1 janvier 2018

Olga soigne un urticaire géant avec le jeûne

 

Olga jeûne avec Eric GANDON pour la quatrième fois. Elle vient jeûner une semaine pour soigner un urticaire géant.

 

La semaine de jeûne d’Olga.

Eric GANDON : « Comment ça va ? »

Olga : « Très bien ! »

Eric GANDON : « Qu’est-ce que tu viens de vivre ? »

Olga : « Je viens de vivre une semaine de jeûne pour la quatrième fois avec toi. La première fois, c’était en octobre 2014, où je suis venue en jeûne thérapeutique, car j’étais malade. »

Eric GANDON : « Le jeûne, ça veut dire quoi ? »

Olga : « On boit de l’eau, matin et soir, et même à midi. »

Eric GANDON : « Ca fait 7 jours que tu es à l’eau ? »

La raison de ce jeûne.

Olga : « Oui, absolument, et je vais très bien. »

Eric GANDON : « Pourquoi tu jeûnes ? »

Olga : « J’arrête de manger pendant 7 jours, car quand j’ai découvert le jeûne avec toi, je suis arrivé ici dans un sale état, avec de l’urticaire géant, je ne guérissais pas, c’était terrible, car c’est une malade qui est insupportable. La médecine ne sait pas trop les origines contrairement a un eczéma, l’urticaire, c’est très compliqué. J’étais sous traitement, sous corticoïdes, rien n’y faisait, et un jour, au mois d’août, comme tout le monde, je suis allé sur Internet pour voir les avis, et moi, ça faisait 5 mois que j’avais de l’urticaire. Il était hors de question que je reste comme ça, donc je vais fouiller sur Internet, et je tombe sur ton site par hasard. Je vois que le jeûne pouvait guérir, je t’ai appelé, et je t’ai demandé si on pouvait guérir de l’urticaire. Tu m’as répondu qu’il n’y avait aucune raison de ne pas guérir. Je suis venu en octobre 2014, et c’était extraordinaire, car à mon troisième jour de jeûne, je n’avais plus rien. Ce n’était pas possible, je me disais que ça allait revenir. Je me regardais tout le temps. Au bout du quatrième jour, plus rien, cinquième jour également, et après 3 ans après, rien. Avec toi, j’ai découvert le réglage alimentaire, car je mangeais bio, je pensais bien faire, mais je faisais n’importe quoi au niveau des associations. »

Les changements alimentaires d’Olga.

Eric GANDON : « Quels sont les gros changements alimentaires que tu as fait ? »

Olga : « En fait, je te dirais que je n’ai pas vraiment fait de gros changements. Simplement, tu m’avais bien expliqué, il y avait des choses que l’on mangeait le matin, d’autres qu’on ne mangeait pas, qu’il y a des associations à ne pas faire, mais tu ne m’as privé de rien. A part les laitages, mais je n’ai pas complètement supprimé, je prends un plaisir de manger un bon yaourt de temps en temps. Un peu de bon pain, également, car la notion de plaisir est importante. Pour le reste, j’ai perdu du poids, car j’ai perdu 12 kilos, donc le réglage alimentaire, c’est génial, mais il faut respecter les quantités. Tu ne m’as rien interdit du tout, mais c’est vrai qu’effectivement, je ne les mange pas aux mêmes heures, je ne fais plus de mauvaises associations, je me fais un dessert, mais effectivement, on a juste changé les choses de place, c’est tout. J’essaye de jeûner un jour par semaine. J’ai découvert également des plaisirs extraordinaire à la nourriture. Je ne grignote plus, je ne prends pas de petit-déjeuner, je prends mon repas du midi, je prends des fruits l’après-midi et je prend mon repas le soir. »

Une passion pour la naturopathie.

Eric GANDON : « Très bien ! Et alors, tu as découvert tout ça il y a trois ans, et il semblerait que tu t’es passionnée de ça ? »

Olga : « Oui. J’ai fait l’école de Robert Masson. C’était une véritable découverte pour moi, et je pense que dans un futur très proche, je vais ouvrir un centre de thérapie naturelle. Nous sommes confrères naturopathes maintenant. »

Eric GANDON : « Merci Olga et merci pour toute cette transformation. Bravo pour ton courage et ta santé. »

 

A voir également :

Planning des cures de jeûne hydrique

Nous contacter ?

Bienfaits du jeûne sur l’urticaire et l’eczema.

Laisser un commentaire