4 janvier 2019

Anne : Soigner les douleurs musculaires avec le jeûne

Anne jeûne pour se soigner d’une tendinite au coude droit et d’une petite sciatique. Au bout de 4 jours, elle n’avait plus rien. Elle a aimé le lieu, les activités et est prête à restreindre son péché mignon.

La première semaine de jeûne pour Anne.

Eric GANDON : « Bonjour Anne, comment ça va ? Qu’est-ce que tu viens de faire ? »

Anne : « Ça va très bien. Je viens de faire une semaine de jeûne. Sans manger du tout, je me sens très bien. Je pensais que ça serait très difficile, avoir des crampes d’estomac, et je n’ai rien eu de tout ça. J’étais un peu fatigué, un peu dans la tête dans les nuages, mais pas ce que je pensais. »

Eric GANDON : « C’est ton premier jeûne ? »

Anne : « Oui »

Les raisons de ce jeûne.

Eric GANDON : « Pourquoi tu fais ça ? »

Anne : « J’ai jeûné, car je voulais l’expérimenter. Pour me détoxiner également. On m’avait dit qu’on pouvait, avec le jeûne, soigner certaines douleurs. J’avais une tendinite au coude droit, et une petite sciatique, et finalement, je n’avais plus rien au bout de 4 jours. »

Eric GANDON : « Tu avais ça depuis combien de temps ? »

Anne : « J’ai eu beaucoup de tendinite, car j’étais podologue. J’ai eu des problèmes aux mains, à gauche, à droite, aux épaules, mais là, c’est revenu il y a 1 mois. »

Ce qu’Anne a pensé de sa semaine de jeûne.

Eric GANDON : « Ta semaine t’a plu ? »

Anne : « Beaucoup, j’ai rencontré de superbes personnes, le groupe était très sympa. Le coach était très sympa aussi, il y avait une bonne ambiance, on est occupé toute la journée, plus ou moins, donc on ne voit pas le temps passer. On arrive le soir, on se couche, et voilà. »

Le lieu et la nature, les petits plaisirs d’Anne.

Eric GANDON : « T’as aimé le lieu ? »

Anne : « Oui, c’est magnifique. J’ai retenu l’adresse pour éventuellement une fête de famille, une fête avec des potes, quelque chose comme ça, mais c’est magnifique. Il y a de belles maisons en plus. »

Eric GANDON : « Tu aimes la nature ? »

Anne : « J’ai vécu en Bretagne dans une île, donc il n’y avait pas de voiture, je marche tous les matins. »

Ce que Anne a aimé durant sa semaine.

Eric GANDON : « Tu veux dire un dernier mot ? Quelque chose que tu as vraiment aimé durant la semaine ? »

Anne : « J’ai bien aimé tout ce qu’il y avait, tes explications sur la naturopathie, les débriefings, je trouve ça génial d’avoir les expériences des autres. Je pensais que, quand on arrivait ici, une semaine, c’est bien quoi. Je me rends compte qu’on est peu à faire une semaine, et le 3/4 font plus. »

Eric GANDON : « Tu penses que tu vas continuer chez toi ? »

Anne : « Oui, je pense que cette semaine, je vais faire très attention. J’aimerais jeûner quelques fois, mais surtout 1 repas par jour. J’ai beaucoup d’activité, mais le midi, un repas, ça devrait le faire. Je ne voudrais pas reprendre les kilos que j’ai perdu. »

Une petite perte de poids.

Eric GANDON : « Tu as minci de combien ? »

Anne : « J’ai perdu 3 kilos et demi. »

Eric GANDON : « Tu avais fait un peu la préparation ? »

Anne : « Non, je n’ai pas eu le temps, j’avais fait mon anniversaire juste avant, c’était compliqué. Mais une prochaine fois, quand je reviendrais, je ferais la préparation. »

Un changement de prévu !

Eric GANDON : « Est-ce qu’il y a quelque chose que tu vas vraiment changer durant le jeûne ? »

Anne : « Oui, je vais faire attention au vin, car c’est mon péché mignon. Je vais écouter tous les principes que tu as dit. Faire attention aux mélanges, faire des ajustements. J’ai plus conscience de ce que je vais faire maintenant. Merci Eric. »

 

A voir également :

Planning des cures de jeûne hydrique

Nous contacter ?

Bienfaits du jeûne sur la tendinite.

Posez vos questions ou vos commentaires dans le cadre ci-dessous