Ce sujet a 2 réponses, 2 participants et a été mis à jour par Photo du profil de Olivier LANTIER Olivier LANTIER, il y a 7 mois et 2 semaines.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #8566
    Photo du profil de BON
    BON
    Participant

    Bonsoir,
    J’en suis au 3ème jour de jeûne. Il m’est déjà arrivé de vomir tout ce que j’avalais et de me sentir si faible que j’ai été perfusée aux urgences de l’hôpital pour déshydratation.
    Hier, j’ai vomi à nouveau. On m’a conseillé d’avaler 1 litre d’eau avec 1c. à café de sel et 2 de sucre régulièrement et par petites gorgées et de prendre 1 cuillerée à soupe d’huile.
    Je l’a fait et çà a calmé les choses.
    Cà a tendance à revenir ce soir. A nouveau très nauséeuse, j’ai refait le même système.
    Je me sens très mal et au bord du vomissement à nouveau.
    Je ne voudrais pas me retrouver encore à l’hôpital si je vomis toute l’eau que j’avale.
    Qu’en pensez-vous ? Il est tard et je ne sais si quelqu’un va me répondre.
    Merci.

    #8645
    Photo du profil de BON
    BON
    Participant

    Bonjour,
    j’attends toujours une réponse car je suis dans cet état depuis dimanche et j’ai encore essayé de vomir ce matin mais je n’avais rien dans l’estomac.
    Je ne sais pas comment faire car il faudrait que je libère la bilequi doit affluer et faire pression probablement et je ne peux rien avaler ou peu et il y a risque de déshydratation. Dans un 2ème temps, il faudrait que je nettoie mes intestins mais ce serait trop violent maintenant.
    Merci pour vos réponses,
    H

    #9168
    Photo du profil de Olivier LANTIER
    Olivier LANTIER
    Participant

    Bonjour,
    C’est au 3ème/4ème jour que les douleurs peuvent parfois devenir très fortes. Des migraines, douleurs articulaires, anciennes blessures, goutte, arthrite, fièvre, éruptions, vomissements, diarrhées et urines chargées. C’est à ce moment-là que vous avez le plus besoin d’être accompagné car vous pouvez confondre une crise curative avec un manque alimentaire.
    Cette crise peut-être moins douloureuse si vous effectuez un lavement intestinal (gros intestin) les premiers jours du jeûne. Voir le lien suivant : https://www.jeunerpoursasante.fr/documentation/lavement-du-colon-nettoyage-interieur/
    Buvez de l’eau peu minéralisée régulièrement et en petite quantité, sans vous forcer mais avec un minimum de 4 à 5 verres quotidiennement.
    Si cela ne suffit pas, il est préférable de commencer par des jeûnes courts tels que 1 à 2 journées par semaine pendant quelques mois avant d’entamer un jeûne plus long.
    Pour vous accompagner dans un jeûne ou dans une réforme d’hygiène de vie, je vous invite à découvrir ce que propose Eric GANDON dans le lien suivant : https://www.jeunerpoursasante.fr/accompagnement-jeune/

    Olivier LANTIER
    Naturopathe
    (Collaborateur d’Eric GANDON)

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Connexion / inscription