22 décembre 2019

Linda jeûne contre l’avis du nutritionniste! Nettoyer l’intoxication médicamenteuse avec le jeûne

Linda convaincu par le jeûne, fait l’expérience de huit jours de jeûne en groupe. Linda souffre de l’endométriose, elle jeûne pour se nettoyer des médicaments qu’elle a dû prendre pour la maladie. Elle est vraiment heureuse de cette semaine en groupe. Pour elle, ce groupe est encore plus qu’une famille! Cette semaine, elle a fait l’expérience des ateliers Mandala, qu’elle a trouvé troublant et magnifique.

La semaine de jeûne hydrique de Linda.

Eric GANDON : « Comment tu vas ? 7 jours de jeûne ? »

Linda : « Très bien. J’avais fait un jour avant donc 8 jours de jeûne. Que de l’eau, qui l’aurait cru ? J’étais convaincu mais c’était pour mon entourage où c’était compliqué. Ils avaient très peur. Même la nutritionniste était inquiet, le médecin également. J’étais motivé, j’avais l’envie, la conviction qu’il y avait possibilité de régler certaines choses avec le jeûne. »

Eric GANDON : « Tu avais vécues le jeûne un peu ? »

Linda : « Des jeûnes intermittents oui. Je jeûnais un jour puis le soir je mangeais un petit peu. C’était vraiment pour ressentir cette sensation de faim mais finalement, je ne sentais pas la faim. »

Eric GANDON : « Tu vois une différence entre ce que tu faisais et ce que tu as vécue durant cette semaine ? »

Linda : « Oui c’est différent. On est dans un contexte encadré, on est tous ensemble, on va tous dans la même direction. Je n’aurais jamais pu faire ça seul. »

Le 4 ème jour, un jour difficile pour Linda.

Eric GANDON : « Tu as senti la période un peu difficile du 3 ème, 4 ème jour ? »

Linda : « Ça a été un petit peu le 3 ème, mais surtout le 4 ème. J’ai eu surtout des nausées. C’était assez compliqué. »

Les raisons de cette semaine de jeûne hydrique.

Eric GANDON : « Pourquoi tu fais ça du coup ? »

Linda : « J’ai fait ça car j’ai une maladie qui s’appelle « l’endométriose ». Je me suis fait opérer en début d’année avec des anesthésies lourdes, et je voulais nettoyer mon corps de l’anesthésie, et de traitement anti-biotique, anti-douleur, anti-inflammatoire depuis plus de 2 ans et demi. Je voulais remettre les compteurs à zéro. »

Une conclusion de ces 8 jours de jeûne ?

Eric GANDON : « Quelle est ta conclusion de ces 8 jours de jeûne ? »

Linda : « Je me sens bien. J’ai retrouvé un groupe…. je n’étais pas venue ici pour me faire des amis, des contacts. J’étais venue pour moi. J’avais envie de vivre ce moment à fond. J’ai même coupé le téléphone, je n’avais aucune connexion avec l’extérieur. En fait, je me suis fait des contacts, des amis. On a retrouvé des points forts en commun. C’est plus qu’une famille, ce sont des amis qu’on a choisis. »

Eric GANDON : « Il y a plein de coïncidence ou de synchronicité dans cette semaine. »

Linda : « Oui c’était étonnant. D’habitude, je ne suis pas à l’écoute de ce genre de choses. Je vis une vie à 100 à l’heure, je travaille beaucoup et puis il y a tout le quotidien à côté aussi. Ni mes émotions, ni mes ressenties, je mets ça de côté. »

Le mandala, une activité émotionnelle.

Eric GANDON : « Tu as eu des choses émotionnelles ? Tu as fait les mandalas ? »

Linda : « Oui totalement. C’est extraordinaire le mandala. J’ai montré le planning à des amis, et ils m’ont dit que je n’allais pas aimer le mandala. Je suis venue ici sans aucune appréhension et j’étais ouverte à tout. J’ai tout fait, c’était super sympa. Mais le mandala, je ne m’y attendais pas. Il y a du coloriage, de l’encre, du collage mais avec tout ça, on met des mots, des émotions et il ressort des choses maléfiques. C’est troublant. Ça surprend, je le conseille à tout le monde. »

Eric GANDON : « Autre chose dans la semaine qui t’a aidé ? »

Linda : « Le partage avec les participants, avec le groupe. La cueillette des champignons par exemple… C’était la première fois de ma vie. Je connaissais un petit peu mais…. mon mari va aux champignons très souvent, mais je n’avais pas envie d’aller avec lui. Comme tu m’as dit, la nature est faite pour moi. Ça fait beaucoup de bien franchement. »

La naturopathie, selon Linda.

Eric GANDON : « Tu as appris des choses en naturopathie sinon ? »

Linda : « J’ai beaucoup appris oui, c’est vraiment intéressant. C’est enrichissant et on apprend beaucoup de choses. Merci à toi Eric. Merci pour l’accueil, merci pour tout. »

 

Linda est venue faire une semaine de jeûne pour se nettoyer des médicaments suite à une maladie. Elle a fait de merveilleuses rencontres et a adoré les activités proposées. Bravo Linda !

 

Merci de mettre un j’aime sur cette vidéo pour remercier les jeûneurs de leur courage ou de laisser un commentaire sur cette page.

A voir également :
Planning des cures
Sevrage de 12 médicaments.
Comment bien jeûner.

Laisser un commentaire