28 juin 2019

GABRIELLA JEÛNE 28 JOURS POUR LES CELLULES CANCÉREUSES

Gabriella jeûne en longue durée pour plusieurs raisons de santé. Elle témoigne au 14 ème et 28 ème jours. Gabriella a minci de 20 kilos avec le réglage alimentaire et son jeûne de 28 jours.

Les deux premières semaines de jeûne de Gabriella.

Eric GANDON : « Comment ça va ? Combien de jours ? »

Gabriella : « Très bien. 14 jours aujourd’hui. »

Les raisons de ce jeûne.

Eric GANDON : « Félicitation ! Mais pourquoi tu fais ça ? »

Gabriella : « J’ai 42 ans, et depuis 2 ans et demi, j’ai mon papillomavirus qui est actif et qui me provoque des cellules pré-cancéreuses sur le col de l’utérus. Pour le moment, les médecins ne m’ont rien fait, à part vérifier si les cellules progressent ou non. Ils ne me proposent rien. Ils attendent que j’ai un cancer pour me proposer une opération, ce que je ne veux pas, je ne veux pas qu’on touche à mon corps. J’ai décidé de me soigner autrement. Il n’y avait pas que ça, il y avait plusieurs raisons. Un état général dans mon corps, qui m’a amené à faire le jeûne. J’ai une discopathie lombaire, j’ai un début d’arthrose de la hanche, j’ai une perte d’audition avec des acouphène très importants du côté droit, j’ai un herpès génital qui est lié à mon virus. Il y a plusieurs sonnettes d’alarme. C’est une intuition que j’ai sentie dans mon corps. Avant de commencer même le rééquilibrage alimentaire en janvier avec Eric, je n’arrivais plus à manger pendant 2 semaines, je n’avais plus envie de manger, tout simplement. Je le sentais que mon corps commencer à saturer. J’ai fait un très bon rééquilibrage, j’ai suivi à la lettre ce qu’Eric m’a dit. J’ai fait du jeûne intermittent. Mon jeûne se passe très bien. Je n’ai pas eu la crise curative, je n’ai rien senti. Les premiers jours, c’était difficile. J’avais une faiblesse musculaire. Depuis dimanche, je me sens en pleine forme, je me sens très bien. C’est parfois la tête qui ne suit pas toujours, mais maintenant, j’ai pris le dessus de mon mental. »

Eric GANDON : « Parce qu’il y a la fatigue ? »

Gabriella : « Non non, le mental. Je pense à la nourriture, je sais que ce n’est pas mon ventre, c’est ma tête. Je me calme, on fait plein d’activités ici, c’est vraiment génial, on n’a pas le temps de penser à manger. »

D’éventuels améliorations ?

Eric GANDON : « Tu as pu noter des améliorations ? »

Gabriella : « Sur mon état général, je me sens beaucoup mieux. Je sens que mon corps nettoie à fond, encore, je pense qu’il y a beaucoup de toxine à éliminer. Je sens que je suis sur la bonne voie. Il y a des améliorations sur les acouphènes, que je ne sens pas pour l’instant. Le dos ne me fait plus mal, la hanche, j’ai marché pendant quelques kilomètres, je n’ai pas eu mal. Il y a des améliorations, oui. »

Eric GANDON : « Tu pars pour un long jeûne ? »

Gabriella : « Oui, 30 jours. Je suis à la moitié. »

Une perte de poids pour Gabriella.

Eric GANDON : « Bravo ! Tu as minci de combien ? »

Gabriella : « Quand j’ai commencé le rééquilibrage, j’étais à 66 kilos et demi. Quand j’ai commencé le jeûne, j’étais à 55 et là, je suis à 49 kilos. Je me suis bien allégée. »

Un jeûne de 30 jours, c’est possible ?

Eric GANDON : « Comment ça va Gabriella ? Alors, combien ? »

Gabriella : « Ça va super. 28 jours, aujourd’hui. J’arrive au bout, c’est déjà très bien. J’ai presque atteint mon objectif. »

Ce que Gabrielle a perdu depuis le début.

Eric GANDON : « Avec la préparation, tu as minci de combien ? »

Gabriella : « J’ai minci de 20 kilos, depuis la préparation. »

Eric GANDON : « Comment tu te sens dans ton corps ? »

Gabriella : « Je me sens très bien, je me sens légère, guérie, je me sens bien. »

Encore des symptômes, après 30 jours de jeûne ?

Eric GANDON : « Il y a encore des symptômes ? »

Gabriella : « L’herpès, la dernière fois, c’était au début du jeûne. Il n’est plus revenu. Au niveau des douleurs, j’ai encore un petit peu la hanche qui me gêne, mais ça ne me fait plus mal comme avant. J’ai toujours mes acouphènes. Je pense que j’ai un problème de mâchoire, ça doit bloquer quelque part. Il faut que je fasse des recherches. »

Eric GANDON : « Pour ton problème important, c’était les cellules ? »

Gabriella : « Oui c’est ça. Pour moi, j’ai tout éliminé. Je vais demander à mon médecin de faire un frottis pour voir si le virus est toujours actif, car c’est ça qui crée les cellules. Pour moi, tout est partie. Je l’ai senti, je n’ai plus rien. »

De futurs examens pour savoir si tout va bien.

Eric GANDON : « Quand est-ce que tu as prévu tes examens ? »

Gabriella : « La prochaine biopsie, c’est l’année prochaine. Je vais tout de même faire un frottis mais la biopsie, je ne sais pas si c’est justifiable, car j’en ai passé une avant le jeûne. Déjà, le frottis va me donner des indications. Mais, pour moi, je suis guérie. Je suis venue pour guérir mon corps et mon âme, et j’ai réussi. A l’intérieur, il y a toujours du travail sur soi-même, mais j’ai les clés maintenant pour aller chercher là où il faut. J’ai beaucoup avancé, j’ai eu des prises de conscience. Même si je n’ai pas participé à tous les ateliers, car les dernières semaines, j’avais besoin de me retrouver avec moi-même. J’avais besoin de tout ça. J’ai dû rater plein de choses importantes. Merci Eric. »

 

A voir également :

Jeûner pour garder la santé.

Jeûne et cancer…

Jeûne longue durée

Laisser un commentaire