1 janvier 2018

Béatrice soigne son arthrose

Béatrice vient jeûner une semaine pour soigner ses douleurs articulaires avec le jeûne et les injections d’eau de Quinton.

 

La semaine de jeûne de Béatrice.

Eric GANDON : « Comment ça va ? »

Béatrice : « Ca va très bien, merci. »

Eric GANDON : « Tu es à ton 6 ème jour de jeûne, comment tu te sens ? »

Béatrice : « Je me sens très bien, je ne ferais pas un marathon, mais ça a été. J’ai fait une marche aujourd’hui, c’était super, je n’ai pas vu d’animaux, mais de beaux étangs tout de même. »

Comment Béatrice a découvert le jeûne ?

Eric GANDON : « Alors, tu jeûnes ? »

Béatrice : « Oui, j’avais entendu parler du jeûne par une amie, qui guérissait ses symptômes avec ça, donc ça m’a interpellé. Je me suis dit un jour que j’allais y aller, j’allais me désintoxiné, donc j’ai jeûné pour la première fois en 2016, puis d’un autre en printemps au mois de février, et maintenant, c’est mon troisième jeûne, en l’espace de 18 mois. »

La raison de cette cure d’une semaine.

Eric GANDON : « Pourquoi tu jeûnes ? »

Béatrice : « J’ai de l’arthrose. Ca s’est déclaré à ma hanche au mois de mars, et j’avais entendu parler du bénéfice du jeûne. Il y avait une solution qui était d’injecter de l’eau de mer sous la peau, dans le muscle, autour de la région de l’arthrose. »

Des résultats bénéfiques ?

Eric GANDON : « Ca t’a fait quelque chose ? »

Béatrice : « J’ai fait ça, j’ai eu un souci pour trouver des praticiens, mais j’ai réussi à trouver sur le site d’une association qui forme des praticiens. C’est une technique assez particulière. J’en ai trouvé deux dans mon village, en fin de compte, donc l’infirmière m’a fait ces injections, et après la première, je n’avais quasi plus mal, et là, ça fait quasiment 7 mois. Je précise que j’ai fait 10 injections préconisées par Eric, car dans la durée, c’est plus efficace. »

Eric GANDON : « Tu prends autre chose ? »

Béatrice : « Je prends des compléments alimentaires, et j’ai changé mon alimentation, surtout. Je mange différemment, et je ne grignote plus rien du tout. Je grignotais un petit peu, un carré de chocolat, ou des amandes, mais maintenant, tout va bien. »

L’alimentation de Béatrice a changé !

Eric GANDON : « Comment tu te nourris alors ? »

Béatrice : « Parfois, je saute le petit-déjeuner, parfois non. Je prends des flacons d’avoine avec du lait d’amande, que je ne cuis pas très longtemps. Ou alors, je mange une tartine de pain toasté avec un petit peu de beurre avec des profiteroles, parfois du café décaféiné, je ne mange plus rien jusqu’à 12h30, 13h, et après, je commence mon repas avec une assiette de crudités, un féculent, et une protéine. »

Eric GANDON : « Qu’est-ce que tu as comme féculent ? »

Béatrice : « J’aime beaucoup les pommes de terre, le riz, les patates douces, des pâtes. »

Eric GANDON : « Qu’est-ce que tu prends comme protéine ? »

Béatrice : « Je prends de tout. Soit de la viande, soit du poisson. En suite, en dessert, éventuellement une compote de fruits, et un décaféiné après. Si tout va bien, rien du tout jusqu’au soir, ou alors, éventuellement, un fruit à 17h. Je redécouvre les pommes. Le soir, c’est un peu comme à midi en fait. »

Des bénéfices en optant pour cette alimentation ?

Eric GANDON : « Tu as trouvé des vrais bénéfices dans cette alimentation ? »

Béatrice : « Oui, j’ai retrouvé la vitalité. »

Ce que Béatrice a pensé de sa semaine.

Eric GANDON : « Comment ta semaine s’est passé ? »

Béatrice : « C’était très enrichissant, comme toujours, mais là, j’ai beaucoup aimé. Le chemin de vie révèle ce que l’on veut au fond, ce que l’on veut faire également, donc ça peut changer quelque chose. »

Ce que Béatrice a aimé.

Eric GANDON : « Il y a des choses que tu as aimé cette semaine ? »

Béatrice : « Les ateliers avec Hervé et Nadia, ils sont fabuleux, c’est tellement enrichissant, je ne vais pas en dire plus, mais il faut venir quoi. »

Eric GANDON : « Tu as fait les massages ? »

Béatrice : « C’était fabuleux, elle a trouvé 2 points de libération. Je finis la semaine parfaitement détendue pour rentrer chez moi, et faire le tour de la France en train. »

Eric GANDON : « Merci Béatrice. »

 

A voir également :

Planning des cures de jeûne hydrique

Nous contacter ?

Bienfaits du jeûne sur l’arthrose.

Laisser un commentaire