5 mars 2018

Béatrice fait un jeûne long pour mincir et soigner son diabète de type 2

 

Béatrice vient faire un jeûne hydrique de longue durée pour mincir et soigner son diabète de type II. Elle souhaite continuer 2 semaines de plus.

La première semaine de jeûne de Béatrice.

Eric GANDON : « Alors, tu viens de jeûner ? »

Béatrice : « Oui, et je continue le jeûne. Mon objectif, c’est de continuer 2 semaines encore. »

Les raisons de ce long jeûne.

Eric GANDON : « Pourquoi tu jeûnes ? »

Béatrice : « Je suis venue jeûner pour, d’une part, accéder à une meilleure santé, et à une meilleure nutrition. Pour mincir, bien sûr, mais ça, c’est la conséquence. »

Un jeûne spontané ?

Eric GANDON : « Tu m’as dit que tu avais jeûné spontanément, il y a quelque temps ? »

Béatrice : « Oui, un moment donné, je me suis levé, j’ai vu le petit-déjeuner, je faisais 40 kilos de plus, j’adoré manger, et je n’ai pas pu. Je me suis dit que j’allais me faire une tisane, mais je n’ai pas pu non plus. Ca a duré 13 jours. Je ne pouvais rien avaler, je n’étais pas malade, j’avais déjà du diabète. J’avais beaucoup de douleurs transversales. Ce qui m’est venu pour mon jeûne, c’est la thérapie du colon. Après, ça m’est venu, pas tout de suite. Ca m’avait sûrement sauvé la vie quelque part. »

Eric GANDON : « C’était ton corps en fait. »

Béatrice : « C’est ça, pour moi le corps a une conscience, il a sa propre confiance. Le corps nous parle. Je suis plus connecté à mon corps maintenant. »

Ce que Béatrice a aimé durant sa semaine de jeûne.

Eric GANDON : « Qu’est-ce qui t’a plu dans la semaine de jeûne ? »

Béatrice : « Beaucoup de choses m’ont plu dans cette semaine. C’est un groupe fantastique. Ce matin, j’ai eu de l’émotion, je n’ai pas envie de les quitter, mais on restera en contact, sûrement. Beaucoup de soutiens de ce groupe, et puis, tout le processus que tu as mis en place, parce que, je crois que l’on prend conscience de plein de choses qu’on ne connaissait pas. Déjà, comment fonctionne le corps au niveau de la digestion, qu’est-ce qui déséquilibre, qu’est-ce qui bloque. C’était passionnant. J’ai compris ce qu’il ne fallait pas faire. Le lieu est magnifique, également. On est en forêt, le fait de lâcher prise. L’activité concernant la confiance, je ne pensais pas me laisser aller, me laisser faire, et sans aucun doute que j’allais tomber par terre. Je savais qu’on allait me rattraper, derrière. Ca libère plein de choses, c’est extraordinaire. J’ai beaucoup aimé l’enseignement. Chacun est au niveau de ses connaissances, mais même des personnes qui connaissent déjà pas mal de choses, ils découvriront d’autres choses. C’était génial. »

Les massages faits par Amandine.

Eric GANDON : « T’as essayé les massages ? »

Béatrice : « Ah oui ! J’en ai fait plusieurs, et c’est extraordinaire. Je suis très émotionnel, et le dernier massage était extraordinaire. C’était que du bonheur. En fait, j’ai réalisé après, que chaque massage m’a aidé à passer tous les passages que je devais travailler dans ma vie.  »

Eric GANDON : « Tu appréhendais le jeûne ? »

Béatrice : « Pas du tout. Ca m’est venu qu’il fallait que je fasse un jeûne, maintenant. J’ai choisi les dates. »

Le diabète du type II.

Eric GANDON : « Tu as un diabète du type II ? »

Béatrice : « Depuis très longtemps, oui. »

Eric GANDON : « Il est descendu à combien ? »

Béatrice : « 60, je crois, la première fois. Et 55, hier. »

Eric GANDON : « C’est courant que l’on peut descendre même à 50, et tout se passe bien. »

Béatrice : « Oui. Ca se traduit par les jambes en pâté de foie, en tout cas pour moi. Mais je sais que c’est ça. »

« Amandine sent les choses… C’était extraordinaire. »

Eric GANDON : « Merci beaucoup Béatrice. Tu veux rajouter quelque chose ? »

Béatrice : « Je voudrais rajouter qu’Amandine sent les choses. Le dernier massage, j’avais choisi quelque chose à l’avance. Je lui ai demandé qu’elle choisisse, et je n’étais pas sûr que le massage minceur était bien, mais c’était extraordinaire. Merci Eric. »

 

A voir également :

Planning des cures de jeûne hydrique

Nous contacter ?

Bienfaits du jeûne sur le diabète de type II.

Laisser un commentaire