21 juillet 2020

David fait un jeûne hydrique de 44 jours. Bienfaits du jeûne hydrique sur les douleurs

La première semaine de jeûne David.

Eric GANDON : « Comment ça va ? Qu’est-ce que tu as fait cette semaine ? »

David : « Ça va super. J’ai jeûné Eric. Uniquement à l’eau. Absolument aucune nourriture. Je déborde tellement d’énergie, c’est super. J’ai dû mal à décrire le bien que cela me fait. Je connais le jeûne depuis longtemps, je l’ai découvert naturellement. Quand on commence à prendre soin de sa santé, qu’au bout d’un moment, le jeûne s’impose à toi. »

Les conséquences du confinement sur le poids.

Eric GANDON : « Tu as été en surpoids ? »

David : « J’ai été beaucoup en surpoids. Figure-toi, lorsque nous avons vécus cette période de confinement, le climat anxiogène a fait que j’ai pris 18 kilos. Ce qui m’a étonné, c’est en arrivant, j’étais surpris d’avoir pris 100 grammes. Je me suis aperçu, que le deuxième jour, j’avais perdu 500 grammes. Je me dis que c’est lent, comparé au groupe, il y en a qui perdait 1 kilos 400, je me suis demandé ce qu’il se passait. J’ai compris, je ne faisais pas assez de sport lors de mon jeûne. »

Un cadeau pour le bien-être.

Eric GANDON : « Ceci dit, comment tu as vécu ton jeûne d’une semaine ? »

David : « Je l’ai très bien vécu. C’est le cadeau de mes 50 ans. J’ai décidé de m’offrir, pour mes 50 ans, ce cadeau, et c’est merveilleux. »

2 semaines de jeûne hydrique pour David.

Eric GANDON : « Comment ça va David ?

David : « Je vais très bien, je vais même mieux que bien. J’ai une vitalité extraordinaire. Merci à mon corps, merci maman. C’est vrai que, par rapport au groupe, je dors mieux. Vraiment, je suis enthousiaste, je suis comme une pile électrique. »

Eric GANDON : « 14 jours de jeûne, 14 jours sans manger… »

David : « Hydrique quoi.. J’ai une force en moi, je suis très content. »

Une perte de poids considérable.

Eric GANDON : « Tu as minci de combien ? »

David : « Pendant le jeûne, j’ai minci de 8 kilos 700 en 14 jours. Sinon, avec tes conseils, que j’ai appliqué, malgré le confinement, je me suis préparé, ça fait 14 kilos 400 avec la préparation. »

Eric GANDON : « Alors, ça fait quoi de mincir de 14 kilos ? »

David : « Ça fait du bien, ce sont des kilos que j’ai pris très très vite, et je les ai perdu très vite également. Il m’en reste encore 4-5 à perdre, mais je suis extrêmement confiant, je sais que ça va marcher. »

Un grand sportif.

Eric GANDON : « Tu es sportif ? »

David : « Oui, j’avoue que je fais pas mal de sports, je fais 3 heures de sport par jour. Un sport assez violent pour les articulations. »

Eric GANDON : « En tout cas, tu es très beau, tu as bonne mine, pour quelqu’un qui ne mange pas depuis 2 semaines.. »

David : « Je confirme, je n’ai pas mangé, pas de citron, rien. Que de l’eau. Si je veux tenir mes 40 jours, je pense que j’irais jusqu’à 40 jours, j’ai des réserves, et puis je pète le feu. Pourquoi pas y aller jusqu’au bout pour libérer d’autres choses. Il faut aller le plus loin, dans cette merveilleuse expérience. Tout commence à s’expliquer et plus je suis en ton contact, plus je suis en contact avec le groupe qui apporte une énergie positive. Vaut mieux vivre l’illusion de l’instant que tout une vie. »

3 semaines de jeûne hydrique.

Eric GANDON : « Tu fais super jeune David, qu’est-ce tu fais pour ça ? »

David : « Je me suis fait un cadeau. Le fait de venir jeûner. Je me sens même pas en train de jeûner, je me sens en vacances. Plus ça va, plus j’ai de la vitalité. Si tu as une notation qui va jusqu’à 10, je suis à 15. J’avais une douleur aux genoux dû à la pratique de mon sport, je n’ai plus de ligaments croisés. Ils sont toujours là mais ils sont distendus. C’était une douleur articulaire. En fait, dimanche dernier, j’ai eu la chance de faire un massage avec Amandine. Elle appuyait à certains endroits et…. wow ! Dès le départ, j’y croyais pas, je me disais que c’était le jeûne qui mangeait de mauvaises choses à l’intérieur, mais non. Il faut venir à l’évidence. On ne peut pas nier l’évidence. Je me suis amusé, ça fait environ 10 ans, que je ne courais plus. Je ne sollicitais pas le genou de manière répétitif avec le même geste. Là, je fais 11 km par jour, j’ai besoin de me dépenser, pendant ce jeûne. Je ne me sens même pas en jeûne, je me sens régénération… je ne sais pas comment dire. »

Une quelconque explication à cette vitalité incroyable ?

Eric GANDON : « Comment expliquer ça ? Que tu sois avec autant de vitalité depuis le début ? »

David : « Je ne sais pas comment l’expliquer. Peut-être que ma mère m’a fait le plus beau cadeau en me donnant un bon système. Je la remercie, de là où elle est, mais je suis gavé de vitalité et ça me va bien. »

Eric GANDON : « En général, les gens comme toi, ils sentent les énergies, est-ce que toi tu les sens ? »

David : « Celle qu’Amandine m’a transmis, je l’ai senti, oui. Quand je vais dans la nature, pareil. Il m’arrive régulièrement de m’adosser à un arbre, et je me sens en connexion avec la terre, les éléments quoi. Je vis mon jeûne super bien. Il y a aussi cette harmonie dans le groupe, et je me suis aperçu parce qu’il y a un personnage qui a disparu pendant quelques jours et qui a réapparu après, c’est Jeremy. Jeremy me manquait. C’est difficile à expliquer, mais en fait, il est tellement prévenant. Ses moindres petits gestes qu’il fait, il est tout le temps dans la bienveillance. A son âge, j’ai trouvé ça incroyable. Il est revenu, et tout va bien. Ma vue s’est améliorée aussi. J’étais myope, j’avais besoin de lunettes pour les écrans. J’en ai encore besoin, car ce n’est pas encore le top, mais je m’aperçois que j’arrive mieux à lire, en oubliant mes lunettes. »

Des améliorations épatantes au bout de 3 semaines de jeûne.

Eric GANDON : « Comment on peut expliquer ça, qu’en jeûnant, les yeux s’améliorent ? »

David : « Je n’en ai aucune idée. »

Eric GANDON : « Les chinois disent que les yeux sont liés au foie. Quand le foie va mieux, les yeux vont mieux. »

David : « Je pense que oui, au début du jeûne, j’avais une langue toute blanche. Le foie détoxinait beaucoup. Là, elle est revenue rosé, oui à partir de cette semaine, j’ai vraiment vu tout ça s’améliorer. L’articulation qui va mieux, la vue va mieux, la peau est plus douce qu’avant. Qu’est-ce que je pourrais rajouter.. l’état général, à la perfection. C’est du vécue, ce n’est plus de la théorie. C’est du bon vécu. Je le vis très bien. »

4 semaines de jeûne hydrique pour David, bravo !

Eric GANDON : « Comment ça va ? »

David : « Je vais bien, même très bien. On est au 30 ème jour. C’est un petit exploit pour moi, c’est une première. Je pense pousser jusqu’au maximum. L’objectif, c’est le poids. Tant que je n’ai pas atteint mon objectif, je ne reprendrais pas la remontée alimentaire. Ça va pousser à 40 jours. Si c’est plus, ça ira plus loin. Tant que j’ai cette forme qui ne cesse de croître, c’est incroyable. J’ai une super vitalité. J’avais des petites douleurs au départ, là, ça a disparu. Au niveau de la vue, ça s’améliore considérablement. »

Une sensation de jeûner ?

Eric GANDON : « Tu n’as pas de fatigue ? Tu sens que tu jeûnes, que tu flottes un peu ? »

David : « Aucune fatigue. Je ne sens pas que je flotte. J’ai quitté le centre rapidement hier, j’ai fait 500 kilomètres en voiture, et rien. Comme si j’avais pris la route normalement. Aucun flottement, rien du tout. Aucun signe de faiblesse. J’avais déjà expliqué dans la vidéo précédente, depuis 2 ans et demi, j’ai une hygiène de vie correct. Je ne dis pas parfaite, car j’ai des difficultés à rentrer dans le parfait, je fais le jeûne du guerrier, je m’alimente 30 minutes et je jeûne tout le reste. Je fais beaucoup de sport également. Mon corps est prêt. Je n’ai eu mal nul part. Quand je vois le groupe, où des personnes avaient mal à certains endroits, mais moi, non. Lors de ma descente alimentaire, j’ai perdu 6 kilos 500. Je n’ai pas craqué. Pendant le jeûne, j’avoue qu’au départ, il y avait un peu de difficulté à perdre. là, je m’aperçois que je perd 500-600 grammes depuis le début de la semaine, et par jour. »

Une perte de kilos considérable au total.

Eric GANDON : « Tu as perdu combien ? »

David : « J’ai perdu au total 18 kilos 500. Il me reste une petite dizaine de kilos à perdre. Je pousse, et je vais pousser jusqu’à temps que j’arrive en dessous de mon objectif. Ça s’est super bien passé, je voulais déjà te remercier de ta pédagogie, de ton enseignement. Tout ce que tu nous as apporté. Remercier aussi Amandine, de ces journées balades qu’elle nous a fait faire. C’était extraordinaire, ressourçant, pour moi en tout cas. Remercier aussi Jeremy qui nous a bien promené aussi, qui était intentionné, avec les membres du groupe, toujours à attendre le dernier. C’est comme ça que je procède, mais comme il était là, je me suis dis que j’allais pousser pour pas attendre le dernier. Tu as une équipe génial. Avec tous les autres intervenants. Tu as une équipe très à l’écoute, très attentif à nos besoins. Ils n’hésitent pas à se couper et approfondir chaque problème de chaque personne. Tu mènes bien ta barque. »

Transformer sa colère en énergie.

Eric GANDON : « Merci David. Émotionnellement, ça va ? »

David : « Émotionnellement, j’ai traversé plusieurs phases. J’ai été dans la colère, j’ai été la rencontrée. Ça m’a apaisé. Je l’ai transformé en énergie. Aujourd’hui, je suis apaisé. Je pars avec l’esprit clair avec de très bonnes intentions sur mon avenir proche. J’ai jeûné avec grand plaisir. »

Eric GANDON : « Je te félicite pour jeûne et ta transformation David. »

 

Voir également :

Comment bien jeûner
Planning des cures de jeûne hydrique
Jeûner pour les douleurs.

Laisser un commentaire