10 décembre 2012

En bonne santé pour les fêtes

Pourquoi sommes-nous souvent malades après les fêtes de fin d’année ?
Comment pouvons-nous expliquer que le nombre de maladies (rhumes, allergies, asthmes, grippes, bronchites, gastro- entérites…) augmente considérablement fin décembre, début janvier ?
Quelles sont les solutions naturelles pour rester en bonne santé et améliorer sa santé
Pour en savoir plus, regardez la vidéo en cliquant sur l’image ci-dessous.

 

Pourquoi le nombre de maladies augmente fin décembre début janvier ?

C’est bien connu, après les fêtes les maladies flambent. Parlez-en à votre médecin, il vous dira que janvier est un mois à forte affluence.
L’explication peut se trouver dans la répartition de la vitalité dans le corps. Le système immunitaire a besoin de vitalité pour fabriquer les anticorps. Or plus on mange, grignote, mélange les fruits aux autres aliments, et plus le corps doit soustraire de la vitalité au système immunitaire. Ainsi le système immunitaire manque de vitalité pour fabriquer les anticorps en quantité suffisante. Les bactéries et les virus ne sont plus détruis par manque d’anticorps et les maladies se développent.
En résumé il faut manger pour être en bonne santé, mais trop manger et mal manger agit contre la santé.

Proposition :

Vous pouvez aider votre système immunitaire.

1. En décembre par :

  • Une alimentation équilibrée. (Voir formulaire réglage alimentaire)
  • La suppression du grignotage. Voir vidéo creux du gosier.
  • La correction des carences alimentaires de notre époque. Oligo éléments, vitamine D naturelle et Oméga 3 de qualité.
  • Le soulagement du foie et du pancréas par une cure Aubier de tilleul, Hepaclem ou autre selon les cas.
  • La mise en place de 2 à 3 jours de jeûne, 5 à 7 jours avant les fêtes.

2. Durant les fêtes :

  • Bien mâcher et manger le plus frugalement possible.
  • Prendre les fruits frais aqueux (mandarines, pommes, tomates, melon, ananas, fraises…) en dehors des repas, seuls à 17 heures. Après la digestion (il faut 4 à 6 heures pour un cycle de digestion complet) et 2 heures avant le repas du soir.
  • Prendre les chocolats fourrés, bonbons, gâteaux en fin de repas et non entre les repas.
  • Faire pendant 2 à 3 jours une diète de velouté de légumes entre Noël et la Saint Sylvestre.
  • Éviter les sodas, confitures et sirops pendant les repas.

3. Après les fêtes :

  • Faire un jeûne hydrique de 2 à 3 jours.

Cette proposition est adaptée aux personnes n’ayant pas de contre-indication au jeûne. Reportez-vous ici (le jeûne hydrique) pour vérifier que vous n’avez pas de contre-indications ou contactez-moi au 09 80 47 50 68.

Posez vos questions ou vos commentaires dans le cadre ci-dessous