Thérapie naturelle pour hypertension

L’hypertension

Voilà une maladie que l’on ne peut ignorer tant elle est présente autour de nous. L’hypertension artérielle est le premier facteur de risque de maladies cardiovasculaires (Infarctus, AVC,…). La mortalité est multipliée lorsqu’il existe d’autres facteurs de risque cardiovasculaires associés à l’hypertension artérielle tels le tabagisme, l’éthylisme, l’oisiveté, l’obésité, les dyslipidémies ou encore le diabète.
150 000 personnes meurent chaque année des suites de l’hypertension, soit 22 % de la mortalité en France.

Cela fait l’équivalent d’un Boeing 777 plein de passagers qui s’écrase toutes les jours ! Pensez-vous que cela ferait la une des journaux si un Boeing s’écrasait tous les jours ? Eh bien c’est ce qui est en train de se passer sous nos yeux chaque jour avec les maladies cardiovasculaires ! Pourtant cela ne fait jamais la une des journaux !

N’attendez pas que l’on vous sauve car dans le cas de l’hypertension, comme beaucoup de maladies chroniques c’est vous le sauveur. Et les dernières tendances montrent que la situation est plutôt en train de s’aggraver que de s’améliorer ! Ces dernières années, nous sommes passées de 120 000 cas par an à 150 000. Le comble, c’est que lorsque vous parlez du jeûne autour de vous les personnes vous regarde parfois avec des yeux effrayés. Pourtant zéro personne ne meurent du jeûne en France. Où est l’erreur !

Peut-on faire quelque chose en naturopathie pour les hypertendus ?

« Non » sur le cours terme et « oui » sur le long terme. L’hypertension est directement liée à notre mode de vie. C’est un épaississement du sang, conjugué à un durcissement des artères et à la  réduction de la lumière de l’artère par le dépôt du cholestérol formant les plaques d’athérome. C’est tout bonnement une intoxination du corps.

Le jeûne permet de nettoyer le sang, la lymphe, d’assouplir les vaisseaux, de réguler le taux de sodium et potassium dans le sang, ainsi la tension artérielle se régule naturellement. Le sang devient plus fluide au bout de 3 à 5 jours de jeûne et le coeur a moins besoin de faire d’effort. Le coeur fait jusqu’a 50 % d’économie pendant le jeûne. Un coeur au repos est un coeur qui se répare.

Le jeûne et le réglage alimentaire sont très efficaces pour ceux qui osent dire « OUI » au jeûne et « OUI » à une hygiène alimentaire frugale et équilibrée…

On observe deux grandes tendances dans l’hypertension :

Il y a ce monsieur de 70 ans, qui vit sobrement et dont la tension monte autour de 15 de maxima et 8 de minima, voire 17 de maxima et 9 de minima. Ce monsieur n’a aucun symptôme, il fait des exercices physiques réguliers, ne fume pas. Il a une hypertension physiologique due à l’âge. S’il jeûne régulièrement et mangent frugalement, il pourra facilement améliorer sa santé et faire baisser sa tension à 12 / 7. Il n’a pas besoin d’hypotenseur et il vivra en bonne santé.

Les médicaments pour l’hypertension sont efficaces sur le court terme mais sournois sur le long terme. En effet de part leurs effets secondaires nombreux (perte de libido, toux chronique, malaises, dépression…) mais aussi du fait qu’ils empêchent le patient de se poser les vraies questions. Le patient ne remet pas en cause son hygiène de vie et d’autres maladies, plus graves, peuvent s’installer sournoisement. Des maladies cardio-vasculaires, diabète, cancer, polyarthrite rhumatoïde, fibromyalgie, Parkinson, Alzheimer et autres maladies chroniques…

Il y a ce monsieur de 45 ans, en surpoids, qui est plutôt sédentaire, dont la tension monte au-delà de 18 de maxima et 10 de minima. Il a des vertiges et/ou bourdonnement d’oreilles et/ou sensation de perte d’équilibre et /ou sensation de brouillard devant les yeux et/ou engourdissement des membres et/ou hémorragies nasales…

Ce Monsieur n’a plus de choix que de prendre en urgence des hypotenseurs. Il pourra, s’il le souhaite, se démédicaliser progressivement s’il décide d’oser dire « OUI » au jeûne et de changer son mode vie et notamment son alimentation. Au préalable, Il devra s’équiper d’un tensiomètre et surveiller toute sa vie sa tension quotidiennement. Il se démédicalisera avec l’accompagnement de son cardiologue. Il pourra ainsi se préserver d’une maladie plus grave car, comme nous l’avons vu, l’hypertension est une sonnette d’alarme du corps qui appelle au changement d’hygiène de vie.

Plus tôt les changements de mode de vie sont mis en place, plus rapidement la santé sera rétablie. La personne pourra ainsi prolonger sa vie. Rappelons au passage qu’une personne chroniquement légèrement sous-alimentée vit en moyenne 30% plus longtemps qu’une personne suralimentée. L’hypertension est une des maladies les plus concernées par la suralimentation.

La tension durant le jeûne :

Pour une hypertension légère, on observe en générale une réduction de la tension au 4ième ou 5ième jour de jeûne hydrique (uniquement de l’eau). Au début du jeûne, la chute de tension est compensée par une augmentation des pulsations, puis au bout de quelques jours de jeûne la tension remonte légèrement et les pulsations baissent.

Pour une hypertension forte il faudra une préparation de plusieurs semaines, puis un jeûne de 15 à 21 jours, selon les cas, suivi d’un mode alimentaire respectueux du corps et complété par des exercices physiques quotidiens.

Qu’est-ce qui fait augmenter la tension ?

L’excès de table, les aliments indigestes, les associations alimentaires indigestes, le café, la cigarette, l’excès de sel, le vin, l’alcool, les aliments non bio (à cause des antibiotiques présents dans ces aliments qui entraînent la précipitation du cholestérol dans les artères), et de surcroît les plats et les produits industriels, le grignotage (à cause de son effet sur la digestion). Et aussi la sédentarité, le stress, certains médicaments, une carence en Oméga 3, la réglisse, la gelée Royale, le pollen, la cortisone…

Qu’est-ce qui fait baisser la tension ?

Le jeûne, l’alimentation frugale, l’alimentation digeste, l’alimentation bien mastiquée, l’ail, le cumin, le gingembre, les aliments riches en potassium et magnésium (pomme de terre, courge, avocat, artichaut, banane, noix du brésil, de cajou, amandes, etc…), les jus de fruits à 17h30 (attention au jus de pamplemousse si vous prenez des médicaments car ils potentialisent leurs effets et peut augmenter leurs effets secondaires), le jus de canneberge, les apports d’Oméga 3, l’activité physique journalière…

Le jeûne et l’hypertension.

Dans nos séjours de jeûne, nous avons régulièrement des jeûneurs qui soignent leur hypertension au bout de 5 à 15 jours de jeûne, selon les cas. Par la suite, il suffit de maintenir un réglage alimentaire sain et de jeûner régulièrement pour maintenir une tension correcte sans hypotenseurs. Pour savoir comment régler votre alimentation en cas d’hypertension, prendre une consultation ici: Questionnaire réglage alimentaire.

Vous pouvez partager votre expérience ou venir poser vos questions sur le jeûne et l’hypertension sur notre forum.

Témoignages :

Témoignage de Henda et Pascal. Ils ont soigné leur hypertension avec le jeûne et le réglage alimentaire.

Témoignage de Pascal (oct. 2015). Il a soigné son hypertension et hypercholestérolémie par le jeûne et le réglage alimentaire et ne prend plus de traitement depuis. Il observe qu’il ne ronfle plus et qu’il ne ressent plus le besoin de se ronger les ongles. A ce jour, il a maintenu son poids idéal, mange de façon équilibrée (une fois par jour) et a une activité physique régulière.

Témoignage d’un jeûneur qui soigne son hypertension par le jeûne à val Santé au Canada.

Cette personne a jeûné au Centre Val Santé, à Rawdon au Québec.

Roselyne soigne son hypertension et douleurs articulaires avec le jeûne et le changement d’alimentation.

Témoignage d’une jeûneuse qui soigne son hypothiroïdie et son hypertension par le jeûne à Val Santé au Canada.

Cette personne a jeûné au Centre Val Santé, à Rawdon au Québec.