14 juin 2017

Un foie en santé grâce au jeûne

POURQUOI LE JEÛNE PERMET DE SOIGNER LE FOIE ?

DURANT LE JEÛNE LE FOIE VA AVOIR UNE TRIPLE FONCTION :

 

  1. ACCÉLÉRATION DU TRAITEMENT DES DÉCHETS : Le foie est un émonctoire, c’est-à-dire qu’il transforme les toxines ou les redirige vers les reins et les intestins pour les évacuer. Durant le jeûne il va continuer, voire même accélérer sa fonction de traitement des déchets. C’est pourquoi les urines deviennent très chargées au début du jeûne. C’est le signe que le foie et les reins s’activent et éliminent les toxines.
  2. DÉSTOCKAGE DES STOCKS DE GLUCOSE : Au premier jour de jeûne, le foie utilise ses propres stocks de glucose pour nourrir le corps. Puis quand les stocks sont épuisés, il transforme nos stocks de protides et de glucides en corps cétoniques. Les corps cétoniques vont alors remplacer le glucose et alimenter nos cellules.
  3. DIMINUTION DE 50 % DE SON VOLUME : Enfin le foie est en partie autolysé au même titre que le sont nos muscles et nos graisses durant le jeûne. Le foie durant un jeûne peut perdre jusqu’à 50 % de sa taille normale, ce qui n’est absolument pas dangereux ; le foie se reconstitue très rapidement dès la reprise alimentaire. Le foie se « sacrifie » durant le jeûne au profit des organes nobles, nous allons voir en quoi ce sacrifice est salutaire pour lui-même.

Le foie se soigne durant un jeûne pour plusieurs raisons :

1ère raison : Il regagne en vitalité. Durant un jeûne le vitalisme gagné sur la digestion est davantage disponible pour les émonctoires, dont le foie. Le foie étant mieux alimenté en vitalité durant le jeûne, il pourra mieux travailler et mieux se réparer. Une fois le gros de la détoxination réalisé, il pourra mettre en place une restauration naturelle de ses cellules.

2ème raison : Le foie a pour fonction de nettoyer le corps, il devient malade lorsqu’il y a trop de nettoyage à faire et qu’il ne peut plus se nettoyer lui même. Avec le jeûne il y a détoxination du corps. Il n’y a plus de toxines qui arrivent par le tube digestif. Les émonctoires (intestins, reins, foie, peau…) sont plus actifs, le foie va ainsi pouvoir éliminer la surcharge de toxines qui l’encombre et ainsi retrouver sa santé.

3ème raison : Le foie va s’autolyser en partie pour permettre la sauvegarde des organes nobles que sont le coeur, le cerveau et les glandes endocrines. L’autolyse du foie sera faite en priorité sur ses parties malades. L’intelligence du corps fait que durant un jeûne ce sont les parties malades et sclérosées qui vont être autolysées en priorité. Le foie se régénère très facilement, il peut perdre sans danger 90% de sa taille originelle. Ainsi un foie réduit à 150 grammes est capable de se refaire tout entier et de retrouver son poids de forme, 1500 grammes, en 6 mois.

4ème raison : Le système immunitaire devient plus efficace. Une partie de l’économie de vitalité obtenue par l’arrêt de l’utilisation de l’organe de digestion est redistribuée vers notre système immunitaire (à condition de jeûner au repos). Notre système immunitaire est ainsi plus efficace pour identifier nos agents pathogènes et pour les éliminer. Ainsi les cellules cancéreuses du foie ou les virus sont plus facilement neutralisés voire éliminés.

Les guérisons observées à ce niveau par les jeûneurs sont les suivantes :

  • Harmonisation du taux de cholestérol et des triglycérides,
  • Guérison de la stéatose, cirrhose et cancer du foie,
  • Lyse des tumeurs et kystes au foie, fibroses…

Vous trouverez sur cette page des témoignages vidéo de jeûneurs ayant obtenus des résultats probants sur la santé de leur foie suite à un jeûne. Cliquez sur les images pour lancer les vidéos.

 

Martine Tempier. Guérison probante d’une stéatose du foie suite à un jeûne.

 

Pour voir les examens médicaux de Martine Tempier, cliquer sur le PDF.

Examen médicaux avant le jeûne, année 2013

Examen médicaux après le jeûne, année 2014

 

Miguel Bouvier. Guérison probante d’une cholangite sclérosante, cirrhose avancée.

 

Pierre Bordeleau : Il harmonise son taux de cholestérol avec le jeûne.

 

Réglage alimentaire :

Il est important en dehors du jeûne de respecter une alimentation équilibrée et frugale. Je recommande d’enlever les produits laitiers, le grignotage, le soja, la cigarette et l’alcool. De plus, le foie a besoin de beaucoup d’acides aminés pour bien remplir toutes ses fonctions. Une personne qui ne prend pas suffisamment de protéines animales sera bien souvent carencée en acides aminés et le foie n’arrivera pas à se restaurer. Sauf cas exceptionnel ou le corps a développé une stratégie d’adaptation. Cela se rencontre dans 5 % des cas. Aussi ce qui marche pour certains ne marche pas pour tout le monde en ce qui concerne l’alimentation.

Jeûner ce n’est pas se dénutrir. Il faut jeûner d’un côté pour bien nettoyer son organisme et manger équilibré en dehors des jeûnes pour la construction de nos muscles et le bon fonctionnement de nos organes.

J’ai jeûné 70 jours par an depuis 2012. Je ne crois pas que j’aurai  pu faire tous ces jeûnes si entre les périodes de jeûne mon alimentation était déséquilibrée et carencée en vitamines, glucides et protéines animales. Mon corps n’a pas à ce jour développé de stratégie d’adaptation, il exige une alimentation équilibrée entre les périodes de jeûne pour maintenir ma vitalité et ma santé.

Eric Gandon

Le planning des prochains séjours de jeûnes est disponible ici : Planning des séjours de jeûne.

 

Merci d’utiliser ce blog pour poser vos questions ou apporter le témoignage de votre propre expérience du jeûne.

 

5 réactions sur “Un foie en santé grâce au jeûne

  1. Besnier Christian
    Je suis surpris de la mise en avant d’une nécessité de manger des protéines animales . Sous réserve de carence
    Le végétarisme ne vous semble pas adapté a une nutrition équilibrée ?
    Cordialement

    1. Oui en effet Christian, le foie ainsi que beaucoup de nos glandes endocrine, mais aussi la flore intestinale ont besoin d’Acide Aminées apportées par les protéines animales. Je déconseille le végétarisme sur une longue période surtout sur des corps affaiblis et carencés. Je recommande une alimentation équilibrée contenant des protéines animales. J’en parle dans mes vidéo que vous retrouvez sur ce site et sur Youtube..
      Bonne journée

  2. Bonjour.

    On m’a décelé en 2012 une polyadenomatose hepathique. Quelque chose de rare. En gros, j’avais une quinzaine de tumeurs dans le foie. Apres avoir jeûné 3 jours, puis 5 puis 2 semaines. Les médecins n’ont plus rien vu. Ils pensaient à une erreur de diagnostique. Les plus grosses faisaient quand même 3 cm et se voyait à l’écho. J’ai suivie scrupuleusement les conseils de Eric Gandon. J’ai fais le jeûne a distance mais il était toujours la pour moi. Il m’appelait tous les soirs pendant mon jeûne. Je le remercie sincèrement. C’est dur mais ça vaut le coup. Bon courage à tous.

    1. Bonjour Lionel,

      L’alcool est mauvaise pour la santé. Avec ou sans jeûne. Avant un jeûne l’alcool détériore le foie aussi le jeûne est d’autant plus difficile et la crise curative plus forte pour une personne qui consomme de l’alcool. Néanmoins on ne pourra pas dire à une personne de ne pas jeûner parce qu’elle à consommer de l’alcool. Se serait dommage de la priver de cette opportunité pour se nettoyer et désintoxiquer. Oui un mois serait idéal mais si ce n’est pas respecté oublié cette consigne pour jeûner quoi qu’il arrive. En tout cas pas d’alcool durant ou après un jeûne. Meilleure est l’hygiène de vie avant le jeûne, le plus facile sera le jeûne. Bonne journée. Eric

Laisser un commentaire