La mastication… Stade essentiel de la digestion qui permet de perdre du poids, de régler des problèmes gastriques et intestinaux (reflux gastrique, ballonnement, obésité). Bref, bien mastiquer peut changer votre vie…

Pour écouter l’émission dans son intégralité cliquer sur le triangle ci-dessous:

Robert Masson explique:

Dans quelles circonstances avons nous besoin de prendre des compléments alimentaires.

Comment choisir les compléments alimentaires. Comment identifier les compléments alimentaires potentiellement mauvais pour la santé.

 

Quels compléments alimentaires pour:

l’arthrose,

mieux vivre la chimio,

soigner la maladie de Crohn.

Quels compléments alimentaires pour:  fatigue nerveuse; insomnie; douleurs chroniques; ostéoporose…

Mise en garde concernant la Gélée royale.

Autre vidéo similaire avec plus de détails sur certaines maladies :

Pourquoi les compléments alimentaires sont parfois nécessaires. 1er partie (15 première minutes)

Comment ne pas se tromper dans le choix du complément alimentaire. 2ième partie (15ième et 25ième minutes)

Comment lire une étiquette de compléments alimentaires. 2ième partie (15ième et 25ième minute)

Complément alimentaire pour:

  • Système nerveux (26 ième minute)
  • Insomnie
  • Spasmophilie
  • Alzeimer (40 ième minute)
  • Fatigue chronique ( 44ième minute)
  • Libido (51ième minute)
  • Inflammations chroniques ( 54ième minute)
  • Chute de cheveux (55,20 ième minute)
  • Pour mincir (58 ième minute)

 

Retrouver sur ce site Internet certains compléments alimentaires fabriqués et recommandés par Robert Masson, cliquer sur les noms pour en savoir d’avantage:

Zenfor  (insomnie / fatigue nerveuse)

Fortior (vitalité)

Vitalor (Libido)

Neuromer (Oméga3)

Deflamor (inflammations)

Fucus / Pissenlit (mincir)

Spirulina Corsa (tonifier, corriger anémie)

Cartilor (Arthrose)

Ecomer (Chimio, maladie de raynauld, )

Féminor (ménaupose)

Régulor (Diabète)

 

 

 

 

 

Retrouver l’enregistrement d’une conférence de Robert Masson. Je mange bio et je suis malade. Pourquoi? La conférence traite de la digestion, du soja, des dangers du végétarisme, du grignotage…

Synthèse de ce qui est enseigné lors des cures de jeûne. Le model alimentaire. Adaptation pour mincir. Adaptation pour prendre du poids. Les effets possibles d’absence de protéines animales.

ANALYSE BIO-ELECTRONIQUE D’UNE JEUNE FEMME (20 ans )

SUITE A DEUX ANS SANS PROTÉINES ANIMALES DANS L’ALIMENTATION

 

TRIADE EN IMAGE

 

 

 

Réglage alimentaire pour mincir et détoxiner.


Repas du matin (1) :

Au lever: 1 verre d’eau chaude à 40°. Eau avec peu de résidus secs (Mont Roucous ou Montcalm ou filtrée ou osmosée). A boire minimum 30 minutes avant le petit déjeuner.
+

Option : Infusion ou café ou thé ou malt ou chicorée sans sucre, ou rien.
De préférence, rester à jeun jusqu’au repas du midi. Si c’est trop difficile ou si cela vous entraîne au grignotage, vous pouvez prendre au choix :

Soit : Fruits crus en repas unique pour les personnes non frileuses (pommes, ou poires, ou fraises, ou cerises, ou orange, ou raisin)
Soit : Pain petit épeautre toasté ou galettes de sarrasin + œufs à la coque ou viande froide ou poisson cru (2)
Soit : Pain petit épeautre toasté ou galettes de sarrasin + oléagineux (noisettes, amandes, pistaches, cajou, noix, etc.)
Soit : Pain petit épeautre toasté ou galettes de sarrasin + beurre bio au lait cru
Soit : Pain petit épeautre toasté + algues fraîches (marque Bord à Bord)
Soit : Bouillie de flocons (1 variété) ou farine (1 variété) préparés au lait d’amande, cuite 10 min
Soit : Bananes ingérées seules (3), ou avec oléagineux (4) natures ou en purée
Soit : Miel ingéré seul sans aucun autre aliment

A ce repas seront évités : fromage, yaourt, fruits crus, jus de citron, jus de fruits, jus de soja, pain essenien, miam aux fruits, crème Budwig… 

 

Repas du midi et du soir (6) (si petit déjeuner le matin, ne pas manger le soir. Si un repas par jour vous convient, alors rester à un repas par jour, voir témoignage de Colette plus bas, elle prend un repas tous les deux jours) :


Crudités variées et/ou salade verte ou jus de légumes chaud 40° (1/4 d’un verre de jus pur avec 3/4 d’eau chaude).
Pensez aux aromates frais dans vos jus et vos crudités. Pensez aussi au radis noirs, carottes râpées, graines germées, betteraves râpées, salicornes.
Saupoudrer de levure de bière et/ou graines de blé germées et/ou graines de courges, et/ou poudre d’ortie. Mettre si possible quelques anchois frais sur la salade. Huile de colza bio ou huile de noix Alvi dans les crudités.
Ou
Entrée avec pâte à tartiner de poisson gras et légumes. Découvrez cette recette en bas de page.
Ou
Jus d’orties fraîchement pressées, agrémenté de crème d’amande et de Gomasio. 1/4 verre de jus  pur avec 3/4 d’eau chaude
+
Viande ou poisson ou œuf ou huîtres (entre 125 gr et 190 gr selon votre taille)
+
Facultatif : légumes cuits ou purée de légumes (carottes, courgettes, épinards, poireau, artichaut …) (5)
+
Un seul féculent au choix : deux pommes de terre ou 2 cuillères à soupe de pâtes ou du riz ou des légumineuses ou 25 grammes de chocolat noir ou tarte aux fruits cuits (100 grammes) ou 3 sablés.
+
Option : Compote de fruits bien cuits, crème végétale sans sucre.
+
Eau chaude de Mont Roucous ou Montcalm ou filtrée ou osmosée…+ dynamisation

A ce repas seront évités : fruits crus, tomates, melons, pastèques, pamplemousses, pommes, poires, oranges, cerises, fraises, framboises, kiwis etc…  jus de fruits, jus de tomates, fruits secs (dattes, figues, pruneaux, abricots secs), yaourts.

Exemple en image. Mettre plus de protéines animales que sur les deux exemples ci-dessous.


Goûter 17h30 (minimum 4 heures après la fin du repas du midi et 1h30 avant le repas du soir) :

Fruits aqueux (sans rien d’autres) : pommes, poires, melons, tomates, pêches, pamplemousses, oranges, cerises, fraises, framboises, kiwis, abricots…
Au goûter seront évités : bananes, fruits secs, pain, biscottes, gâteaux, chocolat et toutes sucreries.

Sont exclus de cette alimentation :

soja et tous dérivés de soja (autorisés les haricots mungo, soja fermentées), sirops, jus de légumes lacto-fermentés, les conserves, les aliments réchauffés, fumés, carbonisés ou frits à haute température ou passés au micro-ondes, les assemblages de céréales, les muëslis, les crèmes Budwig, les pains à plusieurs céréales, le pain d’épice, le miel, le lait et ses dérivés, les restes d’un repas utilisés aux repas suivants.

Annotations :

(1) Aussi bio que possible et cuisiné maison. Les œufs doivent être bio et issus de poules élevées dans un champ d’herbe. Des poules bio élevées sur de la terre battue n’est pas satisfaisant.
(2) Pour le poisson cru, choisir sardine, maquereau, anchois, coupés en filets puis macérés dans du citron 12 heures (voir recette en bas de page). Excellent apport en oméga 3 naturels.

(3) Pour les bananes, les écraser plusieurs heures à l’avance pour les oxyder.
(4) Noix pour les Oméga3. Il est aussi intéressant d’ajouter des amandes, noisettes, cajoux, pistaches, noix du Brésil, macadomia. Vous pouvez aussi ajouter des grains de pollen qui apportent beaucoup de vitalité.
(5) Les légumes cuits ne sont pas obligatoires mais conseillés pour les personnes qui souhaitent mincir et pour les personnes constipées.

(6) Si un seul repas par jour vous suffit et que cela ne vous entraîne pas à grignoter ou à prendre des encas, je vous encourage à ne prendre qu’un repas par jour: déjeuner ou dîner.

Portions dans l’assiette :

Préparation complémentaire :

1. Détoxiner le foie :

Le foie sera très utile durant le jeûne. Il aura comme fonction, d’une part de détoxiner le corps et d’autre part de le nourrir. D’où l’intérêt de le préparer. En dehors d’un projet de jeûne, il est bon de détoxiner périodiquement le foie.

• Prendre régulièrement, si on le peut, des jus d’orties fraîchement pressées à la place des crudités variées.

• Deux fois par semaine, faire une diète d’artichaut cuit avec une vinaigrette.

• Mettre du radis noir dans les crudités variées.

• Mettre des feuilles de pissenlit dans les salades.

• Si le foie est très engorgé : plantes fraîches S.N.D. Ortie, bardane, pissenlit. Une cuillère à café dans un peu d’eau, deux fois par jour. Disponibles ici: Bien-être du foie.

• Si vous avez un foie engorgé + hypotension ou  hypothyroïdie ou ostéoporose. Il se peut que vous soyez en carence de protéines. Dans ce cas, prendre deux apports de protéines animales de qualité par jour. Pour une personne de 65 kilos, prendre 160 gr de protéines animales, deux fois par jour.

2. Substituer les produits laitiers :

Dans cette préparation, tous les produits laitiers, sauf le beurre, sont arrêtés. Il est bon de rester dans le plaisir et de trouver des substituts.

• Pour le lait : lait d’amande, de riz, d’avoine, de coco, de millet.

• Pour la crème : crème d’avoine, de riz, de millet.

• Pour le yaourt : yaourt au lait de riz.

Attention à ne pas prendre des produits contenant du Carraghénane. C’est un épaississant toxique sur le long terme.

Souvent il suffit de se faire un dessert maison pour enlever les produits laitiers en fin de repas. Crumble de fruits nappé de crème de riz, compote de pomme à laquelle on ajoute une compote de mûres…

Les pratiques additionnelles, optionnelles mais recommandées.

3. Exercice physique

Prendre l’habitude de pratiquer régulièrement du sport sans excès. Faire un peu plus d’exercice chaque jour. Choisir un sport que vous aimez. Footing, danse, piscine, vélo, marche… Le pratiquer tous les jours,  commencer par  10 à 15 minutes les premiers jours puis progressivement augmenter jusqu’à 60 minutes. C’est la régularité qui compte, pas les exploits. Il est prouvé que 10 minutes d’exercice intense par jour prolonge la vie. Plus de détails ici : courir.

4. Pour la vitalité.

Jus d’ortie et de pousses de blé : là aussi, les jus d’ortie et les jus de pousses de blé vont contribuer à une meilleure vitalité et à minéraliser le corps avant le jeûne.

Pour ceux qui aiment, il est bon de prendre deux douzaines d’huîtres par semaine.

Pour ceux qui sont très déminéralisés et fatigués, il est recommandé de prendre 3 à 5 gélules de Fortior S.N.D (ortie, plantes de blé germé et huître) au milieu des repas du matin et du midi. Le Fortior est disponible ici : Fortior.

5. Pour mincir plus vite.

  • Pratiquer le jeûne. On mincit de 2 à 3 kilos par semaine en moyenne avec le jeûne hydrique.
  • Réduire les prises alimentaires, deux repas voire un repas par jour par exemple, sans grignotage entre les repas.
  • Pratiquer la douche rectale journalière, jusqu’à ce que vous ayez atteint le poids souhaité.
  • Prendre du psyllium blond avant vos repas. Il permet de couper la faim. Disponible ici : Psyllium Blond 
  • Prendre du fucus en plantes fraîches (attention, à utiliser avec discernement en cas d’hyperthyroïdie). Le fucus active la thyroïde et ainsi fait mincir. Disponible ici : Fucus plantes fraîches.
  • Fucus + pissenlit en plantes fraîches. Le fucus active la thyroïde et aide à l’élimination de la cellulite. Le pissenlit est un diurétique. Il augmente le volume urinaire et aide lui aussi à l’amincissement. Disponible ici : Cure amincissement.
  • Prendre de la Spirulina Corsa. Elle tonifie et fait mincir. Disponible ici : Spirulina Corsa.

 

Recette marinade de poissons gras crus.

Ingrédients :

• Demander à votre poissonnier de mettre 2 à 3 sardines (ou maquereaux) fraîches en filets.

• Couper les filets en morceaux.

• Faire macérer 12 heures dans du citron (2/3) + vinaigre + huile de colza.

• Ajouter selon vos préférences : feuilles de laurier sauce, gingembre frais, curcuma, oignon rouge et/ou blanc, persil, basilic, fenouil…

Vous pouvez, après 12 heures de macération, déguster directement cette préparation sur du pain au petit épeautre toasté. Si l’aspect du poisson cru vous écoeure, vous pouvez mixer la préparation avec une courgette, un avocat et une à deux carottes. Cela vous fait une pâte à tartiner. Vous pouvez garder cette préparation sous vide, plusieurs jours au réfrigérateur.

Vous obtenez ainsi : votre apport journalier d’Oméga 3, un apport de crudités variées, un apport de protéines animales et un apport de féculent. Cela vous fait un repas complet et équilibré en une seule préparation. Vous mangez frugal et équilibré.

Pour mincir, manger un repas par jour ou un repas tous les deux jours. Voir témoignage ici de Colette et Alain

Pour gagner en vitalité et en poids.

 

Pour gagner en vitalité et en poids il convient de permettre une économie du potentiel vital à travers une alimentation équilibrée et hyper-digeste. On enlèvera tout inhibiteur de digestion et associations alimentaires indigestes.

Repas du matin (1) :

Au lever, un verre d’eau de Quinton Isotonique portée à 40°. Pour diluer votre eau de Quinton utiliser (Mont Roucous, Montcalm, ou eau osmosée et dynamisée), ou une eau contenant moins de 0,50 mg de résidus secs.

Prendre ainsi dans la matinée et la journée de 1/2 à 1 litre d’eau de Quinton Isotonique. Pour comprendre les bienfaits de ce plasma voir la vidéo ici : René Quinton.

+

Option : Infusion ou thé

+

Choix n° 1 : 2 à 4 bananes que vous écrasées 2 heures avant ou la veille au soir, avec 5 à 6 noix + Pollen frais Percy du sert (3) (4). Attention la banane constipe.

Choix n° 2 : Purée de carotte avec beurre au lait cru bio, aromates (persil, thym, basilique) et une viande froide.

Choix n° 3 : Prendre sur des galettes de quinoa, ou de sarrasin, ou d’épeautre bio : poissons gras cru en marinade ou deux œufs coque ou viande froide.  (2)

Choix n° 4 : Des fruits secs réhydratés, du type abricots ou pruneaux ou figues pour les personnes constipées.

Choix n° 5 : Deux oeufs coque avec mouillette de pain d’épeautre beurré ou galette de sarrasin beurré au beurre au lait cru bio.

Choix n° 6 : Deux à trois tranches de pain petit épeautre toaster ou galette de sarrasin avec du beurre bio au lait cru.

Choix n° 7 : Des oléagineux. Noix (4), amandes, noix de cajou, graine de courges, graines de tournesol.

Choix n° 8 : Avocat avec ou sans noix de grenoble.

A ce repas seront évités : fruits, jus de fruits,  yaourt, lait, fromage, produits à base de soja, pain essene, crème budwig, miam aux fruits, miel, confiture, muesli…

Midi et soir (commencer et terminer par un aliment chaud) :

Féculents (pommes de terre ou pâtes ou riz ou autres féculents non complets)

+

Viande ou poisson ou œufs

+

Crudités variées ou salade verte ou 1/4 de verre de jus de légumes chaud 40° fraîchement pressé. (5)

Huile de colza bio ou huile de noix dans les crudités.  Mettre du navet dans les crudités, il ralentit la thyroïde et aide la prise du poids.

+

Tartes aux fruits bien cuits, ou chocolat noir, ou cake maison, ou sablés.

+

Boire chaud pendant le repas

A ce repas seront évités : fruits crus, tomates, melons, pastèques, pamplemousses, pommes, poires, oranges, cerises, fraises, framboises, kiwis etc…  jus de fruits, jus de tomates, fruits secs (dattes, figues, pruneaux, abricots , raisins) , yaourts.

17h30 goûter :

½ verre de jus de légumes fraîchement pressé auquel vous ajoutez de l’eau chaude (40°) ou fruits secs réhydratés (pruneaux, figues, abricots).

Au goûter seront évités : les fruits crus-bananes-pain-biscottes-gâteaux-chocolat et toutes sucreries.

Sont exclus de cette alimentation : Soja et tous dérivés de soja – sirops – jus de légumes lacto-fermentés – les conserves – les aliments réchauffés, fumés, carbonisés ou frits à haute température ou passé aux micro-ondes, les assemblages de céréales, les mueslis, les crèmes budwig, les pains à plusieurs céréales, le pain d’épice, le miel, le lait et ses dérivés, les restes d’un repas utilisés aux repas suivants.

Recommandations complémentaires :

Il est important de prendre les aliments froids ou crus en milieu de repas pour que la muqueuse stomacale reste toujours chaude. Bien se couvrir, mettre une bouillotte sous les pieds et sur l’estomac. Eviter toute déperdition de chaleur.

Faire des respirations ventrales avant le repas pendant 5 à 15 minutes ou pratiquer la cohérence cardiaque, faire une sieste de 5 à 15 minutes avant et après les repas. Mastiquer longuement les aliments, saliver et mastiquer jusqu’à ce que les aliments soient liquides.

Reprendre une activité sportive dès que la vitalité revient, afin d’oxygéner le corps et de tonifier les muscles.

Annotations :

(1) Aussi bio que possible et cuisiner maison. Pour les œufs, ils doivent être Bio issus de poules élevées dans un champ d’herbe.

(2) Pour le poisson cru, choisir sardines, maquereaux, anchois, coupés en filets puis macérer dans du citron 12 heures (voir recette en en bas de page) tartare de sardines fraîches ou marinade de sardines fraîches. Excellent apport en oméga 3 naturel.
(3) Pour les bananes le matin les écraser plusieurs heures à l’avance pour les oxyder. Elles peuvent-être écrasées la veille.
(4) Noix de Grenoble pour les Oméga3.
(5)Ce plat doit-être ingéré au milieu du repas si inflammation du tube digestif ou pour les personnes en sous-poids.

Portions dans l’assiette :

Compléments alimentaires :

  1. Fortior SND, 3 à 6 gélules par jour au milieu des trois repas. Compléments global constitué d’huître, d’ortie et plantules de blé germé. Il aide à corriger les carences en oligo-élements (zinc, manganèse, cobalt, sélénium, etc…) et en vitamines du groupe B, en particulier acide folique et vitamine B12. Excellent pour retrouver la vitalité et la libido. Disponible ici : Fortior.
  2.  Vitalor SND, 3 à 6 gélules par jour au milieu des trois repas. Similaire au Fortior mais avec en plus de l’arginine. Cela contribue à la musculation mais aussi à la libido. Disponible ici : Vitalor.
  3.  Pollen Percy frais du sert si tolérance (bien mastiquer) 1 à 2 cuillères à café le matin.
  4.  Carominthe de chez Lehning. Aide à donner de l’appétit et à digérer. 20 gouttes dans de l’eau 10 minutes avant chaque repas.Kal-n-zyme solaray, a utiliser en cas de très mauvaise digestion et  de manque d’appétit. Une gélule au milieu du repas midi et soir sur 10 jours maximum. Attention ne pas utiliser les enzymes de digestion artificiel sur le long cours, il y a un risque que cela entraîne une accoutumance et l’arrêt de la production d’enzymes naturels
  5. Eau isotonique de Quinton. Jusqu’à 1 litre par jour. (bon pour la reprise de poids mais peut déclencher des diarrhées). Le plasma de Quinton est disponible ici: http://www.csbs.fr/
  6. Il est fondamental de boire chaud en mangeant et en dehors des repas pour gagner en vitalité et prendre du poids.

 

Recette poissons gras crus.

Ingrédients :

• Demander à votre poissonnier de mettre 2 à 3 sardines (ou maquereaux ou hareng) fraîches en filets

• Couper les filets en morceaux

• Faire macérer 12 heures dans citron (2/3) + vinaigre + huile de colza

• Ajouter selon vos préférences feuille de laurier sauce, gingembre frais, curcuma, oignon rouge ou blanc, persil, basilique, fenouil, poudre d’ortie…

Vous pouvez, après 12 heures de macération, déguster directement cette préparation sur du pain au petit épeautre toasté. Si la vue du poisson cru vous gêne, vous pouvez prendre cette préparation et la mixer avec une courgette, un avocat et  une carotte. Cela vous fait une pâte à tartiner. Vous pouvez garder cette préparation plusieurs jours au frigidaire.

Réglage alimentaire en cas de constipation.

Repas du matin (1):

Au lever : 1 verre d’eau. L’eau doit être froide si les intestins sont atones. Elle doit être à 40° dans le cas de constipation spasmodique. Eau avec peu de résidus secs (Mont Roucous ou Montcalm ou filtrée ou osmosée). A boire minimum 30 minutes avant le petit déjeuner.

+

Option : Eau de Quinton Hypertonique (7) ou Infusion de : Pissenlit et/ou Guimauve et/ou Mauve et/ou Réglisse (9) et/ou Bardane et/ou rien.

De préférence, rester à jeun jusqu’au repas du midi. Si c’est trop difficile ou si cela vous entraîne au grignotage, alors vous pouvez prendre au choix :

 

Choix n° 1 : Pruneaux ou abricots secs ou figues séchées, réhydratés en les trempant 6 heures dans de l’eau, avec ou sans jus de pruneau (7) ;

Choix n° 2 : Poireau vinaigrette (7) avec un oeuf à la coque et mouillettes de pain beurre bio au lait cru ;

Choix n° 3 : Poireau vinaigrette (7) avec une viande froide ;

Choix n° 4 : Un avocat (7) avec 4 à 5 noix de grenoble et graines de courges (7) .

Choix n° 5 : Une bonne poignée de graines de courges (7) + 4 à 5 noix de Grenoble

Choix n° 6 : Un bouillon de légumes + sel (9). Bouillon à base de : poireaux, brocolis, choux, épinard, carotte.

A ce repas seront évités : les bananes (8), confiture de coing (8),  fromage, yaourt,  fruits crus,  jus de fruits,  jus de soja, pain des esséniens, miam au fruits, crème Budwig, Muesli… 

Repas du midi et du soir (6) (pour personnes en surpoids, si petit déjeuner le matin, ne pas manger le soir) (1) :

 

Il faut impérativement respecter la triade : crudités variées + féculent + protéines. En détail cela donne :

Crudités variées et /ou salade verte et graines de courges (7) (une poignée).

Huile de colza bio ou huile de noix Alvi dans les crudités + huile d’olive (50% Colza/50% Olive (7)).

On peut ajouter quelques poivrons cuits marinés plusieurs jours dans de l’huile (7).

+
Viande ou poisson ou œuf ou huîtres (2)(entre 125 gr et 190 gr selon votre taille).

+

A volonté : légumes cuits et purée de légumes (poireaux (7), asperges (7), courgettes, épinards (7), artichauts (7) …).

+

Féculent mais un seul type de féculent pour une meilleure digestion : Alterner pommes de terre (7) ou patates douces ou manioc ou riz (8) ou sarrasin ou quinoa ou pâtes ou petit épeautre ou autres céréales ou légumineuses lentilles (8) ou fèves ou haricots secs ou pois secs

+

Compote de fruits bien cuits ou crèmes végétales sans sucre ou tarte aux fruits cuits (pommes-poires (7)) ou clafoutis préparé au lait d’amande ou sablé ou cake.

+

Eau chaude à 40° de Mont Roucous ou Montcalm ou filtrée ou osmosée…+ dynamisation.

 

A ce repas seront évités : fruits crus, tomates, melons, pastèques, pamplemousses, pommes, poires, oranges, cerises, fraises, framboises, kiwis etc…  jus de fruits, jus de tomates, fruits secs (dattes, figues, pruneaux, abricots secs), yaourts. 

 

Goûter 17h30 (minimum 4 heures après la fin du repas du midi et 1h30 avant le dîner) :

 

Choix n° 1 : pruneaux ou abricots secs ou figues séchées / Réhydratation par trempage durant 6 heures dans de l’eau, avec ou sans jus de pruneaux (7).

Choix n° 2 : fruits crus : à volonté  poires (7) ou melons ou tomates ou pêches.

Au goûter seront évités : bananes (8)- coings (8) – myrtilles (8) – oléagineux – pain – biscottes – gâteaux -chocolat et toutes sucreries.

 

Sont exclus de cette alimentation :

Soja et tout dérivés de soja, sirops, jus de légumes lacto-fermentés, les conserves, les aliments réchauffés, fumés, carbonisés ou frits à haute température ou passés aux micro-ondes, les assemblages de céréales, les muëslis, les crèmes Budwig, les pains à plusieurs céréales, le pain d’épices, pain essénien, le miel, le lait et ses dérivés, les restes d’un repas utilisés aux repas suivants.

Annotations:

(1) Aussi bio que possible et cuisiné maison. Pour les œufs, ils doivent être bio et issus de poules élevées dans un champ d’herbe. Bio au grand air sur de la terre battue est insuffisant.

(2) Pour un bon transit, il est recommandé deux apports de protéines animales par jour. Une carence de protéines animales entraîne la constipation.

(4) Noix de Grenoble pour les oméga 3.

(5) Les légumes cuits ne sont pas obligatoires mais conseillés pour les personnes qui souhaitent mincir et aider le transit.

(6) Si un seul repas par jour vous suffit et si cela ne vous entraine pas à grignoter, alors je vous encourage à ne prendre qu’un repas par jour. Déjeuner ou dîner. Cela doit rester un seul repas. Si vous prenez une soupe ou un encas le soir, assurez-vous de respecter la triade: crudités variées + féculent + protéines. Une soupe avec pomme de terre, un oeuf cru + des aromates crus dans la soupe peuvent composer un dîner léger en respectant la triade.

(7) Aliments qui aident le transit.

(8) Aliments qui constipent, à éviter.

(9) Aliments à éviter en cas d’hypertension.

Portions dans l’assiette :

Préparation complémentaire :

1. Détoxiner le foie et aider le transit 

Le foie sera très utile durant le jeûne. Il aura comme fonction d’une part de détoxiner le corps et d’autre part de le nourrir, d’où l’intérêt de le préparer. En dehors d’un projet de jeûne, il est bon de détoxiner périodiquement le foie. L’ortie, la bardane, le pissenlit activent également les intestins. On peut y ajouter de l’artichaut en plante fraîche.

• Deux fois par semaine, faire une diète d’artichaut cuit avec une vinaigrette

• Mettre du radis noir dans les crudités variées

• Mettre des feuilles de pissenlit dans les salades

• Si le foie est très engorgé : Plantes fraîches SND. Ortie, Bardane, Pissenlit. Une cuillère à café dans un peu d’eau, deux fois par jour. Disponible ici : Bien-être du foie.

• Si vous avez un foie engorgé + hypotension ou  hypothyroïdie ou ostéoporose, il se peut que vous soyez en carence de protéines. Prendre dans ce cas deux apports de protéines animales de qualité par jour. Pour une personne de 65 kilos, prendre 160 gr de protéines animales deux fois par jour.

2. Substituer les produits laitiers 

Dans cette préparation tous les produits laitiers sauf le beurre sont arrêtés. Il est bon de rester dans le plaisir et de trouver des substituts.

• Pour le lait : lait d’amande, de riz, d’avoine, de coco, de millet.

• Pour la crème : crème d’avoine, de riz, de millet.

• Pour le yaourt : yaourt au lait de riz.

Attention à ne pas prendre des produits contenant du Carraghénane. C’est un épaississant toxique sur le long terme.

Souvent, il suffit de se faire un dessert maison pour enlever les produits laitiers en fin de repas. Crumble de fruits nappé de crème de riz, compote de pomme à laquelle on ajoute une compote de mûres…

Les pratiques additionnelles, optionnelles mais recommandées.

3. Exercice physique

Prendre l’habitude de pratiquer régulièrement du sport sans excès. Faire un peu plus d’exercice chaque jour. Choisir un sport que vous aimez. Footing, dance, piscine, vélo, marche…Le pratiquer tous les jours,  commencer par  10 à 15 minutes les premiers jours puis progressivement augmenter jusqu’à 60 minutes. C’est la régularité qui compte, pas les exploits. Il est prouvé que 10 minutes d’exercice intense par jour prolonge la vie. Ici plus de détails : courir.

Pour la constipation, faire travailler le périnée. Contracter le périnée et rentrer le ventre puis relâcher le périnée et relâcher le ventre. Faire cela 10 à 15 fois plusieurs fois par jour. Le faire de façon lente et régulière, synchronisé avec la respiration puis faire la même chose de façon accélérée. Alterner.

4. Psyllium blond

Le Psyllium blond est efficace pour activer les intestins. Commencer par une cuillère à café dans de l’eau avant les repas. Puis augmenter les doses jusqu’a 4 cuillères à soupe dans de l’eau. Boire l’eau avant que le Psyllium se réhydrate. Pour en savoir plus sur le Psyllium blond, cliquer sur l’image :

Recette dessert psyllium: 4 cuillères à soupe de Psyllium, 1 cuillère à soupe de poudre de cacao sans sucre, 2 cuillères à soupe de noix de coco râpée. Mettre de l’eau chaude, mélanger. Laisser reposer 3 heures au frigidaire.

                

5. Boire en mangeant

Cela améliore la fonction digestive et le transit. L’eau permet une meilleure digestion et assimilation des féculents et amylacées.

6. Soigner le sommeil

Un manque de sommeil peut entraîner une paresse intestinale par carence en influx nerveux.

7. Douche rectale

Pratiquer deux à trois fois par semaine la douche rectale. Explication disponible en cliquant sur l’icone: voir plus ici: Douche rectale.

8. Axarola. Superdiète.

A éviter en cas d’hypertension. Prendre 3 à 4 comprimés au milieu du repas du soir.

9. Eau de Quinton Hypertonique/Isotonique.

L’eau de Quinton Hypertonique va aider le transit et tonifier la personne. Disponible ici : laboratoire CBS

10. Pratiquer les bains dérivatifs.

Excellent pour la constipation et pour détoxiner. Un peu contraignant. Les bains dérivatifs sont expliqués ici : Bains dérivatifs

11. Lehning.

  • Dépuratum. 1 à 3 gélules par jour. Voie Orale. Aide le foie et les reins et agit indirectement sur la constipation
  • Dragées végétales REX. 1 à 3 comprimés après le repas du soir en commençant par un comprimé. Attention ne pas utiliser ce produit plus de 8 jours. Ce produit peut irriter les intestins.

Réglage alimentaire dans le cas d’hypertension

L’hypertension est liée à l’athérosclérose et un déséquilibre hormonal . C’est une résultante de l’intoxination du corps. Pour se soigner de l’hypertension, il est impératif de changer son hygiène de vie. Les médicaments font baissés la tension mais ne soigne pas l’hypertension. Le jeûne et le réglage alimentaire font baisser la tension et soigne la l’hypertension.

1. Réglage alimentaire avec repas équilibrés et frugaux. Un seul glucide par repas.

2. Enlever les fruits aux repas et les produits laitiers.

3. Augmenter l’apport de potassium. Bananes le matin avec des noix et huile de noix Alvie. Consommez pamplemousse (seul et vers 17h30 ; précaution car le pamplemousse potentialise l’effet de certains médicaments). Amandes, noix diverses, persil, graines de blé germées, graines de tournesol, levures alimentaires, courges sous toutes ses formes.

4. Apport d’ail. L’ail noir est délicieuse sur des craquotes et ne donne pas mauvaise haleine.

5. Enlever le sel, la caféine, le tabac, la gelée royale, l’alcool, le vin, la bière, la réglisse, le pollen, vitamine E, le Chardon Marie. Ils sont hypertensifs. les plats riches en sel (conserves, plats industriels, pâtisserie industrielle…).

6. Remplacer le sel par des aromates.

7. Enlever ou diminuer le stress à répétition.

8. Exercer une activité physique régulière: marche, natation, vélo, yoga, qi gong.

9. Faire des jeûnes réguliers. D’abord un jeûne long de 6 à 25 jours, puis des jeûnes réguliers de 5 jours par mois, selon les réserves pondérales et la vitalité. Normalement, la tension se régule après 5 à 10 jours de jeûne. Le jeûne un jour sur deux ou un repas par jour marche aussi très bien. Vous trouverez ici le témoignage d’un jeûneur ayant soigner son hypertension : jeûne et hypertension.

10. Pour personnes non frileuses, faire une diète d’ananas et de pamplemousse (si pas de traitement).

11. Enlever le tabac.

12. Utiliser de l’huile d’olive extra vierge première pression à froid pour les cuisson en dessous de 180°. Apport de polyphénols et antioxidants. Utiliser l’huile de noix et l’huile de Colza première pression à froid pour les assaisonnements. Apport d’Oméga3 anti-inflammatoires.

Repas du matin (1) :

Au lever : 1 verre d’eau tempérée à 40°. Eau avec peu de résidus secs (Mont Roucous ou Montcalm ou filtrée ou osmosée). A boire minimum 30 minutes avant le petit déjeuner.

+

Option : Boire une infusion, passiflore, valériane, aubépine.

Seront évités café et thé le matin

De préférence, rester à jeun jusqu’au repas du midi. Si cela vous est impossible de rester à jeun le matin ou si cela vous incite à manger entre les repas, prendre au choix par ordre de préférence pour faire baisser la tension :

Soit : Bananes ingérées seules (3), ou avec noix (4) natures ou en purée

Soit : Pain ou galettes de riz ou galettes de sarrasin + ail écrasé+ œufs à la coque ou viande ou poisson cru en marinade (2)

Soit : Un avocat(6) seul ou avec des noix.

Soit : Pain ou galettes de riz + oléagineux (noisettes, amandes, pistaches, cajou, noix, macadamisa, noix du Brésil, etc.)

Soit : Bouillie de flocons (1 variété) ou farine (1 variété) préparée au lait d’amande, cuite 10 mn

Soit : Miel ingéré seul sans aucun autre aliment

Soit : Un repas de fruits crus aqueux avec jus de fruits frais. (pour les personnes non frileuses uniquement)

A ce repas seront évités : soja, sel et yaourt. (Ne pas associer fruits crus et jus de fruits avec un autre type d’aliment)

Repas du midi et du soir :

 

Crudités variées et salade verte ou jus de légumes chaud 40° (5)

Pensez aux aromates frais dans vos jus et vos crudités. Pensez aussi au radis noirs, carottes râpées, graines germées, betteraves râpées, ail, persil.

Saupoudrez de levure de bière, graines de blé germées, graines de courges, amandes, poudre d’ortie. Mettre si possible quelques anchois frais sur la salade. Huile de colza bio ou huile de noix Alvi dans les crudités.

Ou entrée avec pâte à tartiner de poissons gras, ail et légumes. Découvrez la recette en bas de page.

+

Facultatif : légumes cuits et purée de légumes (carottes, courgettes)

+

Viande ou poisson ou œuf ou huîtres (160 à 190 grammes), le poisson est à privilégier pour aider à faire baisser la tension.

+

Un seul féculent, voire deux au maximum. Au choix: deux pommes de terre, ou 2 cuillères à soupe de pâtes ou du riz ou des légumineuses ou 25 grammes de chocolat noir ou tarte aux fruits cuits (100 grammes) ou 3 sablés.

+

Eau tempérée 40°

A ces repas seront évités : sel, fruits crus, tomates, melons, pastèques, pamplemousses, pommes, poires, oranges, cerises, fraises, framboises, kiwis etc…  jus de fruits, jus de tomates, fruits secs (dattes, figues, pruneaux, abricots secs), yaourts. 

 

Goûter 17h30:

Sans aucun autre aliment avec : fruits aqueux : pamplemousses, jus de citron, pamplemousse, assiette de tomates crus, ou myrtilles crus…

Au goûter seront évités : bananes, fruits secs, pain, biscottes, gâteaux, chocolat, yaourt, soja, fromage et toutes sucreries.

Sont exclus de cette alimentation :

soja et tous dérivés de soja, sirops, jus de légumes lacto-fermentés, conserves, sel, aliments salés, aliments réchauffés, fumés, carbonisés ou frits à haute température ou passés au micro-ondes, les assemblages de céréales, les muëslis, les crèmes Budwig, les pains à plusieurs céréales, le pain d’épice, le pain essène, le miel, la gelée royale, le pollen, la réglisse, le lait et ses dérivés, les restes d’un repas utilisés aux repas suivants.

Annotations :

(1) Aussi bio que possible et cuisiné maison. Les œufs doivent être bio, issus de poules élevées dans un champ d’herbe.

(2) Si protéines animales le matin, s’abstenir le soir. Pour le poisson cru, choisir sardines, maquereaux, anchois, coupés en filets puis macérés dans du citron 12 heures (voir recette en dernière page), tartare de sardines fraîches ou marinade de sardines fraîches. Excellent apport en oméga 3 naturels.

(3) Pour les bananes le matin, les écraser plusieurs heures à l’avance pour les oxyder. C’est excellent pour faire baisser la tension.

(4) Noix pour les Oméga3. Il est aussi intéressant d’ajouter des amandes, noisettes, cajoux, pistaches, noix du Brésil, de macadamia.

(5) Ce plat doit être ingéré au milieu du repas si inflammation du tube digestif ou manque de vitalité.

(6) L’avocat est riche en antioxydant, il diminue les inflammations et stabilise le rythme cardiaque.

Portions dans l’assiette :

Préparation complémentaire :

Apporter Du Co-cqtion10 laboratoire le Stum.

Une gélule au repas du matin et une gélule au repas du soir. Permet de gagner 1 à 2 points en tension. Co-Cqtion 10

Drainer le sang, la lymphe et les reins avec Top VIE+

Trois gélules par jour au milieu des repas. Intéressant en cas de tension pincée et de diastole élevée. Disponible ici : Top VIE+

Apporter des Oméga3 pour assouplir les artères et les veines – inflammatoire :

Prendre tous les jours, des noix ou du poisson en marinade ou des huîtres ou des gélules oméga3 Neuromer. Disponibles ici : Neuromer

Gemmothérapie Equilor ou Herbagem:

15 gouttes de chaque deux fois par jour 10 minutes avant les repas.

Cornus Sanguinea (anti-agrégant plaquetaire)

Ginko Biloba (anti-agrégant plaquetaire, anti-axodant, vasodilatateur cérébral)

Aulne (vasodilatateur cérébral)

 

Détoxiner le foie :

Le foie sera très utile durant le jeûne. Il aura comme fonction, d’une part de détoxiner le corps et d’autre part de le nourrir. D’où l’intérêt de le préparer.

• Prendre régulièrement, si on le peut, des jus d’orties fraîchement pressées à la place des crudités variées.

• Deux fois par semaine, faire une diète d’artichauts cuits avec une vinaigrette.

• Mettre du radis noir dans les crudités variées.

• Mettre des feuilles de pissenlit dans les salades.

• Si le foie est très engorgé : plantes fraîches S.N.D. Ortie, bardane, pissenlit. Une cuillère à café dans un peu d’eau, deux fois par jour. Disponibles ici: Bien-être du foie.

 

Substituer les produits laitiers :

Dans cette préparation, tous les produits laitiers, sauf le beurre, sont arrêtés. Il est bon de rester dans le plaisir et de trouver des substituts.

• Pour le lait : lait d’amande, de riz, d’avoine, de coco, de millet.

• Pour la crème : crème d’avoine, de riz, de millet.

• Pour le yaourt : riz au lait végétal.

Souvent, il suffit de se faire un dessert maison pour enlever les produits laitiers en fin de repas. Crumble de fruits nappé de crème de riz, compote de pomme à laquelle on ajoute une compote de mûres…

Les pratiques additionnelles.

Exercice physique:

Prendre l’habitude de pratiquer régulièrement du sport sans excès. Faire un peu plus d’exercice chaque jour. Choisir un sport que vous aimez. Footing, danse, piscine, vélo, marche… Le pratiquer tous les jours,  commencer par  10 à 15 minutes les premiers jours, puis progressivement augmenter jusqu’à 60 minutes. C’est la régularité qui compte, pas les exploits. Courir 15 minutes par jour diminue concidérablement les risques cardiovasculaires. Voir plus ici: Courir.

 

Recette marinade de poissons gras crus.

Ingrédients :

• Demander à votre poissonnier de mettre 2 à 3 sardines (ou maquereaux) fraîches en filets.

• Couper les filets en morceaux.

• Faire macérer 12 heures dans du citron (2/3) + vinaigre + huile de colza.

• Ajouter selon vos préférences : feuille de laurier sauce, gingembre frais, curcuma, oignon rouge ou blanc, persil, basilic, fenouil, poudre d’ortie…

Vous pouvez, après 12 heures de macération, déguster directement cette préparation sur du pain au petit épeautre toasté. Si ne vous est pas appétissant, vous pouvez mixer cette préparation avec une courgette, un avocat et une à deux carottes. Cela vous fait une pâte à tartiner. Vous pouvez garder cette préparation sous vide, plusieurs jours au réfrigérateur.

Vous avez ici : votre apport journalier d’Oméga 3, un apport de crudités variées, un apport de protéines animales et un apport de féculent. Cela vous fait un repas complet et équilibré en une seule préparation.

Réglage alimentaire pour travailleur physique et sportif. 5 à 8 heures d’exercices physiques par jour.

Repas du matin :

Au levé 1 verre d’eau chaude à 40°. Eau avec peu de résidus sec, Mont Roucous, ou Montcalm, ou filtrée, ou osmosée. A boire minimum 30 minutes avant le petit déjeuner.
 +
Option : Infusion ou café ou thé ou malt ou chicorée sans sucre ou mieux rien.

Prendre au choix (1):

Soit : Pain petit épeautre toasté ou galettes de sarrasin + Œufs à la coque ou viande froide ou poisson cru (2)

Soit : Pain petit épeautre toasté ou galettes de sarrasin + oléagineux (noisettes, amandes, pistaches, cajou, noix, etc.)

Soit : Pain petit épeautre toasté ou galettes de sarrasin + beurre bio au lait cru

Soit : Pain petit épeautre toasté + algues fraîches (marque Bord à Bord)

Soit : Bouillie de flocons (1 variété) ou farine (1 variété) préparé au lait d’amande cuite 10 mns

Soit : Bananes ingérées seules (3), ou avec oléagineux (4) nature ou en purée

Soit : Miel ingéré seul sans aucun autre aliment

A ce repas seront évités : fromage, yaourt, fruits crus, jus de fruits, jus de soja, soja, pain essénien, miam au fruits, crème budwig… 

Repas du midi et du soir :

 

 

Crudités variées et salade verte ou jus de légumes chaud 40°, 1/2 verre de jus pur avec de l’eau chaude.

Pensez aux aromates frais dans vos jus et vos crudités. Penser aussi au radis noir, carottes râpées, graines germées, betterave râpées, salicorne.

Saupoudré de levure de bière Et/ou graines de blés germées Et/ou graines de courges, Et/ou poudre d’ortie. Mettre si possible quelques anchois frais sur la salade. Huile de colza bio ou huile de noix Alvi dans les crudités.

Ou

Entrée avec pâte à tartiner de poisson gras et légumes. découvrez cette recette en bas de page

Ou

Jus d’ortie fraîchement pressé, agrémenté de crème d’amande et de Gomasio. 1/4 verre de jus pure avec de l’eau chaude

+

Viande ou poisson ou œuf ou huîtres (entre 125 gr et 190 gr selon votre taille)

+

A volonté: légumes cuits et purée de légumes (carottes, courgettes, épinards, poireau, artichaut …) (5)

+

Féculent mais un seul type de féculent pour une meilleure digestion : Alterner Pommes de terre ou patates douces ou manioc ou riz ou sarrasin ou quinoa ou pâtes ou petit épeautres ou autres céréales ou légumineuse : lentilles ou fèves ou haricots secs ou pois secs (6)

+

Compote de fruits bien cuits ou crèmes végétales sans sucre ou Chocolat noir ou tarte aux fruits cuits (pommes-poires) ou clafouti préparé au lait d’amande ou sablé ou cake

+

Eau chaude à 40° de Mont Roucous ou Montcalm ou filtrée ou osmosée…+ dynamisation

A ce repas seront évités : fruits crus, tomates, melons, pastèques, pamplemousses, pommes, poires, oranges, cerises, fraises, framboises, kiwis etc…  jus de fruits, jus de tomates, fruits secs (dattes, figues, pruneaux, abricots secs),  Yaourts. 

Goûter 17h30 (minimum 4 heures après la fin du repas du midi et 1h30 avant le repas du soir):

Fruits aqueux : Pommes ou poires ou melons ou tomates ou pêches ou pamplemousses ou pommes ou oranges ou cerises ou fraises, ou framboises ou kiwis ou abricots ou pêches…

Au goûter seront évités : bananes-fruits sec-pain-Biscottes-Gâteaux-Chocolat et toutes sucreries.

 

Sont exclus de cette alimentation :

Soja et tous dérivés de soja – sirops – jus de légumes lacto-fermentés – les conserves – les aliments réchauffés, fumés, carbonisés ou frits à haute température ou passé aux micro-ondes, les assemblages de céréales, les mueslis, les crèmes budwig, les pains à plusieurs céréales, le pain d’épice, le miel, le lait et ses dérivés, les restes d’un repas utilisés aux repas suivants.

 Annotations :

(1) Aussi bio que possible et cuisiner maison. Pour les œufs ils doivent être Bio et issus de poules élevées dans un champ d’herbe.

(2) Pour le travail physique et la musculation prendre des protéines animales trois fois par jour. Pour le poisson cru, choisir sardine, maquereau, anchois, couper en filets puis macérer dans du citron 12 heures (voir recette en dernière page) tartare de sardine fraîches ou marinade de sardine fraîches. Excellent apport en oméga 3 naturels.

(3) Pour les bananes le matin les écraser plusieurs heures à l’avance pour les oxydées.

(4) Noix pour les oméga3. Il est aussi intéressant d’ajouter des amandes, noisettes, cajous, pistaches, noix du Brésil. Vous pouvez aussi ajouter des grains de pollen qui apporte beaucoup de vitalité.

(5) Les légumes cuits ne sont pas obligatoires mais conseillés pour les personnes qui souhaitent mincir et pour les personnes constipées.

(6) Ce plat est pris avec ou sans légumes cuits. le féculents, les protéînes et les crudités sont obligatoires, les légumes cuits sont facultatifs.

 Portions dans l’assiette :

Préparation complémentaire :

1. Détoxiner le foie :

Le foie sera très utile durant le jeûne, il aura comme fonction d’une part de détoxiner le corps et d’autre part de le nourrir, d’où l’intérêt de le préparer. En dehors d’un projet de jeûne il est bon de detoxiner périodiquement le foie.

• Prendre régulièrement, si on le peut, des jus d’orties fraîchement pressé à la place des crudités variées.

• Deux fois par semaine faire une diète d’artichaut cuit avec une vinaigrette

• Mettre du radis noirs dans les crudités variées

• Mettre des feuilles de pissenlit dans les salades

• Si le foie est très engorgé : Plantes fraîches SND. Ortie, Bardane, Pissenlit. Une cuillère à café dans un peu d’eau deux fois par jour. Disponible ici: Bien-être du foie.

• Si vous avez un foie engorgé + hypotension ou  hypothyroïdie ou ostéoporose. Il se peut que vous soyez en carence de protéines. Prendre dans ce cas deux apports de protéines animales de qualité par jour. Pour une personne de 65 kilos prendre 160 gr de protéïnes animales deux fois par jour.

 

2. Substituer les produits laitiers :

Dans cette préparation tous les produits laitiers sauf le beurre sont arrêtés. Il est bon de rester dans le plaisir et de trouver des substituts.

• Pour le lait : Lait d’amande, de riz, d’avoine, de coco, de millet.

• Pour la crème : Crème d’avoine, de riz, de millet.

• Pour le Yaourt : yaourt au riz.

Attention à ne pas prendre des produits contenant du Carraghénane. C’est un épaississant toxique sur le long terme.

Souvent il suffit de se faire un dessert maison pour enlever les produits laitiers en fin de repas. Crumble de fruits nappé de crème de riz, compote de pomme à laquelle on ajoute une compote de murs…

Les pratiques additionnelles, optionnelles mais recommandées.

3. Exercice physique:

Si votre activité ou sport ne comporte pas de cardio, prendre l’habitude de faire un exercice intense jusqu’à essouflement tout les jours afin de solicité le coeur. C’est la régularité qui compte par les exploits. Il est prouvé que 10 minutes d’exercices intenses par jour prolonge la vie. Ici plus de détails:courir.

4. Pour la vitalité.

Jus d’ortie et de pousses de blé : Là aussi les jus d’ortie et les jus de pousses de blé vont contribuer à une meilleure vitalité et à minéraliser le corps avant le jeûne.

Pour ceux qui aiment il est bon de prendre deux douzaines d’huîtres par semaine. Voir plus de détails sur les bienfaits des huitres ici: Santé par les huîtres.

Ceux qui sont très déminéralisés et fatigués, il est recommandé de prendre 4 à 5 gélules de Fortior SND (ortie, plantes de blé germé et huitre) au milieu des repas du matin et du midi. Le Fortior est disponible ici: Fortior.

Pour aider à la musculation et la vitalité. Vitalor constitué d’huître et d’arginine. Disponible ici : Vitalor.

Pour augmenter les performance et le taux d’oxygène dans le sang. Ecomer 4 gélules par jour aux repas. Disponible ici: Ecomer.

Recette marinade de poissons gras crus.

Ingrédients :

• Demander à votre poissonnier de mettre 2 à 3 sardines (ou maquereaux) fraîches en filets

• Couper les filets en morceaux.

• Faire macérer 12 heures dans citron (2/3) + vinaigre + huile de colza

• Ajouter selon vos préférences feuille de laurier sauce, gingembre frais, curcuma, oignon rouge ou blanc, persil, basilique, fenouil, poudre d’ortie…

Vous pouvez, après 12 heures de macération, déguster directement cette préparation sur du pain au petit épeautre toasté. Si cela est trop « dégoutant » vous pouvez prendre cette préparation et la mixer avec une courgette, un avocat et  une à deux carottes. Cela vous fait une pâte à tartiner. Vous pouvez garder cette préparation sous vide, plusieurs jours au frigidaire.

Vous avez ici : Votre apport journalier d’Oméga 3, un apport de crudités variées un apport de protéines animales et un apport de féculent. Cela vous fait un repas complet et équilibré en une seule préparation.

 

Repas du matin (1) :

Au lever : 1 verre d’eau chaude à 40°. Eau avec peu de résidus sec, Mont Roucous, ou Montcalm, ou filtrée, ou osmosée. A boire minimum 30 minutes avant le petit déjeuner.

 +

Option : Infusion ou café ou thé ou malt ou chicorée sans sucre, ou rien.

De préférence restez à jeun ainsi jusqu’au repas du midi. Si c’est trop difficile ou si cela vous entraîne au grignotage alors vous pouvez prendre au choix (1) :

Soit : Pain petit épeautre toasté ou galettes de sarrasin + Œufs à la coque ou viande Froide ou poisson cru (2)

Soit : Pain petit épeautre toasté ou galettes de sarrasin + oléagineux (noisettes, amandes, pistaches, cajou, noix, etc.)

Soit : Pain petit épeautre toasté ou galettes de sarrasin + beurre bio au lait cru

Soit : Pain petit épeautre toasté + algues fraîches (marque Bord à Bord)

Soit : Bouillie de flocons (1 variété) ou farine (1 variété) préparé au lait d’amande cuit 10 mn

Soit : Bananes ingérées seules (3), ou avec oléagineux (4) nature ou en purée

Soit : Miel ingéré seul sans aucun autre aliment

A ce repas seront évités : fromage, yaourt, fruits crus, jus de fruits, jus de soja, pain essenien, miam au fruits, crème budwig… 

Repas du midi et du soir (6) (si petit déjeuner le matin, ne pas manger le soir) (1):

Il faut impérativement respecter la triade : crudités variées + féculent + protéine animale. En détail cela donne :

Crudités variées et/ou salade verte ou jus de légumes chaud 40° (1/4 de jus pur avec 3/4 de l’eau chaude) : 1 verre de 13cl.

Pensez aux aromates frais dans vos jus et vos crudités. Pensez aussi au radis noir, carottes râpées, graines germées, betterave râpées, salicorne.

Saupoudrez de levure de bière et/ou graines de blés germées et/ou graines de courges, et/ou poudre d’ortie. Mettre si possible quelques anchois frais sur la salade. Huile de colza bio ou huile de noix Alvi dans les crudités.

Ou

Entrée avec pâte à tartiner de poisson gras et légumes crus. découvrez cette recette en bas de page.

Ou

Jus d’ortie fraîchement pressé, agrémenté de crème d’amande et de Gomazio. 1/4 de verre de jus pure avec 3/4 d’eau chaude

+

Viande ou poisson ou œuf ou huîtres (entre 125 gr et 190 gr selon votre taille)

+

 Facultatif : légumes cuits ou purée de légumes (carottes, courgettes, épinards, poireaux, artichaut …) (5)

+

Féculent à volonté mais un seul type de féculent, voire maximum deux, pour une meilleure digestion : Pommes de terre ou patates douces ou manioc ou riz ou sarrasin ou quinoa ou pâtes, ou petit épeautre ou autres céréales ou exceptionnellement lentilles ou fèves ou haricots secs ou pois secs

+

Compote de fruits bien cuits ou crèmes végétales sans sucre ou chocolat noir ou tarte aux fruits cuits (pommes-poires) ou clafouti préparé au lait d’amande ou sablés ou cake+Eau chaude à 40° de Mont Roucous ou Montcalm ou filtrée ou osmosée…+ dynamisation

A ce repas seront évités : fruits crus, tomates, melons, pastèques, pamplemousses, pommes, poires, oranges, cerises, fraises, framboises, kiwis etc…  jus de fruits, jus de tomates, fruits secs (dattes, figues, pruneaux, abricots secs),  yaourts. 

 Goûter 17h30 (minimum 4 heures après la fin du repas du midi et 1h30 avant le repas du soir) :

 Fruits aqueux consommés sans rien d’autres : pommes, poires, melons, tomates, pêches, pamplemousses, pommes, oranges, cerises, fraises, framboises, kiwis, abricots, pêches… Si vous êtes frileux, préférer les fruits cuits ou jus de légumes crus.

Au goûter seront évités : bananes, fruits secs, pain-biscottes, gâteaux, chocolat et toutes sucreries.

 

Sont exclus de cette alimentation :

Soja et tous dérivés de soja (autorisés haricots mungo, soja fermenté/sauce), sirops, jus de légumes lacto-fermentés, les conserves, les aliments réchauffés, fumés, carbonisés ou frits à haute température ou passés aux micro-ondes, les assemblages de céréales, les mueslis, les crèmes budwig, les pains à plusieurs céréales, le pain d’épice, le pain des esséniens, le miel, le lait et ses dérivés, les restes d’un repas utilisés aux repas suivants.

Annotations :

(1) Aussi bio que possible et cuisiné maison. Pour les œufs, ils doivent être Bio et issus de poules élevées dans un champ d’herbe. Des poules bio élevées sur la terre battue donnent des oeufs carencés en Oméga 3.

(2) Si protéines animales le matin, s’abstenir le soir. Pour le poisson cru, choisir sardine, maquereau, anchois : par exemple, couper en filets puis macérer dans du citron 12 heures (voir recette en bas de page). Excellent apport en oméga 3 naturels.

(3) Pour les bananes le matin, les écraser plusieurs heures à l’avance pour les oxyder. C’est plus digeste.

(4) Noix de Grenoble pour les Oméga3. Il est aussi intéressant d’ajouter des amandes, noisettes, cajous, pistaches, noix du Brésil. Vous pouvez aussi ajouter des grains de pollen frais, ils apportent beaucoup de vitalité.

(5) Les légumes cuits ne sont pas obligatoires mais conseillés pour les personnes qui souhaitent mincir et pour les personnes constipées.

(6) Si un seul repas par jour vous suffit et si cela ne vous entraîne pas à grignoter, alors je vous encourage à ne prendre qu’un repas par jour. Déjeuner ou dîner. Cela doit rester un seul repas. Si vous prenez une soupe ou un encas le soir assurez-vous de respecter la triade. Crudité variées + féculent + protéine. Une soupe avec pomme de terre, un oeuf cru + des aromates crus dans la soupe peuvent composer un dîner léger équilibré.

Portions dans l’assiette par repas: 

 

Préparation complémentaire :

1. Détoxiner le foie :

Le foie sera très utile durant le jeûne, il aura comme fonction d’une part de détoxiner le corps et d’autre part de le nourrir, d’où l’intérêt de le préparer. En dehors d’un projet de jeûne il est bon de détoxiner périodiquement le foie.

• Prendre régulièrement, si on le peut, des jus d’orties fraîchement pressées à la place des crudités variées.

• Deux fois par semaine faire une diète d’artichauts cuits avec une vinaigrette

• Mettre du radis noirs dans les crudités variées

• Mettre des feuilles de pissenlit dans les salades

• Si le foie est très engorgé : Plantes fraîches S.N.D. Ortie, Bardane, Pissenlit. Une cuillère à café dans un peu d’eau deux fois par jour. Disponible ici : Bien-être du foie.

• Si vous avez un foie engorgé + hypotension ou  hypothyroïdie ou ostéoporose, il se peut que vous soyez en carence de protéines. Prendre dans ce cas deux apports de protéines animales de qualité par jour. Pour une personne de 65 kilos prendre 160 gr de protéïnes animales deux fois par jour.

 

2. Substituer les produits laitiers :

Dans cette préparation tous les produits laitiers sauf le beurre sont arrêtés. Il est bon de rester dans le plaisir et de trouver des substituts.

• Pour le lait : lait d’amande, de riz, d’avoine, de coco, de millet.

• Pour la crème : crème d’avoine, de riz, de millet.

• Pour le yaourt : yaourt au lait de riz.

Attention à ne pas prendre des produits contenant du Carraghénane. C’est un épaississant toxique sur le long terme.

Souvent il suffit de se faire un dessert maison pour enlever les produits laitiers en fin de repas. Crumble de fruits nappé de crème de riz, compote de pomme à laquelle on ajoute une compote de mûres…

 

3. Exercice physique

Prendre l’habitude de pratiquer régulièrement du sport sans excès. Faire un peu plus d’exercice chaque jour. Choisir un sport que vous aimez. Footing, danse, piscine, vélo, marche… Le pratiquer tous les jours,  commencer par  10 à 15 minutes les premiers jours puis progressivement augmenter jusqu’à 60 minutes. C’est la régularité qui compte par les exploits. Il est prouvé que 10 minutes d’exercices intense par jour prolonge la vie. Ici plus de détails: courir.

4. Pour la vitalité.

Jus d’ortie et de pousses de blé : là aussi les jus d’ortie et les jus de pousses de blé vont contribuer à une meilleure vitalité et à minéraliser le corps avant le jeûne.

Pour ceux qui aiment, il est bon de prendre deux douzaines d’huîtres par semaine.

Pour ceux qui sont très déminéralisés et fatigués, il est recommandé de prendre 3 à 5 gélules de Fortior S.N.D (ortie, plantules de blé germé et huître) au milieu des repas du matin et du midi. Le Fortior est disponible ici : Fortior.

 

 

Recette marinade de poissons gras crus.

Ingrédients :

• Demander à votre poissonnier de mettre 2 à 3 sardines (ou maquereaux) fraîches en filets

• Couper les filets en morceaux.

• Faire macérer 12 heures dans citron (2/3) + vinaigre + huile de colza

• Ajouter selon vos préférences feuilles de laurier sauce, gingembre frais, curcuma, oignon rouge et/ou blanc, persil, basilique, fenouil, poudre d’ortie…

Vous pouvez, après 12 heures de macération, déguster directement cette préparation sur du pain au petit épeautre toasté. Si l’aspect du poisson cru vous écœure, vous pouvez prendre cette préparation et la mixer avec une courgette, un avocat et  une à deux carottes. Cela vous fait une pâte à tartiner. Vous pouvez garder cette préparation sous vide plusieurs jours au réfrigérateur.

Vous obtenez ainsi : votre apport journalier d’Oméga 3, un apport de crudités variées, un apport de protéines animales et un apport de féculent. Cela vous fait un repas complet et équilibré en une seule préparation.