4 juin 2019

Marichen jeûne 40 jours et soigne une tâche aux poumons et au foie

Marichen décide de jeûner 40 jours pour soigner : Une tâche aux poumons et au foie, et un cancer du colon. Elle souffrait également de jambes lourdes , hémorroïdes, aigreurs d’estomac, diarrhée chronique, douleurs au foie, bouffer de chaleurs, psoriasis… Marichen jeûne avec une facilité déconcertante. Serait-elle pranique?

Plus de 2 semaines de jeûne hydrique pour Marichen.

Eric GANDON : « Comment ça va ? Ça fait combien de jours que tu jeûnes ? »

Marichen : « Super, ça fait 17 jours. Je veux jeûner 40 jours. »

Les raisons de ce très long jeûne.

Eric GANDON : « Pourquoi tu veux faire 40 jours de jeûne ? »

Marichen : « J’ai des petits soucis de santé, ce sont les débuts. Les premiers signes, donc je préfère prévenir que guérir. J’ai des gros problèmes d’arthrose, j’ai beaucoup de problèmes de tendon, et on m’a décelé un cancer du colon. Je suis au stade 1, ils m’ont préconisé de la chimio, j’ai refusé, je préfère me soigner naturellement, donc je suis venu pour ça. Je vais faire 40 jours, et être sûr qu’il y a un bénéfice derrière. »

Une vitalité excellente.

Eric GANDON : « 17 jours de jeûne, et tu nous épates tous, car tu as une vitalité qui est incroyable. »

Marichen : « J’ai une pêche d’enfer, je suis bien dans ma tête. »

Eric GANDON : « Le matin, quand tu nous débriefes, c’est 10/10. Pourtant, 17 jours… »

Marichen : « Je n’ai plus faim. Je cuisine tous les jours, le soir, je me mets sur ma tablette et je regarde les cuisines, savoir comment faire des plats. Psychologiquement, je me reconnecte à la nourriture, mais mon estomac ne me demande pas. Le fait de regarder ces vidéos me soulagent je pense. »

Une perte de poids considérable.

Eric GANDON : « Tu as minci ? »

Marichen : « Oui, aujourd’hui, j’ai perdu 500 grammes et depuis le début, j’ai minci de 14 kilos. J’en avais besoin. »

La mer et Marichen, une belle histoire d’amour.

Eric GANDON : « Tu fais beaucoup de marche, la mer en plein hiver, tous les jours, tu te baignes ? »

Marichen : « A part hier et avant-hier, on avait des choses à faire. Quand la mer descend, on n’arrive pas à se baigner. Il n’y a plus beaucoup de profondeur. »

Eric GANDON : « J’imagine, le matin, je vais sur la plage, il fait très froid, et je t’imagine aller dans l’eau, c’est assez extraordinaire. »

Marichen : « Je n’ai pas froid. Je descends en maillot de bain avec la serviette sur moi. Le temps d’aller là-bas, il fait froid. Une fois qu’on rentre dans l’eau, et qu’on y sort, on a chaud. J’ai envie d’y retourner. »

Eric GANDON : « Tu fais ça en dehors du jeûne ? »

Marichen : « Oui oui. »

Une grande sportive !

Eric GANDON : « Tu as fait du sport de compétition ? »

Marichen : « Oui, des marathons. Dernièrement, j’ai repris avec une copine et on fait du canicross. Mon objectif est de me re-muscler. »

Eric GANDON : « Très bien, bravo pour ces 17 jours de jeûne. Bon courage pour les 23 qui arrivent. »

Marichen : « Honnêtement, c’est super. C’est mieux qu’une chimio, franchement. Si vous avez un doute, faîtes un jeûne. Pour la tête, c’est top. Je me sens super bien, libérée, il y a eu quelques thérapies qu’on a fait, et j’ai eu une libération derrière. C’était le cercle du pardon, je n’y croyais pas du tout, je me suis dit que c’était une bêtise. Quand on est dedans… on ne se rend pas compte sur le coup, mais après, c’était fort. Le fait d’écouter les gens. En groupe, c’est plus facile, on entend les autres, ça nous encourage. »

24 jours de jeûne, et ça continue !

Eric GANDON : « On a fait une vidéo, il y a une semaine, et là, tu es toujours en jeûne. Ça fait combien de temps ? »

Marichen : « 24 jours de jeûne. Je me sentais bien jusqu’à 2 jours. Hier, j’étais un peu fatigué, j’ai une baisse de vitalité, une sorte de chute. Le moral, un petit peu, aujourd’hui ça remonte. J’ai envie de continuer malgré tout. »

Eric GANDON : « Tu dors combien de temps la nuit ? »

Marichen : « Je dors 4-5 heures de sommeil, mais je dors bien. Je dors profondément. Le matin, je me lève à 7 h, je fais du rangement, je prends ma douche, je tarde un peu, je fais une demi-heure de méditation, je vais au bord de la mer et je descends. »

Eric GANDON : « On se revoit dans une semaine ? Dans une semaine ça te fera 31 jours, et il te restera 9 jours à faire à la maison. »

31 jours de jeûne hydrique…

Eric GANDON : « Alors, t’es prête à partir ? »

Marichen : « Oui, je suis contente. Je rejoins mon mari, mes amis, ma forêt. »

Eric GANDON : « Combien de jours de jeûne ? »

Marichen : « 31 jours. Je ne sens aucune différence, comme d’habitude. Je ne m’attendais pas à ça. J’ai jeûné 2 fois 1 semaine, et puis après des petits jeûnes. Là, c’est la première fois que tu fais 31 jours. Je vais aller jusqu’à 40 jours.

Une évolution au niveau du poids ?

Eric GANDON : « Ton poids, il a évolué ? »

Marichen : « J’ai commencé ma descente alimentaire en novembre avec beaucoup d’écarts, car il y avait des fêtes. J’avais perdu 5 kilos, j’en avais repris 4. Là, j’en ai perdu 14 kilos à peu près en tout. »

Eric GANDON : « 14 kilos depuis combien de temps ? »

Marichen : « En 4 mois, à peu près. »

Les raisons de ce jeûne de 31 jours.

Eric GANDON : « Pourquoi tu fais tout ça ? »

Marichen : « Des petits soucis de santé, et pour mincir. Mais surtout, pour la santé. Ça fait 15 ans que j’ai déclenché un psoriasis suite à un choc émotionnel. Là, il n’y a plus rien, c’est terminé. On m’a donné des pommades, ça ne marchait pas. Je prenais de l’aloe vera, avec de la coco et ça fonctionnait bien sur mon psoriasis, mais ça revenait. Avec le jeûne, en 2 mois, mon psoriasis est parti. Je n’ai plus rien. J’ai eu une petite poussée, il y a à peu près 8-10 jours, mais c’est parti. Après, on m’a décelé, il y a 2 ans, une tâche au poumon et une tâche au foie. Ça, c’est à surveiller. Le plus gros problème, on m’a décelé, au mois de novembre, après un simple contrôle, j’ai un cancer au niveau des intestins. C’est essentiellement pour ça. J’ai remarqué que mon foie me faisait mal, il était un peu gros. »

Eric GANDON : « Tu manges beaucoup d’habitude ? »

Marichen : « Je mange assez sainement, mais avec des copines, on va boire un café, des viennoiseries, des pizzas. Ça, je supprime totalement. J’ai compris qu’entre les repas, il n’y a rien à manger. Le matin, je ne mangerais pas. Je mangerais à midi une bonne portion de fruits, et le soir, des crudités. Un repas complet. »

Marichen a-t-elle gardé son énergie durant tout le jeûne ?

Eric GANDON : « J’ai remarqué que tu avais beaucoup d’énergie, est-ce que tu l’as gardé tout le long du jeûne ? »

Marichen : « Non, au 3 ème jour, j’avais super faim, j’aurais pu manger toute la journée. Après, j’ai eu une légère baisse de vitalité, et après, je me suis affalé sur le canapé, je n’ai plus bougé pendant 2 jours. Après, c’est nickel, j’avais une pêche d’enfer. C’est rare, j’ai l’impression que je ne suis pas comme tout le monde, j’ai pu aller à la mer, j’ai pu marcher. »

Une future amélioration ?

Eric GANDON : « Tu nous tiendras au courant de tes examens ? Savoir s’il y a eu vraiment une amélioration. »

Marichen : « Il n’y a pas que ça qui s’est guérie. Intérieurement, je sens que je suis différente. Ça m’a changé, j’ai eu des prises de conscience au niveau de moi. Je pense que le jeûne est une clé à ce résultat. Je faisais beaucoup de méditation, je m’écoutais, et je me suis rendu compte qu’il y avait des choses qui devaient partir. La méditation dans le jeûne m’a énormément aidé. J’étais impressionné, je ne m’attendais pas à ça. »

Eric GANDON : « Tu arrives à te canaliser, à décrocher tes pensées. »

Marichen : « Exactement, et je pense que la méditation m’a donné cette vitalité. J’ai eu des périodes de fatigue, et j’ai médité. Je me suis aperçue que j’étais pleine de vitalité, j’ai senti la chaleur dans mon corps. Une nuit, je me suis réveillée vers 3 h du matin, j’ai eu une sorte d’explosion qui s’est mis en moi, une grosse chaleur, c’était impressionnant. »

Eric GANDON : « C’est l’énergie du corps, alors. Ça circule mieux à travers toi, et tout est lié. »

Marichen : « Exactement, le corps est au repos, sans nourritures. Merci Eric. »

 

 

Elle nous écrit après ses 40 jours de jeûne et un scanner :
Je n’ai plus de tâche au foie ni aux poumons les Médecins voulaient refaire une IRM ( ils ont dit qu’il doit y avoir une erreur ). Pour l’instant le transit est bon et je n’ai plus de douleurs à l’estomac.

 

A voir également :

Planning des cures de jeûne hydrique

Comment bien jeûner

Posez vos questions ou vos commentaires dans le cadre ci-dessous

3 réactions sur “Marichen jeûne 40 jours et soigne une tâche aux poumons et au foie

    1. Bonjour Haddad,
      Je suis davantage expérimenté sur l’hypertension dite essentielle. En tout cas cela vaut le coup d’essayer si vos réserves pondérales le permettent. Si votre problème de santé est apparu avec l’âge il est probable que c’est lié à une intoxination et inflammation. Dans ce cas le jeûne fonctionnera. Si c’est de naissance alors le jeûne ne fonctionnera pas mais sera néanmoins possible.
      Bonne journée