1 janvier 2018

Trouver ses réponses intérieures avec le jeûne

 

Anne explique : une semaine de jeûne, non. Une semaine d’enseignement d’un art de vivre dédié à la santé, oui !

 

La semaine de jeûne d’Anne.

Eric GANDON : « Comment ça va ? »

Anne : « Ca va merveilleusement bien. »

Eric GANDON : « Qu’est-ce que tu viens de vivre ? »

Anne : « Je viens de vivre une expérience exceptionnelle, un beau cadeau que je me suis fait. Je voudrais remercier toutes les personnes qui ont participé, c’est une expérience qu’il faut oser vivre. »

Eric GANDON : « Qu’est-ce que tu as fait ? »

Anne : « J’ai fait un jeûne thérapeutique, et son thème était : le jeûne et la relation à soi. C’est ce que je cherchais, une reconnexion avec moi-même. J’ai eu toutes les réponses que j’attendais. C’était merveilleux, j’avais besoin de lâcher beaucoup d’émotions, car c’est une année où il s’est passé beaucoup de choses, c’était un tournant pour moi, j’avais des choses à lâcher, et je n’y arrivais pas. Au niveau émotionnel, c’est pareil. Au niveau de mon activité professionnelle, je sentais que c’était l’année où je devais faire un pas supplémentaire, avec les bouchés doubles, et il y avait toujours ce frein, et cette petite phrase qui me disait que je n’y arriverais pas, que je n’étais pas capable, et cette semaine, j’ai eu toutes les réponses. Je me sens légère, je me sens bien dans mon corps, je sens que j’ai lâché énormément de choses, je repars motivé, prête à passer à l’action. Avant de venir, j’avais une lassitude quand je préparais à manger, pourtant j’aime bien ça, je mangeais des choses saines, mais je me suis rendu compte que malgré ces choses saines, il y avait un déséquilibre dans mon alimentation, et mon énergie baissée énormément. Aujourd’hui, j’ai hâte de me remettre à cuisiner, de faire des bons petits plats, qui sont bons pour ma santé, qui sont bons au goût, car j’adore manger. C’est une révélation ce jeûne. »

Les lavements, un outil pratique pendant le jeûne ?

Eric GANDON : « Qu’est-ce qui t’a le plus aidé ? »

Anne : « Le jeûne, et les lavements. Au niveau des lavements, je sentais vraiment que tous ces blocages se lâchaient. Chaque soir, j’allais faire un lavement, et de jour en jour, je lâchais quelque chose, je me sentais plus légère. Ce qui m’a aidé également, ce sont les cours de nutrition, c’était vraiment…. »

Un changement de prévu.

Eric GANDON : « Tu vas changer quelque chose dans ton alimentation ? »

Anne : « Oui, je vais rajouter les crudités, que je n’avais pas, je vais remanger de la viande rouge, que je ne mangeais plus. Je vais me faire une belle assiette et prendre du plaisir à la préparer, et à la manger. »

Les massages d’Amandine.

Eric GANDON : « Tu as goûté au massage ? »

Anne : « Bah oui, en plus, je suis masseuse, donc c’était pour moi une attente et un plaisir de me faire masser. C’est ce que j’ai écrit dans mon journal, pour repartir avec un corps neuf, le massage est très important pendant le jeûne. L’idéal, c’est d’en faire un avant, au milieu et à la fin. Ca permet de relâcher les douleurs, car on a certaines douleurs pendant le jeûne, on est essoufflé, on a peut-être un manque de vitalité, car le corps puise dans les réserves. Il y a des tensions qui ressortent, et le massage est vraiment une aide précieuse. »

« J’ai ressenti comme une libération à oser m’affirmer. »

Eric GANDON : « Un dernier mot ? »

Anne : « Oui ! Ca faisait parti de ce jeûne, il y avait les rendez-vous avec Nadia & Hervé, et … Ces rendez-vous m’ont permis de m’affirmer dans mes peurs, dans mes blocages, et j’ai ressenti comme une libération à oser m’affirmer, même si des fois, ce n’était pas très confortable, et pas toujours tendre, mais vraiment, je me suis fait un plaisir. J’avais une joie intérieure, à dire que c’était ma façon de penser, et non pas la tienne. C’était comme si mon être était là. Après ces rendez-vous, il y avait une part de moi qui disait « merci ».

Eric GANDON : « Merci Anne. »

Anne : « Dernière chose, je viens de savourer ma première petite soupe, car on est à la fin du jeûne. Il n’y a pas de mots. C’est encore une fois, génial, c’est le plaisir de l’odeur, quand on arrive dans la cuisine, et qu’on sent les aliments, le goût de chaque chose qui rentre dans ma bouche. C’est une belle expérience, je me remercie pour ce cadeau, et Eric, merci, c’est beaucoup plus qu’un jeûne que tu nous as apporté, c’est un art de vivre qui est dédié à la santé, c’est un beau cadeau que tu nous fais. »

 

A voir également :

Planning des cures de jeûne hydrique

Nous contacter ?

Demandez, et vous recevrez !

Laisser un commentaire