3 janvier 2019

Catherine – Soigner l’hypertension et mincir avec le jeûne.

Catherine est venu jeûner une semaine, car elle avait de l’hypertension, et voulait perdre du poids également. Au final, plus de 10 kilos sont partis et une tension redevenue à la normale.

La semaine de jeûne de Catherine.

Eric GANDON : « Ça va ? »

Catherine : « Ça va bien, oui. »

Eric GANDON : « Qu’est-ce qu’il s’est passé cette semaine ? »

Catherine : « J’ai eu une semaine chargé, j’ai fait un jeûne. Je n’ai pas mangé, mais j’ai bu de la bonne eau. Un jeûne hydrique pendant 7 jours. J’ai fait également une préparation depuis 2 mois avant, qui m’a permis que ça se passe bien. »

Eric GANDON : « Tu as trouvé ça facile ? »

Catherine : « Oui, ça fait toujours drôle de ne pas avoir à manger, mais physiquement, je n’ai ressenti aucune douleur. »

Eric GANDON : « Est-ce que tu les as eues durant la préparation ? »

Catherine : « Non plus, j’avais fait du jeûne, chez moi, toute seule, et là, j’avais tout le tube digestif enflammé durant les 4 premiers jours. »

Une belle perte de poids entre le début de la préparation et la fin du jeûne.

Eric GANDON : « Tu as minci de combien en comprenant la préparation ? »

Catherine : « J’ai perdu 4.9 kilos uniquement avec la semaine de jeûne. Mais avec la préparation, j’ai maigri le premier mois de 5 kilos. Le premier mois, je faisais un jeûne sur deux, mais après, j’ai repris deux repas, et j’ai stabilisé mon poids. »

Ce que Catherine a aimé durant sa semaine de jeûne hydrique.

Eric GANDON : « Qu’est-ce que tu as aimé durant cette semaine ? »

Catherine : « J’ai apprécié d’être en groupe, car c’est vrai que de jeûner en groupe, ça maintient l’esprit, c’est moins dur que tout seul, on est moins confronté à la vie de tous les jours, et puis après, ça ne dément pas les petites vidéos que j’ai pu regarder, il y a une bonne ambiance, une simplicité dans les relations, et je crois que tu es le meneur de ça et je te remercie. Puis, il y a eu la rencontre avec Amandine, et j’ai beaucoup apprécié ses massages, j’en ai eu 3, de jours différents. Le premier, c’était un massage classique, et j’ai beaucoup apprécié la podologie, sa douceur, tout en faisant un massage assez ferme, et j’ai bien remarqué qu’au bout de ses doigts, elle ressentait des choses. Elle m’a signalé qu’en bas de ma colonne, j’avais quelque chose, et ça s’est justifié par la physique chez un ostéopathe, qui m’a confirmé mon petit « truc » en bas de la colonne. J’ai découvert une sorte de méditation dans l’eau, on était 3, et on se laissait porter pendant toute la séance, et on se baladait dans la piscine, les yeux fermés, et c’était l’abandon complet, et que c’était même plus facile qu’une méditation ordinaire, on ne parlait pas, mais je n’ai eu aucune pensée qui venait perturber cet agréable moment. Il y a un moment donné, j’avais l’impression de me retrouver dans le fœtus. Ça a été sublime, ce qui fait que j’ai voulu continuer l’expérience avec ce que l’on nous proposait, mais en massage. Ses massages étaient assez proches de ce que fait l’ostéopathe. J’invite à tous ceux qui veulent le faire, de venir.

Continuer de jeûner ou ne pas continuer ?

Eric GANDON : « Tu as l’intention de continuer ? De changer des choses ? »

Catherine : « J’ai l’intention de continuer de jeûner, mais tout dépendra de ce qu’il y a dans la tête et de l’énergie que j’ai à le faire. Ça en demande, surtout quand le conjoint mange, les odeurs de la cuisine, ce n’est pas toujours évident. »

Les raisons de ce jeûne.

Eric GANDON : « Pourquoi tu as jeûné ? »

Catherine : « J’ai jeûné, car avec l’histoire de lévothyrox, j’ai pris 15 kilos, donc je ne me sentais pas bien du tout, et j’étais incapable de refaire un jeûne tout seul. En suite, j’avais du cholestérol, donc je voulais, si possible, faire partir mes médicaments, car je me suis aperçu que les médicaments ne diminuent pas, mais augmentent. »

Les bienfaits du jeûne sur l’hypertension.

Eric GANDON : « Tu as de l’hypertension ? »

Catherine : « Oui, là, ça s’est régulé »

Eric GANDON : « Tu as retrouvé une tension normale alors. »

Catherine : « Oui, que du bénéfice ! On va essayer de continuer et de persévérer. Merci Eric. »

 

A voir également :

Comment bien jeûner

Planning des cures de jeûne hydrique

Les bienfaits du jeûne sur l’hypertension.

Posez vos questions ou vos commentaires dans le cadre ci-dessous