14 juin 2017

Le jeûne hydrique – La crise curative

Le jeûne hydrique fait peur. Nous avons en mémoire de tristes expériences de personnes sous-alimentées (ou anorexiques), mais aussi des périodes de famine qu’ont connues nos ancêtres.
Pourtant aujourd’hui beaucoup plus de personnes meurent dans les pays riches de la suralimentation plutôt que du manque d’alimentation. 2 personnes sur 3 aux Etats Unis meurent de suralimentation. Et cela personne ne semble s’en inquiéter. D’un côté, il ne faut pas parler de jeûne car 1 % de la population est anorexique et tant pis pour les 66 % qui meurent de maladies liées à une mauvaise alimentation ou suralimentation. Le docteur Allard écrit : “L’homme ne meurt pas ! L’homme se tue. Il se tue par ce qu’il respire (respire contre soi), il se tue par ce qu’il mange (mange contre soi), il se tue par ce qu’il pense (pense contre soi), il se tue par ce qu’il boit (boit contre soi).

Pour bien se préparer au jeûne, vous allez manger des soupes épaisses de légumes verts cuits, moi personnellement je me prépare avec des purée de carottes ou des soupes d’ortie et oignon. Mais si vous êtes un peu constipé la purée de légumes verts cuits est fortement recommandée. 6 heures après le dernier repas je fais un lavement du colon.
Au début du jeûne notre mental utilisera toutes les ruses pour nous faire reprendre la nourriture, aussi il est bon d’accueillir les petites phrases (il faut manger pour vivre, si tu arrêtes de manger tu n’auras plus d’énergie…), de se raisonner (j’ai des réserves pour au moins 25 jours), et de rassurer votre mental. “Si je ne mange pas je meurs” : OK, j’accueille et transforme cela en : “je jeûne et c’est bon pour mes organes, je les encourage à profiter de cette période de repos pour réaliser une bonne détoxication“.

Jeûner est très simple, il faut juste arrêter de manger solide et boire de la bonne eau. L’idéal est l’eau osmosée dynamisée. Jacques Collin donne de bons conseils à ce sujet dans ses ouvrages.
Le jeûne devient efficace au bout de 3 jours, il est bon alors de le refaire régulièrement. Personnellement j’ai fait jusqu’à 24 jours, c’était excellent.

Pour les personnes sous médication, les médicaments peuvent être diminués voire arrêtés selon des cas précis. il est conseillé de voir au cas par cas et de se faire suivre par un médecin allopathique pour la démédicalisaton.
Pendant le jeûne, il n’y a pas de manque d’éléments nutritifs, on observe une baisse de certaines vitamines : C, D, E et d’autres composants du métabolisme, mais ces pertes ne sont pas critiques.
Au centre de Goriachinsk en Russie, c’est plus de 10 000 personnes en 50 ans qui ont suivi des jeûnes thérapeutiques pour des maladies telles que diabète de type 2, asthme, hypertension, rhumatismes, allergie. Près de 2 personnes sur 3 ont vu leurs symptômes disparaître après une ou plusieurs cures de jeûne.

La crise d’acidose (3 ou 4ème jour) : 

Le terme crise d’acidose est mal utilisé, le vrai terme est crise curative, crise de détoxination ou mieux crise de guérison. En effet il n’y a pas acidification, si il y avait acidification du sang les jeûneurs seraient dans le coma. Par contre les urines deviennent acide avec le jeûne. Les urines acides n’indique pas que le sang est acide mais que le corps élimine des acide. Le corps lui se maintient à un PH de 7.34.

Le plus difficile n’est pas de se priver de nourriture, le passage délicat peut être la crise d’acidose (crise curative). Cette crise de détoxination apparaît en général au 3ème jour ou 4ème jour de jeûne. Cela peut se traduire par des nausées, faiblesses, migraines. Chez moi cela se traduit par des sueurs, fièvre, tremblements et une urine très foncée. Cette période passée c’est le bonheur. la faim disparaît et le corps fabrique lui-même son alimentation à partir de ses réserves. Le taux d’acidité augmente dans les urines, c’est pourquoi nous appelons ce passage l’acidose. Néanmoins le corps lui-même ne devient pas acide. Daniel Kieffer, naturopathe, l’appelle la crise curative. Les symptômes liés à une problématique ou une maladie existante peuvent s’aggraver mais en réalité c’est le corps qui déploie toute la nouvelle vitalité disponible pour engager un push ultime contre la maladie.

Les douleurs peuvent parfois devenir très fortes, migraines, douleurs articulaires, anciennes blessures, goutte, arthrite, fièvre, éruptions, vomissements, diarrhées, urines chargées. C’est à ce moment-là que nous avons le plus besoin d’être accompagné car nous pouvons confondre une crise curative avec un manque alimentaire.

Personnellement je trouve que cette crise est moins douloureuse si je fais un lavement colonique les premiers jours du jeûne. Pour les maux de tête, j’utilise les bains très chauds et je pose sur la tête une vessie de glace remplie de glaçons. Il existe aussi des huiles essentielles comme la menthe poivrée ou puressentiel maux de tête.

Si la crise d’acidose (crise curative) est trop forte alors je conseille de passer à un jeûne à la soupe de légumes verts sur deux à trois jours, cela permet de diminuer les douleurs. Puis on peut reprendre le jeûne hydrique et continuer son processus de jeûne à l’eau.

Voir également :

Faire un jeûne

Jeûne hydrique

Bienfaits du jeûne

Comment jeûner

Combien de temps jeûner

Questions et commentaires

Merci de poser vos questions ou d’écrire un commentaire dans l’espace prévu à cet effet en bas de page. Ici les questions les plus fréquentes :

Comment réduire la crise d’acidose (crise curative).

Le niveau de la crise curative est lié au niveau d’intoxination. Plus nous sommes intoxiné et plus la crise sera forte. Plus on jeûnera brutalement, plus on se rapprochera du jeûne sec et plus la crise sera forte. Aussi pour réduire la crise curative il faut se préparer au jeûne. Voir ici le chapitre préparation dans comment jeûner ? Pour réduire la crise il faut mieux se préparer. Si nous n’avons pas pu nous préparer et que le crise est forte, je conseille alors de la réduire en diminuant le jeûne, on passe alors sur quelque jours à une diète à la soupe verte. Une fois la crise passée on peut reprendre le jeûne.

Comment savoir quand arrêter de jeûner ?

Un être humain normalement constitué, qui mange sainement peut jeûner 40 jours. Peu de personnes seront disponibles pour jeûner durant 40 jours, aussi le plus souvent on arrête le jeûne car le jeûne est planifié pour 7, 21…40 jours. Herbert Shelton faisait jeûner ses élèves jusqu’au bout. Pour cela il avait comme repère, le poids, la vitalité, la couleur de la langue et le retour de la vrai faim. Si les réserves pondérales sont suffisante et si la personne a suffisamment de vitalité pour se déplacer alors elle peut jeûner. Si la vitalité baisse et que la personne doit rester alité pendant plus de 3 jours consécutif avec aucune amélioration alors il faut reprendre progressivement l’alimentation sous la forme de soupe de légumes verts.

Observations de Yvan Lemaho, chercheur au CNRS de strasbourg. Il a chercher à comprendre comment le Mancho empereur fait pour savoir qu’il est tant d’arrêter son jeûne ? Il a observé le Mancho empereur mais fait ces recherches sur la souris. Le processus est le même chez la souris, le Mancho et tous les mammifères dont l’humain. Lorsque l’on jeûne l’estomac ne produit plus d’enzyme de digestion, ni de sucs gastriques, nous perdons progressivement la sensation de faim. Les cellules vont produire des enzymes qui commandent la fonte des graisses. Lorsque les graisses se font de plus en plus rares, c’est à dire lorsque nous avons consommé 80% de nos réserves, un neuropeptide du cerveau va commander la production d’enzyme de digestion et de suc gastriques dans l’estomac. Cette découverte scientifique d’Yvan Lemaho confirme les recommandations d’Herbert Shelton qui était de jeûner jusqu’au retour de la vrai faim et de la langue rose.

Comment se manifeste une crise d’acidose (crise curative) ?

La crise d’acidose se manifeste par des symptômes qui ressemblent a des maladies. C’est très contre intuitif, on a l’impression d’être malade. Une personne non avertie arrête le jeûne par crainte que sa santé s’aggrave, alors que se sont des symptômes de crise curative.

Ici des exemples de symptômes de crise d’acidose :

  • Maux de tête
  • Mauvaise bouche et mauvaise haleine
  • Bouffée de chaleur
  • Urine chargée
  • Langue chargée
  • Crachas
  • Écoulement du nez et des yeux
  • Douleurs localisées, douleurs bas du dos
  • Odeurs corporelles
  • Nausées, vomissements, voir si la Mélisse en plante fraîche peur vous aider. Ici Mélisse.
  • Diarrhée
  • Fatigue. Le Ginseng peut vous aider. Ici Ginseng.
  • Hypoglycémie
  • Tachycardie
  • Étourdissement, malaise vagal
  • Apparition de boutons
  • Insomnie

Pourquoi le jeûne sec est beaucoup plus puissant ?

Le jeûne hydrique, c’est mettre son corps dans un environnement extrême, pas de nourriture, pas de facteurs de croissance…cela à pour effet que le corps doit s’adapter à cet environnement inconfortable pour survivre. Cette adaptation à pour résultat que le corps détoxine et améliore sa santé. Le jeûne sec c’est comme le jeûne hydrique en plus puissant. L’environnement est encore plus extrême. Les contraintes sont plus exigeantes pour le corps mais les résultats sont aussi plus rapides. Avec le jeûne sec à partir du 3ième ou 5ième jours la température corporelle augmente. Cela aura pour effet de détruire certains pathogènes dont la maladie de Lyme. Le jeûne sec permet d’obtenir des meilleurs résultats sur la maladie de Lyme que le jeûne hydrique. Les symptômes de la crise d’acidose (crise curative) arrivent plus vite dans le jeûne sec. Vous trouverez ici plus de détails sur le jeûne sec. Jeûne sec pour maladie de Lyme.

Le jeûne sec est plus rapide mais aussi plus risqué, nous déconseillons de pratiquer le jeûne sec seul. Le jeûne sec demande une longue préparation et de l’entrainement. Pour la pratique du jeûne sec nous invitons les jeûneurs de se rapprocher du naturopathe Michel Deladoey.

Combien de temps dure la crise d’acidose ?

La durée de la crise sera en fonction du niveau d’intoxination. Une personne en bonne santé, faiblement intoxinée aura une légère crise d’un jour maximum. Une personne fortement intoxinée peut souffrir de crise curative sur plusieurs jours.

Quand survient la crise d’acidose ?

En jeûne hydrique, la crise d’acidose (crise curative), arrive en général au 3ième jours de jeûne, c’est le moment ou le corps détoxine le plus. On observe alors que les urines sont plus chargées et que la langue est très chargée de toxine. C’est à ce moment que la régénération du système immunitaire commence. Pour certaines personnes la crise aura lieu plus tôt. Si elles ont bien respecté la descente alimentaire, la crise peut arriver au 1er ou 2ième jour de jeûne. Pour d’autres personnes, notamment les personnes médicalisées, la crise peut arriver plus tard. J’observe que parfois la prise de médicaments recule l’arrivée de la crise d’acidose et le blanchissement de la langue.

Laisser un commentaire

36 réactions sur “Le jeûne hydrique – La crise curative

  1. Jeûne 21 jours — Doré Elisabeth
    Bonjour Eric,

    Je voulais tout d’abord te féliciter pour ton site qui apporte beaucoup de réponse et m’a énormément encouragée dans ma démarche de jeûne. Je suis une femme de 31 ans, 1m60 pour 70 kilos, on m’a diagnostiqué récemment une spondylartrite. J’envisage d’avoir un enfant et je ne veux pas commencer de traitement pour le moment, j’essaye de faire diminuer mes crises inflammatoires avec des plantes. Depuis 1 semaine je jeûne ( perte de 5,5kg),j’aimera is jeûner 21 jours au total. Je n’ai pas vraiment fait de préparation au jeûne, mais j’ai peu mangé les deux semaines qui ont précédés le début du jeûne. J’ai une douche rectale au 3 eme,4eme et 5 eme jour. Pour le moment ca va, j’ai des nausées le soir depuis 2 jours, je place une bouillotte d’eau chaude sur le foie. La question que je me pose et à laquelle j’ai du mal à trouver une réponse claire c’est la reprise alimentaire. Je vois beaucoup d’informations différentes (commencer par des fruits entier, commencer par des jus de fruits, commencer par des jus de légumes, etc). Peux tu m’éclaircir sur ce point STP. Je ne veux pas tout gâcher en faisant n’importe quoi! Combien de temps dois durer ma reprise pour un jeûne de 21 jours? Et par quel type d’aliment dois je commencer? Pendant combien de temps avant de réintroduire d’autres aliments? J’espère que tu vas pouvoir éclaircir ce point qui me fait un peu de soucis. Je te remercie par avance. Et j’espère pouvoir un jour participer à tes stages ( il faut que j’économise). Bonne continuation et merci pour ton implication.
    Elisabeth

    1. Bonjour Elisabeth,

      Pour répondre à ta question, il me faut te donner un enseignement ou écrire plusieurs pages ce qui n’est pas le but de se blog. Tu peux néanmoins prendre une consultation et tu auras les réponses en détail.

      En quelques lignes ne pas commencer par les fruits et jus de fruits c’est trop acide. Commencer par les jus de légumes et bouillons.
      La reprise doit être la moitié de la durée du jeûne, donc ici 10 jours.
      Pour soigner ta maladie il faut, après le jeûne, observer une hygiène de vie saine. pas de cigarette, pas d’alcool, manger frugal, pas de grignotage, pas de produits laitiers, enlever les gluten…

      Bonne soirée,

      Eric

  2. Urine pendant le jeune — 05-03-2017 08:01
    Bonjour j’en suis a mon 12 jours de jeune et mon urine est toujours fonce est-ce normal ? avec un débit pas très élevé, pourtant je bois 1,5 l par jour eau
    En vous remerciant

    1. Urine Pendant le jeûne —
      Bonsoir David,
      L’urine est foncée chez les personnes très intoxiqués. Consommateur de café ou foie encombré (alcool, suralimentation , produits laitiers, constipation). Donc je dirais que c’est possible mais pas fréquent. D’habitude l’urine fonce en crise de détoxification le 3ième jour, puis elle redevient claire à partir du 4ième jour. Si au 12 ième jour elle est toujours foncée c’est que vous aviez beaucoup à nettoyer. Il faut continuer. Après votre jeûne changer totalement votre hygiène de vie et faite suivre votre foie par un docteur. La prochaine fois que vous jeûner faire une cure de Desmodium de 3 semaines avant votre jeûne. Bonne soirée,
      Eric

  3. JEUNE HEBDOMADAIRE —
    Bonjour Eric,
    Après avoir arrêté de fumée il y a 4 ans en 2012, j’ai pris du poids 5 kg et les graisses se sont localisées sur les hanches/ fesses pas très gracieux. J’ai essayé des régimes classiques inefficaces pourtant suivi par un diététicien. J’ai décidé de repenser mon alimentation en 2016, arrêt du gluten et des produits raffinés et transformés. Puis je me suis intéressée au jeûne que je pratique depuis mars 2016, une journée de jeûne par semaine. C’est devenu ma routine et c’est maintenant un besoin. Je me sens plus vive et la combinaison de mon rééquilibrage alimentaire et du jeûne m’ont permis de déstocker mes kilos disgracieux.

    J’ai envie d’aller plus loin dans ma démarche et je m’intéresse au stage de plusieurs jours, je découvre donc votre site et après l’avoir parcouru, j’ai quelques questions :

    1/ Le jeûne est-il efficace sur une journée ou intérêt uniquement sur 3 jours ?.

    2/ Je pratique la course à pied et mes performances après ma journée de jeûne sont toujours très moyennes, difficulté à faire du fractionné, respiration et récupération difficile, est-ce normal ?

    3/ Quid de la fonte musculaire sur une période longue de jeûne ? Est-il conseillé de prendre des protéines type « WHEY » ou cela est exclu car risque de casser le jeûne ?

    Merci d’avance pour vos précieux conseils.

    Cordialement

    Paula

    1. Bonjour Paula,
      Bravo pour avoir pris en main votre santé.
      Oui une journée de jeûne est très bon pour les sportifs. Cela n’attaque pas les muscles. Trois jours de jeûnes est plus pour soigner une pathologie ou à pratiquer occasionnellement. Sur trois jours il y a fonte musculaire. Du coup il est préférable de faire 7 ou 10 jours une fois dans l’année que plusieurs fois trois jours par mois.
      Normalement le lendemain d’un jeûne on cour mieux. Néanmoins c’est à toi d’expérimenté. Peut-être réduire à un repas le jour d’avant la course.
      Pour les protéines, ne prendre que des aliments pas de poudre. Bio. Oeufs, viandes, poissons… Pour tonifier prendre de la spiruline si tu es en surpoids ou le vitalore si ton poids de forme est atteint.
      Bonne soirée,
      Eric

  4. Bonjour,

    J’en suis à mon 5e jour de jeûne hydrique. Or, depuis le début de la crise d’acidose (jour 3), j’ai d’intenses douleurs gastriques, des nausées et vomissements.

    J’espérais que cela passerait au bout de 48 heures mais les symptômes ne font qu’empirer. J’ai passé deux nuits abominables et je ne peux même pas boire de l’eau car je la vomis : mon estomac n’accepte rien.

    J’ai même vomi des déchets marron foncé et je me demande si ce n’est pas du sang. Mais en général, c’est de l’eau. J’ai pris du bicarbonate de soude, sans effet.

    Je suis désespérée : les douleurs sont atroces et je me trouve dans une impasse puisque je ne peux pas boire.

    La crise dépurative peut-elle durer aussi longtemps et provoquer de tels symptômes ? Je crache également non stop depuis le premier jour (mucus incolore).

    J’avais fait une descente alimentaire sur 5 jours et une purge au chlorure de magnésium agrémenté d’un peu de jus de citron jeudi dernier. Le goût du jus de citron me revient quand je vomis, comme si je ne l’avais pas digéré.

    Je me suis réveillée sans douleur gastrique ce matin et à peine une petite gorgée d’eau que j’insalive que les douleurs et nausées reprennent. Je suis très inquiète. Que faire pour pouvoir me réhydrater sans vomir et causer ces abominables souffrances ?

    Merci

  5. Bonjour , merci de me lire … j’ai fait a deux reprises pour l’instant des jeunes de trois à 4 jours et les deux fois il m’arrive la même chose entre le deuxième et troisième jour : vomissements qui je sais peut etre une reaction normale de detox sauf que ces vomissements sont extrêmement acide au point de me bruler la gorge et le palais mou au passage pour ensuite avoir un problème de douleur à la deglutition lorsque je recommence à manger , avec des brulements et reflux prononcés qui m’empêche de continuer . ( j’ai une hernia hiatale ) Est-ce normal ou puis-je éviter ces brûlures ?? Dois-je eviter les jeunes de plusieurs jours ?

    1. Bonjour Bouluc, Pour moi c’est évident qu’il faut arrêter de chercher à cacher le symptôme (brûlures) mais traiter la source de votre Hernie hiatale. 99 % des personnes qui ont un hernie hiatale et qui suivent nos recommandations en hygiène de vie, ne souffrent plus de leur hernie hiatale. Faite le teste sur hygiène de vie et corriger tout ce qui ne va pas jusqu’à arriver à un score de 90%. Alors vous n’aurez plus de problèmes à mon avis. En attandent prenez du jus de pomme de terre fraîchement pressé et des jus d’Aloé Vera.
      Tester ici votre hygiène de vie.
      Prendre un accompagnement en ligne
      participer à une cure de jeûne

  6. bonjour Eric et merci pour ce forum qui fourmille d’informations très intéressantes. Je suis une femme de 55 ans et j’ai commencé un jeûne hydrique (mon premier) depuis 5 jours. Pour info j’ai un résultat “positif” à votre test d’hygiène de vie de 51% (je sais, ça ne fait pas de moi une super championne !). Je n’ai eu pour l’instant pratiquement pas de symptômes désagréables liés à la crise d’acidose. Le seul fait notable est un essoufflement de plus en plus marqué à l’effort. Je suis en ce moment dans les montagnes valaisannes et j’essaie de marcher environ une heure par jour mais dès que ça monte, même les gaillards suisses de 90 ans me dépassent ! Aujourd’hui j’ai également eu des diarrhées avec des selles presque jaunes (j’avais fait une purge au chlorure de sodium la veille du début du jeûne). J’ai remarqué depuis deux ans environ que ma digestion est devenue très lente et je me demande si mon métabolisme qui me semble “lent” explique que la crise d’acidose n’est pas encore apparue. Je voulais au départ jeûner 7 jours mais je me dis que si ça se passe aussi bien, je pourrais aller jusqu’à 10 ou 12 jours.

  7. Bonjour
    Je suis à mon 3ème jour de jeun hydrique avec prise de bouillon chaud le soir et je suis réveillée cette nuit avec tachycardie et tremblements et c’est toujours le cas ce matin…j’ai effectué ce jeun afin d’améliorer mes problèmes de côlon irritable ainsi que mes problèmes de reflux mais avec ces symptômes dois je continuer…? En plus de cela je me sens très faible ce matin et la tête dans les choux…merci

  8. Bonjour Eric,
    J’ai commencé un jeune hydrique et suis à mon quatrième jour. J’ai pour cela fait une bonne préparation, aussi bien mentale que physique.Les trois premiers jours n’ont pas été des plus faciles ( grande faiblesse, nausée ) mais aujourd’hui j’ai des douleurs osseuses du bassin et des jambes insupportables, cela m’empêche de dormir, je suis un peu mieux debout mais je rêve de m’allonger ou m’assoir.
    Merci pour ton aide
    Claire

    1. Bonjour Claire,
      Oui se sont vos psoas qui sont très intoxiné. Je vous recommande de reprendre des soupes et jus de légumes pendant quelque jours, puis de reprendre le jeûne. Bonne soirée.

  9. Bonjour Eric, cela fait maintenant 3 mois que je fait un jeune hydrique c’est une première pour moi en terme de durée, j’ai passé les plus grosses phases de detox lors de la première dizaine mais depuis 1 semaine j’ai un gout âpre amer très très désagréable parfois la langue blanche et qui me donne envie de vomir tellement c’est ecqueurant ! C’est en train de gâcher mon jeun, j’en arrive a un point ou juste a cause de ça je songe a arrêter mon jeun, j’ai aussi quelques nausée et remontées acides mais ce n’est pas le plus désagréable.
    Ce qui me turlupine c’est que même après 1 mois de jeun ces symptômes sont revenus et persistes alors que selon toutes les sources concernant le jeun ces symptômes n’apparaissent qu’au début et disparaissent par la suite, vraiment je ne comprend pas.
    Pourriez s’il vous plait et pour l’amour de DIEU me donner un conseils pour terminer mon jeun sans ce desagrement ?
    Merci d’avance. Respectueusement

    1. Bonjour Éric, je mesure 1.75 et pesait 107 kg au départ du jeune, je pense avoir perdu entre 10 et 15 kg.
      Je fais un jeûne hydrique.
      Rectification : cela fait 3 semaines que je jeune et non 3 mois.
      Bien cordialement.

  10. Bonjour, je fais actuellement mon 4ème jeûne de 7 jours en 2 ans. J’en suis au 5 eme jour et je n’ai ressenti aucune douleur ou symptôme si ce n’est quelques bouffées de chaleur et de la faiblesse le matin. Au dernier jeûne (qui remonte à février dernier), je n’avais pas ressenti beaucoup de symptôme non plus. Cela signifie t’il que mon corps n’a plus rien a éliminer ? Si c’est le cas, à quelle fréquence me conseillez vous désormais de reproduire ce jeûne? Je précise que je fais cela en raison d’une fibromyalgie. Merci pour votre aide. Mathilde

    1. Bonjour Mathilde, Dans le cas de fibromyalgie il faut jeûne jusqu’au retour du sommeil profond et la disparition des douleurs. Il faut moduler la durer selon vos réserves pondérales. Si vous n’avez plus de douleur de un bon sommeil, c’est probable que vous n’avez plus la fibromyalgie.
      Bonne soirée,
      Eric

  11. bonjours,je viens d essayer un jeune sur 3 jour,que j ai du interrompre la 50 eme h car en pleine nuit :suee palpitations,blancheur extrême,faiblesse,j ai frôlé le malaise,mon compagnon étant partie 7 jours je voulais en profiter donc me suis retrouvé seul,je n ai pas soufferts de la sensation de faim,boisson unique tisane,et bouillon de legume le soir,donc j ai finis mon jeun a 6h du matin il ne me restait que 12 h je suis très déçus,j ai 60ans,je pratique régulièrement du sport sans excès, aurais je du continuer ?étant seul j ai pris peur,je fais régulièrement un jeune d une journée et cela se passe très bien,ai je bien fait d d’interrompre, que me conseillez vous? merci pour vos conseils

    1. Bonjour Hermand,
      Oui c’est probablement la crise curative. Je vous conseille de vous faire accompagner par un spécialiste du jeûne durant vos jeûne de plus de 2 jours ainsi vous serez rassuré.
      Merci,
      Eric

  12. Bonjour Eric,
    Quel merveille vos conseils et vidéos ! Merci beaucoup.
    Vous êtes ma référence.
    En attendant de passer le cap pour faire un jeune long je me pose ces questions svp :
    – je comprends que vous ne faites que du jeune hydrique (de l eau uniquement et quelle que soit la durée du jeune court et long)
    – vous disiez ailleurs que certains n’ont pas de symptômes désagréables la premiere semaine. En gros, pas de crise curative.

    Je pensais que peu ou pas de crise curative en raison d’une forte vitalité ou rien/peu de toxines à nettoyer.
    Toutefois, vous disiez que vous memes aviez des maux de tetealors que vous avez une super hygiene de vie…. (c’est peut etre du lointain passé).
    A contrario, ma vitalité serait plutot moyenne en raison de mes exces de sucre dans mon alimentation et ma difficulté à manger des proteines (sur le reste mon hygiène de vie est très bonne – tabac, medoc, alcool, sorties la nuit: zero).
    Pourtant avec 3 ou 4 jours de jeune (mon max) je n’ai pas de crise curative (une fatigue parfois, un micro quelque chose dans la tete, urine foncée que si je bois très peu, pas de mauvaise haleine….), j’aimerais la crise! une preuve de détox !
    Vous me direz que je dois attendre peut etre plus longtemps pour l’avoir ?
    Je me sens vraiment “bien”, je fais à manger, mes lessives, voire un peu d’études (je reste au repos, tranquille). Evidemment je ne suis pas comme d’habitude. Tout ceci ne me parait pas logique sachant que je fais le jeune pour soigner mon asthme allergique (son origine est selon moi le gluten donc j’avais diminué, la je vais arreter).
    Si vous aviez un commentaire!
    Pour information
    Merci beaucoup!

  13. Bonjour,

    J’en suis à mon 17ème jour de jeûne et j’ai toujours nausées, vertiges et parfois des contractions estomac et intestins… et j’ai toujours faim de temps en temps.
    Je suis bien loin de l’état de plénitude sensé advenir passée la crise d’acidose (que j’ai eu de manière très légère : insomnie et douleurs légères dans les jambes en plus des symptômes persistants décrits plus haut).

    Est-ce normal?

    J’espère pouvoir continuer mon jeûne jusqu’à ce que ma détoxication soit complète (pour l’instant langue toujours blanche surtout à l’arrière).

    Un grand merci.
    Eva

    1. Bonjour Eva,
      Si votre jeûne hydrique est trop difficile alors passer à un jeûne avec une soupe très liquide. Lorsque cela ira mieux revenez au jeûne hydrique. Bonne soirée, Eric

  14. Bonjour Eric
    J’ai en entamé un jeûne de 7 jours . Je suis a J5 et j’ai eu mal aux jambes et aux lombaires cette nuit ce qui m’a empêché de m’endormir pendant longtemps. Les douleurs sont revenues en début de matinée . Que puis je faire pour soulager ces douleurs( surtout les jambes). De plus, j’ai bu beaucoup de jus de citrons les 3 premiers jours ce qui a sans doute acidifié encore plus mon corps? Merci beaucoup Sophie

    1. Oui en effet le citron n’est pas très bon durant un jeûne sauf cas exceptionnel. Les douleurs du bas du dos sont en général liées à la détoxination des psoas. Il faut faire des lavements du rectum, prendre Dolonature combiné avec cassis bourgeon. Si tu ne peux rien faire de cela dans l’urgence reprend une soupe de légumes verts pour ralentir le processus de détoxination. Bonne journée,
      Eric

    1. Bonjour Danielle, l’Herpés apparait lorsque le système immunitaire baisse ou lorsque vous faites une crise de détoxination. Si les autres paramètres sont bons, vitalité, sommeil, digestion, chaleur corporelle… Il se peut que se soit alors une crise de détoxination. Si non il se peut que quelque chose vous affaiblisse. Digestion, sommeil…Avez-vous consulter un médecin? Bonne soirée, Eric

  15. Bonjour,
    Concernant le forfait accompagnement que vous proposez, est ce qu’il faudra que je parle durant les séances zoom , car je n’aurai pas d énergie pour parler , c’est plus pour me sentir rassurée et épaulée par un professionnel. Car je faisais 10 jours plus ou moins facilement quand j’habitais pas seule et maintenant que j’habite seule je n’arrive pas à dépasser les 36 heures, et je sens que c’est psychologique. ..
    Merci beaucoup

    1. Bonjour Leawxy,
      Oui cela me parait difficile de faire un zoom sans parler. L’idée du zoom c’est de dialoguer, d’échanger. Si vous ne souhaitez par échanger alors vous pouvez prendre le support Vidéo. Il y a 53 vidéo plus un DVD de 6 heures de disponible à la vente. Si vous avez besoin d’être rassuré avant de choisir une option on peut faire un zoom au préalable sans engagement. Si vous êtes trop fatigué durant tout votre jeûne c’est peut-être qu’il faut revoir votre préparation mais aussi le jeûne lui-même. Je peut vérifier avec vous en utilisant la radiesthésie ce qui est le plus approprié pour votre santé en terme de jeûne, alimentation, diète. Bonne journée, Eric
      Voir ici la formation vidéo :https://www.jeunerpoursasante.fr/accompagnement-entirement-video/