29 juin 2019

POURQUOI JEÛNER A 18 ANS ? JEUNESSE ET SAGESSE. ENFANT POUR LE NOUVEAU MONDE

Marie 18 ans, violoniste, fait une semaine de jeûne. Elle nous surprend par sa maturité et sagesse.

La semaine du jeûne de Marie.

Eric GANDON : « Comment ça va Marie ? Combien de jours ? »

Marie : « Plutôt bien, oui. J’ai jeûné 1 semaine. La soupe m’a fait du bien, je n’en ai pas mangé beaucoup. La faim s’est envolée à partir du 5 ème jour. »

Eric GANDON : « Tu aurais pu continuer ? »

Marie : « Euh, là c’est bien, je suis fatiguée tout de même. »

Comment s’est passé la semaine de Marie ?

Eric GANDON : « Comment s’est passé ta semaine ? »

Marie : « Comme j’ai bien préparé mon jeûne suite à toutes les recommandations, je n’ai pas fait de crise curative donc mon 3 ème jour s’est bien passé. Le 5 ème a été plus dur car mon corps éliminait beaucoup de toxines, mais sinon, globalement je m’attendais à pire, et puis avec le groupe tellement soudé, bienveillant, c’était génial. Je n’aurais pas pu faire ça à la maison. »

Eric GANDON : « Tu as trouvé des contacts ? des amis dans le groupe ? »

Marie : « Oui, mais on était tous bienveillant tout de même. »

Une violoniste en train de jeûner.

Eric GANDON : « Tu es musicienne ? »

Marie : « Oui, dès 4 ans j’ai demandé mon premier violon, et j’ai commencé à 16 ans, à prendre des cours. »

Eric GANDON : « Une violoniste qui vient jeûner. Tu es très jeune en plus ? »

Marie : « J’ai 18 ans. »

La raison de ce jeûne.

Eric GANDON : « Pourquoi tu viens jeûner alors ? »

Marie : « C’était une intuition, un peu avant de découvrir votre programme, ça me trottait dans la tête. La famille a eu un peur car ils ne connaissent pas tout à fait ça, mais si mon papa a déjà fait des jeûnes, c’est différent. Je suis mince, très fatigable, très fatiguée aussi. Pour régler mes problèmes de fatigabilité et j’avais des restes de candidoses. J’ai un système immunitaire qui n’est pas assez résistant. »

Eric GANDON : « Tu fonctionnes à l’intuition alors ? »

Marie : « Oui totalement. »

Ce que Marie a apprécié durant sa semaine.

Eric GANDON : « J’étais très surpris, de la maturité que tu as apporté dans le groupe, avec ton jeûne âge. Il y a des choses qui t’ont plu dans la semaine ? »

Marie : « Oui, le fait que les journées soient remplies, on ne pense pas à la faim. On a des ateliers aux heures des repas, c’est super intéressant pour le développement personnel. Les ateliers, aussi, étaient très intéressants. Je suis venue lors de la semaine des émotions. »

Eric GANDON : « Tu as senti quelque chose ? »

Marie : « Oui, des choses qui étaient enfouies ont réussir à ressortir. » Merci Eric. »

A voir également :
Planning des cures
L’accompagnement au jeûne en vidéo.

Posez vos questions ou vos commentaires dans le cadre ci-dessous