3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #34523
    Photo du profil de TRINITTYTRINITTY
    Participant

    bonjour j’ai deux questions:
    question 1 – je voudrai savoir si lors d’un jeûne il faut arrêter tout traitement médicamenteux. En effet je suis en pleine crise douloureuse de polyarthrite rhumatoïde et le paracetamol codéïné soulage mes douleurs.
    J’ai commencé un jeûne depuis deux jours seule estimant que c’est la seule solution pour me guérir (et pourtant,je suis pharmacien ) je souffre beaucoup.
    dois je stopper aussi ces antidouleurs?
    question 2 – je n’ai pas eu de crise depuis 2 ans en me soignant avec des jus d’ortie fraîchement cueillies et en buvant le jus ,cependant je travaille beaucoup et ne prends plus le temps de me faire des jus. A la suite d’un jeûne hydrique de 6 jours en août dernier il y a un mois et demi que j’ai commencé car j’étais fatiguée et pour me préparer à mon marathon annuel, j’ai développé cette crise de PR fin septembre. Y a til un lien entre le jeûne court et la crise? ou y a til d’autres causes possibles ( conflits internes dans mon entreprise)? Merci Trinitty

    #34543
    Photo du profil de Eric GandonEric Gandon
    Maître des clés

    Bonjour Trinity,

    Bravo pour votre courage. Je recommande de continuer les médicaments et de commencer à les enlever progressivement après 15 à 30 jours de jeûne hydrique.
    Pour votre deuxième question, il faudrait faire une anamnèse complète pour identifier l’origine de votre PR. Souvent c’est multi-factoriel, je ne crois pas que cela puisse être le jeûne, sauf si vous avez fait beaucoup de sport durant votre jeûne.
    Bonne journée,
    Eric

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année et 2 mois par Photo du profil de Eric GandonEric Gandon.
    #34623
    Photo du profil de TRINITTYTRINITTY
    Participant

    sportive de compétitions depuis 13 ans, je n’ai jamais souffert de rien; c’est au décès de mon époux que j’ai déclenché la PR, voila pour l’anamnèse.
    En ce moment je travaille dans une entreprise de santé où je donne beaucoup je m’investie à fond mais j’ai toujours le sentiment de ne pas en faire assez!! et comme je suis en arrêt du fait de ma crise je culpabilise et pourtant mes patrons m’adorent!
    question ( si je peux me permettre )
    1 – comment oter cette terreur de ne rien faire et de me reposer cette culpabilité ( en plus je suis du genre a penser que mon remplaçant n’est pas assez ceci cela……en AT je suis la sauveuse du monde?
    2 – prendre de la distance avec tout?
    merci Eric , et merci de votre première réponse rapide

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Connexion / inscription