Ce sujet a 3 réponses, 2 participants et a été mis à jour par Photo du profil de Eric Gandon Eric Gandon, il y a 9 mois et 3 semaines.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #5693
    Photo du profil de Flô
    Flô
    Participant

    Bonjour,

    J’ai 57 ans et je fais beaucoup de crises de boulimie vomitives en ingurgitant beaucoup de sucres rapides telles les confiseries et gâteaux secs ou pâtisseries.
    Même si je sais que c’est très néfaste pour l’organisme, le sucre appelant le sucre, j’ai du mal à m’en passer.
    Ces derniers mois j’ai réussi à réaliser 20 à 24 heures de jeûne sans ingurgiter aliments autre qu’un peu d’eau mais je n’arrive pas à tenir plus longtemps.

    Depuis quarante ans, ces crises de boulimie vomitives ont bien sur fortement dégradé les mécanismes de mon corps très acidifié par les sucres rapides et raffinés plus les traitements neuroleptiques. ( A l’âge de 16 ans j’ai fait une anorexie mentale qui a duré 1 an et j’ai perdu 25 kgs en 4 mois( ceci dit j’ai un poids très normal), ensuite sont arrivées les crises de boulimie vomitive qui n’ont malheureusement pas cessées de me pourrir l’existence dont je vous passe les détails) !

    Depuis Octobre 2017, j’essaie de changer mon alimentation en absorbant plus de jus de légumes et fruits, évitant toutes protéines animales sauf un peu de fromage de brebis et je réduis aussi le pain en le choisissant sans gluten. J’ai donc avancé car je ne souffre quasiment plus de douleurs suite hernie cervicales et dorsale et je n’ai plus de maux de tête.

    Il en résulte que je souffre toujours de manière récurrente d’insomnies depuis plus de 40 ans donc jamais je ne dors bien et je ne me souviens pas avoir bien dormi un seul jour de ma vie. Avec le soir (lumière du jour diminuant) je suis très angoissée, et mes nuits sont autant découpées qu’il n’y a de demi-heure dans une heure. Evidemment de manière chronique je suis extrêmement fatiguée voire épuisée.

    Mise à part un traitement de fond avec un somnifère, un antihistaminique plus un anxiolytique, je ne prends pas d’autres médicaments licites sauf des plantes pour purifier mes reins, mon foie, mes intestins du mucus-glue accumulé au fil des ans et qui fait barrière à une meilleure assimilation des échanges interstitiels (intestins , la lymphe, cellules ect).

    Aussi, j’aimerais savoir comment pratiquer un jeûne chez soi quand on a ces soucis là, comment se passer de ce sucre qui est une drogue dure et savoir si d’autres personnes ont rencontré ou rencontre ces mêmes problèmes?

    A bientôt
    Flô

    #5694
    Photo du profil de Eric Gandon
    Eric Gandon
    Admin bbPress

    Bonjour Flô,

    Dans un cas comme le votre il faudrait revoir votre alimentation et travailler sur le côté psychique. Je pense pour cela à l’hypnothérapie, ou la sophrologie, ou le Mandala. Il y a un mal être de fond qui vous pousse à vous détruire à petit feu. Est le complexe du survivant ou une blessure du type rejet qui est exacerbée.

    Vous ne pourrez probablement pas enlever ces blessures mais vous pouvez apprendre à diminuer leurs intensités pour mieux vivre avec vous-même.

    Je ne me vois pas possible de vous accompagner pour un jeûne à distance. Dans votre cas je vois plus un réglage alimentaire et un accompagnement psychique.

    Bonne journée,

    Eric

    #5701
    Photo du profil de Flô
    Flô
    Participant

    Bonjour Eric et grand merci de votre réponse mais vous pensez bien que depuis quarante ans que ça dure (si ce n’est plus dans l’enfance), je me suis faite accompagnée par divers psychologues ou psychiatres et je suis toujours suivie en thérapie 2 à 3 fois par mois.
    Bientôt je vais effectué un stage sur la psychogénéalogie et le psychodrame.
    Je travaille aussi sur le fait que dans mon cas je puisse me complaire dans un « rôle » de victime (tout un programme !!!).

    Une fois par semaine voire tous les 10 jours je suis massée par une naturopathe qui fait des massages visant à permettre à mon mental et en même temps à mon corps de s’abandonner sans peur, ce sont des massage dits  » psycho-corporels » et ça me fait un bien fou.

    Je vais régulièrement nager pour bien détendre tout mon corps et je pratique aussi la marche active et la randonnée.

    L’hypnose a eu peu d’effet sur moi car je suis sous contrôle et j’ai beaucoup de mal à lâcher. Je fais de la sophrologie et de la méditation de pleine conscience aussi souvent que je peux.

    Voilà, j’essaie de faire au mieux mais bon ni Paris, ni Rome ne se sont faites en un jour et cela fait tellement de temps …… enfin vous me comprenez !

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 4 semaines par Photo du profil de Flô Flô.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 4 semaines par Photo du profil de Flô Flô.
    #5816
    Photo du profil de Eric Gandon
    Eric Gandon
    Admin bbPress

    Bonjour Flô,

    Peut-être vous devez vous même pensez à devenir thérapeute et vous soigner par vous-même. devenir votre propre thérapeute.

    Bonne journée

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Connexion / inscription