4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #23537
    Photo du profil de raphaelle.gayonraphaelle.gayon
    Participant

    Bonjour Eric,

    Je souffre de gastrites récidivantes, tendant continuellement vers l’ulcère, depuis bientôt un an, suite à la prise pendant 6 mois d’un médicament appelé Roaccutane, contre l’acné. J’ai trinqué l’acné que je n’ai plus contre un problème de santé bien plus grave, qui m’empoisonne la vie et m’a contrainte à adopter un régime alimentaire drastique, sans viandes, laitages ni sucres transformés, sans quoi je m’expose à d’horribles douleurs. Régime qui pourtant ne suffit pas, ma gêne intestinale est continuelle, rythmée de crises. Les gastro bien sûr n’ont pas de solution.

    Vous mentionnez sur votre site la guérison de l’ulcère par le jeûne. La phase d’acidose en revanche me fait peur : les repas ont toujours calmé mes douleurs momentanément (2h au maximum) avant de réapparaître. À l’inverse, la privation entraîne une recrudescence d’acide dans l’estomac qui m’est intolérable.

    Si je débute un jeûne avec vous en cure ou bien seule à la maison, comment envisager la phase d’acidose dans ce cas ? J’ai pensé à doubler les doses de Ranitidine, dont je ne peux me passer depuis 1 an, mais voilà, encore des médicaments !

    Existerait-il des plantes permettant de réguler l’acidité pendant cette phase, quitte à « couper » le jeune / le rendre plus long (mais plus doux) lors de la phase de démarrage ?

    Enfin, quelle durée de jeûne préconisez-vous ? Faut-il dans mon cas commencer immédiatement avec un jeûne long (plus de 7 jours) ainsi que vous en proposez ? Ce sera mon premier.

    Merci d’avance pour vos conseils.

    Raphaëlle

    #23655
    Photo du profil de Lina GonzalezLina Gonzalez
    Participant

    Bonjour,
    Essayez d’ores et déjà de prendre un verre de jus frais de pommes de terre avant chaque repas (extracteur de jus). Le jus de pommes de terre est un remarquable pansement gastrique. Le jeûne permettra à votre tube digestif de se reposer et de se reconstituer. En vous inscrivant à un séjour de jeûne, vous aurez sur votre « préparation au jeûne » une recommandation de complément alimentaire à prendre avant et pendant le jeûne pour éviter ces désagréments.

    #23665
    Photo du profil de raphaelle.gayonraphaelle.gayon
    Participant

    Bonjour Lina,
    Merci de votre réponse et de ce précieux conseil. Quelle durée de jeûne me recommandez-vous ? J’ai lu l’article « Combien de temps jeuner » d’Eric Gandon, qui m’a amenée à conclure que je ne pouvais le déterminer seule et sans tests. J’ai lu par ailleurs (autres sources) qu’un jeûne de moins de 10 jours n’était pas très concluant dans le cas d’une pathologie plus sérieuse telle que la mienne, mais je vois sur votre site qu’il n’y a malheureusement plus de cure de 14 jours disponibles prochainement avec Éric. Pas avant juillet. Pourrais-je être contactée afin de déterminer avec sûreté quelle cure réserver avec vous, au vu de mes symptômes et de ma condition physique ? Ou bien pour cela est-on obligé de prendre l’accompagnement partiel ? Voici mon numéro : 06 685 685 41.
    Merci et à bientôt,
    Raphaëlle

    #23691
    Photo du profil de Lina GonzalezLina Gonzalez
    Participant

    Bonjour Raphaelle,
    N’hésitez pas à appeler Eric Gandon par téléphone, vous avez ses coordonnées sur la page du site, il vous indiquera exactement le temps préconisé pour votre situation et verra avec vous pour faire au mieux par rapport à son planning et à vos disponibilités. Merci
    Bien cordialement,
    Lina

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Connexion / inscription