24 septembre 2019

CHRISTOPHE FAIT UN JEÛNE HYDRIQUE DE 20 JOURS POUR UNE SARCOÏDOSE

Christophe passe le pas et jeûne 20 jours pour améliorer sa santé. Énormément encombré des voix respiratoires, Christophe se sent à nouveaux respirer.
Malgré des fatigues musculaire, Christophe se sent bien.

20 jours de jeûne hydrique + 20 jours de jus de légumes pour Christophe.

Eric GANDON : « Comment ça va ? Combien de jours de jeûne ? »

Christophe : « Ça va très bien. Il y a vraiment 20 jours à l’eau, mais j’avais commencé par 10 jours de jus de légumes. Je vais reprendre là, 10 jours de jus de légumes donc ça fera 40. Mais là, j’ai bien la forme. »

Une période difficile traversée par Christophe.

Eric GANDON : « Il y a eu une période un peu difficile ? »

Christophe : « Oui, elle a duré 4 jours à peu près. C’était après 2 semaines à l’eau, 3 semaines en comptant les jus de légumes. C’est remonté petit à petit et là je me sens très bien. »

Une perte de poids considérable.

Eric GANDON : « Tu as minci de combien au total ? »

Christophe : « J’ai perdu 15 kilos sur 30 jours. Là, je me sens bien, le corps est plus faible, je sens que musculairement, ce n’est pas comme au début, mais je trouve que je suis plutôt tonique pour 30 jours sans manger. »

Les raisons de ce long jeûne.

Eric GANDON : « D’accord, et pourquoi tu fais ça ? »

Christophe : « Je fais ça car j’ai une maladie qui s’appelle la sarcoidose, qui est une maladie située au niveau des poumons. Comme le pneumologue voulait me prescrire des corticoïdes à haute dose, j’ai préféré avant de les prendre, de tester autre chose et je me suis dirigé vers le jeûne pour lequel je m’intéressais depuis 1 an et demi. Je voulais le faire, mais je n’avais pas de raison en quelques sortes, et là, le corps m’a donné une raison. »

Eric GANDON : « Comment ça se passe pour toi ? »

Christophe : « Au niveau de la maladie, je n’ai pas trop de références car c’est vraiment intérieur. Je n’ai pas de douleurs. Cependant, je toussais beaucoup et j’avais énormément besoin de me moucher. Je me mouchais une fois par heure donc beaucoup de mucus. Je toussais une fois de temps en temps, plusieurs fois dans la journée. Au bout de la première semaine de jeûne à l’eau, plus rien. »

Eric GANDON : « C’était une toux sèche ou encombrée ? »

Christophe : « Encombrée, oui. On ne sait pas si c’est lié, mais c’est parti en tout cas. Ne serait-ce que ça, c’est du bonheur. Le matin, je me lève en respirant alors que d’autres fois, je pouvais ne pas respirer. »

Ce que Christophe a pensé de son séjour.

Eric GANDON : « Durant ces 3 semaines, comment tu as vécu ça ? »

Christophe : « Le cadre est juste magnifique, c’était un moment génial. Humainement, c’était génialissime. L’accompagnement est exceptionnel, et les seuls moments où ça n’allait pas, c’était les 4 jours. Je me suis rendu compte que, j’ai pu aller chercher ce qui ne pouvait pas être évacué avant. Le jeûne, c’est quelque chose qu’on ne s’y attend pas. Il y a eu des émotions, le plaisir de manger à nouveau, aujourd’hui j’ai rebu pour la première fois. Il y a plein de petites choses comme ça. Même au niveau des relations, la clarté d’esprit, quelque chose de plus sain. Merci à toi Eric. »

 

A voir également :

Planning des cures
Bien jeûner

Posez vos questions ou vos commentaires dans le cadre ci-dessous