1 janvier 2018

Claudine développe son intuition avec le jeûne.

 

Développer son intuition avec le jeûne. Une enseignante chercheuse explique l’importance du corps physique pour un travail psychique.

 

La semaine de jeûne de Claudine.

Eric GANDON : « Comment ça va ? »

Claudine : « Bien ! »

Eric GANDON : « Ca fait du bien la reprise ? »

Claudine : « Ca fait du bien, je n’avais même pas faim ce matin. »

Eric GANDON : « Tu as jeûné combien de temps ? »

Claudine : « 6 jours. »

Jeûner une semaine, c’est difficile ?

Eric GANDON : « Ce n’était pas trop difficile ? »

Claudine : « Un peu de fatigue, un peu de douleurs, car j’étais un peu déminéralisé. »

Un conseil pour la déminéralisation ?

Eric GANDON : « Qu’est-ce que tu as fait par rapport à la déminéralisation ? »

Claudine : « J’ai pris de l’eau de Quinton, qui m’a bien soutenu dans la démarche, je vais continuer avec ça. »

Eric GANDON : « Tu as vu l’effet ? »

Claudine : « J’ai vu l’effet sur la tonicité, je pense que ça va me repulper un petit peu. »

Eric GANDON : « Comment tu savais que tu étais déminéralisé ? »

Claudine : « Je suis très frileuse. »

Ce que Claudine pense du stage de jeûne.

Eric GANDON : « Qu’est-ce que tu peux dire du stage ? »

Claudine : « Déjà, je trouve qu’on est super bien accompagné dans la compréhension physiologique de ce qu’il se passe, et ça, c’est rassurant. Je fais partie des personnes qui ont besoin de comprendre pour visualiser ce qu’il se passe dans le corps, et puis soutenu par plein d’apports extérieur, que ce soit des compléments alimentaires, qui permettent de réguler le sommeil, et de se tonifier. J’ai fait une très belle découverte, c’étaient les massages. J’ai l’impression que lorsqu’on jeûne, on s’ouvre, et ça permet de faire un travail sur soi plus puissant, on a eu l’occasion d’être accompagné avec Hervé & Nadia, pour identifier ce qu’on avait encore à lâcher, ce qu’on avait à faire éclore en nous, et ce que j’ai trouvé très complémentaire, ce sont ces massages d’Amandine, très intuitive, qui amène à dégager tout ça dans le corps. Au fond, avoir pris conscience, avoir fait le travail émotionnel, avoir fait ce travail dans l’énergie, c’est bien, mais tant qu’on n’a pas extrait de nos cellules, on n’a pas fini le travail. »

Un message lors du massage ?

Eric GANDON : « Tu as eu un message lors du massage ? »

Claudine : « Je suis assez intuitive, j’avais les massages comme quoi qu’ici, il y avait une fausse croyance. Amandine, de manière intuitive, a trouvé là où ça se situait. Et puis avec la respiration, on enlevait tout ça. Elle a également fait un peu de Tantra, donc elle connaît bien le corps, le fait que les douleurs soient à droite ou à gauche, ça permettait un dialogue qui a permis, de faire sortir du corps, ce que j’avais identifié au niveau psycho-émotionnel. »

« Une envie de croquer la vie. »

Eric GANDON : « Super ! Un dernier mot ? »

Claudine : « Le dernier mot, c’est de dire que ça donne envie de vivre, d’expérimenter une nouvelle façon de s’alimenter, mais surtout une envie de croquer la vie. »

 

A voir également :

Planning des cures de jeûne hydrique

Nous contacter ?

Vivre une naissance avec le jeûne.

Laisser un commentaire