22 décembre 2019

Francois-xavier jeûne 28 jours pour sa santé !

François-xavier raconte avec vous ce qu’il vit pendant ses 3 semaines de jeûne. Son séjour s’est effectué en Touraine. Durant ce dernier, il parcourt les émotions et la libération du mentale.
François-xavier a mit fin a sont jeûne au bout de 28 jours car ce n’était pas compatible avec l’effort physique imposé par sont travail.

Plus d’une semaine de jeûne hydrique pour François-Xavier.

Eric GANDON : « Comment ça va ? Tu en es à combien de jours de jeûne ? »

François-Xavier : « Ça va bien, je suis en forme, j’ai bien dormi. Je suis assez vif, tonique. J’en suis à mon 11 ème jour, uniquement à l’eau. »

La préparation de François-Xavier.

Eric GANDON : « Tu as suivi la préparation ?

François-Xavier : « J’ai fait 20 jours de jeûne durant 40 jours à peu près. 1 jour sur 3 quasiment. J’ai pratiqué durant les 40 jours, au moins une dizaine ou quinzaine de jour où je jeûnais, le soir, je faisais un lavement. J’ai constaté qu’avec les lavements, je dormais plus profondément. »

Eric GANDON : « C’est génial ça, pour ceux qui ont des problèmes d’insomnies, des difficultés à dormir… »

François-Xavier : « Très bien, sans coupure dans le sommeil. »

Eric GANDON : « Et tu ne te sentais plus en paix le lendemain ? C’est ce que j’avais observé quand je faisais mes premiers lavements, le lendemain, je me sentais bien. »

François-Xavier : « Quand j’étais bien reposé, j’étais en forme oui. En plus de ça, je travaillais en même temps. »

Eric GANDON : « Tu as un métier un peu physique en plus ? »

François-Xavier : « Absolument, oui. Ça m’a fait perdre, entre le début de la préparation et l’entrée en jeûne, 7 kilos. Là, en 11 jours de jeûne, j’ai dû perdre 5-6 kilos. J’ai perdu 14 kilos au total pour l’instant. J’en avais un peu de trop donc bon, c’était bien pour moi. »

La raison de ce jeûne hydrique.

Eric GANDON : « Très bien ! Qu’est-ce qui t’a conduit dans cette démarche de jeûner ? »

François-Xavier : « Je jeûne, car je n’ai jamais bien pris soin de moi. J’avais envie de rectifier le tir pour pouvoir avoir une vie saine et vivre avec moins de douleurs, plus longtemps, sans maladies. L’objectif était de jeûner pour être en bonne santé et pouvoir profiter de la vie. »

Eric GANDON : « Tu n’as pas de problèmes de santé alors ? »

François-Xavier : « J’ai juste de l’hypertension. Je soigne un peu, à la base, pour l’hypertension, et je soigne aussi pour changer mon alimentation, le fait d’évoluer dans ma vie. »

Eric GANDON : « Tu as enlevé les médicaments, aujourd’hui ? »

François-Xavier : « Oui, j’ai enlevé les médicaments. Lors de la préparation, je prenais l’hypotenseur 1 jour sur 2. Là, j’ai tout enlevé, j’ai une tension de 12.7. Avec une pulsation de 50. »

Eric GANDON : « Tu as raison de faire ça. Un célèbre docteur disait que le terrain de l’hypertension, c’est un terrain de diabète, de cancer. Si on ne soigne pas son hypertension, on peut avoir des problèmes de santé. »

Un jeûne en groupe, une bonne expérience ?

Eric GANDON : « Cette semaine de jeûne en groupe, comment l’as-tu vécu ? »

François-Xavier : « J’ai trouvé ça très enrichissant. On apprend beaucoup de choses sur l’alimentation, sur nous-mêmes. On se pose des questions, on réfléchit. »

Eric GANDON : « C’est un retour à l’école ? Ou des vacances pédagogiques ? »

François-Xavier : « Pour moi, ce sont des vacances. Je m’attendais à ça. Avoir une période où l’on peut parler de naturopathie, ce qu’il faut manger, les associations à ne pas faire et après, on apprend sur nous-mêmes. Le développement personnel. »

La visualisation.

Eric GANDON : « Cette semaine, c’était la visualisation, qu’est-ce que tu en as pensé ? »

François-Xavier : « J’ai trouvé ça super. C’est très bien. Je vais le faire, c’est sûr. »

Eric GANDON : « Je te remercie pour cette première vidéo, et on en fera une prochaine. »

Quasiment 3 semaines de jeûne uniquement à l’eau.

Eric GANDON : « Comment tu vas François-Xavier ? Combien de jours de jeûne ? »

François-Xavier : « Ça va bien. C’est mon 19 ème jour que je n’ai pas mangé. Je bois beaucoup d’eau. Je bois souvent, pas forcément beaucoup, mais souvent une gorgée. »

Eric GANDON : « Tu n’es pas fatigué ? »

François-Xavier : « Non, j’avais des réserves donc non. Je suis encore assez vif. »

Eric GANDON : « Tu es moins fatigué que quand tu manges ? »

François-Xavier : « Je suis pareil, voir même aussi bien. L’après-midi, je fais une sieste d’une heure à peu près.

Le sommeil de François-Xavier.

Eric GANDON : « La nuit, tu dors combien de temps ? »

François-Xavier : « 5 à 6 heures tout de même. Je me repose, après, c’est du sommeil léger. C’est surtout du sommeil profond avant, puis du sommeil léger après. »

Eric GANDON : « Tu es dans un dortoir en plus, ça ne te dérange pas trop ? »

François-Xavier : « J’ai des boules quies, et puis je réveille mon voisin si jamais il ronfle. »

Ce que François-Xavier pense de ses 19 jours.

Eric GANDON : « Alors que veux-tu exprimer de ces 19 jours de jeûne ? »

François-Xavier : « C’est possible. Les premiers-jours sont délicats, une fois que l’organisme a compris qu’il puisait en lui pour me nourrir, je n’ai pas de problèmes. »

La semaine des émotions.

Eric GANDON : « Et cette semaine des émotions ? »

François-Xavier : « C’étais assez fort. J’ai eu des émotions, j’en ai évacué. J’en ai ressenti quoi. J’ai avancé, le cercle du pardon m’a remué un petit peu. Ce qu’on a fait avec Alain était très bien aussi. Ça m’a permis de comprendre ce que l’on vit. J’ai pu évacuer. Quand on est en colère, il faut réussir à gérer, prendre des ressources pour comprendre pourquoi on a cette colère. »

L’arrêt ou la continuité de ce jeûne ?

Eric GANDON : « Et dis-moi, tu arrêtes le jeûne ? »

François-Xavier : « J’arrête le jeûne entre 25 et 30 jours. Là, je vais continuer encore. »

Eric GANDON : « Bon, bah on refait une vidéo dans une semaine alors ? En tout cas, félicitation et merci à ton corps. Ça se passe très très bien. »

Plus de 3 semaines de jeûne hydrique.

Eric GANDON : « Combien de jours ? »

François-Xavier : « On en est à 24 jours de jeûne. 24 jours que je n’ai pas mangé, et tout va bien. »

Eric GANDON : « Tu as minci de combien ? »

François-Xavier : « J’ai minci de 10 kilos. Ça fait à peu près 400 grammes par jour. Je me sens bien en plus. J’avais quelques douleurs, mais ça va mieux. Mon corps désintoxine un peu, mais tout va très bien. »

Eric GANDON : « Tu avais de l’hypertension aussi ? »

François-Xavier : « Non plus rien. »

Eric GANDON : « Pourquoi tu continues alors ? »

François-Xavier : « J’ai encore de la réserve, j’aimerais mincir encore. J’aimerais aussi dépasser les 25 jours pour bien marquer la relation que je vais avoir, au futur, avec la nourriture. Un changement profond quoi. »

Est-ce qu’un jeûne est difficile ou facile ?

Eric GANDON : « Ça a été facile ? Difficile ? »

François-Xavier : « Les premiers ont été légèrement difficiles, mais après, quand je n’avais plus faim, c’était fini. »

Eric GANDON : « Tu as eu une baisse de vitalité ? »

François-Xavier : « Un petit peu, pour que je sois bien dans la journée, il faut que je fasse une petite sieste pour pouvoir me remettre sur pied. Une petite sieste d’une heure pour pouvoir dormir le soir. »

François-Xavier a-t-il aimé son jeûne ?

Eric GANDON : « Ça t’a plu ces semaines de jeûne ? »

François-Xavier : « Oui, on a appris beaucoup de choses sur la nutrition, pour notre futur. On a appris sur les émotions aussi, avec Hervé et Nadia, la libération du mental, ça m’a permis de faire des déblocages sur certains points. »

Eric GANDON : « Quand est-ce que tu repars ? »

François-Xavier : » Je repars demain, ravi, enchanté. Ça va me permettre d’évoluer dans ma vie privée et professionnelle. J’ai beaucoup appris. C’est un développement personnel aussi. J’adore travailler sur moi. Mon objectif est de m’améliorer, d’être meilleur. »

Eric GANDON : « Ça vient d’où le fait de vouloir toujours s’améliorer ? »

François-Xavier : « J’étais tellement mal en étant jeune, moralement, je ne comprenais les choses, et là, ça permet d’avancer, d’améliorer. »

Eric GANDON : « Peut-être que tu as de la sensibilité aussi ? »

François-Xavier : « Oui totalement, je ressens les problèmes des autres. Des fois, on peut être moins bien, mais c’est pour un but au final. »

François-Xavier conseille de jeûner !

Eric GANDON : « Tu veux rajouter quelque chose ? »

François-Xavier : « Je conseille aux gens d’essayer de faire 25 jours, ou un peu plus. C’est assez facile quand on a de la réserve corporelle. On garde de la vitalité. »

Eric GANDON : « Tu n’en as pas marre de ne pas manger ? »

François-Xavier : « Non. Tout à l’heure, on a fait une soupe aux orties, j’ai senti, mais je n’étais même pas attiré. »

Eric GANDON : « En tout cas, félicitation à toi et à ton corps. Il a une bonne santé finalement. »

François-Xavier : « Absolument, et une meilleure en ressortant de chez-toi. C’est la priorité. Merci à toi. »

 

A voir également :
Planning des cures
Jeûner pour sa santé.

Posez vos questions ou vos commentaires dans le cadre ci-dessous