24 mars 2020

Marylène, 14 jours de jeûne pour les règles douloureuses. Elle ne ressent pas la faim!

Marylène jeûne grâce aux éloges que ses parents lui ont fait lors d’un retour d’une semaine de jeûne. Ce témoignage a été filmé à la fin de la première semaine, elle jeûne deux semaines avec jeûnerpoursasante. Très étonnée de ne pas ressentir la faim alors que dans la vie de tous les jours Marylène grignote par envie.

La semaine de jeûne de Marylène.

Eric GANDON : « Alors Marylène, 7 jours de jeûne ? Qu’est-ce que ça fait ? »

Marylène : « Oui. Bizarrement, on n’a pas faim. Dès le deuxième jour, je ne ressentais plus la faim. Ce qui est assez étrange car on passe notre temps à manger, grignoter et se gaver. Là, pour le coup, on n’a pas faim. Dès le début, je n’avais pas faim. Je pense que l’environnement aide. On n’a pas d’odeurs, pas cette tentation. Pour quelqu’un qui est en surpoids comme moi, c’est vraiment les odeurs, l’envie qui vient juste parce qu’on voit de la nourriture, alors qu’on en a pas spécialement besoin, mon corps ne réclame pas. Le fait d’être dans un environnement avec la nature, ça nous permet de focaliser notre énergie sur autre chose. »

La raison de ce jeûne.

Eric GANDON : « Très bien. Pourquoi es-tu venu jeûner ? »

Marylène : « J’ai jeûné car j’ai discuté de l’expérience avec mes parents, qui ont fait une cure de jeûne il y a quelques semaines et qui m’en ont vanté les points positifs. Personnellement, je n’ai pas de maladies spécifiques, mais j’ai tendance à avoir quelques petits mots, des règles douloureuses, des insomnies, des douleurs articulaires, qui ne sont pas dérangeants sur le long terme, mais qui sont un signe d’une mauvaise hygiène de vie. »

Eric GANDON : « Effectivement, c’est pas normal car tu es assez jeune ! Tu as quel âge ? »

Marylène : « J’ai trente ans. »

Eric GANDON : « C’est pas normal tout ça, à trente ans. »

Marylène : « Je me suis dit du coup, pourquoi pas profiter de cette expérience là aussi, et d’améliorer ma santé. Je suis bien contente de l’avoir fait car les nausées que j’ai pour l’instant me permette de nettoyer mon foie, que je pensais être en bonne santé. On découvre du coup certains effets néfastes d’une mauvaise hygiène de vie. »

L’histoire de sa maman avec le jeûne.

Eric GANDON : « C’est une bonne prévention du coup. Par contre, ta maman est malade ? »

Marylène : « Tout à fait. Elle est porteuse de polyarthrite, ce qui touche assez ses genoux, ses mains, toutes les articulations quoi. Ça lui a fait un bien fou. En espérant garder ces bonnes habitudes après. Je pense que les documentaires conçues aujourd’hui, et tous les jours, nous aide à se rendre compte que, ce que l’on met dans sa bouche est super important. »

Ce que Marylène a aimé durant sa semaine de jeûne.

Eric GANDON : « Il y a des choses que tu as aimées plus que d’autres dans la semaine ? »

Marylène : « J’ai beaucoup aimé les mandalas. Ça permet de mettre en mot des choses qui sont enfuis au fond de nous. On pense que c’est un simple coloriage mais il y a beaucoup plus de sens. J’ai bien aimé les ateliers de naturopathie car je ne connaissais pas vraiment. L’endroit est vraiment pas mal aussi. J’aime beaucoup la nature, me promener, c’est très reposant. Ça permet d’avoir de l’air frais. Surtout pour moi qui vis à Bruxelles, la pollution, les voitures…. c’est vraiment sympa. On arrive à se mélanger, les arrivants, tout le monde est dans la bonne humeur et c’est encourageant.

Eric GANDON : « Tu as vue des animaux dans les bois ? »

Marylène : « Je n’ai pas eu cette chance-là, non. Merci beaucoup Eric. »

 

Marylène est repartie de cette semaine de jeûne avec de très bons souvenirs. Elle prend conscience que les aliments que nous mangeons est précieux pour notre corps, et qu’il faut faire attention à ce que nous lui donnons. Bravo Marylène !

Pour encourager Marylène dans sa démarche merci de cliquer sur j’aime ou laisser un commentaire sur cette page.

Retrouvez-nous sur :

Règles douloureuses
Lien vers site internet : jeûner pour sa santé
Lien vers date des cures : Planning des cures
Lien vers la page Facebook : Facebook

 

Posez vos questions ou vos commentaires dans le cadre ci-dessous