Agenda des cures

Améliorer le système immunitaire

Comment favoriser le système immunitaire ?
Pourquoi sommes-nous si souvent malades après les fêtes de fin d’année ?

Pourquoi le nombre de maladies augmente-t-il fin décembre et début janvier ?

Il est bien connu qu’après les fêtes les maladies flambent ! Parlez-en à votre médecin, il vous dira que janvier est un mois de forte affluence.

L’explication peut se trouver dans la répartition de la vitalité dans le corps. Le système immunitaire a besoin de vitalité pour fabriquer les anticorps. Or plus nous mangeons, grignotons, mélangeons les fruits crus avec d’autres aliments et plus le corps doit transférer de la vitalité du système immunitaire vers la digestion. Ainsi le système immunitaire est spolié de vitalité pour fabriquer les anticorps en quantité suffisante. Les bactéries et les virus ne sont plus détruits par manque d’anticorps et les maladies se développent.

Pour résumer, il faut manger pour être en bonne santé, mais trop manger et mal manger agit contre la santé.

Centre Val Sante – Jeûne / Cures : Témoignage de jeûne
Fatigue mentale et physique / Surmenage / Perte de poids / Nettoyage du système www.valsante.qc.ca

Ma proposition pour garder la santé et faire la fête

Vous pouvez aider votre système immunitaire :

1. En Décembre par :

  • Une repas équilibrée deux fois par jour (cruditées variées + féculents + protéines). Cliquez sur le lien pour réaliser un réglage alimentaire.
  • La suppression du grignotage. Voir la vidéo sur la technique du creux du gosier pour arrêter de grignoter. Cliquer sur le lien: stopper le grignotage. Le grignotage ou manger entre les repas est la pire des choses que l’on puisse faire contre son système immunitaire.
  • La correction des carences alimentaires de notre époque. Oligo-éléments, vitamine D naturelle et Oméga 3 de qualité.
  • Le soulagement du foie et du pancréas par une cure Aubier de Tilleul Graveline, ou le complexe ortie, pissenlit, bardane en plantes fraîches, ou Lehning L114, ou Desmodium.
  • La mise en place de 2 à 3 jours de jeûne, 5 à 7 jours avant les fêtes.

2.  Durant les fêtes :

  • Bien mâcher et manger le plus frugalement possible.
  • Prendre les fruits frais aqueux (mandarines, pommes, tomates, melon, ananas, fraises…) en dehors des repas, seuls à 17-30 heures. Après que la digestion soit terminée (il faut 4 à 6 heures pour un cycle de digestion complet) et 2 heures avant le repas du soir. Les fruits sont digérés en moins de 2 heures.
  • Prendre les chocolats fourrés, bonbons, gâteaux en fin de repas et non entre les repas.
  • Faire pendant 2 à 3 jours une diète de velouté de légumes ou un jeûne hydrique entre Noël et la Saint Sylvestre.
  • Éviter les sodas, confitures, miel et sirops pendant les repas.

3. Après les fêtes :

  • Faire un jeûne hydrique de 3 à 7 jours.

Témoignage en vidéo d’une jeûneuse qui soigne otites et Candida albican avec le jeûne.