Pourquoi faire une reprise alimentaire progressive après un jeûne ?

Votre estomac et votre système digestif sont au repos, vos intestins sont vides. Vous avez fait un beau travail de nettoyage. Il ne s’agit pas de gâcher ce qui a été fait en se précipitant sur la nourriture. Certains jeûneurs en remangeant aussitôt (viandes, fromages, jus d’agrumes…) ont rencontrés des troubles gravissimes notamment après des jeûnes longs. L’apport et la concentration toxinique (viandes, charcuterie), ou la violente modification de la flore intestinale (fromages), ou encore, cas très fréquent, le passage hyper rapide de jus de fruits dans le sang entraînant avec lui des déchets toxiques accumulés dans le tube digestif… sont des tristes expériences à ne pas renouveler. On se rappellera les accidents survenus lors de la réalimentation dans le cas de naufragés, déportés, etc…ayant subis de grandes privations.

Vigilance donc parce-que le jeûne a transformé le tube digestif en véritable cloaque putride aseptisé. Même si l’on a limité ces effets physiologiques par la douche rectale, il convient à présent de balayer le tube digestif possiblement encombré.

Commencer par des jus de légumes crus très dilués, frais et bien insalivés. Important de mâcher le jus et de déguster dans le calme. Pour les jus de légumes je conseille à dominance carotte bio (3/4), puis courgette, betterave rouge (Pour ceux qui souffrent d’ulcère ou gastrite je conseille alors le jus de pomme de terre). Vous pouvez aussi faire une reprise au jus d’ortie ou au jus de pousses de blé. C’est très riche en oligo éléments et en vitamines. Bien aromatisé par des aromates naturels. Graines germées, persil, fenouil, thym frais, basilique, ciboulette… Vous pouvez aussi mâcher des graines de blés germées. Faites-vous plaisir en y ajoutant de la crème végétale du type crème d’avoine et du Gomazio. Diluer les jus de légumes avec de l’eau chaude.

Si vous êtes très fatigués alors il est préférable de commencer par des bouillons, auxquels vous ajoutez un peu de cru. Soit sous la forme d’arômates crus émincés (Persil, fenouil, basilique, thym, ciboulette, graines germées), soit sous la forme de jus de légumes crus. Ajouter le cru au moment du service afin de ne cuire le cru au contact du bouillon.

Ceux qui souhaitent continuer de mincir ou même pour ceux qui réalisent le jeûne pour des raisons thérapeutiques, il est bon de prolonger la prise de jus de légumes frais sur 2 à 3 semaines. Vous maintenez ainsi la phase de l’autolyse du corps sans être en carence de vitamines et oligo éléments. Le processus de guérison enclenché par le jeûne doit-être maintenu après le jeûne par une remontée lente et progressive de l’alimentation. Il sera bon selon les cas de soutenir le foie et les reins pour continuer la détoxination et faciliter le drainage lymphatique. Je recommande également de continuer la pratique régulière de douches rectales tant que la personne n’a pas retrouvé totalement la santé.

La reprise alimentaire doit-être conduite graduellement . Dans ce cas, le jeûne se ralentit progressivement. La transition est lente : les sécrétions glandulaires, le fonctionnement des organes digestifs, la réinsertion du système nerveux dans un rythme d’activité se fait progressivement.

 

Quatre principes importants pour conduire la reprise:

  1. Le premier principe d’une reprise alimentaire correcte est d’aller du plus dilué au plus concentré. On commencera donc par des aliments riches en eau « végétale », pour introduire peu à peu des aliments plus concentrés. Je recommande des jus de légumes dilués (carotte, ortie, betterave). Vous pouvez alterner jus de légumes et bouillons de légumes.
  2. Le deuxième principe est du plus alcalinisant au plus acidifiant. Il faut donc garder les fruits et jus de fruits pour la fin, notamment si il fait froid et que vous êtes une personne frileuse.
  3. De manière générale la reprise alimentaire doit-être d’une durée de moitié de celle du jeûne. Pour un jeûne de 7 jours par exemple la reprise est étalée sur 3.5 jours.
  4. Si la personne est de forte vitalité la durée de la reprise peut être écourtée. Mais les bénéfices du jeûne sont meilleurs si le temps de reprise est respecté voir augmenté. Si la personne est très fatiguée il est préférable de commencer la reprise avec des bouillons auxquels nous ajoutons: un peu de persil ou de jus de légumes crus après cuisson du bouillon (2 cuillères à soupe).

 

La progression proposée est la suivante :

Premier exemple, une reprise sur 4 jours:

Premier jour

Matin:  ¾ d’eau chaude et ¼ jus de légumes, de un à deux verres (13cl)  selon la vitalité.

Midi :  ½ d’eau chaude et ½ jus de légumes,  de un à deux verres (13cl) selon la vitalité

Soir :  ¼ d’eau chaude et ¾ jus de légumes, de un à deux verres (13cl) selon la vitalité

Deuxième jour

Matin : Jus de légumes concentré avec un peu d’eau chaude pour le réchauffer. (30cl) selon la vitalité.

Midi :  Bouillon de légumes chaud + persil cru émincé ou graines germées, un bol.

Soir : Potages de légumes chaud + persil cru émincé ou graines germées, un bol.

Troisième jour

Matin : velouté de pomme de terre auquel nous ajoutons au moment de servir le velouté, un œuf cru, du persil émincé ou des graines germées.

Midi :  Purée de légumes et pommes de terre + 2 à 3 huîtres

Soir :  Purée de légumes et pommes de terre + beurre +  poisson, ou viande blanche

Quatrième jour

Matin :  velouté de pomme de terre auquel nous ajoutons au moment de servir le velouté, un œuf cru, du persil émincé ou des graines germées.

Midi : Crudités variées + purée de légumes + riz + 5 à 6 huîtres

Soir : Crudités variées + féculent (riz ou pâtes ou pomme de terre) + poisson ou viande blanche ou huîtres

Cinquième jour.

Mise en place du réglage alimentaire avec apparition des fruits et jus de fruits à 17h30.

Deuxième exemple pour un jeûne de 7 jours et une reprise sur 3 jours :

1er jour :  Jus de carottes, très dilués au départ, puis plus concentrés à la fin de la journée. Prendre toutes les deux heures selon la faim.  Au dîner prendre un bouillon de légumes.

2ème jour :  Jus de carottes concentré et bouillon de légumes dans la journée toutes les deux heures selon la faim. Potage avec pomme de terre au repas du soir. Possibilité de mettre un œuf cru dans le potage.

3ème jour :  Jus de carottes concentré, potage avec pomme de terre, purée de légumes, œuf le midi . Le soir crudités, riz, poisson.

4ème jour :  Repas normaux avec apparition des fruits à 17h30.

Prolonger la reprise :

Le processus de guérison démarré durant le jeûne continue après le jeûne. Si vos réserves pondérales le permet, vous pouvez étaler la reprise sur plusieurs semaines. Il est possible de faire la diète suivante sur 2 à 10 semaines :

Matin:  Jus de légume cru + eau chaude.

Midi : 3 à 12 huitres

Soir :  Bouillon + graines germées + persil émincé.

Jus de légumes.

Les jus de légumes peuvent aussi être réalisés à base d’herbes. Orties, bardane, pissenlit, plantain. Cela vous fait à la fois une reprise riche en oligo éléments, vitamines ainsi qu’une aide pour les  émonctoires (foie, intestin, reins, poumons).Graines germées.

Vous pouvez ajouter des graines germées dans vos jus ou dans vos bouillons de légumes. Elles sont extrêmement riches en vitamines et enzymes. Prendre les graines germées crues.

Les graines germées sont encore plus importantes si vous n’avez pas d’extracteur de jus. Elles permettent d’apporter des vitamines et enzymes absents dans les bouillons. Les mettre dans les bouillons au moment du service afin d’éviter de les cuire.

 

Cure Breuss

Pour les puristes équipés d’un extracteur de jus, la recette peut-être la suivante : 200g de betteraves rouges, 100g de céleris racines, 100g de carottes, 30g de radis noir, 10g de gingembre, 10g de curcuma, 100g d’ortie, 20g de plantain, 50g de pissenlit, une pomme de terre de taille moyenne avec la peau.

Eau de Quinton

Pour les personnes à terrain acide (fatigue, faible poids, douleurs, ostéoporose, insomnies, psoriasis, cancer…) il est bon d’ajouter de l’eau de Quinton isotonique aux jus de légumes et de boire de l’eau de quinton sur plusieurs semaines avant et après un jeûne. ½ à 1 litre d’eau de Quinton isotonique par jour.

Aloé Vera

La reprise peut se faire avec du jus d’Aloé Véra. Remplacer les jus de légumes et bouillon par des jus d’Aloé Vera. Diluer avec de l’eau tiède ou encore mieux de l’eau de Quinton tiède.

Analyses de sang et examens médicaux.

Les paramètres du sang ont totalement changé du fait du jeûne. Le glucose a été transformé en corps cétoniques, le cholestérol dans le sang a été très fortement augmenté, le taux de fer a été multiplié par trois. Le potassium et sodium sont au minima… Afin de faire des analyses comparables à celles que vous faites habituellement,  je recommande de les faire 4 semaines après la fin de la reprise alimentaire.

Voir également :

Laisser un commentaire

10 réactions sur “Reprise alimentaire après un jeûne

  1. Question :
    J’ai eu une reprise alimentaire agressive après mon jeûne. J ai jeûner 20j en buant de l eau et du jus de fruits fait maison ,puis durant une semaine je n ai mangé que de la salade et des fruits séparément ainsi que des noix de cajou salé ( 1er erreur) . Des le 8j après mon jeune je me suis mise à manger chaque soir comme tous le monde mais en journée uniquement fruits et salade, cela durant 4 jours . Le Lendemain, soit 11j après le jeûne, j ai déjeuner du lait du pains ( choco thon fromage …) Catastrophe!!! je n ai rien digéré et je n ai plus rien manger ce jour là, le lendemain et le jour d après j’ai juste mangé des fruits le soirs. Maintenant, soit 14j après mon jeûne, je mange fruits et des noix . Mais je n arrête pas de faire des rots qui pue on dirait je ne digère plus rien.
    Mon estomac est bousillé? Que c t-il passé pour les personnes dont tu parles qui étaient sous alimentées dans un bateau puis qui se sont mis d’un seul coup à manger cuit consistant …. ?

    1. Bonsoir Badi-Nelly,
      Il semble que ton alimentation soit trop chargé en fruits crus. Je te recommande une alimentation équilibrée sans fruits crus. Crudités variées + un féculent (pomme de terre, riz, sarrasin..) + une protéine animal (œuf, poisson, viande). Mastiquer 30 fois chaque bouchée. Manger uniquement bio et faire des repas maison frugaux, ne jamais manger des restes. Deux repas par jour espacé de minimum 5 heures. Si les problèmes digestifs persiste prendre du kal-N-Zyme. Pas plusb de 5 jours de ce complément alimentaire pour éviter l’accoutumance.
      Bonne soirée,
      Eric

  2. Bonjour
    Je termine ce soir un jeun hydrique de 7 jours et ne souhaite pas aller au delà. Ma perte de poids était rapide 1kg voir plus par jour les 4 premiers jours puis cela s est stabilisé. Poids de départ 58 et la 53,4 pour 1m68
    Néanmoins j ai depuis avant hier une douleur au palais comme s il était irrité et engourdi ainsi que amygdale du même côté et sinus J oscille donc entre l envie qu à mon mental de stopper et le besoin qu aurait mon corps de peut être continuer
    Je n ai pas eu de gros symptômes de détoxication ayant une alimentation plutôt saine et hypotoxique mais très froid aux extrémités et un sommeil très léger
    Merci de vos conseils

    1. Bonjour,
      Dans votre cas il faudrait jeûner à l’eau de Quinton. Vous minéraliser en dehors des jeûnes en enlevant les fruits et privilégiant les jus d’orties, huîtres, légumes et eau de Quinton.
      Bonne journée,
      Eric

  3. Bonjour. Apres un jeûne long de 20 jours,je suis dans ma reprise alimentaire.hier midi j’en étais à mon 7eme jours de reprise. J’ai commencé par des jus dilué betterave carottes puis j’ai concentré jusqu’à les prendre purs. J’ai diversifié mes jus avec des epinards fenouil et en ajoutant de la spiruline car je me sentais tres fatiguée a la fin du jeûne avec des baisses de tension.puis le soir potage et j’ai incorporé petits à petits des légumes.J’ai salé avec du sérum de quiton certains jus et potages. Et puis j’ai eu très envie de salé alors il est vrai qu’ils étaient assez salés. J ai apporté un peu de graines germées ces deux derniers jours. Mais là cela fait deux jours que je constate un gonflement de mes pieds chevilles jambes.elles sont lourdes. Est ce uniquement dû à ce trop plein de sel ou y a t il qq chose de sous jacent plus grave (pb reins? Trombose?) Ça m’inquiète car je pense que cet emonctoire est faible chez moi. De plus j’ai très froid la journée et la nuit je suis réveillée parce que j’ai froid. Cette nuit j’ai pris ma température et cela indiquait 35.4 °C.ce matin c’était 37°C.Qu’en penses vous?

    1. Bonjour Laure,

      Faisiez-vous de la rétention d’eau avant votre jeûne? Aviez vous une alimentation dissociée avant votre jeûne. Il faut revoir votre alimentation et prendre des compléments pour faire circuler la lymphe. Un drainage lymphatique vous ferait du bien. Il n’y a rien de dangereux à court terme. Mais je recommande de revoir votre alimentation pour éviter la rétention d’eau à long terme.

      Bonne journée,

      Eric

  4. Bonjour Éric, j’espère que vous allez pour le mieux. Je vous laisse ce message car j’arrive sous peu à mon 31ème et dernier jour de jeûn hydrique et j’aurais souhaité avoir votre avis éclairé sur la pertinence ou non du protocole de reprise que j’envisage suite à mes précédentes expériences, à savoir : une première semaine uniforme avec de l’eau de quinton et une alimentation liquide « façon Clavière » comprenant psyllium, vinaigre de cidre, sirop d’agave, jus de citron, piment de cayenne et jus d’herbe de blé avec éventuellement une adjonction de graines germées diverses. Puis une deuxième semaine de réintroduction progressive de nouveaux aliments en commençant avec de la carotte à l’eau, des poissons blancs à la vapeur et du foie de morue + 3 dattes par jours, suivi de la même chose en ajoutant des lentilles corail, puis du saumon sauvage vapeur et des sardines, ensuite des baies et des encornets, et enfin des avocats, du quinoa, de la mangue et des noix diverses en fin de semaine avant de revenir à une alimentation habituelle carnée. Je me demandais en outre étant un pratiquant de musculation assez intensive et comptant reprendre ma pratique dés mon premier jour de reprise si il serait délirant d’envisager une supplémentation en acides aminés et en protéines de blanc d’oeuf bio dés le début de ma reprise ? Merci pour votre temps et vos conseils qui m’ont montré la voie. Mes respects

    1. Bonjour Yvette, Bravo pour votre jeûne hydrique de 31 jours. De combien avez-vous mincit? Pour votre reprise vous ne précisez pas à quel moment vous prenez ces ingrédients et si vous les associer entre eux. Certains aliments que vous citez sont totalement indigestes entre eux. La morue + les dattes par exemple. Je déconseille les protéines en poudre pour la musculation. Se sont des produits transformés. Cela est mauvais pour la santé notamment pour les reins mais aussi nous savons que les produits transformés sont pour la plupart non bio et cancérigènes. Dommage de faire un jeûne puis de se polluer aussitôt après. Pour la musculation vous avez des compléments naturels hautement assimilables. Seapiax de chez Le stum, Fortior de chez SND, pour le confort des muscles vous pouvez ajouter co-qtion 10 de chez le stum. Bonne reprise. Voir un exemple de reprise ici : https://www.jeunerpoursasante.fr/reprise-alimentaire-apres-jeune/

  5. Merci de votre réponse express, j’ai commencé à 79 kg pour 1m70 et je suis aujourd’hui à 62 kg à une semaine de ma reprise mais je ne compte pas reprendre de poids (en tout cas de masse grasse) car je prépare des compétition de sport de combat. J’associe les poissons, légumes et féculents en introduisant de la nouveauté tout les deux jours par contre je mange toujours les fruits au moins une heure avant de manger autre chose et jamais en fin de repas. Si j’évite la poudre, est-ce que du blanc d’oeuf bio mixé serait digérable?

    1. Bonjour Yvette,
      les fruits une heure avant les repas c’est un peu juste. Il faut au moins 1h30 avant. Si non vous risquer d’être dans le cadre du grignotage. Voir le grignotage plus bas. Idéalement prendre les fruits à 17h30. Voir ma vidéo à se sujet. Pourquoi uniquement le blanc d’œuf le jaune est aussi très bon. Choisir des œufs bios de poules qui mangent de l’herbe. Si vous craignez le cholestérol voir le documentaire cholestérol le grand Bluff.

      Grignotage :https://www.jeunerpoursasante.fr/conseils-jeune/grignoter/

      Fruits : https://www.youtube.com/watch?v=BhJVCrTX0Eo