16 juin 2018

Marie Odile, 78 ans, expérimente le jeûne avec son conjoint pour améliorer la mémoire

 

Marie-Odile, 78 ans, dit oui au jeûne et à l’alimentation saine dans son hygiène de vie. Elle accompagne Marc son conjoint, lui aussi 78 ans, pour améliorer les fonctions cognitives.

La semaine de jeûne de Marie-Odile, et de son mari Marc.

Eric GANDON : « Comment ça va ? 7 ème jour de jeûne ? »

Marie-Odile : « Ca va très bien. En effet, depuis que j’ai pris la soupe, ça va très bien. Avant, j’étais un peu fatiguée. »

Les raisons de ce jeûne en couple.

Eric GANDON : « Explique-nous pourquoi tu as décidé de jeûner ? »

Marie-Odile : « J’ai 78 ans, mais j’avais envie de faire un vide dans ma vie pour repartir. J’estime que l’on a toujours à avancer, toujours a progressé, et j’avais besoin de ça. A tous les niveaux. De plus, mon mari Marc est en difficulté actuelle, car à mon avis, c’est un début d’Alzheimer qu’il fait, donc je voulais voir si cela pouvait l’aider. Beaucoup de personnes m’ont dit que je ne devais pas venir avec lui, même mes enfants me l’ont dit. Je lui ai demandé, et il m’a dit oui, qu’il était d’accord pour venir. Une fois qu’on a décidé, il voulait commencer le jeûne chez nous. Et puis, ça s’est bien passé, et nos enfants sont complètement bluffés. J’ai une fille qui veut faire la même chose, avec son mari. »

Une amélioration chez Marc ?

Eric GANDON : « Tu as vu des changements chez Marc ? »

Marie-Odile : « Il est plus positif, et il accepte ce qui vient. Il est mieux. »

Une toute petite période difficile, mais qui s’est arrangée.

Eric GANDON : « Tu m’as raconté où il a eu une période compliquée ? »

Marie-Odile : « Oui, il a eu un jour où il était furieux, il est resté au lit toute la matinée, il me demandait quand était le repas, pourquoi il était ici. Au lieu de rentrer dans son jeu, il est parti, et c’est parti. Comme une crise. Le soir il m’a dit qu’il n’a pas été agréable ce matin avec moi, et je lui ai dit qu’il avait quelque chose à sortir, et que c’était bien de le faire. »

Ce que pense Marie-Odile sur sa semaine et le lieu.

Eric GANDON : « Tu as bien aimé les activités dans la semaine ? »

Marie-Odile : « J’ai adoré les activités, au niveau alimentaire, c’est formidable. Je croyais bien me nourrir, mais je faisais beaucoup d’erreurs. »

Eric GANDON : « Tu penses que c’est simple ? »

Marie-Odile : « C’est simple, il suffit de le vouloir, et de le décider. Tous les documents que tu nous as donnés sont vraiment importants pour revenir sur ça. C’est très bien. »

Eric GANDON : « Et le lieu, ça t’a plu ? »

Marie-Odile : « On ne peut pas rêver mieux, il y a la mer, c’est génial. On a eu un appartement face à la mer, au premier étage, on voit super bien. »

« Je suis décidée à changer ma vie. »

Eric GANDON : « Tu veux dire un dernier mot ? »

Marie-Odile : « Je repars regonflée et décidée à changer ma vie. Je suis en admiration sur ce que vous faîtes, vraiment. »

 

A voir également :

Planning des cures de jeûne hydrique

Nous contacter ?

Demandez, et vous recevrez.

Posez vos questions ou vos commentaires dans le cadre ci-dessous