu’en pensez-vous ?

    1. Difficile de vous répondre sans connaître plus précisément votre cas. peut-être aviez-vous trop d’attente sur ce jeûne. Pour le bienfait psychique il faut aller au delà de 15 jours. Je sens que vous avez vécu ce jeûne dans le combat. C’est justement ce qu’il faut éviter de faire. il est important de s’abandonner au processus, méditer, accompagner le jeûne par la pensée. Aviez vous préparé votre jeûne. le jeûne c’est comme une compétition sportive ça se prépare.
      Bonne soirée,
      Eric

    1. L’huile d’olive et le sel oui. Le poivre attendre d’avoir totalement repris l’alimentation. Que penseriez vous d’un sportif qui se présente à une compétition sans préparation? C’est la même chose pour le jeûne. Il est important de se préparer et comme un sportif, la préparation psychique est capital.

  8. Bonjour,
    Je découvre tout juste votre site. Je pense qu’il va être ressource pour moi!
    Je sortirai d’un jeune de 7jours à la fin de la semaine et je craint fortement de reprendre l’ensemble des kilos que j’ai perdu voir plus.
    Quels conseils me donneriez vous?
    Aussi vous parlez dans l’article de jus de légumes frais pendant 2-3semaines pour ceux qui souhaitent continuer à mincir. Celà veut dire exclusivement des jus ou bien en plus des plans de réalimentation que vous proposez ensuite?
    Je vous remercie ie par avance de votre réponse.

    1. Bonsoir, oui vous pouvez ne prendre que des jus frais de légumes pendant 2 à 3 semaines qui confirmeront et accentueront votre perte de poids tout en vous détoxinant ou bien vous pouvez suivre notre rééquilibrage alimentaire accessible après consultation (voir sur le site).

  9. Bonjour,
    J’ai 25ans, je fais 1metre80 pour 93kg,avec une imc de 28,7 j’étais donc en surpoids et presque en obésité (à partir imc 30)
    J’ai décidé le 7 janvier 2019 de suivre un rééquilibrage alimentaire en supprimant, les gâteau, les sodas(jetais plus jus d’orange industriel jocker,Tropicana ect…)macdo, pizza, kebab, sauce indus mayo, ketchup ect… Je mangeais jusque très tard la nuit 3h parfois car simplement je ne me couchais pas tôt.

    À noté que j’ai tjr adoré les légumes et les salade, depuis toute petite, mais après ma grossesse gémellaire il y a 3ans je suis passé de 70kilos( imc 21, 6 = corpulence normale, je n’ai pris que 10kilos durant ma grossesse donc 80 à la fin) puis 4 mois après j’ai pris 13kilos de plus soit mes 93kg que je n’ai jamais pu éradiquer en 3ans
    Donc le 7janvier j’entame ce rééquilibrage, couplé avec du sport (j’étais sportif occasionnel) puis à presque 4 mois jai réussi à perdre 16kilos, entre temps j’avais essayé des régimes drastiques, puis au bout d’un mois je craquais, la je mange et je mange bien et mieux jamais je n’aurai pensé atteindre les 4mois de rééquilibrage.
    Problème je ne vais au toilette q’une à 2 fois par semaine, parfois il faut que je bois du café(je déteste ça) pour déclencher mon aller au wc, j’ai tjr eu une petite brioche vers le bas du ventre (avant grossesse), mais le matin presque plat.. Et une fois que je me mettais à manger bim me voilà avec ce gros ventre (vers le bas) puis en cours c’était des gaze qui se formaient dans mon ventre, bon je ne pouvais pas les expulser, car en cours évidement, ce qui faisait qu’à force d’avoir retenu tout ces gaze mon ventre se mettait à faire des bruits extérieur horrible !les gens se retournaient ect… Malaisant.
    Je me retenais, puis une fois à la maison c’était la libération.(dsl)

    J’ai donc a cause de cette raison là décidé d’entreprendre un jeu hydrique(eau), je m’attendais à aller au toilette mais non j’y suis aller au bout du troisième jours et encore je me suis forcé, aujourd’hui je suis à mon 5eme jours de jeune je comptais m’arrêter à 3j mais vu la facilité, j’ai continuer pour peut être 6 ou 7 jours, enfin je sens comme même que mon ventre n’est pas vraiment vraiment vide et pourtant avant de commencer officiellement j’ai entrepris un jeûne intermittent sur 5jours… Que faire pour vider de ventre, et permettre à mo’ corps de mieux éliminer au quotidien, j’ai essayé the vert, citron a jeun, mais bof, le café et plus efficasse, sur intagramme on essai de me vendre des cures detox… À 70euros je ne suis pas convaincu et ce malgré les avis… J’aimerais également apprendre à me purifier naturellement sans café, et surtout optimiser la perte de poids, qui me semble ralentit à cause de se problème de transit pas très folichon, (je garde la nourriture de la semaine au ventre jusque dimanche au bout d’un moment j’ai mal mais je n’arrive pas à aller au toilette, du coup j’abandonne et prend ce café et hop mon ventre redevient tout plat et c est réparti pour une semaine de stockage alimentaire m, cel n’est pas bon, pour labsortion des vitamines, car je fais de la musculation pour me dessiner et j’aimerais vraiment galbée mon fessier, mais si Mon corps assimile mal toutes les bonnes choses que je lui donne comment je peux espérer prendre du muscle ou même perdre du gras, avoir une belle peau, de beau cheveux, un bon sommeil ?? ) aidez moi svp, car je suis comme désespérée et triste de cette situation qui dure depuis mes 16ans.
    Quand vous parlez des” 3/4″ ect pour “les recettes de reprise” combien de carottes ? combien de chaque légumes ? Il nous faut la base je suppose ou c’est selon notre faim ?
    Demain j’irais acheter l’extracteur de jus de légume ainsi que les légumes bio, graines germées, persils ect..
    Merci à vous, merci pour vos informations
    Très Cordialement, Mina

  10. bonjour,
    jai fait mon tout premier jeune de 5 j cette semaine, en buvant que de l’eau ou thé à base de plante et/ou fruit, et je compte reprendre demain la nourriture, étant une première pour moi, je ne sait pas quoi prendre, j’ai du perdre 2 kg, mon jeune cest très bien passé, aucun maux, aucun vertige meme le 3eme jour où je me sentais juste très fatigué, les 2 jours suivants nickel, j’ai une envie de fruit et legumes particulièrement, mais que me conseillé vous d’acheter pour moi? merci infiniment pour votre retour, très belle journée

  11. Bonjour Éric, merci pour votre site très explicatif.
    Je m’appelle Jonathan,
    Je viens de finir mon jeûne hydrique de 7 jours
    Je pesais 166,2 kg à mon 2eme jour de jeûne hydrique.
    Aujourd’hui je pèse 156,5 kg.
    J’ai pu me recentrer, méditer et même aller 5 jours à la muscu.
    J’ai vraiment été agréablement surpris de l’énergie dont je bénéficiais.
    À partir du 5ème jour, j’ai commencé à avoir des remontées gastriques.
    Du coup, j’aurais souhaité savoir si le lavement intestinale était indispensable dans mon cas ?

    PS: Je suis totalement à jeun ce matin pour faire mes premières prises de sang post jeûne.

    Merci d’avance Éric.

    1. Bonjour Jonathan,
      Oui le lavement est nécessaire. Attendre un mois après la fin du jeûne avant de faire des prises de sang. Les prises de sang durant un jeûne ne sont pas comparables et troublantes pour les médecins.
      Bonne journée,
      Eric

  12. Wow, merci Éric pour votre réactivité.
    Ah, je viens de sortir de ma prise de sang.
    Je tiendrais compte de votre réponse lorsque le médecin me lira les résultats.
    Merci pour votre réponse, je vais chercher le nécessaire pour le faire.

    Bonne semaine à vous.

  13. Bonjour Monsieur Gandon
    Merci pour les conseils que vous partagez, j’ai un couple d’ami qui ont fait une cure de jeûne cet été avec vous et on sont vraiment ravis… du coup ça donne envie 🙂
    J’ai l’habitude de faire des jeûnes secs de 3 jours maximum, puis divers jeûnes de 15 jours en moyenne… couplé au yoga et à la méditation
    Je m’ m’apprête à sortir d’un jeune hydrique de 10 jours et je souhaite suivre votre protocole de remontée alimentaire avec du jus d’Aloé Véra et de l’eau de Quinton, je me pose la question suivante quel est le dosage à adapter d’eau de Quinton dans le jus d’Aloé Véra? Combien de temps je peux suivre ce protocole puis-je prolonger la reprise sur 2 à 10 semaines avec de l’eau de quinton uniquement à la place du jus de légume du matin et du bouillon du soir ? et n’aimant pas les huitres par quoi puis-je les remplacer des crevettes par exemple ?
    Merci d’avance pour vos réponses ayant toujours jeûner intuitivement votre approche holistique me convient parfaitement

  14. Bonjour Eric, vraiment merci infiniment pour le temps précieux que vous nous accordez.
    J’aimerai avoir une réponse fiable à une question. J’ai un métabolisme assez lent et je travaille pour l’augmenter avec une alimentation équilibrée, des douches bien froides, de la musculation, du Hiit et bien sûr le jeûne. Toutefois j’aimerai savoir si cela est vrai qu’après 4 jours notre métabolisme ralenti et qu’on fera baisser celui ci. J’ai lu qu’il augmentait en jeûne intermittent, ce que je pratique depuis 11ans mais pas en jeûne long. Qu’en pensez vous s’il vous plait? Car je suis à mon 7ième jours de jeûne hydrique et sec parfois et je n’ai pas faim et je n’ai pas envie de la rompre.ais je ne voudrais pas perdre du muscle ni ralentir le métabolisme basalte. Peut être est-il mieux de jeûner 3 jours et plus souvent? Merci pour votre aide! Cordialement

    1. Bonjour,
      Quel votre objectif? Si c’est le muscle c’est mieux de jeûner un jour sur deux ou un jour sur trois et de faire de la musculation régulièrement. Bonne journée.

  15. Bonjour,

    J’ai une recto colite hémorragique et j’entame un jeûne que j’espère mener à 40 jours (j’ai déjà fait un jeûne de 9 jours auparavant).
    1- Je pensais faire le jeûne en buvant du quinton isotonique car j’ai une réserve de minéraux faible dûe aux diarrhées sanglantes, et boire également des tisanes de curcuma et de consoude pour soigner la RCH. Est-ce une bonne idée? On lit souvent qu’on peut utiliser le sérum de quinton avant et après le jeûne, mais qu’en est-il pendant?
    2- Les lavements rectaux sont-ils contre indiqués avec une pathologie digestive basse?
    3- Enfin, pour la reprise, il me semble que les bouillons seraient bien plus appropriés que les jus crus pour ne pas risquer d’irriter la muqueuse ulcérée (Thierry Cazasnovas conseille d’ajouter de petites quantités croissantes de jus en cas de RCH mais j’ai peur de tout “gâcher”). Dans ce cas, peut-on prendre du bouillon de poule maison dès les premiers jours ou vaut-il mieux commencer par des bouillons de légumes?

    Merci d’avance

    1. Bonjour Anne,
      1 – Oui vous pouvez prendre de l’eau de quinton isotonique durant votre jeûne, cela me semble une bonne chose pour vous.
      2 – Oui je recommande les lavements rectaux, même en dehors des périodes de jeûne dans votre cas. Utiliser de l’eau de qualité (eau de source ou osmosée), la mettre à l’isotonie avec du sel et adoucir avec de la camomille.
      3 – Bouillon de poule ou de légumes les deux sont possibles. Il se peut que le bouillon de poule soit plus intéressant pour la paroi intestinal. Si les jus de légumes sont finement tamisés ils sont très bons, notamment les jus verts pour nourrir les entérocytes.
      Je recommande d’identifier les causes de la RCH afin qu’elle ne revienne pas après le jeûne.
      Si vous souhaitez un accompagnement à distance vous trouverez nos formules ici : https://www.jeunerpoursasante.fr/reussir-son-jeune-a-la-maison/

      Bonne journée,
      Eric

  16. Tant mieux pour l’huile, ce sera plus rassasiant. Pour les injections rectales d’huile après lavement, sont-elles possibles pendant le jeûne ou faut-t-il attendre la reprise alimentaire?
    Les lavements ont relancés mes douleurs au ventre (péristaltisme) alors que le jeûne les avait arrêtées, avez-vous déjà eut ces retours pour une RCH?
    Pour info, je jeûne au quinton depuis quelques jours mais mon corps ne me demande que de l’eau pure, ça devient très difficile d’avaler le quinton! Du coup, je vais écouter ces sensations et rester sur de l’eau pure. Je suis tentée de faire les dernières semaines de jeûne dans un de vos stages, il y a celui de votre co-animateur, Olivier Lantier qui correspondrait au niveau des dates. Propose-t-il le même genre d’ateliers que vous (avec lecture profonde des causes des maladies) ?

    1. Bonjour Anne,
      Oui cela est bien à faire durant le jeûne.
      Oui c’est possible que le lavement réveil les douleurs. Il est important de faire les lavements avec des infusions de camomille pour réduire les douleurs.
      Pour les stages d’Olivier je vous laisse le contacter ou Olivier répondre à votre question sur le forum.
      Tel d’Olivier : 06 79 99 01 87
      Bonne journée,
      Eric

  17. Bonjour, je suis au 5e jour de mon jeûne de 7 jours. J’ai consulté vos conseils pour la reprise alimentaire. Je souhaiterais savoir s’il est possible d’associer au jus de carotte et aux bouillons et potages des noix de type noix du Brésil et amandes (qui sont alcalinisantes) à partir du 2e jour de reprise ?
    Étant sportif et possédant peu de masse graisseuse, je commence à avoir des vertiges au moindre effort. J’ai peur que les jus et bouillons ne soient pas suffisants pour les 1ers jours de reprise.
    Bonne journée,
    Corentin

  18. Oh désolée j’ai fait une erreur je parlais plutôt du jeûne à sec .
    Bonjour , je viens de découvrir ce site et j’aime bien tout ce qui est di; je suis à mon 5ème jour de jeûne à sec , j’avoue que je prends une gorgée d’eau par jour pour avaler ma pilule contraceptive, j’ai perdu 6kg500 jusqu’à présent ; je me sens évidemment fatiguée mais pas au point de ne pas vaquer à mes occupations, j’ai des nausées des remontées gastriques, rien d’incontrôlables. J’aimerai savoir si prendre un laxatif naturel est une bonne idée pour compléter ou achever le processus de détoxication. Aussi est-ce une bonne idée de continuer mon jeune en rajoutant de l’eau plate ou de l’eau de coco pendant quelques jours de plus ? Je souhaite continuer de perdre du poids mais sans pour autant manger . Avant mon jeune j’étais adepte aux jus verts mais j’ai peur qu’il freine mon processus de perte du poids voilà pourquoi je pense juste à leu plate ou l’eau de coco .
    Merci

    1. Bonjour,
      Je recommande le lavement au début et durant les jeûnes. Oui vous pouvez en effet continuer votre jeûne à l’eau ou au jus ou à l’eau de coco.
      Le plus important est de prendre de la distance par rapport à la nourriture, de manger frugalement et de jeûner régulièrement si vous avez un excès de poids. Il faut également une alimentation équilibrée entre les périodes de jeûne pour éviter la dénutrition.

    1. Bonjour Claudia, Dès les premiers jours. Arrêter d’avoir peur du gras. Le gras est bon pour la santé. Le plus important c’est que cela soit liquide pour qu’il soit facile à digérer dans un estomac en repos. Eric

  19. Bonjour, très bonnes informations sur votre site, merci beaucoup. Je termine un jeûne mi-sec mi-hydrique de 12 jours et je voudrais prolonger les effets. Je reviens sur vos conseils, jus de légumes, huitres, bouillon et graines germées. 2 questions : par quoi peut-on remplacer les huitres (intolerance) et pour les graines germées, faut il les presser en jus ou les manger directement? merci de votre réponse.

    1. Bonsoir Monika,
      Oui les graines germées en jus ou directement comme cela à condition de bien les mâcher.
      Vous pouvez éventuellement remplacer les huîtres par le jus d’ortie ou Aloé Vera.
      Bonne journée,
      Eric

  20. Bonjour,

    Je suis en début de reprise alimentaire suite à un jeûne de 7 jours qui s’est globalement bien passé, avec une crise depurative qui était un peu longuette à vivre.
    Je tenais à vous remercier pour votre site qui fut une mine d’or.
    Je rêve de remanger du pain… Pourriez-vous m’indiquer à partir de quand je pourrai en recroquer? J’ai vraiment peur de faire des betises vu certains témoignages…
    Les huitres sont bonnes pour la reprise car elles sont alcalinisantes, c’est ça?
    Merci d’avance… Et à bientôt pt être pour un jeûne plus long mais encadré cette fois!

  21. Bonjour,

    Je reviens vers vous car je me pose des question sur cette reprise, phase que je trouve plus délicate que les autres!
    J’ai interrompu mon jeune hydrique de 7 jours dimanche soir avec un bouillon de légumes dont j’ai mangé quelques légumes. Puis le lendemain, jus de légumes verts à l’extracteur, le midi deus trois champignons et graines germées et le soir, rebouillon. Mardi, hier, j’ai fait à peu près la même chose. Ce matin, j’ai commencé par une demi-mangue. Je fais attention à bien insaliver les légumes crus. Je prends du psyllium depuis hier.
    Je pensais que manger des légumes crus était jouable et bénéfique dès le début de la reprise alimentaire et je me rends compte avec tout ce que j’ai lu, que c’est peut-être moyen moyen en réalité. Je suis un peu inquiète (même un peu beaucoup du coup), surtout quand je lis certains témoignages.

    Je vous remercie d’avance pour l’attention que vous porterez à ce message, vraiment… Je me rends compte à quel point mener un jeûne seule n’est pas une mince affaire…

    Bonne journée,

  22. Bonsoir Eric et merci pour vos précieux conseils.
    Je sors d’un jeûne hydrique de 3 jours qui a été éprouvant bien que préparé (alimentation bio et végétarienne, pas d’alcool au cour des 3 dernières semaines, cures de sève de bouleau, spiruline et desmodium, purge intestinale). Ce matin jus de feunouil et pomme, midi un bouillon avec persil, graines germées et gomasio. Je suis toujours très fatiguée. Je rêve d’un demi avocat avec un oeuf poché, qu’en pensez-vous ?

    1. Bonjour Marion, oui il est probable que vous manquez de protéine, un œuf est une bonne idée. L’association fenouil plus pomme est indigeste et donc fatiguant. Il se peut que votre alimentation avant le jeûne soit trop faible en protéine comme c’est souvent le cas chez les personnes qui mangent végétariens.
      Tester ici votre hygiène de vie

  23. Bonjour,

    Je suis la compagne d’un homme de 33 ans qui vient de faire un jeûne hydrique. Il n’a pas mangé depuis six jours et on aimerait vraiment être certain de comment faire pour reprendre petit à petit une activité nutritionnelle normale.

    Ses symptomes : il va très mal, a des vertiges et est plutôt faible physiquement, a mal à la tête, il est également très sensible au froid, a souvent des frissons. Il a régulièrement la nausée et a cru devoir vomir même si ce n’est pas arrivé. Boire de l’eau lui donne parfois la nausée ; il se force un peu, cependant, il ne boit pas suffisamment d’eau. Il faut savoir que d’une manière générale il ne boit pas beaucoup d’eau et a eu un peu de mal à dépasser les 1L d’eau par jour durant cette diète.

    Il a commencé à prendre du sucre dilué dans de l’eau au cas où il souffrirait d’hypoglycémie.

    Notre question : qu’entendez-vous quand parlez de “jus de légumes crus très dilués” ? Et lorsque vous parlez de “bouillon auquel vous ajoutez un peu de cru”, parlez-vous bien d’une eau portée à ébullition dans laquelle on incorpore à la dernière minute un légume cru (comme une carotte) sans continuer la cuisson ? Je lui ai confectionné un bouillon de carottes cuites à base d’eau en veillant à ce que la préparation contienne effectivement 3/4 d’eau et 1/4 de carottes, mais je voudrais être sûre que le fait que la carotte ait été cuite ne soit pas dangereux pour mon compagnon.

    Merci beaucoup de votre aide, quelle qu’elle soit.
    Bien à vous,

    S.

  24. Bonjour Éric.

    Qu en est il de la reprise de l activité physique et de l entraînement pour un sportif après un jeûne long de 30 ou 40 jours, et globalement au bout de combien de temps peut on espéré avoir retrouvé sa forme physique d avant le jeûne.

    Merci pour ce site riche en informations ainsi que de parler aussi ouvertement d un sujet encore trop tabou dans notre pays.

    1. Bonjour J-B, Pour un marathonien, la forme physique revient très vite en mieux, pour athétique qui soulève des poids, il faudra plusieurs mois. Tout dépend du sport et du corps de la personne. Un marathonien gagne 1 point de VMA par 500 grammes d’allègement.
      Bonne journée,
      Eric

  25. Bonjour, tout d’abord merci pour votre article.

    J’aimerais faire une bonne reprise alimentaire afin de ne pas détruire mon corps plus, car il faut savoir que je suis anorexique et ne pèse que 45kg pour 1m67.

    Je vous explique ma situation. Mardi il y a 2 semaines j’ai commencé à ne manger que entre 50 et 100 max calories par jour, et 5 jours après, j’ai commencé un jeûne complet hydrique (ça fait donc 10 jours de jeûne demain).
    J’aimerais donc faire une bonne reprise alimentaire suite à ça, malgré mes peurs liées à l’anorexie.

    Je voulais savoir à partir de quand peux on prendre de la soupe ? De la purée ? Des œufs brouillés ? Des féculents ? Des légumes cuits ?
    Les premiers jours c’est seulement bouillon et jus de légumes c’est ça ? Que pensez-vous du jus de tomate ?

    Merci beaucoup à vous, j’ai vraiment envie de bien faire pour cette reprise…

  26. Bonjour, merci beaucoup pour cette description ! Elle m’a beaucoup apportée.
    J’ai fait mon tout premier jeun hydrique de 4 jours pour ma part.
    Petite question, comment remplacer les huitre pour prolonger une reprise alimentaire ?
    Je ne consomme ni fruits de mer, ni poisson, ni viandes.
    Merci a vous !

  27. Bonjour,
    Je suis en obésité depuis quelques années…. Post grossesse et reprise d un travail à plein temps couplé avec des études universitaires depuis 2 ans.. Un rythme quotidien effréné depuis 2 ans et un poids, qui plafonnait les 84 kg pour mes 1m64.
    Sincèrement épuisée physiquement.. Je m étais, remis azu sport programmé d ex fitness intensif depuis av… Mais très peu dd résultats sur la, balance mais tout dd même quelques centimètres en moins.
    J ai donc décidé de débuter un jeûne il y a 6 jours. Je n ai consommé qu une 12aine def tisanes detox par jour… Sans souffrir dd la faim.. J ai perdu 5kg et je termine mon 7 ème jour aujourd’hui. Comment puis-je me ré alimenter… Et garder le bénéfice dd ma, perte dd poids…?
    En sachant quef je comptais reprendre le sport rapidement pour poursuivre en ce sens… Je n ai pas souffert de fatigue ni de maux.. Hormis le 2ème et 3ème jour durant lesquels j ai eu mal à la tête.
    Merci d avance pour vos précieux conseils… Je me s uis acheter du jus dd betteraves et jus de légumes bios…. Pour débuter.

  28. Bonjour,
    j’ai effectué un jeûne de 19 jours qui s’est bien passé.
    Je trouve la reprise alimentaire difficile et j’aurais voulu quelques éclaircissements et conseils.
    1 vaut il mieux se fier aux signaux de faim lors de la reprise ou au contraire manger à heure fixe ? les signaux de faim sont assez intenses pour moi dans cette reprise
    2 je trouve la reprise de poids assez rapide (j’ai repris 7 kilos en 10 jours sur 11 perdus), est ce normal ?
    3 je digère assez mal le cru et l’alimentation liquide ne me convient pas… est ce qu’une reprise avec des légumes cuits vous paraît indiquée ?
    merci d’avance pour vos lumières

    1. Bonjour Gilld, Les jus en bouteilles ont peu d’intéret car sans vitamine et souvent ils contiennent de la tomate. C’est très acide et déminéralisant. Soit vous possédé un extracteur et vous faites des jus de légumes fraîchement pressé soit vous faites des soupes. Bonne journée, tester ici votre score en naturopathie appliquée. https://www.jeunerpoursasante.fr/quizz/

  29. Bonjour,
    je vous remercie pour ce site, et vos réponses aux commentaires qui m’ont beaucoup instruits. Je ne suis pas l’exemple à suivre, j’ai jeûné spontanément, sans connaissance particulière, pendant 10 jours (à l’eau). Je ne voulais pas interrompre mon jeûne, je me sentais très bien mentalement et physiquement, mais j’ai du l’arrêter pour d’autres raisons. Pour le reprise, j’ai suivi les conseils du site, j’ai commencé par des jus de légumes, puis des soupes. J’aimerais commencer à manger des aliments plus divers et solides. Mais depuis le début de mon jeûne, je ne suis pas allé aux selles, ni même après la reprise alimentaire qui dure depuis 4 jours (dont 3 soupes), donc 14 jours sans selles. Mon ventre commence à se ballonner. Que dois-je faire ? Dois-je manger plus solide pour favoriser la digestion et l’excrétion ou risquerai-je de nuire à mon organisme ? Dois-je écouter mon corps et poursuivre au jus de légume, ou recommencer mon jeûne ? Merci de votre attention.

    1. Bonjour Adrien,
      Nous recommandons de pratiquer les lavements durant les jeûnes. Si vous êtes constipé à la reprise prendre une alimentation qui traite la constipation. Psyllium, poireau, pollen frais de ciste, jus lactofermentés, pruneau réhydratées ou prendre un compléments qui aide le transite. Dépuratum de chez lehning, Axarola, chlorure de magnésium.
      Pour un accompagnement voir ici : https://www.jeunerpoursasante.fr/reussir-son-jeune-a-la-maison/
      Bonne journée,
      Eric

    2. Mon inquiétude augmentait et je vous remercie d’avoir partagé votre conseil si rapidement. J’ai suivi votre régime pendant 2 jours, jus lacto-fermentés, poireaux, pruneaux et psyllium ; malheureusement sans soulagement. Le 3ème jour, en revanche, je me suis désaltéré à l’eau d’Hépar, et suis allé aux selles quelques heures après. Je tenais à partager mon expérience au cas où des adeptes du jeûne sont confrontés à des problèmes de constipation. J’aimerai préciser que la constipation était liée à un blocage psychique que je n’avais résolu que la veille, et donc que l’eau minérale n’a contribué qu’en partie à la digestion.

  30. Bonjour,
    Nous terminons, mon mari et moi, une cure Breuss de 42 jours. Nous aimerions connaître votre avis sur la reprise alimentaire sans prendre de risque. Nous avons respectivement perdu 11 kg pour moi et 20 kg pour mon mari. En bonne forme ; une tension normale pour moi, limite basse, et une tension à 14/ 15 pour mon mari, ce qui est très bien pour lui.
    Merci

  31. Bonjour,

    Merci pour vos conseils précieux.

    Quelle est votre position sur le sel pendant la reprise alimentaire ?
    Certains sites de naturopathes indique qu’il faut absolument l’éviter – de votre côté vous conseillez l’eau de quinton, de fait salée.

    Je pose cette question car étant très fatiguée après mon jeûne de 3 semaines je voulais alterner jus de légumes et bouillon. Or je me rends compte que les bouillons achetés en magasins bio (sans gluten, ni additif etc…) ont le sel pour 1er ingrédient….

    Merci et bonne journée,
    Eva

    1. Bonjour Eva, Vous pouvez prendre modérément du sel. Le sel est à éviter si vous faites de la rétention d’eau ou de l’hypertension, c’est mieux de faire des soupes ou bouillons vous même. Bonne soirée, Eric

  32. Bonjour j’ai dernièrement fini une cure de Breuss de 42 jrs , j’ai du partir en déplacement 3 jours après la fin ce qui a perturbé ma reprise alimentaire. ce déplacement a été accompagné de stress ce qui n’a pas facilité les choses. Je me suis rapidement jetée sur la nourriture (on peut parler de crise de boulimie) j’ai malheureusement anéantie tout ce beau nettoyage que j’avais fait !!! Mon corps a bien entendu réagit violemment …je fais des oedèmes aux pieds, chevilles, jambes et mon ventre a doublé de volume !!! Je suis enfin de retour a mon domicile et depuis 2 jours je me replonge dans une alimentation saine !!! Aujourd’hui je suis a 15 jours de la fin de ma cure pensez vous que je puisse rétablir la situation en faisant un jeune, une purge … qu’est qui vous parait le plus adapté ?
    Merci par avance pour votre aide et conseil ? Cordialement Joe

    1. Vos symptômes ressemblent à de la dénutrition. Je vous recommande une alimentation mieux équilibrée. Crudités + féculents + protéines animales. Vos symptômes sont fréquents chez les personnes qui mangent peu ou pas de protéines animales. Je vous recommande de pratiquer des drainages lymphatiques et de tonifier votre système veineux.
      Bonne soirée,
      Eric

  33. Bonjour, cela fait 3 fois que je jeûne à l’instinct, car celui-ci m’y pousse. Je suis actuellement au 7ème jour de mon jeûne et jusqu’ici je me sentais l’envie de poursuivre encore la semaine prochaine, d’autant que j’ai réalisé cette 1ère semaine en environnement urbain et assez sollicitée (berk, vraiment moins bien que dans la nature, le calme et la solitude des fois précédentes!) mais que la semaine prochaine je pars à la montagne. J’observe que je détoxine moins vite que lors de mes deux précédents jeûnes à la montagne : ma langue reste chargée, des boutons sortent encore régulièrement sur ma peau, j’ai régulièrement des coups de pompes et des essouflements, etc. Donc l’idée de poursuivre mon jeûne à l’air pur et face à la montagne m’enthousiasme.
    Mais voici le hic (peut-être): ce soir en cuisinant pour mon fils, j’ai eu pour la 1ère fois vraiment très envie de manger. J’ai cuisiné toute la semaine pour lui et mon mari sans être trop tentée par la nourriture, mais là, la saucisse et les crevettes-mayo se sont imposées à moi très fort!! :). Donc j’ai fait un repas essentiellement protéiné en essayant d’écouter ma satiété.
    Au final, je suis un peu déçue d’avoir “dé-jeûné” ainsi alors que je ressens le besoin de poursuivre mon jeûne encore. Puis-je le reprendre dès demain matin malgré cette parenthèse alimentaire de ce soir ?
    Merci d’avance pour votre réponse

    1. Bonjour Marianne,
      Cette expérience vous aide à comprendre votre mode de fonctionnement. La prochaine fois trouvé un moyen pour vous déconditionner. Soit en évitant les éléments déclencheurs, soit en détourant votre attention sur autre chose ou en pratiquant une technique pour gérer vos émotions. Oui vous pouvez jeûner dés aujourd’hui si vous le souhaitez.
      Bonne journée,
      Eric

    2. Merci beaucoup Eric pour votre réponse! J’ai effectivement décidé de poursuivre mon jeûne mais votre avis me rassure. Je note avec intérêt les effets de mon repas d’hier. Par exemple, les coups de faim sont plus forts désormais, sniff :-/
      Toute expérience est occasion d’apprentissage!
      Bien à vous et belle journée

  34. Bonjour Eric,
    Merci pour tous vos conseils qui me servent de base.
    Je jeûne (hydrique) depuis 12 jours. Je bois une tisane le matin, une tisane le soir et 2 verres d’eau dans la journée. au départ du jeûne je pesais 69.40 kg. aujourd’hui 63 kg. Je désire aller jusqu’à 60 kg et arrêter.
    Mais, j’ai toujours “faim”, alors qu’à priori je ne devrais pas sentir la faim, et j’ai très souvent des “rôts” assez importants. Est-ce normal ?
    D’autre part, lors de la reprise alimentaire après jeûne, pourquoi prendre des huîtres ? quel est l’intérêt de ces huîtres par rapport à d’autres aliments.
    Merci par avance pour vos réponses.
    Bien cordialement

    1. Bonjour OCD7

      Bravo pour votre jeûne. Oui le faim durant le jeûne ne doit pas dépasser 20 minutes. Si elle s’installe et vous dérange je recommande des respirations ventrales; L’idée est de quitter le cérébrale pour revenir dans le corporel.
      Les rôts et les bâillements sont des bons signes il faut les encourager, voir les provoquer. Normalement après un bâillement la faim disparaît. Voir cette vidéo:https://www.youtube.com/watch?v=7X88iHE4w4A
      Pour ce qui est des huîtres. C’est pour apporter des protéines qui sont faciles à digérer car liquides. On pourrait faire une diète aux huîtres, c’est excellent pour la santé.
      Bonne journée,
      Eric

  35. Bonjour Eric,
    Je vais faire une rupture de jeûne au bout de 21 jours de jeûne.
    Si je comprends bien, il faudra que ma reprise se fasse sur 10 jours. Or, selon vos indications, il faut aller du plus dilué au moins dilué. J’ai donc l’intention de m’inspirer de votre 1er exemple et faire la chose suivante :
    – le 1er jour de rupture, prendre 3/4 eau chaude + 1/4 jus légumes,
    – puis le 2ème jour 1/2 eau chaude + 1/2 jus légumes
    – et le 3ème jour 1/4 eau chaude+ 3/4 jus légumes,
    et ceci 3 fois par jour

    * Pour le 4ème, 5ème et 6ème jour selon votre exemple :
    Matin : Jus de légumes concentré avec un peu d’eau chaude pour le réchauffer. (30cl) selon la vitalité.
    Midi : Bouillon de légumes chaud + persil cru émincé ou graines germées, un bol.
    Soir : Potages de légumes chaud + persil cru émincé ou graines germées, un bol.

    * Pour le 7ème et 8ème jour de rupture, toujours selon votre exemple :
    Matin : velouté de pomme de terre auquel nous ajoutons au moment de servir le velouté, un œuf cru, du persil émincé ou des graines germées.
    Midi : Purée de légumes et pommes de terre + 2 à 3 huîtres
    Soir : Purée de légumes et pommes de terre + beurre + poisson, ou viande blanche

    * Pour le 9ème et 10ème jour de rupture, selon votre proposition :
    Matin : velouté de pomme de terre auquel nous ajoutons au moment de servir le velouté, un œuf cru, du persil émincé ou des graines germées.
    Midi : Crudités variées + purée de légumes + riz + 5 à 6 huîtres
    Soir : Crudités variées + féculent (riz ou pâtes ou pomme de terre) + poisson ou viande blanche ou huîtres

    * A partir du 11ème jour :
    Mise en place du réglage alimentaire avec apparition des fruits et jus de fruits à 17h30.

    D’autre part, si je veux continuer sur un jeûne intermittent, est-ce que je peux réduire le nombre de repas et ne prendre que le repas du midi et du soir en oubliant celui du matin? Qu’en pensez-vous ?

    Navrée pour la longueur de ce message, mais j’ai vraiment besoin d’y voir un peu plus clair et je sais que vous êtes de très bon conseil. Merci à nouveau pour tout, votre site est un trésor.

    Bien cordialement