4 janvier 2019

Geneviève : comment se préparer au jeûne.

Geneviève est venue jeûner pour des difficultés respiratoires liés à une alimentation trop abondante. Durant la semaine de jeûne, Geneviève a adoré la présentation des 3 dimensions, par Eric GANDON. Elle a également aimé le lieu, mais surtout, les échanges entre jeûneurs.

La semaine de jeûne de Geneviève.

Eric GANDON : « Comment ça va ? »

Geneviève : « Ecoute, ça va très bien. J’ai terminé ma semaine de jeûne, je suis vraiment très contente. »

Les raisons de ce jeûne.

Eric GANDON : « Pourquoi tu es venu jeûner ? »

Geneviève : « Je suis venu jeûner, car j’avais des difficultés à respirer, lié à une alimentation trop abondante. »

Eric GANDON : « C’est de l’asthme ? »

Geneviève : « C’est de l’asthme, et surtout, j’avais une capacité respiratoire restreinte. J’ai beaucoup apprécié quand on s’est préparé au jeûne, tu m’as dit que j’avais une faiblesse du nerf pneumogastrique, car je mangeais trop, ce qui était vrai. Je me suis vraiment bien préparé au jeûne, et je pense que ça vient de là, ma réussite au jeûne. »

Eric GANDON : « Beaucoup de gens pensent à la descente alimentaire, 3 jours avant le jeûne, mais ils oublient toute la préparation 1 mois avant le jeûne. »

Geneviève : « Ce qui m’a plu, c’est le réglage alimentaire. »

Le changement de Geneviève.

Eric GANDON : « Qu’est-ce que tu as changé du coup ? »

Geneviève : « J’ai divisé ma nourriture par 4. J’ai réintroduit des féculents, car pour moi pour les féculents, ce n’était pas la peine. J’ai enlevé les produits laitiers, réintroduit les protéines, là aussi j’avais des idées sur la viande qui était mauvaise. Je pense que, pour réussir le jeûne, je l’ai vraiment préparé, j’ai pris des notes sur ce qu’il se passait, c’était vraiment très bien. »

Une bonne préparation avant de commencer le jeûne.

Eric GANDON : « Tu t’es préparé combien de temps à l’avance ? »

Geneviève : « Je me suis préparée du 13 septembre au 22. J’ai lu des documentaires pour savoir ce que je faisais, je me suis préparée mentalement aussi. C’était très agréable. »

Une perte de poids considérable entre la préparation et la fin du jeûne.

Eric GANDON : « Entre le 13 septembre et maintenant, tu as une différence de combien en poids ? »

Geneviève : « En tout, 7 kilos et demi. Mais j’ai plus perdu pendant la préparation, que pendant le jeûne en lui-même. Mais ça se prépare, je l’ai découvert, j’ai énormément apprécié, que dans le jeûne que tu nous as présenté cette semaine, il y avait 3 dimensions. On a travaillé sur le corps, avec évidemment le jeûne, tes conférences, les exercices du matin d’Amandine, pour moi, c’était très important. La psyché, car on se posait des questions. Ce n’est pas de la psychologie lourde, mais légère. On s’est musclé l’intelligence, j’ai appris énormément de choses. J’ai bien apprécié, également, l’ouverture vers le cosmique. Il y avait les 3 dimensions : physique, corporelle, et spirituelle. J’ai vraiment apprécié les ateliers d’Amandine, je trouve ça dommage qu’elle ne le fasse qu’une fois par an. Je repars avec une idée extrêmement claire d’où je vais aller. »

Profiter du lieu en échangeant avec les autres jeûneurs.

Eric GANDON : « En dehors de ça, le lieu t’a plu ? »

Geneviève : « Oui, j’ai profité du lieu. Ce que j’ai trouvé formidable, également, ce sont les échanges entre les personnes. Jeûner à la maison et jeûner en groupe, ça n’a rien à voir. Je suis très contente de ce jeûne, et je te remercie Eric, Amandine, et en regrettant qu’elle ne fasse pas ses ateliers à tous les jeûnes. Merci Eric. »

 

A voir également :

Planning des cures de jeûne hydrique

Comment bien jeûner

Bienfaits du jeûne sur l’asthme et l’allergie.

Laisser un commentaire