12 mai 2018

Combien de temps jeûner ?

 

  • En fonction des réserves pondérales: accédez gratuitement à ma méthode ici : Combien de temps jeûner  afin de déterminer votre temps de jeûne nécessaire en fonction de vos réserves pondérales. Le calcul est à affiner soit lors d’un accompagnement ou durant le jeûne en fonction des symptômes cliniques du jeûne, car nous sommes tous uniques.

 

  • En fonction d’une maladie: la durée de jeûne qui vous permettra de soigner cette maladie dépend de nombreux facteurs. Voici tout ce que vous devez savoir pour calculer la durée de jeûne :

Durée du jeûne= Niveau de toxémie/capacité du corps à détoxiner.

La capacité du corps à détoxiner dépendant elle-même du potentiel vital de la personne et du niveau d’efficacité des émonctoires

 

  • DÉTERMINATION DU TAUX DE TOXÉMIE: (100 étant le maximum et 10 pour un corps faiblement intoxiné) : pour exemple, les maladies du type fibromyalgie, polyarthrite, cancer ont un taux d’intoxination de 90.

 

  • CAPACITÉ DU CORPS A DETOXINER : Elle est dépendante de deux facteurs :
    • Le potentiel vital de la personne: Le potentiel vital est souvent lié au patrimoine génétique, à la vitalité reçue depuis la naissance. Ainsi une personne qui aurait une forte vitalité se reconnait par de grandes oreilles épaisses, ou grande langue, grande mâchoire, peau épaisse comme les profils du genre Lino Ventura ou encore Bernard Tapie aurait une capacité à détoxiner de 90. Une personne qui aurait une faible capacité à détoxiner présente des caractéristiques de fragilité, peau fine, traits fins comme les profils du type Miou-miou ou Sim ou Philippe Bouvard affiche un taux de détoxination de 30. Quelques exemples pour comprendre le mécanisme du potentiel vital, mais qui demande à être ajusté en fonction du second facteur, le niveau d’efficacité des émonctoires :
      • Si « Lino Ventura » a deux semaines.
      • Si « Philippe Bouvard » doit lui se soigner d’une fibromyalgie le coefficient est 90/30= 3 donc il lui faudra trois fois plus de temps pour les mêmes résultats que notre « Lino-Ventura ». Donc si Lino se soigne en 10 jours de jeûne, Philippe lui se soignera avec 30 jours de jeûne.
    • Le niveau d’efficacité des émonctoires: Cette faculté peut être fortement ralentie chez une personne carencée ou une personne hyper angoissée ce qui rallonge la durée du jeûne. Nos émonctoires sont responsables de notre détoxination et ont besoin d’un bon apport en acides aminés de qualité et de sérénité pour bien fonctionner. S’ils ne reçoivent pas les apports en amont du jeûne, ils seront affaiblis et donc peu efficaces dans la détoxination. J’observe régulièrement qu’une personne carencée en acides aminés (protéines animales) peut difficilement supporter un jeûne de longue durée, il faudra alors découper le jeûne en plusieurs périodes et s’alimenter de manière équilibrée entre les jeûnes (crudités variées, un féculent, une protéine animale deux fois par jour). Par exemple :
      • Une personne carencée en acides aminés présente un niveau d’efficacité des émonctoires de 5. Cette personne aura alors un coefficient de 90/5 égale 18. Notre personne carencée devra jeûner 18 fois 10 jours donc 180 jours. Il se peut même que cette personne si elle n’arrive pas à changer son hygiène entre les jeûnes et qu’elle n’arrive pas à se détendre ne puisse jamais se détoxiner totalement. Ses carences qui affaiblissent sa capacité émonctorielle deviennent ici une limite à la capacité au jeûne de soigner. C’est toujours possible, mais il faudra beaucoup de temps et une profonde volonté de l’adepte du jeûne à changer son alimentation.
      • Alors que notre « Lino Ventura » sera soigné en 10 jours seulement

Conclusion : Une personne avec peu de potentiel vital qui en plus est carencée en acide aminé ne pourra pas se soigner en un seul jeûne, il lui faudra plusieurs jeûnes de 25 jours pour se soigner de sa fibromyalgie.

Comment savoir si on a une bonne capacité émonctorielle ?

Une méthode très fiable pour tester ses capacités émontorielles est la bioélectronique de Vincent. Avec les tests d’urine, prise de sang et salive, on détermine s’il y a faiblesse émonctorielle par carence. Je recommande Laurence Gallais, une consoeur naturopathe pour réaliser ces tests. Ses coordonnées ici : http://www.naturo-pratique.fr/

 

Voilà pourquoi chez certaines personnes les résultats du jeûne sur la santé sont très rapides et chez d’autres il faudra plus de temps et ajouter parfois des thérapies complémentaires. On peut bien entendu corriger ces carences par une alimentation équilibrée plusieurs mois avant le jeûne et un travail d’hygiène mentale par la méditation ou la visualisation.

 

 

Exemple pour des symptômes d’intoxination faible à modérée, prenons 40%.

Voyons ici deux cas de figure de symptômes d’intoxination pour personnes faiblement intoxinées :

Exemple de symptôme : Migraines, tendinites, agitation, fatigue chronique, eczéma, douleurs articulaires, urticaire, hypertension, dépression, menstruations abondantes et douloureuses, allergie, hypertrophie de la prostate, asthme, grippe, gastro…

Exemple pour des symptômes de forte intoxination, prenons 90%.

Cancer, fibromyalgie, psoriasis, schizophrénie, maladie auto-immune, polyarthrite rhumatoïde, bronchite chronique, fibrome utérin…

La durée du voyage vers la parfaite santé :

On voit que le voyage de la parfaite santé s’effectuera à la vitesse éclaire pour une personne à fort potentiel vital et à la vitesse escargot pour une personne à faible potentiel vital.

L’important n’est pas la destination, mais le voyage… L’important est de continuer d’y croire et de rester focalisé(e) sur son objectif de bonne santé.

Comme l’équipage de Christophe Colomb, enthousiaste à l’idée de partir à la découverte des Indes, le jeûne s’annonce comme un voyage excitant. Puis l’enthousiasme du départ passé, on commence à rencontrer, en cours de route, les premiers désagréments: la faim, l’amincissement, la fatigue, l’ennui, le regard des autres, la peur des autres… l’envie d’arrêter et de faire marche arrière se fait ressentir. Pour Christophe Colomb cela s’est transformé en mutinerie, l’équipage d’un des trois navires a abandonné et a fait marche arrière. La récompense a été d’autant plus grande pour l’équipage des deux navires qui ont continué d’y croire. Après de longues semaines d’effort et de patience, ils ont découvert l’Amérique. Naviguez sereinement, naviguez plus loin pour accoster sur les rives de la parfaite santé.

Plusieurs témoignages de personnes ayant fait le voyage et retrouver la santé sur https://www.jeunerpoursasante.fr/faire-un-jeune/temoignages/

Vidéo traitant sur ce sujet :

 

Ce document est le fruit de mes observations sur les 1500 personnes accompagnées au jeûne. Cela ne constitue pas une preuve médicale que le jeûne est adapté à votre maladie. Je vous recommande de maintenir votre traitement en place et suivre les recommandations de votre médecin traitant.

Laisser un commentaire

3 réactions sur “Combien de temps jeûner ?

  1. Bonjour et merci de partager vos connaissances sur ce site.

    j’ai des problèmes digestifs : ballonnements, fatigue après les repas, inconfort, digestion lente, douleurs intestinales en cas d’excès… Avant j’étais vraiment constipée mais maintenant je vais à la selle 1 à 2 fois par jour.

    J’ai des compulsions alimentaires qui font que j’ai tendance à manger sans avoir faim et à continuer même si je n’ai plus faim (pour le plaisir…). J’en ai pris conscience il y a quelques mois seulement.

    je pratique le jeûne intermittent (1 repas par jour le soir) tous les jours sauf pendant mes règles.
    Mon alimentation est de type paléo (je digère très mal le pain même au levain par exemple).

    J’aimerai accélérer le processus de guérison en faisant un jeûne long.

    Sachant que mes problèmes ont débuté à la naissance (reflux, refus de m’alimenter), que j’ai des diverticules et peut-être un léger prolapsus (iridologie), combien de temps me recommandez vous de jeûner ?
    En combien de temps de jeûne les compulsions disparaissent-elles ?

    J’ai 34 ans, je mesure 1,54 m et je pèse 45 kg. J’ai un niveau d’énergie qui a nettement augmenté depuis que j’ai commencé à pratiquer le jeûne intermittent et que j’ai changé d’alimentation.

    Cordialement

    Marion

    1. Bonjour,
      Il serais bien pour vous de faire 26 jours de jeûne. Durant cette période de visualiser que vous sortez des compulsions alimentaires. Que vous prenez plaisir à manger frugalement et à prendre soin de votre santé.