16 novembre 2020

21 jours de jeûne hydrique pour soulager 30 ans de douleurs de la polyarthrite

Patricia vient jeûner 21 jours, uniquement à l’eau, afin de soulager 30 ans de douleurs de la polyarthrite. Bravo Patricia pour ce long jeûne !

 

7 jours de jeûne hydrique pour Patricia.

Eric GANDON : « Comment tu te sens ? »

Patricia : « Je me sens assez bien, car arrivé ici, j’étais dans un état vraiment pitoyable. J’avais du mal à marcher. Aujourd’hui, j’arrive à retrouver la mobilité de mes articulations juste après 1 semaine de jeûne. »

Eric GANDON : « Tu souffres de quoi ? »

Patricia : « Je souffre d’une polyarthrite rhumatoïde chronique depuis 30 ans. C’est une veille affaire et qu’on arrive encore à soulager, alors que c’est bien ancré. »

Eric GANDON : « Tu nous viens de loin ? »

Patricia : « Je viens de loin, j’ai fait environ 8.000 kilomètres pour venir ici. C’est une satisfaction, car on peut faire ce périple et croire qu’on a perdu son temps, mais finalement non. Tout est agréable, le temps est agréable, le personnel également, on est bien entouré pour une guérison certaines. »

Une différence depuis le départ ?

Eric GANDON : « Tu vois une différence depuis que tu as commencé ? »

Patricia : « Je vois une sacrée différence. Quand je te dis sacrée différence de la douleur, sans médicaments, car pour avoir un soulagement, il fallait que mon médecin traitant me fasse des infiltrations, et là, je retrouve quasiment le confort sans infiltration. C’est que du bonheur, et j’ai fait qu’une seule semaine. Je reste encore un peu, car il me reste 2 semaines à faire. Là, c’est une semaine, je n’ai pas encore de recul, mais j’espère que dans deux semaines, je partirais d’ici sans douleurs. C’est l’issue pour moi. Donc si quelqu’un souffre, je peux recommander ce jeûne. »

Comment Patricia vit la crise actuelle ?

Patricia : « Au départ, quand ils ont en parlé, je viens d’un département français, même à 8.000 kilomètres, j’avais une petite phobie, car étant malade, si je choppais ça, c’était la mort direct. Je n’avais pas trop de stress, mais j’étais confiné en respectant bien tout ce qu’il fallait faire. Après, on a eu le déconfinement, et quand j’ai su que je pouvais venir ici, je n’ai pas eu cette crainte de Coronavirus, j’ai tout respecté, mais pour moi, j’avais un but, le Covid n’existait plus pour moi, mon objectif était de venir soigner ma polyarthrite. En fait, le Coronavirus est là, et moi, je suis là. A chacun sa place. »

21 jours de jeûne pour Patricia.

Patricia : « J’arrive à la fin de mes 21 jours de jeûne, sans manger. »

Eric GANDON : « Tu croyais que c’était possible ? »

Patricia : « Au départ, je me suis dit que ça allait être dur, mais en fin de compte, ça a été, car je me suis donné à fond. Je continue à jeûner, je ne veux plus tomber dans la malbouffe. J’ai vraiment une satisfaction. Ca m’a beaucoup plu, et je me sens nettoyée. Je me sens clean de l’estomac, à cause de mes médicaments, mais là, je me sens comme une plume, c’est affreux. Même quand je me regarde dans le miroir, via What’s App, elle me disait que j’avais rajeuni. »

Eric GANDON : « C’était pour la polyarthrite ? »

Patricia : « Oui, il y a encore un peu de douleurs, mais je vais m’en sortir, car là, avec les 21 jours de jeûne, j’ai des résultats fabuleux. Je conseille aux gens qui ont des pathologies, un mal-être, de le faire. Ca nettoie tout. Merci Eric. »

 

 

Voir également :

Planning des cures de jeûne hydrique

Nous contacter ?

Bienfaits du jeûne hydrique sur l’amincissement.

Laisser un commentaire