13 octobre 2020

Bienfaits du jeûne sur la polyarthrite rhumatoïde – 21 jours de jeûne à l’eau

Luce soigne ses douleurs de polyarthrite avec le jeûne hydrique. 3 mois après son jeûne, elle confirme que les douleurs ne sont pas revenues.

 

2 semaines de jeûne pour Luce.

Eric GANDON : « Ca fait combien de temps que tu jeûnes ? »

Luce : « Ca fait exactement 2 semaines, sans manger, rien du tout. »

Est-ce difficile de jeûner ?

Eric GANDON : « Tu n’as pas mangé du matin au soir, même la nuit, pendant 14 jours. C’est possible ? »

Luce : « Oui, je peux même dire que ça a été facile, par rapport à ce que je m’imaginais. C’est la première fois que je jeûnais. Je m’étais préparé un peu avant de jeûner. »

Eric GANDON : « Ca t’a fait peur ? »

Luce : « Non, car je me suis dit que s’il y en avait d’autres qui le faisais, je pouvais le faire aussi. »

Comment Luce a connu le jeûne ?

Eric GANDON : « Qu’est-ce qui t’as permis de décider de jeûner ? »

Luce : « Des vidéos que j’ai vues sur Internet. »

Eric GANDON : « Il y avait quelqu’un qui t’avait parlé du jeûne ? »

Luce : « Pas du tout. J’ai vu sur Internet. »

Eric GANDON : « Qu’est-ce que ta famille t’a dit ? »

Luce : « Mes enfants m’ont demandé si ce n’était pas une secte. J’ai dit que non. Si c’était une secte, je serais revenue. »

La raison de cette cure de jeûne.

Eric GANDON : « Pourquoi tu fais ça Luce ? »

Luce : « Je fais ça, car j’ai une polyarthrite. J’ai des douleurs dans toutes les articulations, j’ai ça depuis 10 ans. J’ai, également, des déformations à la main. »

Eric GANDON : « Tu as été sous médicaments ? »

Luce : « Là, actuellement, je n’en ai pas. Mais j’ai eu le fameux méthotrexate, avec de la cortisone, pendant plus de 10 ans. »

Des améliorations après ces 2 semaines passées ?

Eric GANDON : « Comment ça va au niveau de tes douleurs ? »

Luce : « J’en ai eu au départ, mais en quelques jours, ça a disparu. Pour l’instant, je n’ai plus de douleurs. »

Eric GANDON : « Est-ce que tu as toujours des médicaments ? »

Luce : « J’avais arrêté juste avant de venir, et ça se passe très bien. »

Eric GANDON : « Ca vaut le coup, tout de même. »

Luce : « J’ai suspendu mon traitement, car je venais ici. C’est peut-être possible que je reprenne après. »

Luce a t-elle ressentie de l’ennuie durant sa cure de jeûne ?

Eric GANDON : « Ca devrait aller de mieux en mieux tout de même. Deux semaines, dans un lieu comme ça, tu t’es ennuyée ? »

Luce : « Pas du tout, il y a des activités, des conférences. Il y a aussi quelque chose qui est important, je pense que nous sommes un bon groupe. Je parle avec tout le monde, je m’entends bien avec les autres. »

Eric GANDON : « Ils sont gentils avec toi ? »

Luce : « Oui, je ne me plains pas. Honnêtement, je me suis dit que ça allait être dur, que j’allais avoir faim, mais non, on n’y pense plus du tout. Je vis l’instant présent. Merci Eric. »

 

Voir également :

Planning des cures de jeûne hydrique

Nous contacter ?

Bienfaits du jeûne hydrique sur la polyarthrite rhumatoïde.

Posez vos questions ou vos commentaires dans le cadre ci-dessous