UTILISATION des CARTES du BONHEUR

Ce jeu est extraordinaire, car il va vous aider, dans votre transformation intérieure. Nous n’obtenons pas la santé que nous voulons mais la santé que nous sommes. Par des prises de conscience et des changements intérieurs nous avançons vers une meilleure santé. La santé extérieure est le résultat de la santé intérieure.

Ces 220 cartes, vont contribuer efficacement à l’amélioration de votre santé, à votre réussite dans tous les domaines.

UN CONSTAT

Vous pouvez vous observer, ainsi que les per­sonnes de votre entourage, et vous constaterez que chacune d’elles va vivre une vie différente. L’une sera peut-être malheureuse, allant de diffi­cultés en difficultés et l’autre tout lui réussit.

La personne rencontrant des problèmes, parlera souvent négativement, en employant des phrases telles que celles-ci : « Je n’ai jamais eu de chance, je n’y arriverai jamais, je ne serai jamais aimée, je ne trouverai pas de travail intéressant, etc… » et les évènements lui donneront toujours raison, et ceci renforcera en elle, cet état négatif et elle se dira : « Je savais que cela se passerait ainsi. » Cette per­sonne ne sera pas heureuse et souffrira dans son corps, son esprit, tant qu’elle ne changera pas son comportement mental.

La personne qui réussit dans tous les domaines, est en général positive, elle parle positivement, elle croit dans la vie, elle a confiance en elle, en les autres, en l’Univers. Elle a la certitude qu’elle peut être heureuse, en parfaite santé, peut avoir un travail qui lui corresponde, elle est prospère, créatrive dans tous les domaines, a une vie affective harmonieuse. Et les évènements lui donneront raison. Elle aura de plus en plus confiance, et elle obtiendra de plus en plus ce qu’elle désire.

Alors que se passe-t-il entre ces deux types de personnes ?

Très schématiquement, de façon simpliste, on considère que nous avons deux types de cerveau.

Le “cerveau gauche”

– qui est le siège de l’intellectuel.

– “ “ du rationnel.

– “ “ de la conscience.

– c’est le principe logique, cartésien, analytique.

Il fonctionne par le raisonnement et l’analyse, c’est cette partie que nous développons essen­tiellement.

Le “cerveau droit”

– qui est le siège du subconscient.

– c’est notre ordinateur, mais aussi un puissant émetteur, récepteur, décodeur, (on n’utilise que 5% de notre potentiel).

– c’est le principe intuitif.

– il est relié à notre MOI INTÉRIEUR, à notre ÊTRE PARFAIT, mais aussi à l’UNIVERS.

– il enregistre par répétition et classe les pen­sées par catégories (positives et négatives).

– ces pensées ou actes sont enregistrés sur une « disquette » comme un ordinateur. On les appelle aussi des schémas mentaux. C’est ce qui fait que vous avez, de façon incontrôlée, des images positives ou négatives.

– vos croyances vont se matérialiser dans votre VIE, et vous constaterez que les évènements que vous appréhendez arrivent, et si vous êtes confiant en le déroulement de tel ou tel évè­nement, sans sentiment de doute, vous consta­terez aussi que tout se passe bien.

Rôle des cartes du BONHEUR :

– En utilisant ces cartes, vous constaterez que le HASARD n’existe pas.

– Elles vous aideront à devenir positif dans votre VIE, face aux évènements du quotidien.

– Elles vous permettront de prendre des décisions importantes, dans tous les domaines sans exception :

– personnel

– affectif

– relationnel

– santé

– professionnel

– financier

– etc…

– Elles sont l’expression de ce qui est bon pour votre évolution.

– En méditant, en vous imprégnant de ces formules positives, et en faisant totalement confiance en VOUS et en l’UNIVERS, progressivement votre VIE va changer.

– En vous répétant plusieurs fois la phrase que vous aurez tirée, votre subconscient va l’enregistrer (d’autant plus facilement, si vous y croyez fermement) et va matérialiser ou produire dans votre vie des évènements de plus en plus positifs.

– Elles vont vous permettre de changer vos croyances négatives en croyances positives.

– chaque fois que des pensées négatives viendront à votre esprit (appelé aussi mental), vous les remplacerez par des pensées positives, afin de changer le contenu de la « disquette » de votre subconscient.

– ces cartes positives seront d’autant plus efficaces, que votre confiance sera importante en vous et en l’UNIVERS, que vous y ajouterez de la Joie, du Bonheur, du Plaisir.

 

COMMENT LES UTILISER ?

Vous avez à votre disposition un jeu de 210 cartes dont 45 sont vierges.

– vous gardez dans votre main l’ensemble des cartes, que vous mélangerez, comme vous faîtes habituellement, pour un jeu de cartes ordinaire. Vous les gardez en paquet dans votre main et en­suite vous en choisissez une au « hasard » sans re­garder. Vous pouvez aussi, poser le paquet sur la table, couper le jeu en deux et prendre la première carte du paquet du dessous.

– il est très important d’être conscient, lors du ti­rage des cartes. Je conseille de procéder au tirage après une relaxation, une méditation ou après avoir effectué en quelques secondes le «vide inté­rieur», de ce fait, la carte que vous tirez, corres­pondra à votre situation.

 

QUAND LES UTILISER ?

– Je vous conseille de tirer une carte par jour, le matin de préférence, elle sera pour vous la phrase clé de la journée.

– Vous pouvez en tirer également une deuxième le soir, vous vous répétez la phrase inscrite sur cette carte, jusqu’à votre endormissement, ainsi votre subconscient travaillera toute la nuit sur ce thème et vous permettra ainsi d’obtenir des résultats le lendemain ou les jours suivants.

– Vous en tirez aussi une pour la semaine. Celle-ci vous la sortez du jeu, et vous la mettez en évidence devant vous (votre chambre, bureau,…).

Vous pouvez l’agrandir pour mieux vous en imprégner. Cette carte est plus importante que les autres. A la fin de la semaine, vous la remettrez dans le jeu.

– Vous en tirez une autre pour le mois et vous procédez comme pour celle de la semaine. Elle est encore plus importante que celle de la semaine, car elle vous propose un travail en profondeur ou elle vous encourage de manière importante. A la fin du mois, vous la replacez dans le jeu.

– Si vous vous posez une question, et que vous souhaitez une aide pour trouver la réponse, vous pouvez également utiliser le jeu, et la carte que vous sortirez vous éclairera (soyez toujours dans la conscience de votre démarche).

 

SIGNIFICATIONS ET INTERPRÉTATION DES CARTES

La carte que vous tirez n’est pas le « hasard », car le hasard n’existe pas. A travers cette carte, il peut y avoir plusieurs significations :

Exemples :

– vous vous aimez bien et vous tirez la carte « J’AIME MON CORPS », ceci peut signifier un encouragement à l’aimer davantage, à prendre encore plus de soins pour lui, à vous faire plaisir, vous êtes sur la bonne voie.

– soit vous ne vous aimez pas et vous tirez la carte « J’AIME MON CORPS », cela signifie qu’à partir de maintenant, vous mettez tout en œuvre pour accepter votre corps comme il est, sans critique ni jugement négatif et vous vous répétez souvent, avec votre cœur, que vous l’aimez et vous prenez soin de lui…

– vous avez des problèmes financiers importants et vous tirez la carte « MA SITUATION FINAN­CIÈRE s’améliore de jour en jour », cela signifie que si vous faîtes totalement confiance en vous, et dans l’abondance de l’UNIVERS, que vous impré­gnez votre subconscient de cette phrase, progres­sivement votre situation va s’améliorer.

– vous avez des problèmes financiers importants, et vous tirez une carte sur le corps, cela signi­fie qu’il faut reconnaître et développer votre « richesse intérieure » et ensuite cette richesse se manifestera dans votre vie.

– vous avez des problèmes financiers importants et vous tirez une carte sur le plan professionnel, cela signifie qu’il faut soit modifier votre comportement dans votre travail, ou changer peut-être de travail car il ne vous correspond plus. Vous retrouverez alors un travail rapidement et votre situation financière se régularisera.

– Vous avez des problèmes de santé et vous tirez des cartes concernant la santé, cela signifie qu’il faut vous programmer positivement avec cette carte pour effacer vos schémas négatifs, et votre état de santé s’améliorera.

– Vous avez des problèmes de santé et vous tirez des cartes concernant votre profession, cela signi­fie que pour guérir il faut peut-être changer de comportement dans votre travail ou changer de travail.

– Vous avez des problèmes de santé et vous tirez des cartes concernant les relations humaines, cela signifie peut-être qu’il faut supprimer toute haine et ressentiment vis-à-vis de vous-même ou des autres (démarche intérieure de pardon, et de Paix).

– Vous tirez la carte « OUI » cela peut être la réponse à une question, sinon tenez compte de la première image qui vous vient à la conscience.

– même chose pour la carte « NON » qui ici n’est pas considérée comme négative.

Important :

Certaines cartes peuvent ne pas avoir de signifi­cation immédiatement, mais souvent la personne comprend au fil de la journée ou des jours à ve­nir, et ces cartes vous aideront à bien vivre, à voir les évènements positifs, à créer des situations positives.

– d’autre part, lorsque vous tirez plusieurs jours consécutifs des cartes concernant la santé, ou la profession ou l’argent…, cela signifie un encou­ragement dans ce domaine ou une demande de modification de votre attitude ou un changement (Travail…).

– vous êtes dans un état « dépressif » ou vous êtes dans le « brouillard », il est possible que vous ti­riez une ou plusieurs cartes comme celle-ci par exemple : « LA VIE est merveilleuse et j’accepte » cela signifie qu’il faut s’imprégner mentalement de cette ou ces cartes, voir les aspects positifs, faire confiance en vous et en l’UNIVERS et ceci vous permettra de sortir de ce passage dif­ficile.

– comme vous pourrez le constater, ces cartes ont une signification particulière et précise pour vous. Si vous les acceptez et modifiez vos attitudes mentales, c’est-à-dire supprimer vos schémas de limitation, de négativités, si vous vous ouvrez à la VIE, à la Lumière, à l’Abon­dance et si vous faîtes totalement confiance en vous et en l’UNIVERS, votre vie changera de sens. Vous connaîtrez comme beaucoup d’autres personnes le Bonheur, la Sérénité, le Bien-Être, la Santé, la Réussite dans tous les domaines.

Cartes VIERGES ou cartes PERSONNALISÉES

– Vous disposez d’environ 45 cartes vierges, qui vous seront personnelles.

– Vous écrivez sur ces cartes au crayon de maquillage pour pouvoir effacer facilement à l’eau.

– Vous y notez vos objectifs, vos questions, vos souhaits.

– Vous mélangez les cartes écrites dans le jeu.

Exemple 1 :

– Vous souhaitez demander une augmentation de salaire, mais vous ne savez pas de quel montant, alors vous notez ceci :

– Une première carte :

«J’OSE AUJOURD’HUI DEMANDER UNE AUG­MENTATION DE 75 Euros NET»

– Une deuxième carte :

«J’OSE AUJOURD’HUI DEMANDER UNE AUG­MENTATION DE 100 Euros NET»

– Une troisième carte :

«J’OSE AUJOURD’HUI DEMANDER UNE AUGMENTATION DE 150 Euros NET».

– Une quatrième carte :

«J’OSE DEMANDER UNE AUGMENTATION SUPÉRIEURE À 150 Euros NET».

Vous placez ces trois cartes dans le jeu et vous considérez que la première carte (des 4) que vous tirerez correspondra à l’augmentation qui vous correspond le mieux, et vous faîtes la demande écrite ou orale le jour même en ayant totalement confiance en Vous et en l’UNIVERS.

Exemple 2 :

– Il vous est proposé deux formations et vous ne savez pas laquelle vous correspond le mieux.

Vous écrivez sur une carte :

«JE M’INSCRIS À LA FORMATION X»

sur l’autre :

«JE M’INSCRIS À LA FORMATION Y»

et ici encore, la première carte (après les avoir mélangées au jeu) que vous tirerez, sera celle qui vous correspondra le mieux.

et une troisième :

Il y a une formation plus intéressante.

Exemple 3 :

Vous aimeriez vivre avec une personne et vous n’arrivez pas à décider, laquelle vous choisirez, vous pouvez écrire sur la

première carte :

«JE FAIS CONFIANCE à Marie (par ex.) et elle me correspond»

Sur la deuxième carte :

«JE FAIS CONFIANCE à Agnès et elle me cor­respond»

Sur la troisième carte :

«JE FAIS CONFIANCE en l’UNIVERS et L’UNIVERS m’envoie la personne qui me correspond»

– Vous mélangez les trois cartes au jeu, et si vous tirez la troisième carte, cela signifie que les deux autres personnes ne vous correspondent pas, mais en ayant confiance en VOUS et en l’UNIVERS, vous aurez l’occasion de rencontrer une autrepersonne qui sera en parfaite harmonie avec vous.

IMPORTANT :

  1. a) Si vous mettez des cartes personnalisées dans votre jeu et que vous ne les tirez pas, ceci signifie que votre demande ne vous correspond pas. Dans certains cas, il faut plusieurs semaines ou même plusieurs mois avant de tirer une de ces cartes, cela signifie que c’est peut-être bon pour vous, mais le moment n’est pas encore venu, pour prendre une décision. Il faut être patient et persévérant.
  2. b) Lorsque vous notez une phrase sur la carte, il est très important d’y mettre le «JE ou le MOI» qui vous personnalise.
  3. c) Je vous rappelle que les cartes que vous notez doivent être mélangées au jeu, celles sans inscrip­tion, vous les sortez du jeu.

CONCLUSION

Ce jeu de cartes sera d’une aide précieuse dans votre VIE de tous les jours.

Vous constaterez progressivement se développer en VOUS : la Sérénité, la Paix, la Confiance, le Bonheur, la Joie…

 

SI VOUS SOUHAITEZ AVOIR DE NOUVELLES CARTES BLANCHES.

 

Passer commande ici : Cartes du bonheur blanches recharge.

Pour un jeu de carte passez commande ici : Jeu des cartes du bonheur.

Exemple de texte qui peut-être utilisé sur les cartes blanches:

Propositions de Cartes spécifiques pour vous accompagnez durant votre jeûne.

OUI, j’accepte ma maladie et je la remercie pour l’enseignement qu’elle m’apporte et je guéris.

OUI, manger une seule fois par jour est bon pour moi. Mon corps m’invite à mettre cela en place maintenant ou après ma semaine de jeûne.

OUI, jeûner un jour sur deux est bon pour moi. Je mets cela en place maintenant ou après ma semaine de jeûne.

NON, le jeûne longue durée n’est pas la solution pour ma santé, je dois chercher une autre thérapie.

OUI, le jeûne est excellent pour moi. Je planifie un jeûne de longue durée de 25 à 40 jours jusqu’à l’obtention de ma totale guérison.

NON, les produits laitiers ne sont plus pour moi. Mon corps les rejette.

OUI, je peux garder les produits laitiers si je le souhaite. Je mange frugalement et je garde les produits laitiers.

OUI, j’arrête totalement de fumer, je respire l’air pur à plein poumon, je suis enfin libre et je RESPIRE la vie. Ou j’arrête d’enfumer mon être avec des questions ou inquiétudes.

NON, les fruits crus et jus de fruits sont mauvais pour moi. J’arrête d’en consommer jusqu’à ce que je ne sois plus frileux (se).

OUI, je VIS l’instant présent. Je trouve les réponses à mes questions dans le silence.

OUI, je pratique les 5 tibétains chaque matin et cela m’apporte énergie et vitalité.

OUI, je pratique du yoga régulièrement c’est bon pour ma santé.

OUI, j’oriente mes pensées vers mon chakra du cœur et je consacre quelques minutes quotidiennes à méditer.

OUI, Désormais je ne m’occupe plus de ce qui m’arrête et je me rends disponible pour ce qui m’appelle. Et OUI j’en suis tout à fait capable.

OUI, j’arrête de fumer et je respire l’air pur à plein poumon ! Ou OUI j’arrête d’enfumer ma tête avec des questions qui m’empêchent de vivre le moment présent ici et maintenant.

OUI, « fais de ta vie un rêve et de tes rêves la réalité. » Saint Exupéry. Oui je passe à l’action aujourd’hui même avant que mon rêve devienne celui de quelqu’un d’autre.

OUI, si je veux sincèrement réussir quelque chose, je trouve les moyens et si je ne veux pas vraiment quelque chose, je trouve des excuses. Aujourd’hui cette carte m’invite à transformer mes excuses en moyens et mes pourquoi en comment. Et j’en suis tout à fait capable.

OUI, l’univers  souhaite que je passe moins de temps à apprendre et plus de temps à entreprendre. Oui je passe à l’action et je mets en place ce qui est facile et ce qui ne me demande aucun effort. L’univers récompense l’action.

OUI, je peux me nourrir de lumière si je le souhaite, mon corps est en accord avec cela.

NON, je n’ai pas la capacité de me nourrir de lumière, ce n’est pas le chemin de mon âme.

OUI, après le jeûne, manger deux fois par jour est bon pour moi. J’enlève le petit déjeuner ou le dîner.

OUI, après le jeûne, garder le petit déjeuner est bon pour moi.

OUI, après le jeûne, je cours ou pratique un sport intensif 15 minutes par jour.

OUI, après le jeûne,  j’aime me faire à manger et PRENDRE LE TEMPS de déguster, je mastique longuement ma nourriture. Je prends plaisir dans ma nourriture.

OUI, après le jeûne je mange FRUGALEMENT et je prends le temps de mastiquer chaque bouchée.

OUI, je pratique le jeûne en vue de ma guérison et j’ai une totale confiance en mes ressources pour cela.

OUI, pour ma santé, après le jeûne, j’augmente mes apports de protéines animales (œufs, poissons, crustacés, viandes)

OUI, les protéines animales sont bonnes pour moi. Après le jeûne je conserve les protéines animales ou j’en consomme plus.

OUI, après le jeûne, manger de la viande rouge est bon pour moi, j’apprends à cuisiner la viande rouge.

NON, après le jeûne, j’évite de manger de la viande rouge.

OUI, après le jeûne je consomme des huîtres au moins une fois par semaine.

OUI, après le jeûne je mets en place la triade (crudité + féculent + protéines animales), je retrouve la parfaite santé et ma vitalité.

OUI, après le jeûne je pratique le théâtre et je suis dans la joie.

OUI, je mets en action tout ce que j’aurais appris pendant mon séminaire de jeûne parce que c’est bon pour moi.

OUI, le jeûne c’est comme faire l’amour. Si on le fait par désir c’est plaisant, si on le fait par devoir c’est déplaisant voire douloureux.

OUI, Lorsque j’ai faim durant un jeûne je me connecte au chakra du cœur, mon être intérieur et la faim se dissipe.

OUI, J’observe la faim comme une bulle qui monte qui monte et qui disparaît…

OUI, après le jeûne, je décide de manger dans le calme, j’éteins la TV, la Radio, je centre mes pensées et maîtrise mes émotions. Je suis en communion avec ma nourriture.

OUI, le sport intensif est bon pour moi. Après le jeûne je pratique du sport intensif tous les jours.

OUI, les Oméga3 sont bons pour moi. Après le jeûne, je m’assure d’en apporter tous les jours dans mon alimentation.

OUI, j’ai confiance en moi et j’ai toutes les ressources suffisantes pour avancer vers la guérison de mon corps physique, émotionnel et mental.

OUI, le jeûne c’est comme l’épreuve de marcher sur le feu ; Si on a peur on se brûle, si on a peur de jeûner, on souffre. Si on est confiant, tout se passe facilement.

 

Proposition de texte pour les cartes vierges pour vous accompagnez en dehors d’un jeûne :

OUI, il existe le « jouir-souffrir » et le « jouir-guérir ». Lequel des deux je veux cultiver et faire grandir ?

OUI, j’ai  Foi en mon intuition, je suis de plus en plus à l’écoute de ce qui me vient.

OUI, la pensée positive fonctionne et peut réaliser des miracles. J’abandonne la pensée négative et je m’entraîne à observer tous les mots que je dis. Ils sont la partie visible de mes pensées. En changeant mes pensées, je réalise moi aussi des miracles sur ma vie.

Oui, ma parole est créatrice. Oui, tout ce que j’affirme haut et fort agit sur mon corps, ma santé, mes relations, mes réalisations… Oui je m’entraîne dès aujourd’hui à dire haut et fort ce que je veux voir arriver dans ma vie. Je l’exprime comme si c’était fait et je remercie. « Merci ! Ma santé s’améliore de jour en jour… »

OUI, les deux mots les plus positifs au niveau vibratoire sont « Merci » et « Amour ». Oui je prononce haut et fort ces deux mots tous les jours et cela durant 25 jours.

Oui, je fais Ho’oPonopono à chaque fois qu’il m’arrive quelque chose de désagréable et je reste ainsi serein(ne) et présent(e). «  Divinité nettoie en moi ce qui a créé ce problème. Je suis désolé(e), je t’aime, pardon, merci.

OUI, je pardonne dans l’amour et j’écris dès aujourd’hui une lettre de pardon. Je ME pardonne d’avoir attiré à moi cette expérience douloureuse.

OUI, “Nous n’obtenons pas ce que nous voulons, nous obtenons ce que nous sommes”. Dr Wayne. Et je complète avec « Nous sommes le fruit de ce que l’on mange, boit et pense”

OUI,  « j’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé. » Voltaire. Oui, être heureux et l’exprimer c’est aussi bon pour les autres et la planète que pour moi-même, alors j’exprime mon bonheur de vivre, autour de moi.

OUI, devant n’importe quelle question, problème ou difficulté qui semble pour moi insurmontable, je me pose la question : «Et pourquoi pas ? »

OUI, je reprends la carte précédente que j’ai tirée et je la relis avec un regard nouveau pour la comprendre et mettre en action ce qui m’est recommandé.

OUI, j’aménage ma profession actuelle afin de ne faire que ce qui me plaît vraiment et je délègue ce qui me stresse et ne me convient plus. Car je suis venir jouir ma vie et non subir ma vie.

OUI, 30 minutes de méditation par jour sont très bonnes pour moi. C’est mon hygiène des pensées et mon hygiène des émotions.

OUI, la foi c’est l’acceptation de ce qu’on imagine être vrai et qu’on ne peut ne pas prouver. Je développe ma foi.

OUI, l’univers vient en mon aide chaque jour pour ma guérison, mais je dois faire le premier pas pour permettre la réalisation de mes demandes. Le premier pas veut dire passer à l’action. Etre la prière et non faire une demande.

OUI, je fais chaque chose pour le plaisir de faire et non parce que c’est de cette façon que mon mental pense que je vais atteindre mes objectifs. Donc je jeûne pour le plaisir de jeûner, je mange frugalement pour le plaisir de manger frugalement, je fais du sport pour le plaisir de faire du sport, je pardonne avec amour pour le plaisir du pardon…

OUI, la vie est simple, je décide dès aujourd’hui de me simplifier la vie.

OUI, c’est bon pour moi de prendre du temps en nature et de dialoguer avec moi-même.

OUI, mes dépendances à la nourriture, ou au sucre, ou à l’alcool, ou à la cigarette ou à autres choses, sont là pour me signifier une rupture entre moi-même et mon « soi ». En me reconnectant au « Soi » je soigne mes dépendances.

OUI, à force de prendre des raccourcis je passe à côté de mon chemin, car ce n’est pas l’atteinte de mes objectifs qui fait de moi une personne accomplie, mais bien plus le chemin parcouru. J’arrête de me concentrer sur mes objectifs et je prends du plaisir à vivre pleinement chacun de mes pas qui constituent mon chemin.

OUI, mon «moi intérieur » m’invite à me faire respecter plutôt que de me faire aimer. Le respect est courageux et fait preuve de maturité, courir après la reconnaissance ou l’amour de l’autre est infantilisant. Je décide donc d’être une personne responsable et courageuse même si cela va à l’encontre de ce que l’on attend de moi.

OUI, lorsque je souffre d’insomnie c’est que je suis trop dans mes pensées et projets. Pour déconnecter, je me centre sur ma respiration, j’écoute de la musique douce et je fredonne en harmonie avec la musique. Bien vite, les bâillements arrivent et je peux aller m’endormir.

OUI, on juge un arbre non pas à l’abondance de ses fleurs du printemps, mais à celle de ses fruits de l’automne – Jésus – cette carte est une invitation à passer à l’action et à prendre connaissance de la loi de l’utilité.

OUI, Le moment est venu pour moi de passer de l’élève au maître – J’ai accumulé suffisamment de connaissances, il est temps de transmettre par de l’enseignement ou de l’accompagnement.

OUI, celui qui attend d’être malade pour se soigner est comme ce fou qui attend d’avoir soif pour creuser un puit.

OUI, c’est plus majestueux d’inspirer la confiance et le respect que d’être aimé(e). Steven Cover.

OUI, je reste concentré(e) sur l’amélioration de l’unité de production (mon corps) plutôt que la production elle-même (mes résultats). Steven Cover.

OUI, plus on fait de choses, plus on trouve de temps pour en faire. Moins on en fait moins on a de temps. Les oisifs n’ont jamais une minute pour eux. Maurice Sachs

OUI, on ne chante pas parce qu’on est heureux, mais on est heureux parce qu’on chante. SPINOZA

OUI, prends soin de ton corps afin que ton âme ait envie d’y rester. Gandhi

OUI, tu es le seul programmateur de ta vie, personne d’autre ne peut le programmer pour toi.

OUI, le corps induit une pensée, le corps est plus fort que la pensée. Nietzsch

OUI, il y a plus de raison dans ton corps que l’essence même de la sagesse. Nietzsch

OUI, ne combats pas tes défauts, augmente tes qualités. Yi ling

OUI, le plaisir d’avancer est en soi aussi important que celui d’atteindre des objectifs ; du coup, il n’y a pas de raison pour que cela s’arrête.

OUI, la vie ne se mesure pas par le nombre de respirations que nous prenons, mais par les moments qui nous coupent le souffle.

OUI, la vie est simple, je décide dès aujourd’hui de me simplifier la vie. Pourquoi faire compliquer lorsque l’on peut faire simple.

OUI, le moment est venu pour moi de prendre un temps de pause en nature. Je vais dès aujourd’hui au contact des arbres et du plein air.

 

 

Vous souhaitez échanger sur votre tirage, ou l’utilisation des cartes du bonheur, merci d’écrire vos questions et commentaires ici :

 

Un maître spirituel est régulièrement présenté comme une personne ayant mis de la discipline dans sa vie et notamment dans son hygiène alimentaire, son hygiène des pensées et son hygiène des émotions. Sans pour autant prétendre devenir des maîtres, si la spiritualité nous intéresse, nous pouvons commencer par la vivre dans notre quotidien en devenant des artistes de notre hygiène de vie. Un Art de vivre Dédié à La santé.

Le jeûne et naturopathie … tout le monde connait et ses bienfaits ne sont plus à démontrer. Par contre, l’éveil de soi par le Mandala est une technique peu connue, mais qui pourtant apporte beaucoup à celui qui s’y initie.

L’éveil Du « Soi ».

Tout au long de notre vie nous apprenons, nous nous formons, nous nous organisons, nous nous structurons, nous nous disciplinons. Ce cadre nous permet de mettre en place des automatismes, de gagner de temps et de se sentir en sécurité. C’est ce qu’on appelle le mental.Bien qu’indispensable à notre survie, ce mental devient, ou peut devenir, une sorte de prison avide de modèles standards. Nous vivons alors conditionnés par les modèles établis, aux prises avec le monde matériel et nous perdons le dialogue avec notre nature profonde. Cette nature profonde, c’est ce que Carl Gustav Jung appelait le «  Soi ».

L’homme en cage représente le « Soi » enfermé dans nos schémas.

Le mal-être, la maladie, la fatigue sont des façons qu’a notre « Soi profond » de nous informer qu’il se sent négligé. Cela arrive lorsqu’ il y a beaucoup de choses que nous avons envie de faire et que nous négligeons par conditionnement. Beaucoup d’entre nous ne sont même plus conscients de ce fonctionnement et ne ressentent plus ce « Soi ».

Pour sortir de ce mode de fonctionnement et dialoguer à nouveau avec notre nature profonde, il existe le jeûne. Ce n’est pas par hasard si les grands maîtres spirituels et religieux (Bouddha, Jésus, Mahomet…) ont pratiqué et recommandé le jeûne. Le jeûne aide à se libérer de ses conditionnements et permet de dialoguer à nouveau avec le « Soi ».

Le « Soi » est cette partie intime de nous, parfois profondément enfouie et en dormance, comme une graine qui attend le bon moment pour germer. Le jeûne permet à cette graine de percer la couche de bitume formée par les conditionnements.

Le bourgeon de coquelicot est ici le symbole de notre « Soi » qui s’éveille avec le jeûne et mandala.

 

En quoi le Mandala permet  l’éveil du « Soi »?

Mandala vient de l’Inde, c’est un mot sanskrit qui signifie : cercle, connexion, concentration. Le mandala est un « dessin centré » avec un point et un tour. C’est un outil de recentrage et de mieux être, d’un usage simple, concret et efficace, adapté au grand public et aux milieux enseignants et thérapeutiques. Le terme a commencé à être popularisé en Occident avec la découverte des superbes mandalas tibétains. Il est devenu commun de dire que le mandala, est une représentation organisée autour d’un centre. Présent, de tous temps, dans la nature comme dans toutes les cultures humaines, cette forme centrée représente symboliquement la structure même de la vie, en nous et autour de nous. Nous vivons sur un mandala, dans un mandala, entourés de mandalas. Cette semaine nous allons découvrir et éveiller le mandala que nous sommes. C’est une projection visuelle de notre structure interne. Le mandala nous renvoie, en silence, à l’essentiel. C’est une respiration, une porte d’entrée vers l’intériorité et la conscience de soi, une injonction vitale pour notre temps.

Au début du vingtième siècle, le psychiatre Carl Gustav Jung découvre la pensée, l’art et les religions orientales, le Tao, le yoga et les mandalas. Il a introduit la peinture spontanée à l’intérieur d’un cercle, en tant que révelateur et outil de guérison de la psyche. Trouvant dans le mandala une vision globale du monde et de l’homme, il eut l’intuition que cette image centrée pourrait être utilisée hors de son contexte rituel pour devenir une méthode de connaissance de soi. « Ce n’est que lorsque je commençai à peindre des mandalas que je vis tout le chemin qu’il me fallait parcourir et qu’à chaque pas qu’il me fallait accomplir, tout convergeait vers un certain point, celui du milieu. Je compris toujours plus clairement que le mandala exprime le centre. Il est l’expression de tous les cheminements ; il est un sentier qui mène vers le milieu, vers l’individualisation » Il commença à l’expérimenter sur lui-même puis avec ses patients, avec succès. (C.G Jung, Ma vie)

La mise en couleur d’une image centrée est un jeu, un va et vient continuel entre le centre et la périphérie, le plaisir de jouer avec les harmonies colorées à l’intérieur d’une forme que l’on a choisie parce qu’elle entre en résonance avec notre état intérieur du moment. Le centre du mandala est l’image de ce point d’equilibre à l’intérieur de nous, cette zone de paix au delà de l’agitation du mental et du monde extérieur. Le coloriage d’un mandala a toujours un effet de re-centrage. C’est une méthode de relaxation dynamique où l’esprit, au lieu d’être tourné vers les activités extérieures comme à son habitude, se recentre sur lui-même, et dans ce processus, se déconnecte de son fonctionnement habituel. Cette pratique nous permet de nous connecter à notre monde intérieur en trouvant les réponses qui sont en nous, grâce à des prises des consciences venant de notre « moi ».

 

Au début des années 80 paraissent au même moment, le livre de Ruediger Dahler : trouver le divin en soi, en Allemagne, et les premiers fichiers pédagogiques de Marie Pré en France. Ces ouvrages furent les premiers à proposer, à notre connaissance, des coloriages de mandalas. Marie Pré, institutrice dans les écoles Freinet, est la pionnière de cette recherche sur les mandalas dans le milieu éducatif. Elle met au point cet outil « neuro-pédagogique » pour aider les enfants a se re-centrer et à se rendre disponibles au processus de l’apprentissage. Marie Pré explique comment les stress qui affectent les différents étages du cerveau bloquent la circulation de l’influx nerveu, et donc de l’information vers les lobes frontaux, qui gérent la capacité de la prise de conscience et à développer un projet. Elle montre comment le coloriage du mandala s’attaque à ces stress. Les deux hémisphères du néo-cortex s’harmonisent par la stimulation du cerveau droit, siège de l’imagination, de l’intuition et de la créativité. L’harmonisation des deux hémi-cerveaux va stimuler la capacité de synthèse et aider à découvrir son « projet personnel ». Amandine Fourcade qui a suivi les formations de Marie Pré, sera l’animatrice de cette semaine dédiée à l’éveil de soi. Elle nous guidera vers l’expérimentation et la compréhension du langage mandala.

La fonction thérapeutique des mandalas n’est plus à démontrer, elle provient avant tout de l’état de relaxation provoquée par la circulation de l’énergie à la levé des blocages, permettant à l’énergie créatrice qui habite chaque personne de se révéler dans toute sa force.

66 000 personnes meurent chaque année en France du tabagisme soit l’équivalent d’un airbus de 180 personnes qui s’écraseraient chaque jour en France.  Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé),  «aucun produit de consommation ne tue autant de personnes que la cigarette».

Le tabac tue trois fois plus de gens que l’alcool, le sida, la drogue, les accidents de voiture, les homicides, la maladie de la vache folle et les suicides RÉUNIS.

Il y aura toujours des exceptions, un ami d’un ami à une amie, une vieille tante ou un arrière-grand-père ayant fumé jusqu’à un âge avancé sans avoir eu de quelconques symptômes liés au tabac. Même Jeanne Calment aurait fumé jusqu’à l’âge de 115 ans.

On devrait surtout s’interroger sur ce que fumait Mme Calment, loin des tabacs industriels, bourrés de plus de 4000 substances chimiques, toxiques et autres addictifs dangereux destinés à renforcer aujourd’hui l’accoutumance des fumeurs.

Les femmes et les enfants intéressent les industriels du tabac. Selon l’OMS : « L’industrie du tabac vise les femmes en associant la consommation du tabac aux droits de la femme, à l’égalité entre les sexes, au glamour, à la sociabilité et au succès ». Ironique !

Malgré les effets morbides que le tabac engendre, les pouvoirs publics semblent laisser faire. Et malgré une augmentation de tarif, qui ne dissuade qu’une partie infime des consommateurs, le tabac tue la moitié de ceux qui en consomment et handicape physiquement l’autre moitié.

Dans le monde, plus de 7 millions de personnes meurent du tabac dont près de 1 million sont des NON-FUMEURS exposés involontairement à la fumée.

Une excellente nouvelle vous attend à l’issue de ce document mais avant cela, prenons pleine conscience, en quelques points, des effets indésirables de la consommation de tabac sur la santé physique des fumeurs et … non-fumeurs :

1 – Les risques de CANCER sont multipliés :

Par 2 pour le cancer de la vessie

Par 4 pour le cancer de la bouche et de l’œsophage

Par 10 pour le cancer du pharynx et du poumon

Et sérieusement augmentés dans les cas de cancers de l’estomac, du pancréas, du col de l’utérus, du rein, du côlon, du sein ….

2 –Troubles RESPIRATOIRES :

Principale cause de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC)  composée de deux troubles : – La bronchite chronique et l’emphysème (détérioration de la paroi élastique des alvéoles pulmonaires due à une augmentation de leur volume)

Mais aussi des infections pulmonaires et complications liées à l’asthme.

3 – Affections du système CARDIO-VASCULAIRE :

Le fumeur a 7 fois plus de risques qu’un non-fumeur de contracter une maladie cardiovasculaire. Laquelle en particulier ? 

L’AVC (Accident Vasculaire Cérébral) : Perte soudaine de la fonction cérébrale provoquée par un arrêt de la circulation sanguine dans le cerveau.

4 – Problèmes BUCCO-DENTAIRES :

Parodontite (inflammation du tissu soutien de la dent), déchaussement irréversible de la dent, modification de l’odorat et du goût, entre autre …

5 – Troubles DIGESTIFS :

Amplification des RGO (Reflux gastro-œsophagien) : Remontée de liquide acide venant de l’estomac qui peut provoquer, à l’usure, des cancers de l’œsophage.

Accroissement des risques d’ulcères (érosion/plaie de la muqueuse) de l’estomac et du duodénum.

6 – Autres conséquences :

Complications de la grossesse, ostéoporose, insomnie et impuissance

Afin de rendre davantage plus concret, les nuisances que peuvent apporter la consommation de cigarettes, vous trouverez ci-dessous, un film de prévention financé par l’Office fédéral de la santé publique suisse.

 

Voici l’excellente nouvelle :

Le tabac est la PREMIÈRE CAUSE EVITABLE du CANCER !

Si personne ne fumait, cela permettrait d’éviter un cancer sur trois.

Arrêter de fumer procure sans contestation possible du bien-être sur tous les plans. Le fait de récupérer son souffle vous donnera des ailes pour reprendre une pratique sportive.

… Et la boucle vertueuse sera enclenchée … Plus d’énergie … plus d’activité …. Et à l’arrivée, un corps qui retrouve sa vitalité et sa santé.

Une réforme de son hygiène de vie (Réglage alimentaire, gestion des rythmes de vie  et introduction de la pratique du jeûne court ou long) sera nécessaire dans une démarche globale de santé afin de venir à bout de cette addiction.  Ne laissons pas la responsabilité de notre santé à quelqu’un d’autre. Prenons la nous-même en main !

 

« Plus tard, il sera trop tard. Notre vie, c’est maintenant. »

Jacques Prévert.

 

Comment arrêter de fumer ?

Il faut d’abord le décider. Vous ne pouvez pas arrêter si vous n’avez pas franchement décidé.

Une fois que vous avez décidé, il faut vous poser la question suivante et rester centrer sur la question pendant une semaine ou plus : « Comment je fais pour arrêter définitivement de fumer ? » Ecrire cette question sur une carte et posez-la devant vous à longueur de journée.

Restez uniquement concentré sur la question. Sans chercher de réponses.

Un matin au réveil ou sous la douche ou en préparant le repas, des idées vont venir à vous. Notez-les !

Une fois que vous avez plusieurs idées choisissez-en une, celle qui vous semble la plus facile à mettre en place. Passez à l’action.

En attendant d’avoir vos idées voici trois méthodes complémentaires :

Soit :

  • Le jeûne hydrique. Le jeûneur perd l’envie de fumer avec le jeûne hydrique. Le besoin de fumer disparaît au bout de quelques jours d’abstinence durant un jeûne.

soit :

  • Prendre 5 granules par jour de Tabacom + nux vomica 9 ch, en sublingual.

soit :

  • Faire la préparation suivante : mélanger 0,5 litre d’eau et 0.5 litre d’alcool de fruits + ½ cigarette de votre marque. Laisser macérer une journée
  • Prendre une cuillère à soupe de ce liquide que vous mélangez avec 1 litre d’eau de source
  • Secouer la bouteille 50 fois
  • Secouer 10 fois en formant un 8
  • Faire un vortex durant 2 à 5 minutes avec le liquide ou passer ce liquide dans un vortex
  • Boire quelques verres de cette préparation dans la journée et au repas. Vous devriez ne plus avoir envie de fumer.

Quentin soigne les dépendances avec le jeûne.

Freeda ancienne dépendante au tabac et à l’alcool a aujourd’hui une hygiène de vie qui soutient la santé.

Témoignage jeûne pour arrêter de fumer

Une fumeuse intensif  arrête la cigarette après une cure de jeûne.

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Le 13 juillet 2012, sur Radio Enghein, se rencontrent Naturopathe, Docteur généraliste, jeûneurs pour expliquer ce qu’ils connaissent du jeûne. L’ensemble est animé par Isabelle Gonze. L’invité principal est Eric Gandon, Naturopathe.

Robert Masson, Naturopathe, ex-chargé d’enseignement en faculté de médecine au département naturopathie. Prix International de l’académie diplomatique de la paix au mérite des médecines naturelles. Avec cinquante années de pratique et d’enseignement, il est considéré comme un des fondateurs de la naturopathie en France. Il explique à partir de la 20ème minutes de cette émission les principes essentiels du jeûne.

 

Principe 1. Le repos physiologique
Principe 2. Le nettoyage accéléré pas les émonctoires
Principe 3. Le nettoyage par l’auto-lyse des tissus abîmés

Table ronde sur le jeûne. Naturopathes, médecin, journalistes et jeûneurs parlent des effets
Table ronde rassemblant des naturopathes, un médecin généraliste, Thierry de Lestrade, jeûneurs. Pourquoi jeûner, comment le corps fonctionne lorsque l’on jeûne, comment se préparer au jeûne, ce qu’il…
Voir l’émission dans son intégralité ici. Jeûne et naturopathie émission de radio.

Thierry de Lestrade. Co-réalisateur du film Le jeûne, une nouvelle thérapie ? explique comment ce documentaire a pris naissance. Il explique ses rencontres extraordinaires avec les médecins Russes, qui au cours des 40 dernières années, ont pu auto-guérir par le jeûne plus de 10 000 personnes souffrant de maladies chroniques : Asthme, maladies mentales, diabète de type 1 ,arthrose, zona, eczéma, bronchite…

Thierry de Lestrade explique sa rencontre avec Valter Longo qui a pu démontrer que le jeûne permettait aux souris de mieux résister à une chimiothérapie. Le jeûne semble plus puissant qu’aucun médicament ou complément alimentaire inventé par l’homme. Les cellules savent s’adapter au jeûne. En réalité nous découvrons que le jeûne est plus naturel que la suralimentation ou l’alimentation continue.

Maryse Durant, docteur généraliste, explique son expérience du jeûne et souhaite que les recherches avancent afin de pouvoir mieux conseiller cette pratique à ses patients.

Anne explique son expérience de jeûne de 21 jours et comment elle s’est guérie d’une maladie chronique douloureuse grâce au jeûne.

Sandrine Masson explique comment garder les bénéfices du jeûne pour la santé après le jeûne.

L’émission dure 1h31. Vous y trouverez beaucoup d’informations sur comment jeûner ? pourquoi jeûner ? est-il dangereux de jeûner ? Que peut-on auto-guérir avec le jeûne ? Où jeûner en France ?

Voir également des enregistrements sur le jeûne sur France inter ici.

Le livre « Le jeûne, une nouvelle thérapie ? ». Thierry de Lestrade, Edition ARTE

Thierry de Lestrade explique le 5 septembre 2013, dans une conférence de presse, la raison d’être de son livre « Le jeûne, une nouvelle thérapie ? »
La médecine allopathique ne peut plus ignorer le jeûne…

La médecine allopathique ne peut plus ignorer que le jeûne est un outil incontournable dans l’arsenal thérapeutique. Le jeûne est une solution pour la plupart des maladies chroniques. L’espérance de vie en bonne santé régresse, le jeûne est  peut-être une solution pour changer cette tendance.

Le livre de Thierry de Lestrade est en vente ici: Le jeûne, une nouvelle thérapie ? (livre)

Pourquoi la France a pris du retard sur les recherches scientifiques concernant le jeûne ? Pourquoi le jeûne n’est pas enseigné en faculté de médecine ? Pourquoi le jeûne est-il ignoré en France ?

Le jeûne présente des espoirs pour soigner le cancer et Alzheimer. Yvon le Maho et Thierry de Lestrade expliquent comment le jeûne fonctionne en cas de cancer. Puis ils expliquent les travaux de recherche réalisés en ce moment sur le jeûne pour  soigner Alzheimer.

Le jeûne et la chimiothérapie. Le jeûne est-il efficace pour aider le patient en cas de chimiothérapie ? Témoignage d’une personne qui a testé le jeûne durant une chimiothérapie contre le cancer du sein. Comment réagit parfois le corps médical dans le cas d’un jeûne et d’une chimio ?

Peut-on parler de réparation cellulaire durant le jeûne ? De quoi se nourrit le corps durant le jeûne ? Pourquoi le jeûne permet-il de guérir les maladies chroniques ?

Des personnes intoxiquées au PCB à Taiwan, celles qui ont jeûné guérissent plus vite…

Quelle est l’historique du jeûne ? Pourquoi les religions conseillent le jeûne ? Pourquoi le jeûne n’est pas utilisé en médecine en France aujourd’hui ? Pourquoi la vaccination est favorisée et non le jeûne ?.

Que se passe-t-il dans notre système digestif durant le jeûne ? Pourquoi le jeûne permet de soigner les ulcères à l’estomac, les gastrites ? Comment font les animaux pour savoir qu’il faut rompre un jeûne ? Pourquoi le système digestif se restaure durant un jeûne ?

« Alors que l’espérance de vie s’accroît dans les pays occidentaux, les cas de diabète, d’hypertension, d’obésité, de cancers se multiplient. La consommation de médicaments explose. Sommes-nous condamnés à avaler toujours plus de drogues pour vivre vieux ? Et s’il existait une autre voie thérapeutique ? Depuis un demi-siècle, en Russie, en Allemagne ou aux Etats-Unis, des médecins et des biologistes explorent une autre piste : le jeûne. Les résultats sont étonnants. »

Commander le film dans son intégralité ici : Le jeûne, une nouvelle thérapie ? (DVD)

L’ESPÈCE HUMAINE EN DANGER PAR LES TOXIQUES ENVIRONNEMENTAUX :

Ce n’est pas un secret, les toxiques dans l’eau, les médicaments, l’air et le sol polluent notre corps depuis la seconde guerre mondiale. Et les conséquences sont déjà mesurables :

  • 50% de moins de spermatozoïdes qu’il y a 50 ans !

  • Les cancers les plus mortels sont ceux de la prostate et du sein !

  • 50% de nos enfants seront autistes dans 30 ans !

Dans le documentaire le Mâle en péril, Thierry de Lestrade et Sylvie Gilman nous avaient déjà prévenus en 2008. Les produits de synthèse dans la nature perturbent notre équilibre hormonal. D’où la chute vertigineuse du nombre de spermatozoïdes chez l’homme. En moyenne moins 50% de spermatozoïdes depuis 50 ans. A cette vitesse combien en restera-t-il chez nos petits-fils? Ces mêmes perturbateurs sont la cause essentielle des cancers les plus mortels. Il est temps d’agir avant qu’il ne soit trop tard !

 

 

« A croire que l’on en veut à nos organes sexuels ! »

Nous trouvons 50% des hommes de plus de 60 ans atteint de l’hypertrophie de la prostate dont 1 homme atteint sur 2 est incommodé par des symptômes urinaires. Une femme sur dix développe un fibrome utérin. Là encore des signes d’intoxication en masse qui attaquent l’intimité de la femme, l’organe reproducteur de l’homme et le nid du fœtus.

 

Extrait d’une interview réalisée par Enquête de santé avec le Dr Olivier Soulier :

« On assiste aujourd’hui, et ce depuis plusieurs décennies, à une envolée de la prévalence des cas d’autisme. Aux États-Unis, elle est passée de 1 pour 5 000 en 1975 à 1 pour 150 en 2002, 1 pour 68 en 2012 (chiffres des Centers for Diseases Control and Prevention, CDC2), et 1 pour 50 aujourd’hui. C’est énorme. Le continent européen a connu une augmentation très importante des troubles autistiques au cours des trente à quarante dernières années : le poids de l’autisme est devenu considérable et ne permet plus de le considérer comme une «maladie rare», ainsi qu’il fut pertinemment souligné lors de la Conférence européenne de Dublin sur l’autisme, organisée par l’European Autism Public Health Alliance en novembre 2010.

Quant à la France, elle a connu une augmentation spectaculaire de l’autisme : en moins de 50 ans, le nombre a été multiplié par 17 ! D’ une manière générale, on constate que plus les pays sont industrialisés, plus il y a de troubles autistiques. Il est intéressant de noter ici que les Africains, par exemple, qui viennent vivre aux États-Unis développent aussi des troubles autistiques : le choc toxique est trop important. Je défends l’idée en effet, d’une façon générale, que l’autisme est une maladie toxique »

 

30 à 130 toxiques environnementaux dans le cordon ombilical du bébé :

En réalité les produits de synthèse que nous mettons sur les sols, dans l’eau, notre nourriture, ainsi que les médicaments, se retrouvent dans notre corps et sont transmis à nos enfants avant même leur naissance. Ces mêmes produits perturbent nos hormones, mais provoquent aussi des chocs à nos enfants d’où l’augmentation du taux d’enfants autistes.

Docteur Olivier Soulier explique :

« L’intoxication commence in utero malheureusement…

Comment cela se passe-t-il ?

Les femmes stockent plus de graisses que les hommes, ce qui explique qu’elles sont plus rondes. Le sens fondamental des zones de stockage est de préparer à la fertilité, au développement fœtal et à l’allaitement. En résumé, la femme a en permanence sur elle de quoi nourrir un bébé et allaiter. C’est un élément extrêmement positif, mais le problème, c’est que ces zones de stockage vont tout stocker : les hormones, mais aussi tous les toxiques que sont les médicaments, les métaux lourds, etc., qu’elle a accumulés et dont elle va transmettre une partie à son enfant pendant et après la grossesse (si allaitement). À tel point que l’on dénombre dans le cordon ombilical du bébé entre 30 et 130 toxiques tous dangereux et susceptibles de conduire à l’autisme. Ainsi, l’intoxication commence in utero en effet, et c’est malheureusement la mère qui le fait. Mais ce n’est pas tout… S’ajoute en effet à cela la transmission générationnelle des toxiques, ce qui augmente d’autant plus la charge. » Notre objectif n’est pas ici de culpabiliser mais bien d’informer pour mieux se prémunir.

 

Individuellement nous ne sommes pas forcément coupables de la situation environnementale mais nous pouvons agir pour préserver notre santé intérieure car nous restons responsables de ce que nous transmettons à nos propres enfants.« Nous nous retrouvons aujourd’ hui face à une situation totalement nouvelle dans l’histoire de l’humanité. L’autisme n’est qu’une des facettes de cette situation où, pour la première fois, l’être humain est capable d’avoir créé suffisamment de toxiques pour mettre en péril sa propre survie. On le voit au travers des pesticides, des métaux lourds, et autres toxiques que nous avons vus précédemment, mais n’oublions pas non plus l’impact énorme des nanoparticules »Face à ces constats catastrophiques,  que nous reste-t-il ? C’est vrai que lorsque j’ai entendu cela, ma première réaction a été de penser : si l’avenir est si sombre alors aucun intérêt de se casser la tête, ni même de penser à fonder une famille. Puis je me suis dit, l’homme a traversé des difficultés dans son évolution. Celle-cii semble inextricable mais combien de problèmes insurmontables j’ai vu se dissoudre déjà dans ma propre existence. Aussi, je crois qu’il faut garder l’espoir que nous allons trouver des solutions pour préserver la santé de nos descendants.

Olivier Soulier nous propose :

« Deux options s’offrent ainsi à nous : être fatalistes ou ouvrir les yeux et agir. Je souhaite que chacun prenne conscience des enjeux et de la situation réelle afin que l’humanité ait le courage de sauver l’humanité »

Mieux vaut prévenir que guérir !

En attendant d’arrêter de polluer notre environnement, nettoyons et préservons notre milieu intérieur

Le jeûne est une réponse efficace pour détoxiner le corps et ainsi protéger nos bébés.

Pour ma part cela me motive à encourager encore plus de personnes à manger bio, équilibré et à oser  jeûner.

Le jeûne facilite la détoxination de tous ces polluants (métaux lourds, pesticides,nanoparticules…). Le jeûne devient ici évident non seulement en curatif mais surtout en prévention et notamment pour les couples qui ont pour projet de fonder une famille. Il ne suffit plus de prévoir pour son enfant une place à la maison, un couffin, un allaitement maternel pour un bon système immunitaire,  une alimentation bio, une bonne éducation…, il faut aussi prévoir de le concevoir et  l’accueillir dans un corps sain, exempt de polluant, pour ne pas contaminer son bébé dès la fécondation.

 

Nous savons par exemple que les bouffées de chaleur chez la femme sont la conséquence de toxines logées dans la graisse. Hors une femme qui souffre de bouffées de chaleur, voit ce problème disparaître après des séjours de jeûne et cela se maintient si l’hygiène de vie est correct après le jeûne. Il en est de même pour une femme qui souffre de règles douloureuses ou abondantes. Après un jeûne les règles deviennent non douloureuses et beaucoup moins abondantes. Les règles douloureuses et abondantes sont souvent un signe de toxémie. Nous observons également que le jeûne aide à soigner le fibrome utérin.Le jeûne devrait aussi permettre d’augmenter la fertilité de l’homme en soutenant le  nettoyage des toxiques (perturbateurs endocriniens). Le jeûne est une excellente prévention de l’hypertrophie de la prostate. Les études de Valter Longo confirme l’intérêt du jeûne dans les cas de cancer du sein et de la prostate. Mais n’attendons pas que la situation s’aggrave, jeûnons même si nous sommes en bonne santé, en prévention, pour nos descendants et pour nous-mêmes.

 

« Celui qui attend d’être malade pour prendre soin de sa santé est comme celui qui attend d’avoir soif pour creuser un puits. » Proverbe chinois

Un homme averti en vaut deux !
Osons le jeûne, pour un esprit sain dans un corps sain malgré un environnement pollué.

 

 

Merci d’utiliser ce blog pour poser vos questions ou venir y déposer votre avis sur cet article :

« Le prix Nobel de médecine et physiologie 2016 a été décerné, le 3 octobre dernier, au japonais Yoshinori Ohsumi pour ses remarquables travaux sur les mécanismes de l’autophagie, mécanisme crucial pour comprendre le renouvellement des cellules et la réponse du corps à la faim et aux infections. Une cellule s’autodigère, voire s’autodétruit, pour protéger l’organisme. » (« Pour la Science »)

 

Le citron du matin est-il vraiment bon pour nous?

Comment soigner l’hypertension avec le jeûne et le réglage alimentaire:

Combien de temps peut-on jeûner?

Quatre bonnes raisons pour jeûner. Qu’est ce que le vitalisme ?

Séminaire de jeûne et naturopathie . Comment se préparer avant, pendant et après le jeûne. Comment garder le bénéfice du jeûne après je jeûne. Jeûner en groupe, dans un cadre verdoyant.

Vibraconférence le jeûne et le réglage alimentaire.

Pourquoi le jeûne guérit. Réponses aux questions des internautes.

Pourquoi jeûner est bon pour la santé ?

La science guérit de plus en plus de maladies mais il n’y a jamais eu autant de malades ! Pourquoi ?
4 maladies sur 5 sont dues directement ou indirectement aux excès de toxines dans le corps. Le jeûne et naturopathie est une solution pour une santé durable. Le jeûne une solution pour la fibromyalgie, …

Pourquoi faire un jeûne ? Que se passe-t-il dans notre corps lorsque nous jeûnons ?

Comment est-il possible que l’on reste en vie alors que par définition nous ne mangeons pas lorsque nous jeûnons ? Comment les cellules se nourrissent durant le jeûne ? Pourquoi les organes vitaux, tel que le coeur et le cerveau ne perdent pas un milligramme ? Pourquoi dans certains cas notre vue s’améliore, notre peau devient plus douce, notre visage devient plus coloré ? Pourquoi nous nous guérissons de notre asthme, allergie, bronchite, tumeurs, ulcère, hypertention…

Présentation en vidéo des séminaires de jeûne et naturopathie :

Stage de jeûne et naturopathie
Mes stages de jeûne et naturopathie ne sont ni des « jeûne & randonnée », ni des « jeûne religieux ». Ce sont des jeûnes où tout est mis en place pour favoriser le vitalisme et donc limiter voire supprimer…

Le jeûne et naturopathie
Séminaire de jeûne et naturopathie . Comment se préparer avant, pendant et après le jeûne. Comment garder le bénéfice du jeûne après je jeûne. Jeûner en groupe, dans un cadre verdoyant.

Comment rester en bonne santé pendant et après les fêtes de fin d’année !

Ou comment « gueuletonner » et rester en santé ?
Comment garder la santé et « gueultonner »?
Le jeûne et le système immunitaire. Pourquoi sommes-nous malades en fin et début d’année. Comment garder la bonne santé en hiver. Comment réveillonner et garder la santé?

Apaiser les pulsions alimentaires

Technique du creux du gosier. Comment faire pour ne plus avoir faim entre les repas ? Le grignotage est la première cause du cancer d’après le naturopathe Robert Masson.
Apaiser les pulsions alimentaires
J’ai faim ! j’ai faim !… Pfeu… mais ce n’est pas l’heure ! « Creux du gosier et je suis rassasié », le coupe faim qui me fait du bien.

Thérapies naturelles des allergies, n° 1

L’allergie n’est pas une fatalité. J’ai été allergique pendant 17 ans, aujourd’hui je suis totalement libéré de mes allergies. Comment ai-je fait ? Le jeûne et naturopathie , hygiène alimentaire, hygiène mentale, hygiène des émotions, bains dérivatifs, douche rectale, compléments alimentaires naturels. Il existe de nombreuses solutions naturelles efficaces et durables…
Thérapies naturelles des allergies
Comment je me suis guéri totalement et définitivement de mes allergies. J’ai été 17 années allergique. Après avoir essayé les méthodes conventionnelles, ce sont les méthodes naturelles qui m’ont permi…

Thérapies naturelles pour allergies et asthme, n° 2

L’allergie, l’asthme. Il est facile de soigner l’allergie en changeant son alimentation et en jeûnant. Pourquoi le jeûne-il permet de soigner nos allergies ? J’ai été allergique 17 ans, aujourd’hui je respire à pleins poumons et je n’ai ni allergie ni asthme. L’allergie est un signe que le corps est intoxiné. En détoxinant par le jeûne et par un réglage alimentaire, le corps retrouve de lui-même la santé.