Fathi est un cérébral, c’est son métier et son éducation qui veut cela. Durant le jeûne il se connecte à ses émotions et développe sa créativité. Fathi fait 5 jours de jeûne sec et 17 jours de jeûne hydrique.

 

Le jeûne de Fathi.

Eric GANDON : “Comment tu vas ?”

Fathi : “Je me sens un petit peu faible, mais c’est normal. Je suis un peu fatigué, mais je suis de plus en plus décidé.”

Eric GANDON : “Tu fais un jeûne ?”

Fathi : “Oui, je m’abstiens de manger tout ce qui est solide. C’est hydrique. Je n’ai pas vraiment faim, je dirais que ce sont des petits passages de faim, des petits moments. Sinon, je n’ai pas faim. Cependant, ça ne m’empêche pas de bouger, je le fais naturellement, je suis volontaire à jeûner. C’est quelque chose dont je me suis fixé, j’ai un objectif fixé, et plus le temps passe, plus je suis content de rester. J’avais très peur au départ, je ne savais pas que j’en étais capable, et aujourd’hui, je me rends compte que ce n’est pas si terrible que ça.”

 

La découverte du jeûne.

Eric GANDON : “Comment tu as découvert le jeûne ?”

Fathi : “J’ai découvert le jeûne dans certaines émissions. Ca m’a frappé, et je me suis dit pourquoi pas. J’ai feuilleté quelques pages Internet, et je suis tombé sur ton site. Je me suis fait beaucoup de bien. Quand j’ai ouvert ton site, ça m’a beaucoup interpellé. Il y a une dimension du jeûne, une dimension des ateliers, comme des mandalas. C’était super, c’était très émotionnel, très fort. Ca m’a ramené à ma vie, à mon père, aux mystères de la vie, bref, ça m’a remué. Je n’ai pas pu me retenir.”

Eric GANDON : “Retenir de quoi ?”

Fathi : “De pleurer. J’étais libéré, sans aucun doute. Après, j’étais beaucoup mieux.”

 

5 jours de jeûne sec.

Eric GANDON : “Dis-moi, on est en octobre, elle est à combien la mer ?”

Fathi : “Je ne sais pas, peut-être 12 degrés. Je me suis baigné, et c’était très bien. Alors ça, c’était consécutif à un jeûne sec. C’est le fait de ne pas boire, il faut s’abstenir de manger, et de boire. On avale rien du tout. Je ne me suis pas douché pendant les jours de jeûne sec, mais je faisais une toilette. J’ai fait ça pendant 5 jours.”

Eric GANDON : “Mais on ne meurt pas si on ne boit pas 3 jours ?”

Fathi : “Pas du tout, ce qui m’a beaucoup surpris, c’est que j’allais uriner 2 à 3 fois par jour. Alors que je ne buvais absolument pas. Ca prouve que finalement, on ne s’assèche pas tant que ça.”

 

Une petite perte de poids.

Eric GANDON : “Ca fait 7 jours que tu ne manges pas, tu as minci de combien ?”

Fathi : “J’ai minci d’un kilo pratiquement par jour. J’ai repris 2 kilos quand j’ai repris à boire. En une semaine, j’ai minci de 2 kilos. Je trouve ça énorme. C’est ce qui m’inquiétait un peu dans ce jeûne, c’est de voir que chaque jour, je fondais.”

Eric GANDON : “Comment tu te sens alors ?”

Fathi : “Je me sens bien, mais je me sens un peu maigre. Je suis musclé naturellement. Je fais beaucoup de sport, je mange bien, en quantité également. Peut-être pas si bien que ça en qualité. J’ai découvert des choses dans les recommandations que tu nous as données.”

 

Fathi souhaite jeûner 3 semaines.

Eric GANDON : “Tu vas jeûner pendant combien de temps ?”

Fathi : “3 semaines, car Buchinger, qui avait découvert les vertus du jeûne, avait commencé à jeûner 3 semaines, et au bout de 17 jours, il n’avait plus de problèmes. Il dit que l’idéal, lorsque l’on veut faire un travail en profondeur, c’est le jeûne de 3 semaines. Dans ces 3 semaines, c’est combiné avec un jeûne sec, et ça, c’est autre chose. C’est beaucoup plus difficile. Par la suite, suite au jeûne, on va quand même devoir reprendre une alimentation très graduellement, très doucement, il va falloir faire attention. Il y a d’autres centres de jeûne, où les soupes sont intégrées. En réalité, c’est le jeûne qui continue. Donc ce n’est pas 21 jours, mais plus.”

 

Ce que Fathi a pensé de sa semaine.

Eric GANDON : “Comment ça s’est passé ta semaine ?”

Fathi : “Bien. Je ne me suis pas ennuyé, mais j’étais à la recherche. J’étais en situation d’attente. J’ai connu de superbes personnes également.”

Eric GANDON : “Tu t’es retrouvé avec des copains ?”

Fathi : “Ce sont des nouveaux copains, que je ne connaissais pas, et ça sera à vie. Il y a des personnes très attachantes.”

 

 

 

Voir également :

Planning des cures de jeûne hydrique

Nous contacter ?

Bienfaits du jeûne hydrique sur l’acuité de l’esprit et l’enthousiasme.