5 mars 2018

Justine jeûne pour soigner sa peau

 

Justine vient jeûner pour soigner sa peau. Elle explique son expérience d’une semaine et ce qu’elle a aimé durant son séjour.

 

La semaine de jeûne de Justine.

Eric GANDON : « Comment ça va ? Ca t’a fait du bien le jus après 7 jours de jeûne ? »

Justine : « Ca va. Ah oui, c’est un festin incroyable. »

Eric GANDON : « Qu’est-ce que tu as goûté ? La soupe ou le jus ? »

Justine : « Les deux. »

Les raisons de ce jeûne.

Eric GANDON : « Pourquoi tu jeûnes ? »

Justine : « j’ai fait une semaine parce que j’ai eu une année 2017 compliquée. Je sentais, qu’en fait, j’avais besoin de remettre le corps et l’esprit au repos. C’était important pour moi, j’ai fêté mes 35 ans en début d’année et j’étais à un moment de ma vie où il fallait que je me pose, et le jeûne m’a trotté dans la tête pendant plusieurs années, donc c’était le bon moment pour le faire. »

Ce que Justine a pensé de sa semaine.

Eric GANDON : « Comment ça s’est passé pour toi cette semaine de jeûne ? »

Justine : « Ca a été simple, mais pas simple. Je me suis rendu compte que mon corps était très intoxiné et ça, je n’en avais pas spécialement conscience. J’avais l’impression d’être en bonne santé. Pendant 3 jours, c’était vraiment dur. Pour autant, le moral était toujours là. C’est vrai qu’on a été dans un environnement qui est assez somptueux, donc ça permettait de s’évader un petit peu, d’aller dans la forêt. »

Eric GANDON : « T’aimes bien la forêt ? »

Justine : « Je me rends compte que oui, c’est un endroit où l’on se ressource complètement. »

Ce que Justine a aimé durant sa cure de jeûne.

Eric GANDON : « Il y a des choses que tu as apprécié dans cette semaine ? »

Justine : « J’avais choisi spécifiquement la visualisation créatrice. C’est vrai que dans le développement personnel, il y avait beaucoup de choses que je connaissais déjà, mais c’était des piqûres de rappels, et ça ne fait jamais de mal. On a bien été occupé dans la semaine, au départ, on pense à sa faim, et après, on n’y pense plus du tout. On a hâte d’avoir les cours de développement personnel, des massages, donc le temps passe très vite. »

Eric GANDON : « Tu connaissais le cadre de vision ? »

Justine : « Oui, je connaissais déjà, mais c’est toujours un plaisir de faire ça. Ca permet de se poser et de savoir ce que l’on veut. Merci à toi Eric. »

« Il faut se lancer dans l’aventure. »

Eric GANDON : « Tu veux dire un dernier mot ? »

Justine : « Je conseille à tous ceux qui ont l’envie de faire un jeûne, de se lancer dans l’aventure, car c’est quelque part aller dans la connaissance de soi-même, et voilà. Il faut foncer. »

 

 

A voir également :

Comment bien jeûner

Planning des cures de jeûne hydrique

Vivre une naissance avec le jeûne.

Laisser un commentaire