13 septembre 2019

ARRÊTER DE FUMER AVEC LE JEÛNE. FACILE POUR CHRISTINE. MÊME PAS FAIM. MOINS 7 KG. CA FAIT PLAISIR !

Christine arrête de fumer avec le jeûne. Elle ne ressent pas la faim. Le plus difficile pour elle est l’absence de goût.
Elle jeûne pour détoxiner et pour un calcul de reins.

La semaine de jeûne de Christine.

Eric GANDON : « Comment ça va ? Alors, 7 jours de jeûne ? »

Christine : « Ça va ! 7 jours de jeûne en effet, un peu fatiguée. Je fumais un paquet par jour. Mais je savais quand arrivant ici, j’arrêtais. C’était important de venir ici pour se nettoyer. Comme j’avais décidé que j’allais arrêter, le truc, c’est qu’il faut vraiment être décidé pour arrêter. Sinon, au niveau de l’alimentation, je pensais que j’aurais super faim, il y a aussi le fait, qu’après, j’allais re-manger. Je n’avais pas faim en fait, les deux premiers jours, ça gargouillait un peu, mais en fait, c’était plus le manque du goût. Je voulais de la saveur. C’était plus l’envie d’avoir du goût que de se remplir l’estomac. »

La préparation au jeûne.

Eric GANDON : « Tu as pu faire la préparation ? »

Christine : « Oui, je n’ai pas été une très bonne élève. Tu nous disais qu’il fallait faire 1 jour sur 3, la triade etc… Je me suis dit que ça marchait, j’ai minci de 3 kilos. La préparation a été assez rapide, je me suis inscrite un peu tard. Je n’ai pas perdu, je me suis allégée de 3 kilos. Là, cette semaine, ça fait 4,5 kilos. Au total, ça fait 7 kilos 5. Je le vois dans les vêtements, plus en volume qu’en poids. Surtout, j’ai oublié d’emmener une ceinture et des pantalons descendaient même avec le bouton. Ça fait plaisir aussi. »

La raison de ce jeûne hydrique.

Eric GANDON : « Qu’est-ce qui a sonné l’alerte chez toi pour jeûner ? »

Christine : « Je voulais arrêter de fumer, mais je me trouvais plein de bonnes excuses pour continuer à fumer. J’ai découvert, il y a 3 mois, que j’avais un calcul rénal. L’urologue m’a dressé un tableau noir avec ça, avec plusieurs opérations, mais je n’avais pas envie d’une anesthésie générale. Mon amie m’a dit qu’elle s’était inscrite ici, je trouvais qu’elle était lumineuse. Elle m’a dit qu’elle s’était inscrite pour un jeûne, ici, et quand j’ai vue toutes les vidéos que tu postes, avec de différentes maladies, je me suis dit que ça pouvait marcher. Je t’ai appelé et tu m’as dit oui, peut-être… Là, je ne sais pas où j’en suis. »

Eric GANDON : « Tu nous tiendras au courant ? »

Christine : « Je te dirais, il faut que j’aille faire une échographie, vu que c’est le seul moyen de savoir. Encore des ondes, mais là, on a pas le choix. Voir au moins si il a réduit. Tu m’avais recommandé aussi de l’homéopathie. Ca fait 3 semaines, 1 mois. »

Eric GANDON : « Il faudra attendre encore un peu, pour que l’homéopathie puisse agir. »

Christine : « Mon autre but était la détoxination aussi. »

Ce que Christine a pensé de sa semaine de jeûne.

Eric GANDON : « Qu’est-ce que tu as pensé de ta semaine ? »

Christine : « J’ai adoré. Ton accompagnement est génial, j’ai compris plein de trucs. Comme quoi, qu’à tous les âges, on peut apprendre encore. On est tous à la même ancienne un peu, il n’y a pas trop d’odeur de cuisine non plus. Le cadre est génial, le fait d’être en pleine nature, c’est juste extra. S’il y avait un village à côté, ça serait un peu plus compliqué, mais là, c’est top. La ballade en forêt, ça fait du bien aussi. Ça tombait bien, car j’adore marcher. Je suis contente d’être venue ici, et je suis contente de repartir aussi. Je passe la journée dans le train, je vais passer 4 jours en Provence.

 

Voici d’autres articles qui peuvent vous intéresser :

Sortir de la dépendance.
jeûner pour arrêter la cigarette.
Planning des cures

 

Laisser un commentaire