11 juillet 2017

Le jeûne : où ? Quand ? Comment ? Pour qui ? Pourquoi ?

Le jeûne est-il efficace pour telle ou telle maladie ?

Le jeûne, de part son processus de détoxination, apporte des bienfaits salutaires. Mais il n’agit pas seul.

D’autres facteurs sont tout aussi importants pour espérer des résultats probants sur votre santé tels que le réglage de votre alimentation, l’identification de vos freins par rapport à vos doutes, vos peurs, vos histoires personnelles, vos croyances limitantes et votre détermination à modifier des schémas très archaïques qui vous empêchent d’avancer.

Chaque individu est différent. Chaque histoire est différente et la maladie est à prendre en compte en fonction de tous ces paramètres.

C’est pour cela aussi, qu’au-delà du jeûne, nous vous aidons pendant nos séminaires à mieux vous connaître et vous accepter, chercher dans vos ressources et vos talents et vous aider à vous mettre en action pour avancer avec votre maladie ou votre problématique et non contre elle.

 

Puis-je guérir de telle ou telle maladie ?

Le jeûne est efficace pour toutes les maladies. Il faut néanmoins s’assurer que votre maladie ne rentre pas dans les contre-indications au jeûne. Vous trouverez ici les contre indications.

Laisser un commentaire

4 réactions sur “Le jeûne : où ? Quand ? Comment ? Pour qui ? Pourquoi ?

    1. Lorsque l’on jeûne, je recommande de boire au minimum 3 verres d’eau par jour. Si vous avez soif boire à votre soif. Non ne pas ajouter de sel. Choisir une eau faiblement minéralisée. Eau de source. Eviter eau du robinet et au minéral. Vous pouvez ajouter de l’eau de quinton à votre eau si vous êtes frileuse.

  1. Bonjour M. Gandon,

    J’ai une doute au sujet du jeûne: j’ai 53 ans, et je me demande comment on peut éviter les mauvais effets des hormones de croissance pendant le jeûne hydrique. Si ces hormones peuvent accélérer le dévelopment des cellules cancéreuses qui n’ont pas encore été détectées, qu’est-ce qu’on peut faire pour réduire ou éliminer son impact?

    Bien cordialement,

    Maurício

    1. Bonjour Mauricio, Il n’y a aucun doute à avoir. Le professeur Valter Longo est très clair sur ce sujet. Rien n’est plus efficace que le jeûne en cas de cancer. La cellule cancéreuse n’est pas adaptée à un environnement pauvre en glucose et pauvre en facteurs de croissances. Les hormones que vous craignez sont ces facteurs de croissances. Durant le jeûne le corps ne produit plus de facteurs de croissance ou très peu. Bonne soirée