22 décembre 2019

Frida jeûne 28 jours pour l’insomnie et ses douleurs

La première semaine de jeûne de Frida.

Eric GANDON : « Comment tu vas ? Alors, 7 jours de jeûne ? »

Frida : « Ça va merci ! J’ai trouvé ça facile et difficile. Je m’y attendais que ça allait être compliqué. »

La première expérience du jeûne pour Frida, et ses raisons.

Eric GANDON : « Tu as déjà expérimenté ? »

Frida : « Oui c’est ça. Je souffre de fibromyalgie depuis de nombreuses années. On me l’a diagnostiqué en 2012. Ça va faire 8 ans. Mon rhumatologue m’a diagnostiqué une polyarthrite rhumatoïde. Mon médecin disait que c’était dans ma tête, que je travaillais trop. Je suis allé voir mon rhumatologue qui m’a découvert ça. J’étais en révision pour la polyarthrite il y a quelques années, et il me reste la fibromyalgie et je me suis rendu compte qu’on était un peu abandonné par rapport à ça. J’ai fait des recherches et je suis tombée sur la vidéo de Martine. C’est une femme qui m’a impressionnée. Elle a une joie de vivre, ça m’a beaucoup motivée et je me suis dit que j’allais essayer toute seule. J’ai fait 18 jours, je me suis renseignée comme il fallait avant. Mais, ce fut une chose difficile car j’ai dû gérer le travail, le stress au quotidien, la famille, les amis, le regard des autres. Au bout du 18 ème jour, je me suis dit que j’allais arrêter. »

Eric GANDON : « Au bout des 18 jours, tu avais des améliorations ? »

Frida : « Oui complètement. J’étais très fatiguée, une petite migraine, mais j’ai pris le dessus. J’étais motivé par Martine. Je me suis qu’elle était tellement motivée, tellement de joie, que pourquoi pas moi ? Je vais passer au-dessus de ça, j’en suis capable et j’ai passé 18 jours. A la fin, je pouvais sortir de voiture aisément. Avant, je ne pouvais pas tant que ça. J’avais mal dans les hanches, partout dans les muscles. Ce qui est curieux dans le jeûne, c’est que la première semaine est difficile. La deuxième, on commence à prendre un rythme de croisière, mais alors après, c’est …. je ne sais pas, c’est une expression bizarre, on se sent bien. Je ne me suis jamais senti aussi bien. La seule fois où je me suis sentie bien, c’est quand j’ai accouché de mes jumeaux. C’est une sensation qu’on ne s’est pas expliqué. On se sent bien, on a une force et un apaisement que je n’ai jamais retrouvé autre part. Là, on se sent bien, on est en paix avec soi-même, et ça, jamais je ne l’oublierais. »

Eric GANDON : « Après ces 18 jours, la douleur était revenue ? »

Frida : « Oui. Mais je suis responsable de ça. J’ai expérimenté le jeûne toute seule, 18 jours. Je n’avais pas le matériel adapté. Je déconseille de le faire tout seul. »

Eric GANDON : « La douleur est revenue tout de suite après ? »

Frida : « Non non. Elle est revenue au bout d’un an. J’étais tranquille durant une année. Après, peut-être le rééquilibrage alimentaire, comme tu expliques, j’ai dû aller au trop vite. J’ai dû faire des erreurs oui. Malgré toutes ces boulettes, j’encourage le jeûne, c’est une aventure extraordinaire. »

Frida se lance pour 21 jours, voir plus…

Eric GANDON : « Là, ça fait 7 jours, et tu pars pour 21 jours. »

Frida : « 21 jours chez toi, et si mon corps me le permet, j’envisage d’aller jusqu’au 25 ème voir, 28 ème. »

Jeûner en groupe, une barrière ?

Eric GANDON : « Jusqu’à présent, le fait de jeûner en groupe, comment ça s’est passé ? »

Frida : « Pour moi, c’est l’aventure de ma vie. On est tous dans le même bain. On a tous une sale tête le matin. Les gens sont calmes, j’avais peur qu’il y en ait quelques-uns qui s’énervent. Mais non. On a un accompagnement extraordinaire. »

Ce que Frida a apprécié durant sa semaine.

Eric GANDON : « Ça t’a plu cette semaine ? »

Frida : « Ce qui m’a plu c’est ta bienveillance. Tout le cœur que tu mets, ça, je me dis qu’il y a encore des personnes qui sont capables de s’occuper d’autrui et qui m’a touché beaucoup. Ça me motive. »

Quelques petits conseils de Frida.

Eric GANDON : « Est-ce que tu as des conseils à donner aux personnes qui souffrent de la même chose que toi ? »

Frida : « Je pense à la maladie de Lyme, j’avais eu un doute là-dessus, peut-être qu’un jour je vais l’explorer. Je recommande de faire un jeûne thérapeutique avec toi. Il y a une qualité, un accompagnement extraordinaire. J’ai appris beaucoup sur moi-même, que je ne m’aimais plus finalement. Je ne me suis pas rendu compte. Pas de jeûne quand on travaille, non plus. Je recommande simplement le repos, c’est vrai. Il faut faire une parenthèse dans sa vie pour être meilleur pour soi-même. Je te remercie toi, et ton équipe, ton travail. »

3 semaines de jeûne, et Frida veut continuer !

Eric GANDON : « Alors Frida, comment tu te sens ? Pressée de rentrer tout de même ? »

Frida : « Après 3 semaines, oui. Je suis tout de même contente de retrouver mon chez-moi. Je suis contente aussi de retrouver mes enfants, mon compagnon, mon chat. J’ai presque fini mon aventure car je vais poursuivre mon jeûne encore chez moi. J’aimerais bien aller jusqu’au 25 ème jour, et si mon corps est d’accord, j’irais jusqu’au 28 jours. Aujourd’hui, je suis au 21 ème jour. »

Eric GANDON : « Tu as ressenti des bien-faits pour l’instant ? »

Frida : « Je n’ai pas encore ressenti concernant le physique. J’ai ressenti énormément au niveau du mental. Grâce à ton accompagnement de qualité et ça je tiens à le souligner. J’ai appris qu’il ne fallait pas être exigeant, pour le jeûne. Il faut laisser le temps. Je l’ai bien compris. On peut faire un jeûne dans de bonnes conditions, oui, à l’alimentation aussi, oui, mais il y a le mental. Je reste confiante. La patience est une vertu et je suis en bonne voie. »

Eric GANDON : « Est-ce que c’est assez régulier chez toi ? Ou tu as eu des moments plus difficile que d’autres ? »

Frida : « Pour moi, la première semaine était une semaine de vacances. J’avais exploré le jeûne toute seule, pas bien préparée mais bon. La deuxième commence à piquer mais la troisième, très compliquée. Assez fatiguée, peu d’énergies, et puis j’ai dû être à l’écoute de mon corps. Pour moi, c’est assez compliqué mais j’ai appris beaucoup là-dessus. »

Eric GANDON : « Tu te sens comment aujourd’hui ? »

Frida : « Je me sens bien. »

Eric GANDON : « Durant la troisième semaine, il y a eu un moment où tu étais très mal, ou non ? »

Frida : « C’était plutôt compliqué oui. Après, dans la fiche de suivie, je ne notais pas la vitalité correctement, je restais toujours positive. »

Eric GANDON : « Bravo ! Tu nous diras comment ça se passe pour toi, tu nous enverras des messages ? »

Frida : « Oui j’encourage tout le monde de faire ce jeûne. Merci pour ton accompagnement extraordinaire, j’ai appris énormément. Tu as changé ma vie, merci. »

 

Mail de Frida après son départ du centre de jeûne :
Bonjour Eric,

Le temps passe bien vite depuis mon départ du centre!

J’ai fait 1 semaine de plus comme je te l’avais précisé, je suis encore en remontée alimentaire (je n’ai pas encore mangé de la viande) je mange TRÈS souvent huîtres, moules, œuf (poisson depuis trois jours) j’avais commandé du pollen de ciste j’en prend depuis 6 jours.
Je vais prévoir pour commander de l’eau de Quinton pour la fin du mois. Je dois faire attention à mes quantités de nourriture car je suis maintenant gourmande de manger des produits de qualités et mon estomac me prévient si je mange de trop! ( je ne réalise pas toujours que j’ai fait 28 jours de jeûnes!) J’ai prévu par la suite quand mes forces physiques, pondérale seront de retour,de manger un jour sur deux pendant 3 mois pour augmenter ma mémoire ..

Je vais bien dans l’ensemble, je prend plus de temps pour moi, le sommeil est encore un peu compliqué mais je vais réussir un peu à la fois, je n’ai pas de douleur en ce moment, je suis plus sereine, j’ai conscience maintenant de beaucoup de choses concernant ma santé physique et mentale, je reprends du poids. Je suis en arrêt de travail depuis 3 semaines, si je sens que c’est juste au niveau de la tension et ou de vitalité, je reprendrai 1 semaine de plus…

Donc, je souris et je suis très heureuse que tu as changé ma vie !
Je suis ému en écrivant ces quelques lignes, je te remercie tellement pour ton accompagnement de qualité !
Je ne manquerais pas de te donner de mes nouvelles pour voir comment j’ai évolué . je suis sur un nouveau chemin de vie dans ma vie, je suis au début d’une belle aventure pour moi même .

Un grand merci!!! à toi et à ton équipe de collaborateurs à bientôt
Frida

 

A voir également :

Jeûner pour les douleurs.
Planning des cures
Jeûner pour la fibromyalgie.

Laisser un commentaire