30 janvier 2021

Linette explique son jeûne au 7ième jour. Apporter une dimension spirituel au jeûne.

Linette nous explique son jeûne au 7 ème jour et nous parle de la dimension spirituelle que le jeûne peut apporter.

 

Linette nous explique son jeûne.

Eric GANDON : « Bonjour Linette ! Pourquoi jeûner ? »

Linette : « En fait, l’idée derrière la tête, c’est d’expérimenter le jeûne sec, car j’ai l’intention d’avoir un projet professionnel lié à ça, donc j’aime bien expérimenter les choses avant de le transmettre. Comme je disais, concernant le jeûne sec, au bout de 36 heures, c’était facile, mais au bout de 48 heures, j’avais beaucoup de palpitation. J’étais physiquement affaiblie, mais mentalement très forte. Quand j’ai repris de l’eau, ça allait beaucoup mieux. Quand je suis venue, je n’avais pas forcément d’objectif santé, car je ne m’attache pas forcément à la bobologie du quotidien, à part les douleurs aux articulations. Au final, je m’aperçois que j’ai un fibrome depuis longtemps, mais je l’avais oublié. Je ne le traite pas forcément, je ne mets pas ma conscience dessus. J’ai également une candidose. »

 

Des résultats après cette semaine de jeûne ?

Eric GANDON : « As-tu observé des résultats ? »

Linette : « Au niveau de la candidose, je sens vraiment mieux la digestion. Je n’ai aucun signe apparent, c’est uniquement quand je mange, je ballonne, je n’arrive pas à digérer comme il faut, et ça se ressent sur les articulations. J’en suis arrivée à me dire que c’est la nourriture qui me fait mal. Depuis toujours, je suis intéressée à la nourriture, j’adore cuisiner. Au final, j’ai enlevé beaucoup de choses. A une époque, il y a longtemps, j’avais compris que l’association, par exemple, si je prenais du café et un dessert au chocolat, ça ne se mariait pas. J’ai dissocié ce genre de choses. Je me sentais bien par la suite, mais sans avoir une alimentation comme tout le monde. Là, c’est encore pire. J’aimerais bien retrouver une alimentation comme tout le monde, la triade me donne envie. Manger un peu de patates douces, des œufs et des crudités, ça serait génial. »

 

Les activités préférées de Linette.

Eric GANDON : « Tu t’es ennuyé cette semaine ? »

Linette : « Non, jamais. Pour tout dire, c’est au-delà de mes espérances, car j’étais venue pour jeûner, mais je ne m’imaginais pas, même si j’avais vue le programme, la densité, ni la richesse des enseignements. Je ne savais pas que ça allait être comme ça. C’est hyper riche. Je suis surprise, et satisfaite au-delà de mes espérances. Je m’aperçois également que c’est très bien fait, car j’analyse d’un autre point de vue, et je me dis que jeûner, si on n’était pas aussi occupé, ça aurait été difficile. On s’occupe du spirituel, on fait du développement personnel, on décentre notre attention pour mettre de côté notre estomac. Quand on broie du noir, c’est là où on va venir ouvrir le frigo. »

Eric GANDON : « Qu’est-ce que tu as mis dans ton cadre de visualisation ? »

Linette : « Quand je l’ai fait pour le corps, la minceur, pour avoir un corps ferme, car j’ai envie d’avoir une peau lisse, ça ne me faisait pas vibrer. Quand j’ai fait la partie du centre, donc j’ai trouvé des photos qui représentaient ce que je voulais, et là, j’ai senti quelque chose. L’idée est venue à moi de me dire, pourquoi pas faire un centre avec des thérapeutes et des experts que je connais dans certains domaines, pour faire un lieu de vie où les gens viennent pour se ressourcer, mais pour apprendre à se reconnecter, et apprendre à manger, car c’est essentiel pour moi de faire un atelier de cuisine. Il faut que les gens repartent sans se poser de questions.

 

 

Voir également :

Planning des cures de jeûne hydrique

Nous contacter ?

Vivre une aventure spirituelle avec le jeûne.

Laisser un commentaire