11 juillet 2017

Le jeûne, une nouvelle thérapie, conférence sur le livre

Le livre « Le jeûne, une nouvelle thérapie ? ». Thierry de Lestrade, Edition ARTE

Thierry de Lestrade explique le 5 septembre 2013, dans une conférence de presse, la raison d’être de son livre « Le jeûne, une nouvelle thérapie ? »
La médecine allopathique ne peut plus ignorer le jeûne…

La médecine allopathique ne peut plus ignorer que le jeûne est un outil incontournable dans l’arsenal thérapeutique. Le jeûne est une solution pour la plupart des maladies chroniques. L’espérance de vie en bonne santé régresse, le jeûne est  peut-être une solution pour changer cette tendance.

Le livre de Thierry de Lestrade est en vente ici: Le jeûne, une nouvelle thérapie ? (livre)

Pourquoi la France a pris du retard sur les recherches scientifiques concernant le jeûne ? Pourquoi le jeûne n’est pas enseigné en faculté de médecine ? Pourquoi le jeûne est-il ignoré en France ?

Le jeûne présente des espoirs pour soigner le cancer et Alzheimer. Yvon le Maho et Thierry de Lestrade expliquent comment le jeûne fonctionne en cas de cancer. Puis ils expliquent les travaux de recherche réalisés en ce moment sur le jeûne pour  soigner Alzheimer.

Le jeûne et la chimiothérapie. Le jeûne est-il efficace pour aider le patient en cas de chimiothérapie ? Témoignage d’une personne qui a testé le jeûne durant une chimiothérapie contre le cancer du sein. Comment réagit parfois le corps médical dans le cas d’un jeûne et d’une chimio ?

Peut-on parler de réparation cellulaire durant le jeûne ? De quoi se nourrit le corps durant le jeûne ? Pourquoi le jeûne permet-il de guérir les maladies chroniques ?

Des personnes intoxiquées au PCB à Taiwan, celles qui ont jeûné guérissent plus vite…

Quelle est l’historique du jeûne ? Pourquoi les religions conseillent le jeûne ? Pourquoi le jeûne n’est pas utilisé en médecine en France aujourd’hui ? Pourquoi la vaccination est favorisée et non le jeûne ?.

Que se passe-t-il dans notre système digestif durant le jeûne ? Pourquoi le jeûne permet de soigner les ulcères à l’estomac, les gastrites ? Comment font les animaux pour savoir qu’il faut rompre un jeûne ? Pourquoi le système digestif se restaure durant un jeûne ?

« Alors que l’espérance de vie s’accroît dans les pays occidentaux, les cas de diabète, d’hypertension, d’obésité, de cancers se multiplient. La consommation de médicaments explose. Sommes-nous condamnés à avaler toujours plus de drogues pour vivre vieux ? Et s’il existait une autre voie thérapeutique ? Depuis un demi-siècle, en Russie, en Allemagne ou aux Etats-Unis, des médecins et des biologistes explorent une autre piste : le jeûne. Les résultats sont étonnants. »

Commander le film dans son intégralité ici : Le jeûne, une nouvelle thérapie ? (DVD)

Laisser un commentaire

2 réactions sur “Le jeûne, une nouvelle thérapie, conférence sur le livre

  1. Sylvie Barbau
    Je n ai pas lu le livre mais j ai vu l enquête sur Arte lors de son passage précédent ! atteinte d une lésion cancéreuse au sein j ai bénéficier de six séances de chimiothérapie de juin à octobre 2012 . avant chaque séance j ai fait 5 jours de jeûne pour préparer mon corps à ces traitements ; c était en fait plutôt une diète au bouillon de légumes et à l eau ! je ne sais pas comment j aurais réagi sans ces jeûnes mais je me suis sentie en forme pendant toute la durée des traitements !mon entourage était très étonné de cet état ! Malheureusement je n ai pas jeûné après la dernière chimio et là j ai passé vraiment 10 jours exécrables . j ai ressenti le besoin de jeûner pour me  » nettoyer  » , ce que j ai fait au printemps 2O13 . Et cela a amélioré mon état général ! Je dois rajouter que je n ai jamais été dans l obligation de repousser les chimio car les analyses de sang pratiquées le jour précédent celles ci et donc au quatrième jour du jeûne montraient des résultats suffisamment bons pour les autoriser ! Voilà mon expérience du jeûne !

  2. Eric Gandon 30-09-2014 20:57
    Oui Sylvie je confirme. Les analyses de sang sont meilleures lorsque l’on jeûne avant et pendant les chimios. Par expérience si les réserves pondérales le permettent, il est bon de jeûner 5 à 6 jours avant chaque chimiothérapie, pendant les chimiothérapie puis 2 à 3 jours après la chimiothérapie.