Ce sujet a 2 réponses, 2 participants et a été mis à jour par Photo du profil de MIKSIC YASMINA MIKSIC YASMINA, il y a 12 mois.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #3728
    Photo du profil de MIKSIC YASMINA
    MIKSIC YASMINA
    Participant

    Bjr
    merci, qui peut conseiller en organothérapie, un homéopathe classique ?
    qu’en est t il du jeûne sur les nerfs en général ?
    névralgies, polyneuropathies diverses, si inflammation, adhérence des tissus mous, nerfs collés aux os créant douleurs diffuses, fatigue, amaigrissement, fonte musculaire,
    ne sensibilise t-on pas t-on pas plus les nerfs, muscles, et tissus en créant plus d’adhérence, fonte, ou destruction ?
    aussi si virus Eptein barr qui crée bcp de problèmes, polype utérin et adénomyoses, intoxication aux métaux lourds quelles réponses pour ces éléments par le jeûne ou autres thérapies ?
    quant aux métaux lourds et carences, bcp déconseillent le jeûne pou cela, que pensez vous du test OLIGOSCAN ?, bien pour certains, inutile pour d’autres ?
    si trop de fatigue pour un jeune long, quelle fréquence pour le jeune court 2 à 5/7 jrs ? tous les mois, 3 mois, plus.. ?
    merci pour vos réponses, bien cordialement.

    #3735
    Photo du profil de Eric Gandon
    Eric Gandon
    Admin bbPress

    Bonjour Yamina,

    Une personnes qui utilise l’organothérapie et l’homéopathie dans ses prescriptions. Moi-même ou mon mentor Robert Masson (http://www.cena-ecole-masson.fr/)

    Le jeûne sera efficace si le problème est lié à la toxémie (inflammations). On pourra probablement travailler avec le jeûne, réglage alimentaire et l’organothérapie du type sérocytol pour améliorer l’état de santé d’une personne atteinte de polyneuropathie.

    Si il y a fonte musculaire, il faudra regarder avant le jeûne si la personne n’est pas carencée. le questionnaire de santé et si besoin les analyses avec la BEV nous aidera à vérifier cette partie. Si la personne est carencée il faudra changer l’alimentation sur plusieurs mois avant de mettre en place le jeûne.

    Le virus Eptein barr, se développe sur un terrain dont le système immunitaire est défaillant. Avec le réglage alimentaire, le jeûne on améliorera les performances du terrain puis on viendra en son aide avec des huiles essentielles du type Tégarome.

    Le jeûne est très efficace pour évacuer les métaux lourds, là aussi l’art de vivre enseigner s’assurera qu’il n’y plus de métaux lourds apportés au corps. c’est bien de les évacués avec le jeûne mais il faut s’assurer de ne plus en ingérer.

    Personnellement je suis septique sur l’intérêt de l’Oligoscan et je préfère de loin la BEV.

    Si la personne est trop fatiguée pour jeûner, il faut d’abord revoir l’hygiène de vie et notamment l’alimentation.

    Bonne journée,

    Eric

    #3736
    Photo du profil de MIKSIC YASMINA
    MIKSIC YASMINA
    Participant

    Bonjour Eric
    merci, je connais Robert, qui a conseillé qlq compléments, mais comme c’est complexe c’est difficile à diagnostiquer

    pour les serocytbol, lesquels en particulier ? pour les poly neuropahties, EBV, auto imm, on parle serocytbol SRE?

    que pensez vous de la mycotherapie ? traitement par les champignons, du Dr Donatini et d’autres, qui obtiennent de bons résultats
    sur la flore et sur nombres de pathologies,

    quant aux test, où peut t on s’adresser pour faire l’analyse BEV sur PARIS ? est ce VINCENT BEV ?
    il y a OSMODIN, NUTRILAB je crois, mais ils son en SUISSE, ce n’est trop connu, on ne trouve pas trop d’infos la dessus,

    pour les métaux lourds, c’est certain qu’il ne faut pas en ingérer d’autres, on dit qu’il faut être prudent, car si on les fait sortir des organes par le jeûne, compléments et autres,
    ils tournent en circuit fermé dans le corps, et que celui ci n’a pas tjr la capacité de les évacuer, qu’il y a des préparations à faire pour le foie, les reins.. certains disent que c’est impossible de les extirper du cerveau, et d’autres organes, car trop puissant, sans la méthode chimique, chélation médicale par injection ou médicaments ?

    quant au jeûne, pour les courts, plus réguliers, à quelle fréquence les conseillez vous ?

    merci,
    bien cordialement

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Connexion / inscription