Ce sujet a 4 réponses, 2 participants et a été mis à jour par Photo du profil de Eric Gandon Eric Gandon, il y a 5 mois et 3 semaines.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • #4616
    Photo du profil de selma.nedjar
    selma.nedjar
    Participant

    Bonjour,

    Nous envisageons de faire un jeûne hydrique d’une semaine avec plusieurs connaissances afin de s’encourager mutuellement.

    Nous nous autorisons eau bien évidemment et aussi tisanes et bouillons de légumes compte tenu du froid.

    Cela dit parmi toutes les personnes deux allaitent, une d’entre elles un enfant de 8 mois mais qu’elle souhaite sevrer et l’autre un enfant de plus de 2 ans qu’elle a du mal à sevrer.

    Nous souhaiterions savoir s’il est vrai qu’il existe un risque d’évacuation des toxines par le lait secrété durant le jeûne ? C’est une in formation relayée sur un forum donc j’ai du mal à évaluer son authenticité.

    Merci par avance pour votre aide et retour et bravo pour la qualité des sujets abordés et des articles

    Bien à vous

    #4665
    Photo du profil de Eric Gandon
    Eric Gandon
    Admin bbPress

    Bonjour Selma,

    Le jeûne va arrêter la production de lait ainsi l’enfant sera sevré. Si il a rejet de toxines, cela sera très peu étant donné qu’il n’y aura plus production de lait.

    Éventuellement arrêter de donner le lait des le deuxième jour de jeûne et si lait il y a, alors le traire et ne pas le donner à l’enfant.

    Pour le sevrage ne pas prendre de bouillon, uniquement de l’eau de qualité.

    Bonne journée,

    Eric

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 10 mois et 1 semaine par Photo du profil de Eric Gandon Eric Gandon.
    #4712
    Photo du profil de selma.nedjar
    selma.nedjar
    Participant

    Bonjour

    Merci pour votre retour.

    Juste une précision svp par rapport à la fin de votre message : dois je comprendre que si les personnes prennent du bouillon cela peut favoriser le maintien des montées de lait ?

    Merci pour votre aide

    Selma

    #4717
    Photo du profil de selma.nedjar
    selma.nedjar
    Participant

    Une dernière chose (enfin je pense…) les fameuses potentielles toxines sécrétées ce mécanisme démarre au bout de combien de jours de jeûne environ?

    Merci

    #11267
    Photo du profil de Eric Gandon
    Eric Gandon
    Admin bbPress

    Bonjour Selma,
    Le bouillon ne suffira pas à maintenir le lait mais c’est plus rapide si le jeûne est hydrique. Alors que la femme durant la grossesse ne sera pas en carence car le bébé se construit tout doucement. La femme allaitante peut éventuellement devenir carencée notamment en protéines. C’est pour cela qu’il est recommandé à la femme allaitante de prendre des protéines trois fois par jour. En cas de jeûne la femme allaitante aura un double travail, nourrir sont corps avec ces réserves et aussi nourrir le bébé. Si la femme allaitante est en excellente santé et en surpoids elle pourra éventuellement y arriver. Néanmoins le jeûne est reconnu comme une technique pour stopper la production de lait.

    La détoxination commence dès le premier jour de jeûne et s’amplifie progressivement jusqu’au troisième jour de jeûne.

    Bonne journée,

    Eric

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Connexion / inscription