22 avril 2020

SCLÉROSE EN PLAQUE. Bienfaits du jeûne sur les douleurs. Centre de jeûne – Jeûner pour sa santé

Malika était criblée de douleurs, marcher était impossible pour elle. Sa sclérose en plaque était guéri grâce à un nouveau traitement proposé au Canada. Mais les douleurs et le poids étaient toujours là. Avec 28 jours de jeûne, Malika soigne les douleurs et mincit de plus de 20 kilos. Elle peut à nouveau marcher sur la plage. Un régal…

Les 14 premiers jours de jeûne de Malika.

Eric GANDON : « Combien de jours de jeûne ? »

Malika : « J’en suis à 14 jours de jeûne, plus 2 jours à la maison donc ça me fait 16 jours au total. Je ne pensais pas le faire honnêtement. C’était vraiment… une journée c’était difficile pour moi. Là ça se passe très bien. J’avais peur le 4 ème jour, mais je n’ai rien senti. Je n’ai même pas eu de crise curative. Il y a juste depuis 3 jours, des tremblements, du mal à tenir debout. Mais sinon, c’est passé. Plus aucune douleur. »

Les douleurs de Malika dues à une sclérose en plaque.

Eric GANDON : « Tu avais quoi comme douleur ? »

Malika : « J’ai une sclérose en plaque, que j’ai déjà traité. Je l’ai traité au Canada. J’ai eu des injections. Ça se soigne très bien. J’ai complètement oublié les noms. Mais ça marche vraiment très bien. Ce n’est pas pris par la sécurité sociale derrière, mais ça marche. Quand j’ai passé un scanner et un IRM, il n’y avait plus grands choses. Les douleurs étaient restées cependant. J’ai toujours eu les douleurs de crampe, au niveau du genou. »

Les bienfaits des 14 premiers jours de jeûne.

Malika : « Depuis que je suis là, je ne sens plus rien. C’est passé, mais vraiment rien. Même le dos, j’avais très très mal au dos. J’ai une scoliose également. Eh bien, plus rien. J’arrive à marcher. J’avais très mal au genou, très mal aux mollets. Ce matin, comme les autres jours, on fait une petite marche sur la plage. Ça se passe très bien. On est bien accompagné également. C’est le plus important. »

Eric GANDON : « Tu as minci de combien ? »

Malika : « Alors là, je suis très contente. Je suis à 10 kilos en moins, même plus. Ce matin j’ai pris 100g, mais bon, je trouve ça normal. Tous les jours, je perdais à peu près 1 kilo. Je vais continuer 1 semaine à la maison, je pense après. J’ai également 1 semaine encore à faire ici. J’espère arriver à 28 jours à peu près. Après, je ferais 1 jour sur 2. Tant qu’on ne l’a pas fait, on ne s’imagine pas. Il n’y a pas que le poids, il y a aussi tout le travail qu’on fait ici, on se remet en question. On se rend compte que, si on a mal, ce n’est pas pour rien. C’est qu’il y a quelque chose derrière. Je me demandais pourquoi la vie me faisait souffrir comme ça, et là je comprends mieux, des choses ressortent. Je suis tombé sur un bon groupe aussi. Les journées passent super vite. »

Ce qu’a compris Malika de sa maladie.

Eric GANDON : « Est-ce que tu peux nous confier de ce que tu as compris de ta maladie ? »

Malika : « Alors, je pense que c’est très ancien, de l’enfance. Il y a des choses que je n’ai jamais accepté. Quand j’ai un problème avec quelqu’un, c’est toujours la faute de l’autre pour moi. Là, je me rends compte que je suis plus dans le pardon que dans l’acceptation. Je suis vraiment à l’écoute de mon corps aussi. C’est très important. J’ai parlé avec ma sœur hier, elle a trouvé que ma voix avait changée. Je prends conscience que j’ai aussi ma responsabilité et que, me remettre en question… les ateliers qui ont vraiment marchés sur moi c’est le mandala et les dés. Pleins de choses sont ressorties. »

L’alimentation, une grande aide pour combattre sa maladie.

Eric GANDON : « Tu avais une addiction aux sucres ? »

Malika : « Alors pas le sucre, parce que j’avais fait une « sleeve » il y a 3 ans et je ne mangeais pas du tout le sucre. Mais j’avais une alimentation pas équilibrée. Je ne vais pas manger de la journée mais je vais grignoter toute la journée. Maintenant je sais ce que j’ai à faire quand je vais rentrer. C’est pour ça que je ne perdais plus de poids. Je ne perdais pas du tout. C’était aussi psychologique je pense. Je n’étais pas prête. Je pense que le jeûne, ça va faire partie de ma vie maintenant. »

La préparation de Malika.

Eric GANDON : « Pendant la préparation, tu as réussi à mincir un peu ou pas ? »

Malika : « J’ai perdu 2-3 kilos, j’avais fait un jeûne intermittent. Avant de venir, j’ai fait 2 jours de jeûne. Mais je n’ai pas perdu beaucoup. En fait, j’attendais vraiment de venir ici, je me suis dit que ça allait me faire du bien. Maintenant, je me répète toute la journée que je suis mince, belle, je reprends confiance en moi. »

23 jours de jeûne plus tard…

Eric GANDON : « Alors Malika, combien de jours ? »

Malika : « 23 jours Eric. Aucune sensation, rien du tout. Je n’ai plus de douleurs du tout. Je suis à 19.7 kilos de perdu. C’est la première fois où je perds aussi vite. Ce qui est bizarre, c’est que je n’ai rien senti du tout. »

Eric GANDON : « Tu sens que tu es en jeûne ? »

Malika : « Oh bah pour moi, je n’ai pas envie de manger. Je vais m’arrêter à 28 jours je pense. Si je continue comme ça, je suis vraiment contente quoi. Il faut vraiment tenter l’expérience. J’ai eu beaucoup de douleurs au niveau du dos, des mollets, jambes, eh bien là, plus rien. Je repasserais un scanner, fin mars je pense. Je pense qu’il n’y a plus rien. Je ne sens plus rien, que ça soit au niveau de la tête, des cervicales, mes mains ne se bloquent pas, j’ai dansé hier. Ça va très très bien. Je pense vraiment aux gens qui ont la sclérose, j’en ai plein autour de moi, ça fait mal au cœur. Je passerais le message. Merci à toi Eric, merci pour tout. Je reviendrais avec plaisir. »

 

Malika a réussi à se soulager de ses douleurs causées par la sclérose en plaque. Plus aucune douleur n’est apparue depuis. Son dos va mieux, ses jambes également, ainsi que sa tête. Elle est prête à continuer le jeûne et incite à venir le découvrir.

 

Également ici sous l’onglet les bénéfices secondaires de se soigner avec le jeûne.

Voir également :

Planning des cures de jeûne hydrique

Comment bien jeûner

Laisser un commentaire

Une réaction sur “SCLÉROSE EN PLAQUE. Bienfaits du jeûne sur les douleurs. Centre de jeûne – Jeûner pour sa santé