24 mars 2020

Charlotte qui suit une alimentation végétarienne, jeûne 21 jours. Grande fatigue et hypoglycémie…

Charlotte traverse les difficultés du jeûne. Elle suivait une alimentation végétarienne depuis plusieurs années, cela expliquerait-il sa grande fatigue et hypoglycémie durant le jeûne? Elle tient bon et passe les 21 jours. Sa détermination lui permet de mincir de 12 kilos. Charlotte jeûne 21 jours pour faire un « reset ».

La semaine de jeûne hydrique de Charlotte.

Eric GANDON : « Alors Charlotte, combien de jours de jeûne ? »

Charlotte : « On en est à une semaine aujourd’hui. Que de l’eau. J’ai pris un fond de verre du machin au gingembre mais je n’ai pas aimé donc c’était vraiment pour goutter. Il y a trois jours, ça a été intense toute la journée et toute la nuit. Ça fait 2-3 jours là où c’est que le soir. Il me faut une bouillotte dans le dos par contre pour dormir. Malheureusement j’ai oublié la mienne donc une colocataire m’a prêté la sienne mais elle s’en va aujourd’hui. Sinon ça va, je n’ai pas eu de nausée, à part avant-hier soir où j’ai eu un gros coup de mou, j’étais toute blanche. Je pense que c’est de l’hypoglycémie. Pas de fatigue, j’allais marcher tous les jours. Je voudrais aller jusqu’à 26 jours en fin de compte. »

Les raisons de ce jeûne hydrique.

Eric GANDON : « Du coup, pourquoi venir faire 26 jours de jeûne ? »

Charlotte : « En fait, je travaille de chez moi le vendredi, et le vendredi je voudrais jeûner. Je voudrais réussir à mettre ça en place. Je travaille beaucoup, c’est très prenant, mais très intéressant. J’ai essayé d’aller voir mes mails mais j’ai pas réussi du tout du coup. »

La nature, un moyen de s’évader ?

Eric GANDON : « Tu as pu aller à te promener un petit peu ? »

Charlotte : « Tous les jours. Je ne sais pas si je vais réussir à y aller aujourd’hui. J’adore la nature, mais je ne trouve pas le temps pour y aller. Je pars de chez moi il est 7h, je rentre il est 19h30 donc je n’ai pas le temps. La nature, ici, m’a beaucoup plu, quelque part, avoir une forêt comme ça c’est extra. Je voudrais avoir une forêt comme ça. »

Eric GANDON : « On refait une vidéo dans 3 semaines si tu le veux bien ? Tu as quelque chose à rajouter ? »

Charlotte : « Venez c’est sympa ! Non non, c’est ce qu’on disait hier lors du « débrief » avec Jérémy, le groupe est très important. En vérité, je me suis aperçue que, finalement, pendant les 2 fois 2 heures de pause, on parle de nourriture forcément, mais on parle aussi sur le vécue. Les gens parlent de leur vécu et on est tous à l’écoute. C’est vachement bien, il y a un esprit de groupe qui est très…. on est tous dans la même « galère ». »

Les 21 jours de jeûne hydrique de Charlotte.

Eric GANDON : « Alors, tu l’as fait ?

Charlotte : « Oui oui… ça fait 5 jours que j’attends que ça se finisse. C’était difficile. C’était même pas la faim, mais les maux de ventre. J’étais ballonné. Ça s’est calmé il y a 3 trois jours mais c’est monté d’un coup quoi. La fatigue aussi, je pense. Le principal c’est que je l’ai fait. »

L’activité que Charlotte a apprécié.

Eric GANDON : « Tu as fait le travail avec Hervé-Nadia ? »

Charlotte : « C’était puissant oui. Je ne regrette pas de l’avoir fait. Au début je ne savais pas trop, financièrement ça commençait à faire beaucoup. En fait, c’est un cadeau que je me suis fait pour Noël. J’ai pris ça, et je ne regrette pas du tout de l’avoir fait. C’était très intéressant. Je pense que ça m’a beaucoup aidé et ce qui est rigolo, il y a eu 5 jours où je n’arrivais plus à boire. Avant-hier on a fait la séance du soir, j’ai pu libérer beaucoup de choses, et la nuit j’ai bu 1 litre et demi quoi. Après, les ballonnements se sont transformés en aigreur un peu plus haut. Hier, au début de la séance, on était épuisé aussi, on s’est tapé un fou rire monstrueux. Après, c’est parti, j’étais décoincé. Je savais qu’il restait quelque chose, comme une boule. C’est sortie tout seul. »

Eric GANDON : « Le fait de rire c’était pour une raison valable ? »

Charlotte : « Ah non, je pense que c’était nerveux. C’était la fatigue, c’est sortie tout seul. »

Eric GANDON : « Nerveux, ou alors c’était dans l’instant présent. Quand on est dans le présent, on… »

Charlotte : « Voilà, exactement, et puis j’ai perdu 12 kilos aussi en 21 jours. Merci à toi Eric. »

 

Charlotte est venue jeûner sans raison médicale. En fin de compte, elle a perdu 12 kilos, et est ravie d’être allée jusqu’au bout. Bravo à toi Charlotte !

 

Merci de mettre un j’aime sur cette vidéo pour remercier les jeûneurs de leur courage ou de laisser un commentaire sur cette page.

Retrouvez-nous sur :
Lien vers site internet : jeûner pour sa santé
Lien vers date des cures : Planning des cures
Lien vers la page Facebook : Facebook

 

Posez vos questions ou vos commentaires dans le cadre ci-dessous