Préparation au séjour de Jeûne et naturopathie

Préparation au jeûne :

Il existe plusieurs théories sur la préparation au jeûne. Nous vous proposons ci-dessous ce que nous avons expérimenté :

 

7  jours avant le jeûne, réduire les quantités et la fréquence des repas.

Idéalement, prenez un repas par jour entre j-7 et j-3, sauf si cela vous fait plonger dans le grignotage ou si vous n’avez pas assez de réserves pondérales. Prenez un seul repas mais il doit être équilibré : crudités variées + féculent + protéines animales.

 

3 jours avant le jeûne :

Si vous êtes de nature très constipé(e) :

Prenez du Psyllium blond avant le début du jeûne. Disponible ici : Psyllium Blond

Faites la veille, ou mieux deux jours avant et durant deux jours, une mono-diète de purée de légumes verts bien cuits (endives, courgettes, bettes, haricots verts, fenouils, céleri branches, choux, poireaux, salade cuite et carottes). Prenez également des jus de carottes fraîchement pressés agrémentés d’aromates (thym, persil, basilique). La carotte crue régule les intestins et lutte contre la constipation.

Vous pouvez aussi prendre des jus de légumes verts fraîchement pressés : Ortie + pissenlit + pousses de blé + carotte + gingembre + courgette. Agrémenter ces jus de Gomasio, d’aromates et/ou de crème d’amandes, d’avoine, de millet pour le goût.

Autres possibilités pour personnes constipées :

  •     Matin : Pruneaux ou figues séchées, trempées dans de l’eau plusieurs heures.
  •     Midi : Épinards ou choux à l’étouffée.
  •     17h30 : Pruneaux ou figues séchées réhydratées.
  •     Soir : Poireaux vinaigrette ou artichauts vinaigrette

Si vous êtes de nature non constipé(e) et/ou diarrhée :

Faites une mono-diète de purée de carotte la veille, ou mieux durant trois jours avant le jeûne. La carotte est bonne pour la régulation du transit, lutte contre la tendance à la constipation et paradoxalement, elle est aussi efficace en soupe ou purée contre la diarrhée.

Vous pouvez là aussi prendre des jus de légumes fraîchement pressés (mélange de betteraves, ortie, pissenlit, carottes).

Éventuellement les deux jours précédant le jeûne, prenez uniquement des jus de légumes et aromates : courgette, carotte, ortie, pissenlit, pousse de blé, persil, fenouil…

Dans le cas où cette mono diète n’est pas possible pour vous, ne vous inquiétez pas, ce n’est pas totalement indispensable.

Dans tous les cas, évitez de mal manger et réduisez votre alimentation. Évitez donc l’alcool, les épices, les piments, les fruits acides, le vinaigre, les boissons gazeuses, les pâtisseries, les pizzas, les conserves, les produits laitiers, le café. Tout ce qui pourrait gêner votre paroi intestinale. Si c’est possible pour vous, il est bon de réduire le nombre de repas et la quantité prise aux repas. Manger frugalement.

Nous vous apporterons plus de précisions au cas par cas et en fonction de vos réponses au questionnaire et de votre situation : poids, vitalité, sommeil, santé…

Douche rectale :

Les avis sont partagés. Certains préfèrent laisser le corps se vider seul, d’autres préconisent la douche rectale. Personnellement nous avons essayé les deux et confirmons que la douche rectale apporte un grand confort et bien-être. Grâce à la douche rectale vous économisez de la vitalité, vous êtes moins fatigué et vous limitez les effets secondaires liés à la crise curative.

Par ailleurs ceux qui ne pratiquent pas ce nettoyage se privent partiellement de l’activité émonctorielle du tube digestif encombré par les matières fécales. Après une douche rectale en début de jeûne, la langue, l’haleine sont beaucoup plus rapidement chargées. Les éliminations, commençant plus rapidement, vous profitez mieux de votre séjour de jeûne.

Enfin, le plus important : pendant le jeûne, le reste de matières fécales se durcissent et le colon devient relativement atone. Si les premières évacuations se manifestent les premiers jours du jeûne, les matières non encore durcies, le côlon encore tonique, les évacuations s’effectueront à peu près normalement.

Mais si les évacuations se déclenchent après une semaine de jeûne, le durcissement des matières fécales et l’atonie du côlon poseront un problème de sérieux efforts de défécation non suivis d’effets.

De plus, il est particulièrement intéressant de faire la douche rectale pour assurer une hygiène intestinale en dehors du jeûne (gastro, empoisonnement alimentaire, allergies…). C’est une technique intéressante à connaître et à pratiquer.

Vous pouvez profiter de cette occasion pour vous familiariser avec cette technique de soin naturelle.
Certains peuvent être réticent au départ, mais en réalité, une fois réalisée, on s’aperçoit que c’est très simple, facile, rapide, efficace et confortable. Le célèbre Picasso dit avoir conservé sa jeunesse et sa vitalité grâce à la pratique de la douche rectale.

Le premier jour, nous vous enseignons comment réaliser une douche rectale.

Nous avons tout sur place et vous n’avez rien à préparer. Vous pourrez acquérir le matériel sur place si vous n’en n’avez pas. Nous en avons en stock. Dans le cas contraire, apportez votre poche à lavement. Ne pas confondre la poche à douche rectale (2 litres) avec la poire rectale ou avec un laxatif. Cela n’a rien à voir.

Ceux d’entre vous qui connaissent et qui souhaitent faire la douche rectale chez eux peuvent la faire la veille avant le coucher. Prévoir 6 heures entre le dernier repas et la douche rectale.

Détoxination rein et foie avant le jeûne :

Il est bon de détoxifier avant le jeûne. Cela permet d’activer les émonctoires, de réduire considérablement les effets de la crise curative et de mieux profiter des bénéfices du jeûne même si chacun réagit différemment selon son état physique, émotionnel voire ses peurs… Ayez confiance en vous et en vos ressources.

Au choix :

  • Eau isotonique de Quinton. Elle minéralise (minéraux bio-disponibles) et apporte un bon équilibre acido-basique. Elle est un bon support pour la préparation au jeûne ainsi que pendant le jeûne. Disponible ici : Eau de Quinton.
  • Spirulina Corsa : nous recommandons la Spirulina Corsa pour détoxiner et pour commencer à mincir avant le jeûne. Uniquement pour les personnes en baisse de vitalité et qui ont besoin de mincir. La Spirilina Corsa aura aussi l’avantage de vous minéraliser. Disponible ici : Spirulina Corsa.
  • Plantes fraîches SND : Pissenlit, ortie, bardane. Pour ceux qui ont un foie très encombré, nous recommandons de le soulager avec une cure de plantes fraîches SND : 1 cuillère à café dans un peu d’eau deux fois par jour. Disponible ici : Bien-être du foie. 
  • Artichauts et radis noirs : inclure dans votre alimentation radis noirs crus, pissenlits, jus d’ortie et artichauts cuits selon la saison.
  • Levure de bière : Saupoudrer votre alimentation de levure de bière pour renforcer votre apport de vitamine B12. Préventif pour l’anémie et les douleurs gastriques.
  • Chocs acides : Pour réduire les douleurs musculaires et les douleurs au niveau du psoas (muscle poubelle) et en prévention des douleurs stomacales éventuelles, nous obtenons de bons résultats en prenant Ergybase 5 jours avant le jeûne et pendant le jeûne : 4 gélules par jour. Erybase est disponible ici : Ergybase.

 

Contre-indications au jeûne :

Ci-joint les contre-indications au jeûne. Veuillez vérifier que vous n’avez aucune de ces contre-indications, contactez-nous si vous souhaitez en discuter :

  •     Personnes épuisées, dévitalisées, grands sous-vitaux anergiques
  •     Tuberculose pulmonaire
  •     La myopathie pseudo paralytique grave
  •     Diabète type 1 (insulino dépendant)
  •     Grande faiblesse avec insuffisance émonctorielle
  •     Phobie du jeûne
  •     Néphropathies
  •     Personnes sous médication chimique lourde (voir selon les cas)
  •     Grossesse
  •     Carences graves en potassium et sodium.

Les indications :

Le jeûne est bénéfique pour rester en bonne santé de façon générale, pour éliminer les toxines et pour un nombre non exhaustif de maladies telles que :

  •     Les gastrites, entérocolites, ulcères, tous les désordres digestifs
  •     L’asthme, l’allergie, les catarrhes chroniques
  •     Les infections chroniques
  •     L’acné, l’eczéma, le psoriasis
  •     Les rhumatismes divers, l’arthrose, l’artériosclérose et l’athérosclérose
  •     Les maladies cardio-vasculaires en général
  •     L’hypertension
  •     Le cholestérol
  •     Les tumeurs, kystes, goitre, fibromes et cancers
  •     Les bouffées de chaleur
  •     Règles douloureuses
  •     Certaines anémies
  •     Certaines décalcifications
  •     Certaines déminéralisations
  •     Préparer une grossesse
  •     Stopper l’allaitement
  •     Surpoids
  •     Insomnie
  •     Certains problèmes mentaux
  •     Fibromyalgie

et beaucoup d’autres choses.

 

Choses à prévoir :

  •   Maillot de bain (piscine, sauna) pour Thalasso Quiberon, La Gauvenière en Anjou. Pour la Trigalière en Touraine et la Tranche sur mer, selon saison.
  • A la Gauvenière, Sauna à infra rouges : 5 euros par  personne.
  •   Tenues souples et décontractées pour la marche et les mouvements de gymnastique douce
  •   Deux serviettes de toilette pour La Gauvenière (Anjou). Pour les autres lieux, elles sont fournies sur place.
  • En Anjou, des serviettes sont louées et des savons sont vendus sur place si besoin.
  •   Nécessaire de toilette
  •   Bouillottes pour le foie et les pieds (il y en a sur place mais les vôtres sont parfois plus confortables)
  •   Thermos pour eau chaude
  •   Si vous en avez, tapis de sol épais et couvertures pour les relaxations et méditations (il y en a sur place mais les vôtres sont  parfois plus confortables)
  •   Coussins pour votre confort personnel, pour les ateliers et les films documentaires
  •   Pour les séminaires « art de vivre dédié à la santé » et « mincir durablement : quelques magazines avec photos de vous pour découpages et réalisation du cadre de vision

 

 

Paiement :

Prévoir des espèces (avec appoint), chèque ou transfert bancaire. Il n’y a pas de possibilité de paiement en carte bancaire.

Prévoir plusieurs chèques afin de payer séparément motre prestation et l’hébergement.

 

Pour les transferts gare ou aéroport vers le lieu de séminaire :

Séminaire Anjou/La Gauvenière : Trajet gare d’Angers à la Gauvenière : 30 € le trajet à diviser par le nombre de personne. 10 € par personne si 4 personnes. Pour transfert de l’aéroport. Organisé par la Gauvenière. Contact : Christine Lambert : 06 33 06 74 50 ou par mail : contact@gauveniere.com

Séminaire Touraine/Le séchoir du domaine de La Trigalière  : Trajet aéroport ou Gare de Tours au séchoir du domaine de la Trigalière :  Possibilité de taxi de la Gare, nous invitons les jeûneurs à se regrouper pour le taxi et à appeler AMBITAXI. 06 31 29 19 17 / 02 47 52 44 53.

55€ du lundi au samedi par trajet à partager entre les participants. 4 places.

80€ le dimanche.

Séminaire Vendée / Résidence Belle Plage : Trajet gare de La Roche sur Yon à la Résidence Belle plage : Taxi Robin 06 86 44 08 95  / 02 51 30 44 98

Séminaire Loire Atlantique / Roseaux de Callac : Trajet gare de Redon à Guémené-Penfao : Taxis des trois rivières, Guémené-Penfao  tél 02.40.87.30.19