5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • #22501
    Photo du profil de fredremyfredremy
    Participant

    Bonjour
    Agée de 58 ans pour 69 kg, je viens de connaitre une diverticulite qui m’a fait passer un coloscanner. Suite à cela, il a ete découvert un épaississement circonférentiel avec infiltration de graisse adjacente, débutant à 38 cm de la marge anale, étendue sur 4 cm compatible avec une myochose. Une coloscopie va etre faite apres un RV avec un gastro enterologue afin de connaitre la nature de cet épaississement qui a tout l’ai d’etre un cancer colorectal.
    Est ce qu’un jeune hydrique peut calmer les choses?
    Dans quelle proportion?
    Quelle devrait en etre la duré?
    Ma généraliste me conseillant de manger de tout sauf une alimentation a coque (lentilles, ptts pois, flageolet, pois chiche = pourquoi?) eviter les crudités et toutes la famille des choux
    Quels conseils alimentaires pourriez vous donner pour freiner le cancer, si cela en est un
    Peut on réussir à l’éradiquer uniquement par un jeune ?
    J’ai déjà fait un jeune hydrique de 7 jours, accompagné de randos et de yoga il y a 2 ans et j’avais ressenti beaucoup de bienfaits mais je ne me sens pas capable de dépasser les 10 jours.
    Merci d’avance pour vos précieux conseils d hygiene de vie
    Bien a vous

    #22502
    Photo du profil de Eric GandonEric Gandon
    Maître des clés

    Bonjour Fredemy,
    Si vos réserves pondérales le permettent, il est recommandé de faire un jeûne de longue durée. 26 à 40 jours. Jeûne hydrique au repas. Pas de randonnées ni de sports durant votre jeûne.
    En ce qui concerne les conseils alimentaires, si vous enlever les cruditées il faut remplacer par des jus de légumes fraîchement pressé afin de ne pas faire de carence en vitamines.
    Bonne soirée,
    Eric

    #43707
    Photo du profil de PascalouPascalou
    Participant

    Bonjour, suite à une anémie, on vient de me découvrir dans le colon un polype qui saigne, probablement malin, il est question de chirurgie. Je dois rencontrer le chirurgien cette semaine. Si je peux, j’aimerai différer l’opération pour pouvoir préalablement effectuer un jeûne plutôt long (j’ai déjà eu l’expérience de jeûne jusqu’à 14 jours sans difficultés particulières). J’ajoute que j’ai une bonne vitalité, et que j’ai un poids suffisant pour pouvoir l’envisager. Cela vous parait-il possible ? approprié ? Quels conseils me donneriez vous ?
    Je vous remercie de votre retour

    #43829
    Photo du profil de Eric GandonEric Gandon
    Maître des clés

    Bonsoir Pascalou,
    Oui en effet le jeûne peut-être une solution pour vous. Voir ici nos conseils : https://www.jeunerpoursasante.fr/bien-jeuner/
    Ici nos cures longues durées : https://www.jeunerpoursasante.fr/les-cures-de-jeune/
    Bonne soirée,
    Eric

    #52383
    Photo du profil de Sylvie LUSSANSylvie LUSSAN
    Participant

    Bonjour,
    Je m’appelle Stéphane LUSSAN. J’ai 47 ans. On m’a diagnostiqué un cancer du rectum en novembre 2017. Dans un premier temps j’ai suivi les traitements classiques (Radiothérapie, chirurgie).
    J’ai ensuite eu des métastases au foie que l’on m’a enlevées par chirurgie suivie d’une cure de chimio de 6
    mois. Malgré cela, on m’a à nouveau détecté en janvier dernier une récidive de la tumeur au rectum ainsi qu’une métastase au poumon.
    On m’a proposé une autre chirurgie. Cette fois çi, mutilante et invalidante à vie, puisque je devrai vivre avec une stomie de façon définitive.
    J’ai refusé et décidé de trouver des solutions plus naturelles pour me guérir.
    Dans un premier temps, j’ai essayé la méthode préconisé par Thierry Casasnovas. Avec des jus de légumes et 2 ou 3 jours de jeûne sec par semaine.
    Après avoir regardé longuement vos vidéos disponibles sur internet, vous m’avez convaincu de l’efficacité du jeûne long et d’une réforme alimentaire par la suite. J’ai donc investi dans vos DVD de formations pour en faire un à la maison. Après 26 jours, j’ai eu un petit craquage après avoir reçu les résultat d’une prise de sang qui ne montre pas d’amélioration des marqueurs cancéreux. Au bout de deux jours de reprise alimentaire, je me suis remotivé et recommence à jeûner depuis 5 jours.
    Comme je n’ai pas vu de témoignage de guérison pour des cancers colorectaux, pouvez vous me confirmer l’efficacité du jeûne dans ce cas précis.
    Si vous avez des conseils à me donner je suis preneur.

    Stéphane

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Connexion / inscription